Gamer

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Et dire qu'à l'aube du 7ième jour, lorsque dans son éternelle bonté Dieu fît la distribution des cerveaux, ils étaient absents... »
~ Constat de Saint-Maclou au sujet des gamers, cité dans "l'évangile selon Saint-Maclou".


[modifier] Mytho ou ^^

Dans la mythomanie mythologie numérique, le gamer revendique la bravoure et la force de John Rambo, le charme et l'humour de Jim Carrey, l'intellect et le charisme de Garry Kasparov, le tout revêtu de l'ombre fantomatique et néanmoins terrifiante de Vlad "Dracula" Tepes dit l'Empaleur, car il ne faut pas l'oublier, jamais : le gamer est avant tout un redoutable guerrier... Hum ! Hum !!!
Pour asseoir cette risible sulfureuse réputation, le gamer adopte souvent des pseudos à vous provoquer les pires insomnies, et ce parfois même sur plusieurs générations, du genre : Undertaker, The_Taxidermist, Paul_Tergeist, PsychoKiller où encore Mr.Patate et TuLaDaNsLeCuLuLu...

Or, selon Charles Darwin et sa célèbre théorie de l'évolution, nous allons voir que la réalité est beaucoup plus drôle sordide...


[modifier] In Real Life ou IRL

En effet, selon sa théorie de l'évolution, voici comment l'éminent naturaliste décrit notre sujet :


"Le gamer, vulgaris video gastéropodus en Latin ou plus prosaïquement joueur de jeux vidéo en Français, est un invertébré décérébré de la famille des mollusques, sous-catégorie pathologique des "geek", "nolife" et autres "bigorneaux à obsolescence programmée", correspondant au caniveau niveau -21 du règne végétal."


Image - Mollusque one.jpeg

Un gamer (à gauche...) et un être humain comme vous et moi (à droite...)


D'autres études, extrêmement sérieuses et beaucoup plus récentes, l'une du GEIPAN (Groupe d'Études et d'Information sur les Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés), l'autre de l'observatoire Ouzbek des débiles mentaux, des tarés congénitaux et autres monstruosités dont notre Illustre Nation regorge et dégorge, nous apprennent ceci :


"Dénué de la moindre hygiène, le gamer survit dans la moiteur des chambres obscures, au milieu d'amoncellements de boîtes de pizzas, de canettes de Coca-Cola vides, de restes de donuts et, accessoirement, de grosses blattes souffleuses de Madagascar. Sa seule et unique source de lumière provient de l'écran blafard de son ordinateur qui se reflète dans les deux gros culs de bouteilles lui faisant office de binocles et derrière lesquelles sont logés deux gros yeux exorbités, aussi expressifs que ceux d'un merlan frit.
Outre son regard insignifiant, pour ne pas dire abruti (finalement si, disons-le !!!), le gamer est souvent imberbe, carence liée à l'absence de photosynthèse eu égard à son écosystème, mais dispose généralement d'une superbe tignasse hirsute qui témoigne de son level rang, un peu comme chez les Iroquois où jadis les punks mais en beaucoup plus négligé !!! À ce titre, il faut savoir que le télescope spatial Hubble à découvert des microfaunes et leur écosystème complet sur le cuir chevelu de certains spécimens totalisant des milliers d'heures de jeu online sur World of Warcraft, Call of Duty, Battlefield ou Pacman.
Ceci dit, la caractéristique la plus remarquable du gamer reste son anatomie. En effet, en parfait invertébré qu'il est, notre sujet est extrêmement voûté avec une consistance glaireuse gélatino-visqueuse d'huître, fine de claire N°2, IGP Marennes-Oléron (il semblerait toutefois qu'un label i2 soit tout spécialement à l'étude...), qui lui donne cette posture mollement avachie sur son clavier.
Fort heureusement pour notre société, le gamer est totalement incapable de se reproduire. D'une part, parce que tout le temps qu'il passe à jouer online, il ne le passe pas à forniquer et comme il joue en permanence, il ne bourrique jamais ; d'autre part, en dehors du réveillon de Noël et/ou de la Saint-Sylvestre, sur un lit de glace pilée accompagnée d'un filet de jus de citron où de quelques échalotes finement ciselées dans du vinaigre d'Orléans, quelle nana (même Mouskouri...) voudrait de ça ? Sérieusement ???
De plus, il faut savoir que chez les sujets les plus âgés, eu égard à leur position mollement affermie sur ce qui leur sert de postérieur, l'appareil génital est complètement atrophié. Et lorsque ces derniers réalisent, la bave à la commissure des lèvres, qu'il y a bel et bien un monde réel avec plein de fifilles, leurs bourses sont tombés comme de vieilles figues sèches... Ouf !!!
On peut donc considérer le gamer comme étant stérile. Re-ouf !!!!!!"


