Gel

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Regarde dans le placard, il doit rester du gel. »
~ Fanny à son gode michet
« Pour qu'on ne puisse abuser du gel, il faut que, par la disposition des choses, le gel arrête le gel. »
~ Montesquieu à propos De l'esprit du gel
« MAMAN j'ai plus de gel faut en racheter »
~ toi à 14 ans

[modifier] Le gel présentation

Le gel, est tout d'abord, une invention fort ancienne et fort inutile. Déjà, les hommes préhistoriques utilisaient de la résine pour se tendre les cheveux de manière hirsute et vulgaire pour montrer leur mécontentement envers la société de consommation et Coca Cola.

Puis vers les années, 30 le gel refit irruption, tel Alizée s'accrochant à sa carrière de star, dans les bacs de supermarché mais aussi et surtout sur les cheveux couvrant les cerveaux vides, des gansters les plus célèbres à l'image d'Al Capone, sous le nom de gomina. La gomina était en fait composée de graisse d'oie spécialement importée de Chatuzange-le-Goubet, ce qui fait la réputation internationale de cette magnifique région.

Son utilisation se fit néanmoins de plus an plus rare, avec la mort du roi lion, qui en était comme chacun le sait un grand consommateur, et l'apparition des culottes rose fuchsia du disco et les coupes affro des années 80.

Puis, tel Cindy Sander, arrivant à décrocher une audition chez Laurent Ruquier, le gel ou gomina refit son apparition publicité en grande majorité par les adolescents aux pustules purulentes souhaitant améliorer leur apparence en fixant leurs cheveux comme du béton ce qui a pour effet de les rendre encore bien plus moches encore, mais de largement contribuer à la fortune des publicitaires.

On peut donc conclure dans un premier temps que l'instrument de protestation des hommes préhistoriques s'est transformé en moyen frustration. Cependant si l'analyse au niveau historique semble complète, il n'étudie qu'une partie du problème. En effet, le gel à cheveux n'est qu'une forme de gel. Il convient donc d'étudier tous les gels possibles et imaginables.

[modifier] Le gel à jambes

Question.png
Saviez-vous que...
La police n'a point de gel. C'est pour cela qu'il est fortement déconseillé de tourner le dos à une matraque !

Qui n'a jamais souffert de claquage musculaire ? Bien-sûr pas les désencyclopediens, qui ne sont pas de grand sportifs, mais de petits marrants[réf. nécessaire]. Allez plutôt interroger le Kévin de votre classe, joueur de foot professionnel - du moins a l'intérieur du lycée - et qui se la joue au Jack un peu vantard, exhibant ses pectoraux et ses cuisses, dès que la saison le permet pour séduire sa beauf femelle.

Posez lui la question si un claquage musculaire cela fait mal. Dans un langage à peine intelligible et d'une richesse lexicale à faire peur la moindre Cindy Sanders dans un rayon de 10 km, et vous aspergeant gaiement de postillons de la taille d'une œuf de poule, il vous répondra que OUI.

Partage sur...
wikia