Image - Mollusque two.jpg

Un gamer en tenue de gala lors du réveillon post-apocalyptique du 21 décembre 2012.

[modifier] Inadaptation au milieu naturel ou useless

Se reporter au chapitre précédent.


[modifier] Adaptation au milieu artificiel ou skill

Si le gamer n'est absolument pas adapté au nôtre, il est parfaitement adapté au sien, de milieu. À ce titre, il est amusant intéressant de noter qu'au fil du temps Windowsien, il a su développer quelques troubles obsessionnels du comportement compétences uniques dans le règne végétal et totalement inutiles, voir absurdes, pour le commun des mortels...


  • Nous avons déjà évoqué sa posture mollement avachie : cette particularité est due, en très grande partie, à l'absence de colonne vertébrale (je vous rappelle qu'il est invertébré...) de notre sujet. L'avantage non négligeable que lui procure cette tare consiste à apprécier de beaucoup plus près son clavier et surtout, son écran d'ordinateur. D'ailleurs, pour briller dans les forums, certaines bêtes de foire certains spécimens n'hésitent pas à prétendre disposer de la vision par delà le pixel...


  • Autre dégénérescence compétence remarquable : le gamer possède un poignet gauche musclé (c'est d'ailleurs le seul muscle dont il dispose dans toute son anatomie ostréicole...) mais aussi et surtout d'une main gauche à 8 doigts crochus ; doigts encore plus visqueux que ce qui lui sert d'épiderme et qui lui permettent d'appréhender aux mieux les touches "a","z","q", "s", "alt", "alt grrrrrrrrrrrrrr", "ctrl" et "espace" de son clavier. Cette tare compétence lui permet, non-seulement de faire des trucs de fou en jeu online mais aussi, de baragouiner sur les forums.
    En effet, outre ses TOC, le gamer possède également de graves troubles du langage (je vous rappelle que notre sujet est décérébré...) alliant du Franglais à tout un ramassis d'onomatopées dont il ne maîtrise absolument pas les tenants et les aboutissants. Heureusement, grâce à une connexion permanente à Google Traduction via port USB 2.0, ces propos peuvent être tant bien que mal retranscrits sur les forums où ils sont ensuite relayés, de façon sensiblement plus lisible, par des psychopathes survivalistes avec lesquels notre gamer semble avoir certaines affinités partager un esprit de franche camaraderie ; lien vraisemblablement engendré de moult parties endiablées de Call of Duty ou autre Battlefield...


  • Dernière particularité, et pas forcément la plus spectaculaire du fait qu'il y soit constamment poser dessus, le gamer est doté d'escarres fessiers nécrosés et auto-humectés par capillarité sanguine ; escarres qui lui permettent de rester solidement ventouser à l'assise ¹ de son siège sans quoi, il risquerait de se répandre lamentablement sur la carpette tel un flan à la pistache démoulé trop chaud...


¹ Au passage et "avé l'assent", le grand chef de chantier Cyril Lignac en profite pour préconiser une assise en Téflon permettant une meilleure cuisson à l'unilatérale.

[modifier] Le gamer en action ou cheater

Je sais, eu égard à son état larvaire chronique, rien que d'effleurer un tant soit peu l'idée d'imaginer un gamer actif est hilarant, c'est vrai !!!...
Le temps de sécher vos larmes et de vous reprendre, voici un petit interlude musicale proposé par ma fille :


"Petit escargot
Porte sur son dos
Sa maisonetteuhhh
Aussitôt qu'il pleut
Il est tout heureux
Il sort sa têteuhhh !!!"


Bon ça y est ? Ça va mieux ? Vous êtes remis de vos émotions ? Alors reprenons :
Pour les non-initiés, il faut savoir que grâce à ses 8 doigts crochus et gluants greffés à son clavier, le gamer utilise des avatars ; des images virtuelles en tous points rigoureusement différentes de ce qu'il est, à savoir un être couillu doté de deux bras, de deux jambes, d'un corps de rêve, d'une gueule de beau gosse, qui n'a pas peur d'aller au contact et qui, à l'issue de chaque cessions, tandis que l'autre nanar jette fébrilement son dévolu sur le jeu suivant, n'hésite pas une seconde à aller troncher Lara Croft... ou même Nana Mouskouri...
Sur ce principe, des dizaines de milliers d'avatars pilotés par des mollusques gamers se retrouvent quotidiennement sur Internet pour batifoler en compagnie de leurs potes psychopathes survivalistes, de serial killers tuant le temps entre deux expéditions punitives, d'ours bipolaires, d'adeptes de Raël ² et de quelques gens normaux, comme vous et moi, qui n'avons pas forcément le temps, ni les moyens d'ailleurs, d'aller régulièrement au cirque !!!
Ainsi, dans des labyrinthes aux décors post-apocalyptiques dignes du crépuscule des Dieux bref, des endroits où nul être censé n'aimerait passer ses vacances, nos sujets prennent une jouissance infinie à s'occire les uns les autres par avatars interposés. C'est chier hein ???!!!
Tout ça pour vomir leur haine d'une société qui a pourtant tant fait pour eux en bâtissant, jours après jours, aux quatre coins du monde, agences Pole-emploi, asiles d'aliénés, hôpitaux psychiatriques, prisons, pénitenciers de haute sécurité tout comme le parc d'attraction de Guantanamo... vraiment, quelle ingratitude !!!!!!
Enfin, nous ne sommes pas là pour faire de la géopolitique non-plus...


« ² Le 13 décembre 1973, par une belle après-midi d'été, alors que je me baladais clopin et surtout clopant en Auvergne, c'est du côté du Puy de la vache, et entre deux quintes de toux, que je l'ai rencontré. Je l'avais d'abord confondu avec une plaque de vomi et puis non, c'en était bien un qui, se rendant de son repaire glauque et sordide à la grande foire aux idiots de village et aux tripoux ESL ³ de La Bourboule, était tombé du corbillard qui l'y conduisait clandestinement. Au début, je ne comprenais pas ce qu'il baragouinait, (je n'ai d'ailleurs jamais compris et ne pige toujours pas...) mais grâce à mon jeu Simon dont je ne me départie jamais et que je confonds parfois avec un OVNI (...), nous avons finalement pu babiller ensemble ; babillage au cour duquel j'ai reçu mon nom de guerre qui me sied si bien... hélas, mille fois hélas, hormis mes potes les Ewoks, personne ne veut jamais me croire ! Enfin, comme disait cette brave Jeanne la Pucelle : "vous ne m'avez pas crue, vous m'aurez cuite"... ce qu'atteste ce témoignage émouvant d'un certain "Free" : "Jeanne d'Arc elle a frit, elle a tout compris  !!!...". Et pourtant, il me l'a dit, je l'ai vu de mes propres oreilles, vu, vous m'entendez : "la fin du monde arrivera avec l'avènement de Battlefield 4 et seuls les binoclards, les culs de jatte et les gentils barbus fans des nuits blanches d'Eddie Barclay survivront !!!" »
~ Raël évoquant sa rencontre avec un Elohim gamer, cité dans "Racontes-nous une histoire Raël.


Notez que chez certains contradicteurs, tels que les rosbeefs Anglais, ont dit plutôt : "elle est grillée, elle a rien pigé...".


Concrètement, tout ce tremblement se traduit derrière l'écran, par un gamer en transe qui cri et vocifère (je re-rappelle que notre sujet est décérébré et ne sait faire que ça...) des mots qui vont de "n00b", qui se formule tel un roucoulement de pigeon, à "cheater", qui se prononce comme une envie urgemment pressante d'aller aux chiottes... et c'est à peu près tout !!!
A savoir que :


  • Au risque de vous faire pipi dessus, sachez que "n00b" est employé par notre sujet pour qualifier tout ce qui lui semble inférieur... Hum ! Hum !!!


  • Plus sérieusement, "cheater" désigne tout ce qui est supérieur à lui, y compris les blattes souffleuses de Madagascar et les restes de doonuts qui l'entourent. En même temps, et paradoxalement, il faut savoir que tous les gamers de haut niveau, ou pro gamers, sont des cheaters. En effet, le gamer étant sournois et hypocrite mauvais perdant et voulant s'assurer de ne pas être la pire des pines d'huître, ce dernier a régulièrement recours à la triche pour surpasser ses congénères dans le domaine de la boucherie-charcuterie-traiteur.
    Pour ce faire, il semblerait que certaines nuits de pleine lune, les plus éminents spécimens introduisent leur macaroni dans le port USB 2.0 afin d'ensemencer, entre deux décharges électriques (un peu comme Ludovic et Josepha dans "le Gendarme se marie"...), la carte mère de leur ordinateur de aimbots, wallhacks et autres EPO numériques. C'est ainsi que sous couvert de ping trop faible, trop élevée, trop moyen, de netcode pourri et autres bobards divers et avariés, tandis que sur une même partie certains se refont la bataille des Thermopyles Indiens dans "300", d'autres jouent péniblement à "la 7ième compagnie au clair de lune" : le roi Leonidas vs le chef Chaudard, chocolat belge contre "à l'ail"... y'a pas photo hein ???!!!...


  • Notez aussi qu'entre "n00b" et "cheater", il existe une variante appelée "troll" (à prononcer comme un rot guttural). En effet, dans un raffinement ultime, le gamer appelle "troll" tout ce qui cause mieux que lui, à savoir tous le monde à part les nourrissons... quoique ???


[modifier] ³ ESL où Electronic Sport League

Image - Mollusque tree.jpg

L'ESL de la grande Mecque de Cancale.


Si l'on savait depuis déjà fort, fort, fort longtemps qu'il n'était pas utile d'avoir un cerveau pour faire du sport, grâce aux gamers et aussi drôle idiot curieux que cela puisse paraître, on sait désormais que muscles et charpente ne sont pas indispensables non-plus...
Ainsi régulièrement, à travers le pays et notamment à La Bourboule (...), Xonrupt ou encore Montcuq (célèbre pour le poêle de sa mairie ainsi que son arrêt de bus...), se réunissent naissains et poches d'huîtres. Le transport a généralement lieu sur des civières et de nuit afin d'éviter les regards indiscrets et surtout que la lumière du jour ne brûle de façon irrémédiable la membrane visqueuse de ces frêles créatures. Arrivé au sanatorium, où le cas échéant à la salle des fêtes du patelin, les brancards sont alignés côte à côte, les mollusques alimentés en air vicié sous respirateur artificiel USB 2.0 et placé sous perfusion de Guronsan puis enfin connecté en réseau via leur port anal 3.0. C'est ainsi qu'ils se combattent par avatars interposés dans une véritable ambiance de foire aux cancres kermesse.
Bien entendu, comme dans le vrai sport, des complices arbitres se chargent de faire scrupuleusement respecter des règlements qui, ici, n'existent pas, ceci afin d'élire le meilleur cheater du tournoi, tout du moins celui qui triche comme un gros pourceau sans que ça se voit trop...
S'ensuit une cérémonie de remise des prix, généralement des livres de Monsieur et Madame (en 2012, ont été gracieusement offert Monsieur Clodo et de Madame Associable...) ainsi que la couronne Pocahontas de la galette des rois de l'année en cour pour le vainqueur, tout ceci au son de l'hymne des mollusques gamers : "La chanson de Pacman" interprété par Willy (alias notre William Leymergie nationale, je balance !!!).
Enfin, une photo extrêmement mal cadrée, l'essentiel étant de voir les sponsors HP, Fujitsu-Siemens, N'vidia, Logitech, Justin Bridou et la Croix-Rouge Internationale, immortalise l'instant.


Image - Mollusque four.jpg

Une brochette d'huîtres tièdes sauce band'ananas par le chef toqué Cyril Lignac.


[modifier] Que faire si vous avez un gamer à l'baraque ?

1/ L'idéal, disons le moins cher et le plus expéditif, est d'appeler les Men in Black au 118-218.


2/ Faute de mieux, vous pouvez contacter les Men in Blue au 17 mais il faut savoir que le service après-vente laisse à désirer.


3/ Eventuellement, les Men in Red au 18, même si la conchyliculture n'est pas forcément leur spécialité.


4/ Pour rigoler et avoir tout l'arc en ciel réuni dans votre salon, les Power Rangers sont joignables au 118-718. Mais si les Power Rangers ne sont pas là, ce sera les Teletubbies qui s'en chargeront où la Compagnie Créole, où la Bande à Basile...


5/ Si vous avez beaucoup plus de temps qu'une vie et un minimum de compassion, vous pouvez aller chez le boucher acheter de la cervelle, à l'équarrissage récupérer le squelette d'une quelconque bestiole mais si possible complet, et enfin chez le libraire où les éditions Altaya publient actuellement (bande de petits veinards...) de superbes fascicules "comment monter son gosse en kit ?".
L'avantage de ces fascicules est que vous y trouverez régulièrement des cadeaux-bonus tel que : dents dans le N°273, roubignoles dans le N°817, perruque dans le N°1492 et même collier de nouilles dans le N°2614. A l'issue de votre construction vous pourrez envoyer la chose à l'école. A savoir que si vous venez à bout de votre collection "comment monter son gosse en kit ?", dans l'ultime fascicule, le N°7821, les éditions Altaya vous offrent son baccalauréat d'artiste-peintre et, moyennant 500 Euros de pot de vin plus, son permis de conduire afin qu'il se barre rapidement de l'baraque !!!


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia