Gadzarts

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Gadz'Arts ou Gadzarts est le nom donné aux membres ou anciens membres de l'École nationale supérieure d'arts et métiers (ENSAM). Il s'agit d'une contraction de Gars des Arts (Les Arts, ou les Arts et Métiers, est le diminutif donné à l'organisation)). L'ENSAM est une organisation criminelle dont les activités sont soumises à une direction collégiale occulte et qui repose sur une stratégie d'infiltration de la société civile et des institutions. On parle également de société des anciens ou de la soce. Les membres sont appelés Gadz'Arts ou Gadzarts (sans distinction de nombre ou de genre), ou parfois, Gadz.

Facade ENSAM.jpg

Façade de l'ENSAM Paris ou l'on peut observer deux personnes qui se passent une liasse d'argent liquide de la main à la main

[modifier] Fonctionnement

Les gadzarts fonctionnent sur un modèle d'économie parallèle ou souterraine. Ils cherchent à contrôler les postes et les activités où l'argent est abondant, circule en numéraire (argent liquide) et est facile à dissimuler. La plupart des industries usuelles sont utilisées, que ce soit comme paravent à des activités illégales ou comme moyen de blanchiment de l'argent récolté. Ces activités recouvrent aujourd'hui les domaines les plus variés :

  • l'ingénierie notamment dans les domaines suivant :
    • le génie mécanique
    • le génie industriel
    • les voyages temporels
    • les produits d'aide à la décision révolutionnaire
  • le conseil
  • l'étude d'expertise en process knowledge management international pour le développement durable de système complexe dans un contexte multi culturel
  • l'assurance
  • le technico-commercial
  • le commerce de vent et de foutre en gros et demi-gros
  • la consommation viticole

En général, les gadzarts préfèrent recourir à la camaraderie, plutôt qu'à la force pour obtenir les postes qui leur résistent. De cette manière ils attirent moins l'attention du grand public sur eux.

[modifier] Tentative d'opposition à la montée du Gadzarisme

[modifier] Lutte contre les Gadzarts

Les politiques de lutte contre cette organisation criminelle se heurtent à l'adaptabilité de ces structures souples et décentralisées, capables de délocaliser leurs activités, de diversifier leurs formations sans limites et ce dans le monde entier. Entreprendre des enquêtes transnationales et remonter les multiples filières devient alors un casse-tête pour les autres écoles, d'autant plus que certaines organisations comme Paristech ne font rien pour leur faciliter la tâche. C'est principalement dans cette optique que Paristech a été créée, elle permet de centraliser les informations pour faciliter le copinage des plus grandes écoles au niveau international.

[modifier] Leurs ennemis

  • Les administrations (strass)
  • Les Conservatoires Nationaux
  • L'Ecole Centrale de Paris et de Marseille
  • Les Instituts Catholiques Lillois ou Lyonnais
  • Ségolène Royal, pour sa croisade contre les cyclopes à deux yeux (espèce protégée)
  • Les batraciens (plus particulièrement la famille des Bufonidae)
  • Le collectif anti-bizunours
  • Mi-Sel
  • Le Figaro
  • L'ENIM (Particulièrement agressive envers l'antenne Gadzarique Messine)

[modifier] Traditions

Amphi ENSAM.jpg

Pour l'oeil non averti rien ne semble distinguer cet amphithéâtre de l'ENSAM de celui de n'importe quelle autre école, à part le golgoth sur le drapeau.

La communauté Gadz'Arts revendique fièrement ses traditions et l'histoire de l'organisation.

Les élèves portent dans les Écoles une blouse (une 'Biaude' en Argad'z) traditionnellement grise lors de leurs première et deuxième missions puis blanche après qu'ils aient effectué avec succès leur troisième mission ou abattu un membre d'une école adverse. De par son usage, il n'est pas rare qu'une blouse blanche soit tachée de rouge.

Lors de leur entrée à l'école, les élèves se choisissent un surnom, la bucque, qu'ils conserveront par la suite dans leurs relations avec les autres membres de l'organisation.

Chaque élève est le parrain (dit « Ancien ») d'un élève de la promotion suivante. Cette suite de parrainages fait l'objet de relations durables qui perdurent bien après le service actif dans l'organisation. Elle est appelée famille. Il est courant qu'elle devienne leur vraie famille, lorsque leurs proches sont décimés par une organisation rivale.

On ne touche pas à la famille c'est sacré.

On ne touche pas aux b... -CHABITE ! -Mais heu ! On avait dit pas les bijoux de famille, c'est sacré aussi !

Ces traditions comportent une Période dite de Transmission des Traditions (PTT prononcé Peuteute) durant laquelle les membres, mais aussi tous les anciens membres, font découvrir un folklore propre à chaque centre d'entraînement aux nouvelles recrues.

[modifier] Le Mônôme

Le mônôme est la danse tribale (parce qu'inventé par les Tribal King) pratiqué par les gadzarts pour se donner du courage avant que ceux ci aillent affronter la mort dans leurs périlleuses opérations mafieuses. Dans les chants associés à cette danse mortuaire, on y trouve une exaltation de la violence, où "300 uniformes" "combattent les plus forts" pendants leurs ennemis "par la peau du cul".

Le fameux "Haka" des rugbymens Néo-Zélandais trouve ses origines dans le mônôme gadzarts, demeurant toutefois largement édulcoré compte tenu de la fragilité psychologique des personnes qui le pratiquent...

[modifier] Dans la mythologie

Dans la mythologie, le gadzarts apparaît comme un cyclope membre d'une secte constituée d'apprentis forgerons.

Ils sont dotés d'un œil unique et affligés d'une infirmité qui les fait tous boiter comme Héphaïstos, l'un de leurs dieux tutelaires : le gadzarts a tendance à traîner du pied droit tout en tapant du pied gauche.

Dans la Grèce antique, on les croise souvent en procession nommée monôme. C'est une longue file indienne qui leur permet d'éviter de se perdre (chose sinon courante en raison de leur allergie à l'eau et leur amour du vin). Ayant la fâcheuse habitude de marcher au pas (ou ne serait ce qu'une conséquence de leur handicap), les gadzarts forment des monômes fort bruyants. Ils tentent tant bien que mal de dissimuler ce bruit en chantant des chansons paillardes à tue-tête.

Comme tous les cyclopes, les gadzarts sont mortellement allergiques à l'eau. En effet, après qu'ils aient offensé Héra par la mise a sac de l'île de Cythère, celle-ci leur a interdit de profiter du « jus divin qui réjouit la terre » (à savoir l'eau). Dans l’Odyssée, Ulysse profite de cette faiblesse pour terrasser Polyphème (Pa 27, oui dans l'Antiquité il y avait des première années à Paris).

Les gadzarts mythologiques semblent déjà vouer une haine viscérale à toute forme d'administration, au Massif central (et plus généralement à tous ce qui est central), aux centres d'enseignement et de recherche, aux instituts catholiques et aux conservatoires de musique ainsi qu'à tous les conservatoires.

[modifier] Religion

L'organisation Gadzarique se double d'une secte religieuse polythéiste.

Les gadzarts vénèrent plusieurs dieux :

  • Bacchus, pour le vin qui leur permet de vivre.
  • Le Gorgu, dieu du dessin technique et de la géométrie (on lui prête aussi des aventures avec Pythagore).
  • Sainte Barbe, qui n'est pas une déesse mais qui offre l'opportunité d'être fêtée lors de la fête nationale des cyclopes.
  • Archimède, parrain du Gorgu, il n'apparaît que très rarement lors de certaines opérations spéciales d'une extrême violence.
  • Saint Eloi, saint que les catholiques de la secte essaient de substituer aux divinités païennes précédentes.

[modifier] Les bases secrètes

La situation géographique de chaque base a été mûrement pensée afin de contrôler les nœuds industriels de l'économie mondiale ou cantonale.

[modifier] Liancourt

Désaffectée et déménagée vers un lieu encore plus secret.

[modifier] Châlons-sur-(Marne)²

Gadz incognito.jpg

Trois chalon's habilement déguisés pour passer incognito parmi la population civile, en un aviateur alcoolique, un routier et un mexicain en situation irrégulière. Notez bien que le « routier » a poussé le déguisement jusqu'à se raser la barbe.

Au commencement de tout. Base secrète située dans une ville qui n'existe sur aucune carte. Cette base secrète serait pourvue d'un dispositif lui permettant de s'intervertir au besoin avec sa ville jumelle de l'univers miroir, Châlons-en-Champagne. Aussi appelé le Centre Gériatrique des Traditions (CGT), car c'est la plus ancienne des bases secrètes de l'ENSAM.

L'organisation chalonaise originelle était une société secrète née en opposition à l'administration (ou Strass) à la fin du XVIIe siècle. Ses fondateurs auraient été des moines de différents monastère, lesquels auraient inventé et enseigné le kung-fu, le brassage de la bière et la franc-maçonnerie. Société patriote, elle voulait restaurer les anciens rites. Pour ce faire, elle a soutenu pendant des siècles de nombreuses révoltes contre les usurpateurs. Ces membres possédaient un langage codé, des signes de reconnaissance et pratiquaient des disciplines de combat tenues secrètes.

Au XIXe siècle, les sociétés secrètes chalonaises étaient à la fois syndicats, sociétés d'entraide, organisations politiques, groupes économiques, etc. Elles fonctionnaient comme des syndicats souvent contrôlés par des présidents (ou Zident). Celui qui refusait de devenir membre ne pouvait guère espérer trouver un emploi dans l'industrie française.

La Tafferie faisaient également office de société d'assurance et d'entraide pour leurs membres. Elles pouvaient honorer les frais d'un procès devant un tribunal, veillaient à ce que les membres emprisonnés reçoivent un traitement décent, s'occupaient de leur personne en cas de maladie et de leur dépouille en cas de décès.

La dimension économique de la société secrète connaissait des formes très diverses mais était bien réelle. L'organisation pourvoyait aux besoins des élèves, tels que les jeux, les alcools, l'opium et les prostituées. Ces commerces étaient alors légaux mais lourdement imposés.

Mais, dès le milieu du XIXe siècle, certains de ses membres avaient rompue avec l’idéal fraternel des origines et pratiquaient une violence gratuite au service de leurs seuls intérêts. Des loges de l'organisation originelle deviennent ainsi des gangs de voleurs et d’assassins. En 1949, les socialistes les déclarent hors-la-loi. Dès lors, l'organisation chalonaise n'est plus qu’un pâle reflet de son glorieux passé. Toute son activité se centre alors autour du crime organisé.

Bien évidemment, l'organisation est au cœur du trafic de champagne en provenance de la région. Comme la province de Champagne produit l'intégralité de la production mondiale de champagne AOC, il s'avère donc que ce trafic est fort lucratif.

Il faut noter que pour le commun des mortels, ce centre est un Centre d'Empoisonnement et de Rétention.

[modifier] Chalon-sur-Saône

Chalon journaliste.jpg

Ce journaliste n'a rien trouvé à Chalon-sur-Saône (JT du 2/12/2002 sur France 2)

La plus secrète de toutes les bases est située dans cette ville, et de nombreux journalistes y auraient même échoué suite a une trop grande confiance dans Mappy lors de leur recherche de Châlons-sur-Marne, sans se douter de ce qu'elle pouvait receler.

Dans un bâtiment à l'aspect moderne et à la devanture ouverte sur l'extérieur, appelé Institut IMAGE ENSAM (Institut Interventions Manipulatrices Addictives des Geeks Expatriés ENSAM), est caché un important réseau spécialisé dans l'art des communications extrasensorielles.

Depuis peu de temps, une équipe commando de quelques Gadz (s'étant auto-proclamés "Autistes") y ont commencé un entraînement intensif dans l'art de la désinformation et de la création de leurres en 3 dimensions. Disposant de plusieurs "Babasses", outil informatique ultra-élaboré permettant de MDTer (travailler), de visionner des Thuysses de c'ss (décoder des messages à caractère informatif) ou d'intercepter toute information en provenance de Dailymotion ou Youtube, ces membres obscurs ont acquis la faculté de tromper les sens de quiconque serait à même de croiser leur route, allant même jusqu'à recréer les sensations tactiles.

La formation s'avère difficile et complexe. La préparation des membres est d'abord réalisée à l'aide du CAVE, un grand cube sur lesquelles sont projetées des images déroutantes comme une ancienne abbaye ou même un petit jeu de TamTam. Il ne faut pas se fier à ces images dont le seul but est de laver le cerveau des futures unités d'élite.

Vient ensuite la formation physique qui vise à endurcir les doigts et le mental des escadrons mortels. Attachés dans le Spidar (une structure cubique tel un échafaud) par le biais d'une multitude de fils, ceux-ci sont soumis à des forces virtuelles extrêmement déroutantes pour les esprits les plus faibles.

Enfin, pour un entraînement encore plus surveillé, les membres sont suivis dans leurs moindres faits et gestes par une multitude de caméras de tracking.

Fait de dernière minute : ces membres ont commencé à s'infiltrer dans un fabuleux marché virtuel encore vierge de contrebande, celui de WoW et des FPS.

Témoignage d'un Ancien (ou Archi dans le vocabulaire local ou Vocab's en Argadz) repenti (ou plutôt qui a retrouvé le sens de la pente...) : « De mon temps s'opérait lors de nuits d'orgies ce que l'on pourrait qualifier de trafic d'organes. En effet, des organes (pas seulement génitaux) de cochon étaient utilisés afin d'effrayer les âmes impressionnables de jeunes vierges effarouchées destinées à devenir les bras armés du capitalisme français. Il arrivait que par mégarde, certains de ces organes soient égarés et retrouvés par des âmes charitables qui les clouaient sur certaines portes afin que leurs propriétaires puissent les retrouver une fois le jour revenu. »

[modifier] Angers

Gadzarette ayats.jpg

Une élève du programme d'échange avec les triades

Ce Centre d'Entrainement et de Recrutement (CER) est la plaque tournante du trafic de Coteaux du Layon.

Lors des dernières années, et avec l'aide entre autres de l’organisation ParisTech, Angers a développé un programme d'échange d'hommes de main avec les triades chinoises, les pires criminels de l'Empire du Milieu y côtoyant les dangereux Gadzarts.

Cette base repliée dans l’ouest de la France compte aussi à son actif une sérieuse formation pour tout gadzarts désireux de s’orienter dans la politique véreuse. On y trouve en effet le très réputé cours de langue de bois dissimulé sous l’apparence d’un cours de mécanique, dispensé par un vénérable escroc à la barbe blanche rase, à la tête dégarnie et aux blagues tendancieuses, lui aussi gadz de son état.

Par ailleurs chaque année deux douzaines de gadzarts sont sélectionnés parmis les meilleurs de chaque Centre d'Entrainement et de Recrutement de France afin d'intégrer une formation d'élite de maniement du pipeau en toutes conditions. Ces gadzarts sont rejoints dans cette formation par des membres de l'échange avec les Triades qui afin de masquer leur supériorité se font passer pour des attardés ne comprenant rien aux enseignements dispensés dans la langue de Jean-Baptiste Poquelin et malheureusement pas en argadz chantant comme réclamé depuis de nombreuses années.

Ce centre d’entraînement est aussi hanté par des vétérans de l’action illégale ayant ou non sombré dans l’oubli, parmi lesquels :

  • Un statisticien mi-homme, mi-pomme de terre spécialisé dans la complication indicielle du coefficient de simplicité immédiat. Doué d'un charisme charismatique, ses interventions à base de "c'est immédiat !" ou de "et là... j'interviens !" suscitent l'admiration de ses collègues.
  • Un amateur de beaux jeunes gens spécialisé dans la torsion du pvc à la "c'est pas sorcier". Il aime donner des projets et du café !
  • Un illuminé croyant apercevoir gradients et rotationnels dans la nature, ne terminant jamais ses mots et ponctuant la plupart de ses interventions par un retentissant mais néanmoins peu convaincant : C’est tlllès Jouli !
  • Un ahuri surnommé Couteau-Suisse, de par sa capacité à tout assumer, sans jamais rien savoir
  • Une droguée du cacao, rémunérant toute personne lui apportant sa dose journalière en Kinder Surprise et autre Ferrero Rocher. Cette femme dame personne... Elle se démarque par son énorme... "GeAhOntillesse" et sa propension à voir au delà de la simple copie pour se baser plutôt sur l'homme (ou la femme) qui est en vous.
  • Une célèbre star de la chanson, surnommé le « King de la forge », ayant il y a quelques années sorti un tube dont les phrases chocs (quel genre ?) resteront longtemps dans les annales du grand banditisme : « Ramène ton lopin j’lui casse le grain, « J’suis chaud comme de l’alu fondu » ou encore « Poinçon Pilon Extrusion »
  • Un filou de la dernière heure, à l'accent chantant, spécialiste dans l'arnaque en bâtiment classé et auteur d'une étude pertinente sur l'organisation du grand banditisme dans la ville d'Angers depuis 2 siècles.
  • 218, fameux personnage emblématique de la plus grosse arnaque du siècle, j’ai nommé « Toutouyoutou », fervent pratiquant du vélo en salle, dont le credo restera gravé dans l’esprit de tous les gadz : « La vie est complexe ». Apparatchik invétéré de la bureaucratie de la pègre Gadzarts, son action fut reconnue par les plus grandes instances nationales lors de sa nommination au poste convoité de responsable de la formation au grand banditisme, devenant ainsi le maître à penser de toute une génération d'escrocs.
  • Un apprenti humoriste déployant toutes ses forces afin de déstabiliser les Gadzarts, suite à sa frustration personnelle de non-remise du titre officiel. Disposant de ses "blagues" ("HumOur !") et de son flux de données surabondant transposé sur un écran 94cm, seule l’élite de la pègre Gadzarts peut prétendre survivre à cette épreuve d’endurance optique, si cependant leur endurance auditive leur permet de relever le défi de suivre l’intégralité de son enseignement "High Level". Les chariots AGV ainsi que les algorithmes heuristiques sont alors à ces aspirants ce que la FON-DEEEUUUH-RII-EEEEUH!!! est à l'agent spécial venu spécialement du Sud.
  • Un spécialiste de la torture au triphasé et autres chaises électriques, qui ne parle que par mots de codes dont le plus célèbre reste : "Septembre !" (depuis peu remplacé par "Juin !")
  • Le fils caché de la gorgone Méduse, mais qui contrairement à sa mère qui les pétrifiait, rend célèbre à jamais dans l'histoire de la pègre Gadz ceux qui réussissent à croiser son regard. En effet, il utilise de multiples ruses de renard pour éviter ce face à face, allant même jusqu'à parler de structure chimique des matériaux (explosifs) afin de fixer ailleurs l'attention de ses disciples (par exemple dans leur Lago (voir plus bas)).
  • Un mathématicien fou, capable de simuler l'explosion d'une bombe sur Mathematica et d'en déduire la probabilité que tous les ennemis meurent dans un rayon de 1,815 km, parce que "c'est toujours pareil".
  • Et le meilleur pour la fin, le plombier polonais, bandit de génie, ayant fait peur à la France entière lors de l’élargissement de l’europe, véritable cerveau de cette organisation, et récompensé dernièrement lors de la très célèbre cérémonie des "World Bandits Awards". Son prochaine retrait du milieu sera pour tous un grand déchirement (d'autant qu'on ne sait toujours pas où est le magot).

(Note : le plombier polonais ayant, après de multiples tentatives infructueuses, enfin réussi à prendre sa retraite dorée (bien qu'une certaine nostalgie le pousse à revenir régulièrement au sein du Centre d'Entraînement et de Recrutement), il a été remplacé par un fantôme de la pampa, dont les compétences pour maintenir la qualité actuelle du banditisme d'Angers semblent significativement inférieures à celles du fameux plombier ; fort heureusement, un spécialiste (également gadz) le remplace depuis peu)

Emblème du Centre d'Entraînement et de Recrutement, le Clocheton du Cloître est l'objet d'un parcours du combattant réservé à une minorité d'irréductibles. Sa récente restauration à été l'occasion d'améliorer le dispositif de communication cryptée par satellite vers la Chine.

[modifier] Aix-en-Provence

Aussi appelé KIN ou pek's en Provence. Les malfrats la fréquentant sont appelés Quine ? Moi !

Ce Centre d'Etudiants Recherchés est la planque de tous les fils de la mafia marseillaise. Un diplôme d'ingénieur d'une Grande École permet en effet d'avoir une couverture parfaite pour blanchir l'argent sale et qui servira ensuite à l'organisation de fêtes pharaoniques sqrt(2) fois par ans.

Celles-ci sont appelées Bal du Bapt's et Bal des 100 jours car elles célèbrent respectivement le baptême du feu des membres du clan (premier mort) et le centième jour passé sous terre pour leur première victime (en général une mémé qui se baladait sur le cours Mirabeau sur lequel coule la seine...). De plus, ces grandes fêtes sont l'occasion d'éliminer leurs ennemis en toute discrétion sur le dance-floor enflammé par les DJs du monde entier et de Marseille. En effet, des comptes très précis ont été tenus par des gens n'ayant pas bu plus d'alcool que leur estomac ne peut en contenir. Ceux-ci ont par exemple montré que 12000 personnes sont entrées et seulement 200 sont ressorties de la dernière.

Disposant de locaux très bien cachés dans des lieux tenus secrets par les étudiants triés sur le débit d'alcool qu'ils peuvent ingurgiter et par leur capacité à attirer les femelles des pek's, un réseau de proxénétisme a été créé dans le but de satisfaire les étudiants aux penchants hétérosexuels, normalement rejeté afin de servir l'esprit de fraternité de cette communauté. La sélection se fait lors des sqrt(2) bals et des nombreuses soirées avec les étudiantes de cette ville du sud de la France. Il existe plusieurs genres de proies que les nouveaux entrants se doivent d'apprendre à reconnaître. on peut nommer dans les plus courantes: la falucharde, la bourgeoise pas farouche et la sainte-nitouche. Même si cette pratique existe, il n'en reste pas moins que le TRS des machines (appelées béquilles pour beaucoup) reste assez faible pour une grande partie de cette communauté dont les membres les plus faibles fuient en se retransformant en pek's. C'est d'ailleurs à KIN qu'a été démontré que la deuxième loi thermodynamique ne s'appliquait pas à ces personnes, invalidant donc la loi au grand bonheur des élèves. Les personnes "aux disparus" sont généralement abattus dans les souterrains du centre que les élèves visitent régulièrement afin de continuer à transmettre le souvenir du passé des traditions et des valeurs.

Par ailleurs, ce quartier-général local discrètement caché en centre ville est la plaque tournante des traditions. D'où l'expression "ki(s)°nnois dans les Traditions". Il faut préciser que cette plaque est tellement tournante que beaucoup de personnes y ont la gerbe.

Si ce centre est une plaque tournante de trafics en tout genre (trafic de canapés, frigos et tables basses par exemple) il est reconnu pour ses performances artistiques. En plus de la célèbre soirée Arts aux Arts (on remarquera la pertinence et l'ingéniosité de ce jeu de mot), on y développe une certaine aisance à jouer du pipeau. Les élèves y sont préparés secrètement entre eux à coups de formidables campagnes de publicité externe et interne mais aussi par la semaine CESAM (confiance en son anus macroscopique) où les meilleurs s'affrontent pour obtenir une petite statuette qui servira par la suite de dépuceleur ou à tout autre utilisation (rectale). C'est ainsi que lorsqu'ils sont jugés aptes à être envoyés en mission, ces gadz'arts obtiennent de très bon postes car ne l’oublions pas, alliés avec les chats nous dominerons un jour le monde.

[modifier] Lille

Situé dans le Nord, près de la Belgique, elle sert de pla(n)que tournante pour le trafique de matières illicites, telles les bières belges, voire les Belges eux mêmes (qui serviront de cobayes pour l'entrainement de nouvelles recrues).

En outre, les Sévices y seraient particulièrement développés et serviraient à assurer le lavage de cerveau nécessaire à tout bon fonctionnement d'une telle organisation. Ces pratiques auraient notamment lieu dans les sous-terrains (dits sout's) du Centre d'Elimination et de Rétention. Un bruit tourne au sujet de "petits encul's" notamment qui laissent présager des pratiques sexuelles abusives sur les victimes. La torture, quant à elle, y est monnaie courante, comme certaines vidéos internes peuvent en témoigner.

Les membres de cette base sont en outre munis d'une arme, appelée fignolante, sorte de nunchaku, dont l'utilisation abusive finit par obliger les nouveaux membres de l'organisation à lui jurer fidélité.

Afin de ne pas subir de représailles, les membres de cette base se cachent derrière de larges écharpes aux couleurs de leur clan pour pouvoir pratiquer leurs méfaits en toute impunité.

Une rumeur court au sujet d'une mystérieuse malédiction : sans tout cet accoutrement,un membre du clan se verrait immédiatement changé en crapaud...

Enfin, le centre de Lille est considéré comme le pire défenseur des traditions ancestrales de l'organisation, et reste un modèle de fanatisme, les membres étant prêts à commettre certains style d'attentats-suicide, dont la plus connue reste les Chop's : les nouveaux arrivants sont sacrifiés de leur propre volonté au milieu de la ville en démonstration de puissance pour les habitants Lillois. Cette pratique permet de maintenir le silence et le respect de la population par la peur.

Ségolène Royale, pour ces raisons, a tenté de fermer le centre en 1997, mais s'est heurtée à une forte résistance de l'ensemble de l'organisation. Les Gadzarts l'ont en effet séquestrée quelques temps. Pendant cette période de captivité, elle se "serait fait mettre par un cheval", comme le veut la tradition pour les ennemis principaux de l'organisation, dans le "Tabagn's" (repère), pour l'occasion transformé en prison, sans eau ni électricité.

[modifier] Cluny

Stargate cluny.jpg

La fameuse stargate de la station Arts et Métiers en direction de Cluny

Cette base secrète est protégée par un champ de distortion temporelle qui la fait apparaître comme une abbaye du XVIIIe siècle, partiellement en ruine du fait du manque d'entretien du générateur de champ. Ce qui ne semble pourtant pas étonner les nombreux touristes. Le Carrefour Extratemporel de Rencontres de Cluny regroupe donc des individus de tous les âges et de toutes les espèces, comme le montre ce passage extrait du Guide Zatour'sique du Bouchonnois, écrit par des occupants des lieux :

Cette base secrète est situé dans le bouchonnois. Plateforme incontournable de l'organisation criminelle. Le Clan des Zaffreux jojos a la main mise sur toutes les activités scandaleuses qui s'y déroulent. Organisé en véritable milice, ce clan ou plutôt boquette comme on le nomme dans le bouchonnois a su s'équiper des meilleurs agents infiltrés. On recense parmi ses rangs des chinois, des corses, des marseillais, des gangsta du 92, 94, des niçois, des aixois ayant la double casquette aixois-bourguignon, mais aussi des agents capables de se fondre dans la communauté musulmane comme dans la communauté vietnamienne. Ils ont tous leur propre aspect, certains peuvent se camoufler en ours ou en sanglier, certains en cachalot et en pot de pétunia, d'autres en crevette ou en hyennal (mélange de hyenne et de chacal)et enfin, le fin du fin, en tripotanus ou perforanus (race de dinosaure homosexuel).

Le point de rencontre de ces mafiosi se situe en ville au fond de la RU Lamartine, plus précisément à la taverne du Loup Garou. On se serait laissé entendre dire que cette véritable mafia ne se serait pas seulement contenté de racketter ce pauvre établissement mais qu'elle aurait aussi instauré un droit de cuissage sur les serveuses. ( enfin cela ne nous regarde pas... )

Leur deuxième QG est la Clé des Champs, une discothèque qu'ils contrôlent, malheureusement certains membres du clan n'y sont pas autorisés, car d'apparence trop féminine au jugé des agents de sécurité implantés sur place.

La seule chose qui demeure sûre est le fait que ce clan a un véritable pouvoir de foutre la merde...

Pour les parisiens qui souhaiteraient visiter l'abbaye, notez bien que l'accès par les thermes (métro Cluny La Sorbonne) via la stargate n'est ouvert que sur réservation.

La stargate de la station Arts et Métiers est ouverte aux horaires de la station. Faites-vous indiquer la direction au guichet.


[modifier] Paris

Base pas secrète. Ressemble dans les moindres détails à une école d'ingénieurs.

[modifier] Bordeaux

Base secrete du Sud ouest. Véritable plaque toürnante pour le vin régional si mondialement connu. Basée en bordure d'océan, les Gadz de Bordeaux ont développé un vrai marché avec tous les pays du monde et surtout la contrebande avec les States et l'Amérique du Sud. Toutefois, d'autres fumeurs affirment que cette nouvelle ouverture vise uniquement à compenser la perte des marchés de la péninsule ibérique.

Cette base, si recherchée, est plus communément appelée "Bordel's" en l'hommage aux dames d'honneurs qui enchantent les soirées si secrètes.

Bordel's est aussi réputé pour son équipe commando de choc : Les "Rubeux". Ces guerriers sont sans "foie" ni loi et terrorisent tous les terrains depuis l'époque de Larochefouc's. Ces agents ont fait du Rub's (rugby) la Tradition légendaire de Bordel's.

Les Présidents du foyer des élèves représentent une véritable icone pour le centre de Bordeaux qui est surtout reconnu pour leurs festivités.

[modifier] Metz

Situé dans cette authentique cuvette de chiotte à ciel ouvert qui figure au nom de Lorraine sur les cartes Michelin, patrie des quiches et de Lil-Gangsta-Wow du 5-7, la base de Metz au centre de la diagonal du sordide, ainsi nommée de part le superbe enchaînement :

Camps de concentration nazi - Prison au plus fort taux de suicide de France - C.I.R.A.M (Centre d'Imigration et de Rétention Arts et Métiers) – Bois de la macabée, autenthique chef d'oeuvre d'urbanisme encore inégalé à ce jour...

Parfois aussi appelée Le landau des traditions, les recrues y suivent un entrainement sévère : il faut assassiner trois bébés et survivre à un hiver de Sibérie pour être intégré par le reste de la communauté.

À Metz, les étudiants respectables portent la nuque longue, ainsi que le frange sur le devant, le dessus, et sur le menton (communément appelée "Zachiotte"). Bien qu'ayant un retard conséquent au niveau des an'ss d'existence, il a su profiter au mieux des Trad'ss pour devancer tous les autres centres qui stagnent depuis trop longtemps. Désormais, ce sont eux qui usinent les PG des autres Tabagn'ss lors de différentes rencontres que sont les UAIs, les CE et la birse. Les autres centres profitent de leur jeunesse et de leur berssattitude pour essayer de les suivre.

Elle est l'une des plus récentes qui soit, au top de la technologie avec des murs en béton et tout et tout. The last but not the liste comme dirait Oskar Schindler, l'histoire de « LE » base va vous être conté sans compter.

[modifier] Histoire de la base de Metz

[modifier] Mais pourquoi diantre une nouvelle base bordel de merde de pompe à chiotte !?

En effet la question se pose, car à force de mettre des bases dans tous les sens, on risque de finir par en perdre nos repères...

Avant toute chose, un peu d'Histoire.

Nous sommes au début des années 1990, après le dernier gros succès en date de la Mafia des Gadzarts, la chute de l’URSS et la mise au pas du KGB, les gros benêts de la mafia gadzarts, voyant toujours plus loin se réunissent pour une conférence sur le devenir de l’organisation, au cœur de l’Allemagne, à Iéna. Après plusieurs heures de conférence, toute l’assemblée trouve une tente sur le terrain, et c’est en ces mots que la réunion trouve un terme :

« Y en a plein le cul de s’emmerder en bourgogne, dans l’Angevin, ou chez les ch’tis où les femmes sont moches, nous ce qu’on veut c’est boire de la bière entourée de grosses paires de loches ! »

Décision est donc prise de créer une baise secrète franco-allemande. Très vite, le lieu d’implantation de cette baise est sujet à bien des ébats. Cependant, bien que talonné par St-Jean de Larzac, St Robert en Lozère, mais aussi Montcuq et surtout Bourg-Madame qui réalise une véritable percée, c’est bel et bien Strasbourg qui semble se détacher.

Bah oui, tant qu’à foutre des centres ENSAM dans des endroits de merde:

« Vas-y franco! »
~ Adolf Hitler à propos de foutre des bases Gadzarts dans des endroits de merde

En effet, après que Jean-Paul Gaultier lui-même ait eu une otite dans tous les centres, il s'avère que c'est le lieu le plus tendance pour les criminelles de demain. C'est la saucisse bien enfouie dans une bonne motte de choucroute, une blonde à la main que doivent s'épanouir nos futus gadzarts. Jusque-là tout semblait bien parti, vous en conviendrez. Seulement voilà, tout va changer à cause d’un effroyable drame : un drame qui a choqué l’Amérique !

[modifier] Le drame du 30 février 1994

Le 20eme siècle est empli de date qui ont marqué l'Histoire à grand coups de hache et dont la seule évocation résonne comme une salle de concert de Mireille Mathieu. Citons notamment:

  • 13 avril 1912 : catastrophe du Titanic
  • 4 aout 1914 : début de la première guerre mondiale
  • Avril 1915 : début du génocide arménien
  • Hiver 1918 : pandémie de la grippe espagnole
  • 7 aout 1932 : Début des grandes famines volontaires d'Ukraine et de Russie
  • 20 janvier 1942 : Conférence de Wannsee
  • 6 aout 1945 : bombe atomique sur Hiroshima
  • 1949 : invasion du Tibet
  • 16 mars 1968 : massacre de My-Lai au Vietnam
  • 17 avril 1975 : prise de pouvoir de Pol Pot
  • 26 avril 1986 : catastrophe de Tchernobyl
  • 1er mars 1994 : naissance de Justin Bieber

Mais il en est une qui surclasse de loin toutes les autres, les réléguants au rang de fait divers pour gazette municipale, il s'agit du 30 février 1994. Eh oui, LA VEILLE DE LA NAISSANCE DE JUSTIN BIEBER !!!! (Et ce n'est sans doute pas un hasard!)

Ce drame à fait l’objet du numéro 211 de l’émission« Faites entrer l'enculé » deux ans avant les faits, et qui dit ceci :

Faites entrer encule.png

Nous somme le 30 février 1994, il est 8 heure 02 et comme tous les matins, Manuel Dos Santos Dos Sanchez Da Silva se fait réveiller par Direct FM qui lui lance un :

« Bonjour vous êtes sur Direct FM et vous avez une vie de merde, comme le temps au-dessus de la lorraine aujourd’hui »

Il est 8 heure 04 quand soudain, alors que rien ne le laissait présager Manuel se lève, se gratte les couilles puis va prendre son petit déjeuner. Comme son nom l’indique, Manuel Dos Santos Dos Sanchez Das Silva travaille dans le bâtiment. Plus précisément, il est conducteur de camion toupie .Et aujourd’hui Manuel doit faire une livraisons…pas comme les autres : livrer clandestinement 211 tonnes de béton à Strasbourg à une addresse indiqué dans une lettre anonyme dont le signataire prétend être à la tête d’une organisation :

« plus puissante que Chuck Norris, plus craignos que le F.N, et plus secrète que la franc-maconnerie »

Après un travail d’investigation de longue haleine de nos journalistes et plusieurs heures à éplucher les pages jaunes, il s’avère qu’il n'est autre que le frère de Jean Pierre Foucault : Ducdelaroche Foucault !

Il est 9 heure 52 Manuel finit de déjeuner puis retourne dans la chambre conjugale. A ce moment là, sans que personne n’en connaisse la raison, une violente dispute éclate au sein du couple Dos Santos Dos Sanchez Da Silva. Interrogé par les gendarmes, la fille du couple Dos Santos Dos Sanchez Da Silva , Truella Dos Santos Do

René.jpg René éructe :
ACOUUUUUUUCCCHHEEEEEEEEEEE


dira que quelqu’un lui a dit qu’il aurait été raconté qu’on aurait évoqué qu’elle aurait entendu sa mère crier :

« Mais Putain ca fait super mal ! t’es vraiment trop con ! T’avais promis de ne plus jamais me réveiller à coup de bifle ! »

Manuel, magnanime joue de son sens de la répartie :

« Je te jure que t’a intérêt à bouger ton cul pétasse ! Le ménage y va pas se faire tout seul ma grosse ! »

Conchita lui aurait alors répondu : « Mais ».

Soudain deux coups de feux se font entendre ! Il est 11 heure 14 et Conchita ferme sa gueule... Manuel fait ensuite montre d’un calme effarant, il enfile ses habits de travail d’abord la jambe gauche, toujours, puis la jambe droite, puis une gorgé de café winny. Il est 13 heure 41, Avant de partir, Manuel embrasse sa fille Truella, pour la dernière fois

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
C'est triste ...



Pour la dernière fois, pas seulement parce qu’elle pue de la gueule, mais surtout parceque la barbe de Manuel s’est emmêlé dans celle de sa fille, ce qui a obligé sa voisine Germaine à venir les séparer à l’aide d’un sécateur. Il est 18 heure 06 et Manuel monte dans sa R21 tunée frappée dun auto collant à l'affligie du FC Metz pour aller au travail. Il est 23 heure 02 quand manuel arrive au travail. Après la traditionnelle levrette de sa secrétaire :

Secretaire sexy.jpg La petite secrétaire sexy dit :
Qu'est ce qu'il m'a mis j'ai envie de tous niquer!!



Il croise Jean-Michel et Xavier, deux de ses collègues, en pause depuis entre midi, complétement saouls qui chantent à tue-tête le tube de Bézu, La queuleuleu.

Immédiatement Manuel comprend ! Il croit y voir un indice laissé par le curieux commidantaire de cette opération clandestine. Son sang ne fait qu’un tour, il prend sa bite et son couteau, et court jusqu’à Qeuleu, un quartier pourrie dans la banlieue de Metz. (Comme les autres tu me diras) Là son camion toupie l’attend avec 211 tonnes de béton à bord. Il est 23 heure 48, Manuel monte et démarre. Mais bizarrement, il ne tourne pas la clef en la tenant entre son pouce et son indexe comme il en a l’habitude, mais bel et bien entre son petit doigt et son auriculaire. Un détail tout à fait essentiel qui n’aura absolument aucune importance dans la suite de cette affaire…

Manuel pète un coup puis passe la première. Il est 23 heure 59 quand Manuel s’engage sur l’avenue de Strasbourg et là Manuel réalise ce qui l’attend vraiment : il va se faire chier tout au long du voyage ! Pour y remédier il allume l’autoradio, tombe sur la voie d'une charmante demoiselle lui prétendant qu'il est numéro un au cœur de ses seins. Manuel étant une tata refoulé, il zappe et tombe sur remix David Guetta vs Black eyed Peas du Petit bonhomme en mousse de Patrick Sebastien.

Et là C'EST LE DRAME

Immédiatement c’est l’hystérie, Manuel chante, Manuel bouge, Manuel danse, Manuel lève les mains au plafond, Manuel enfile ses raybans, Manuel se lève sur son siège, Manuel plane Manuel pète un plomb Manuel craque son slip Manuel décolle, Manuel snif le sapin accroché au rétro une fois, deux fois ca y est Manuel voit des éléphants rose voler devant lui, Manuel pousse des cris Manuel est en délire Manuel danse la tecktonik Manuel enflamme le dancefloor dans son Iveco Manuel devient fou Manuel ne sait plus qui il est Manuel Manuel MANUEL Manuel manque un virage !

« Oh le CON ! »
~ Pierre Brochant à propos de la connerie qui vient de se produire

Il est 24 heure 07, nous sommes toujours le 31 février car Manuel n’a pas de montre bling bling à calendrier automatique et Manuel s’en fout car il gît inconscient dans la cabine de son camion toupie qui sur la tranche, tel un gadzarts bourré dans la CGO, dégueule tout son contenu dans un champ de patate, à ras la gueule de René la Taupe qui l’a échappée belle.

Loke.jpg René Lataupe hurle d'une voix aigue : :
Ah nan clairement on peut dire que j'ai failli me chier dessus sur ce coup là



Quelques passants s’arrêtent, s’approchent, tentent de lui porter secours, puis s’apercevant qu’il est portugais, le laisse crever. À la DGCCGFM ( Direction Générale Criminelle de ces Connards de Gadzarts qui Foutent la Merde), c’est la stupéfaction. Ducdelaroche est verre de rage. Il en gerbe touts son fins de proms sur son Zag. Au bord de la crise de nerf il ordonne de faire pendre par les couilles la demi douzaine de H.U qui lui restaient dans son HUarium et fait tondre la quasi-totalité de son état major.

Très vite un PC de crise est mis en place pour trouver rapidement une solution au problème.

PC crise.jpg

Le PC de crise mis en place lors de la catastrophe du 30 février 1994

Et comme à chaque coup dur, les gadzarts ne faillissent pas à leur réputation et leurs qualités si souvent vantées rejaillissent brusquement dans un bouillonnement tourbillonaires d’idées fertiles.

Le gadzarts ingénieur de terrain : « On a qu’a faire une manip, tous y aller ramasser un peu de béton dans un verre, filer à patte jusqu’à strasbourg et c’est fait ! »

capable de relevé de grands défis technologique d’avenir « Sinon moi je propose : on fore un grand tunnel de Metz à Strasbourg pour y installer un pipeline sous-terrain et aspirer le béton encore frais. Vous en pensez quoi ? »

pragmatique, flexible, capable d’utiliser les nouvelles technologie à bon escient et de trouver les partenaires de sa réussite :

« Ya qu’à racheter 211 tonnes de béton sur eBay et se les faire livrer par la poste comme ça ils se tromperont pas d’adresse ! »

mais aussi doté d’un bon esprit d’équipe et pouvant rapidement faire adopter un consensus à l’ensemble de ses collègues

« Moi je propose de faire un vote »

Mais aucune proposition n'emporte l'avis de Ducdelaroche :

  1. Parce que personne n’a de verre vide ce soir-là...
  2. Parce que personne ne retrouve le tunnelier de 11 mètre de diamètre en boquette matos (Et bah oui mais si vous rangiez aussi!)
  3. Parce que 211 tonnes de béton sur le porte-bagage de la 103 spx à Maurice le facteur, on a peu d'être un peu juste niveau coefficient de sécurité...
  4. Parce que le coté démocratique tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, tout le monde il est jolie tout le monde il a des plumes dans le cul, ça va bien 5 minutes, mais ce serait une provocation à l’encontre du collectif anti-bizunours, et l’addition étant déjà assez salé comme ça ,on a pas besoin que le légendaire Mi-sel vienne rajouter son grain dedans.

Dépité Ducdelaroche décroche son téléphone et appelle son frère. En larme, il explique tout à Jean Pierre Foucault qui s’écrie : Sacré Soiré !. Oui, bon , alors là faites très attention à l’orthographe, ça se prononce Jean Pierre Foucault mais ça s’écrit sacré soirée, c’est la faute classique qui coute la victoire à la dictée de Pivot.

DDLR : Arrete t'est con putain, tout me tombe dessus ! A commencer par le pied du micro. J'ai demandé l'avis du publique mais c'est que des tocards ! J'en ai marre de la vie ! Si ca continue je vais me suicider !
J.P.F : Prends un 50-50 !

Mais le cocktail mi-vodka mi-whisky n'y fait rien. Jean Pierre ne sachant comment remonter le moral de son frère inconsolable lui dit :

J.P.F : Mais laisse béton je te dit, à Messe c'est bien tu sera avec frère éjac, entouré de bonnes sœurs, à leurs sonner les loches toutes les heures, ca va le faire t'inquiète !

Possédé une fois de plus par son frère, le visage de DDLR retrouve soudain des couleurs. Il est 25 heure 47 ce 30 février 1994 et la Metz est dite: La base se situera non loin de Metz, dans un endroit qui ne figure alors sur aucune carte connue:le Technôpole. Ce n'est que des années plus tard que Ducdelaroche se rendra compte que « Nan, nan nan ca le fait pas du tout »

Pour ne pas avoir a commémorer ce douloureux événement chaque année, les gadzarts ont par la suite fait disparaître le 30 février des calendriers. C'est depuis cette époque qu'il ne compte plus que 29 jours, et encore une fois de temps en temps seulement quand le cœur leurs en dit...

« Aaaaaaah c'est pour ca  »
~ Sacha Guitry à propos de ca


[modifier] Le miracle de l'eau de vie

Tout comme le rhum qui ne s'est pas fait en un jour, l'apparition de l'eau de vie sur le Peksopôle est le fruit d'une longue évolution. Selon que vous croyez plutôt en Gorgu ou en la science, divers théories relatent cette évolution. Etant donné que le thé au riz c'est comme l'égout et les couleuvres, on n'aime ou on n'aime pas, voici chacune d'entre elles.

[modifier] La Genèse

L'ouvrage théologique de référence de la religion gadzart : La Bifle relate l'apparition des Gadzarts sur le peksopôle dans une section nommée la Genèse. Il est à noter que cette section de la bifle a été écrite par des e-bérus pour se faire de la tune parcequ'ils étaient dans la Moise. De nombreuses variantes peuvent donc apparaître selon le narrateur dont la Bifle est tirée. La version allemande notemment (la fameuse genèse hitlérienne) en diffère en de nombreux points. Quoi qu'il soit, la version présentée plus bas et celle rapportée par St-Jean de la Femme Fontaine.

Le Premier Jour

Au commencement il y avait début (pas comme dans un match du PSG...) Le CER était informe et vide.

Gorgu dit
« Que la lumière soit ! Et la lumière fut »
Et Gorgu vit qu'on y voyait pas plus clair que dans le cul d'un chat. Alors devant les peks rassemblés qui se foutaient de sa geule
« t'est vraiment une bite Gorgu!, Aux chiottes Gorgu !! Tu vaut pas un pet de lapin »
Gorgu dit
« Allez vous faire foutre je fais ce que je peut bordel! »
Pour ne pas trop passer pour un con quand même, Gorgu appella jour les heures centrées sur
«  entre midi  »
et les autres nuits

Ainsi il y eut un soir et un matin et ce fut le premier jour.

Le Deuxieme jour

Le deuxieme jour, Gorgu compris qu'on y voyait rien parcqu'en Lorraine il y a autant d'eau dans le ciel que dans l'eau.

Alors Gorgu dit
« qu'on sépare l'eau d'ici de l'eau de là »
Gorgu appella l'eau d'ici
« flotte »
et l'eau de là
« ciel »
. Gorgu se dit alors qu'il avait pas été très efficace aujourd'hui et ce fut le deuxième jour.

Le Troisieme jour

Remonté comme une baraque à frittes qu'il était, Gorgu dit
«  Que l'eau d'ici se rassemble en un point et que ca saute parce que là j'en ai plein le cul de perdre mes journées pour de la flotte !  »

Et ainsi le bassin symphonie fut créer (Ainsi que le bassin de ta sœur mais celui là il est cassé ...).

Gorgu appella le reste
« Terre »
et dit
« Que de l'herbe pousse sur la terre, toutes sortes d'herbes pour toutes sortes d'usages »

Et Gorgu vit que c'était de la bonne. Ainsi il y eu un soir et un matin. Ce fut le troisieme jour.

Le Quatrieme jour

Gorgu dit
« Qu'il y ait des luminaires dans le ciel pour séparer le jour d'avec la nuit »

Et ainsi il y eut des lampadaires sur tout le Technopole consommant 20 GW, juste pour montrer que c'est la nuit. Gorgu vit que c'était pas plus mal que si c'était pire, et ce fut le quatrième jour.

Le Cinquieme jour

Gorgu dit
« Qu'il y ait des animaux vivants qui vivent dans les eaux, que celles ci produisent en abondance des poissons, qu'il y ait des maquereaux à borny, des requins à la strass, des morues dans les déjantes et des thons dans les galas »
Ce fut le cinquième jour

Le Sixieme jour

Gorgu dit
« Qu'il y ai aussi des animaux vivant qui vivent sur la terre »
Et tel fut ainsi.
«  Qu'il y ait des reptils »
Et Gorgu créa les Arts.
« Qu'il y ait des Guépards et des Chevreuils, dans le Foy's, des string panthères dans l'ISFATES, des fauconds dans le ciel et des vrais dans l'ENIM »
. Gorgu dit
« Crayons le Gadzarts à notre image et qu'il domine sur les morues des déjantes, sur les string panthères de l'ISFATES, sur les Arts et sur le Monde d'une manière générale »

Gorgu créa le Gadz et voyant que seuls 10% d'entre eux étaient heureux comme ca, il créa aussi la Za. Gorgu leur dit

« Multipliez vous, dominez le Monde imposez votre style sur les dancefloor et votre loi sur les parquets »
Et il ajouta
«  Voici, je vous donne toute l'herbe que j'ai dans mon placard, et tout les arbres aussi, et les champignons, et les mirabelles, tenez, prenez, c'est tout pour vous, toute facon demain moi je suis plus là, je me barre j'en peut plus de cette région de merde ! »
Et ce fut le sixième jour.

Le Septieme jour

Le lendemain Gorgu voulant quitter Metz, il perdit son temps toute la journée, à cause d'une grève SNCF. Et c'est ce qui fait qu'il a rien foutu. Ce fut le septieme jour


La Genèse continue évidemment plus loin mais pour pas vous faire chier, on va zapper la suite. Ceux que ca intéressent pourront toujours se pointer chez le libraire en disant
«  Bonjour je voudrais une Bifle s'il vous plaît »
(Si tu es etudiante en Histoire et que tu en as besoin pour tes travaux, n'hesite pas a entrer en contact avec l'organisation, il y aura surement un Gadzarts pour te donner une Bifle gratos).

Toutefois, l'autre passage à retenir, est que à un moment donné la Za à fait manger au Gadz une mirabelle interdite, alors Gorgu à péter une durite

« Fallait pas en manger abruti ! elles sont périmées, tu va avoir la chiasse!! »

Et ajouta

«  Puisque t'en as bouffé à partir de maintenant, plus de puissance infinie ! C'est à force de peine que tu √alideras tes exams ! Et tu seras tellement maudit que t'iras au rattrapage ! »


Alors pour se venger de la fois ou la Za lui a fait gouter la mirabelle, depuis le Gadz oblige sa Za à sucer un gland...

[modifier] Le miracle de l'eau de Vie selon la Science

Plusieurs mois après la catastrophe du 30 février 1994, malgré le crachin Messin, la pluie Mosellane et le déluge Lorrain chacun en perpétuelle continûment, l'ecorce du noyau de béton finit tant bien que mal par se solidifier. Ce qui est aujourd’hui une base secrète à part entière n’était qu’alors un vulgaire CER ENSAM, ou l'eau de vie eut été impossible, à cause de l'incessant bombardement de grêlons cosmique tombant des quatre coins du ciels.

La Tecktonic cause alors des mouvements de grande ampleur qui très vite séparent l'immense bloc de béton en plusieurs parties. Ceux ci s'éloignent inéluctablement les uns des autres pour former la Resam, le Gymnase ou encore le CIRAM.

Ca et la, des éruptions de metal en fusion cause par le labo fonderie degage des quantites colossal de cendres et de gaz carbonique qui sous l'effet du rayonement des telephones portables va se decomposer pour créer une atmosphere riche en oxygene. Sous l'effet de photoshop la photo de synthese enter en jeux, et le yaourt nature reprend lentement ses droits, dans un paysage à pots catalytiques.

Grace au bifidus actif, aparaissent les premieres bacteries. la vie renait, et c'est ainsi que René la Taupe.

Les bacteries deviennent ensuite des microbes et enfin, des gadzarts (Quand t'as les deux premiers, y a pas besoin d'avoir fait polytechnique pour trouver le troisieme). Mais ces premiers Gadzarts etaient tres differents de ceux que l'ont connait aujourd'hui. Des restes de gadzarts fossilises montrent qu'ils s'agissait de dinosaures. Il y a 65 millions de courts instants, ceux-ci on tous disparus. (Sauf certains specimens comme le Gogeta par exemple).

La science n'explique pas encore tres bien pourquoi que comment que ca se fait que ca puisse etre possible que ca se soit produit que c'est qu'ils aient tous disparus d'un coup d'un seul. L'hypothese la plus probable reste toutefois celle de l'impact à grande vitesse d'un fût de Meteor en plein dans le foyer de la population Gadzart.

L'explosion de ce fut aurait provoque de serieuse modifications de l'environement, induisants des changements dans les habitudes boissonitaires des Gadzarts. Incapables de s'adapter au changement, beaucoup d'especes auraient succombees.

Des lors, la voie est libre pour un defile d'homo digne d'une gay pride : l'homo sapiens, l'homo en erection, l'homo de la lessive, l'homo masque de fer, l'homo tethie, enfin bref tout y passe, ils se multiplient comme des resto chinois dans paris, d'abord sur un continent, puis deux puis trois, ca y est il dominent le Monde c'est fait c'est gagné.

[modifier] La valeur du mônôme à Metz

Beaucoup d’interrogations subsistent quant à la valeur réelle du mônôme sur une base aussi jeune que celle-ci. Notons parmis les plus récurentes :

« C’est vrai ce qu’on dit qu’il vaut rien ? » « C’est vrai ce mythe comme quoi il y aurait un mônôme à sibers ? » « C’est vrai qu’il ressemble à un clip des Village People ? »

Et beaucoup sont ceux qui ont prétendu avoir la réponse :

« Il vaut rien bord'ss il est lar'ss car'ss pas à la côte il est complètement déphasé ca fout la gerbe BOOORRDD'SS ! »
~ Un clunsois qui vous veut du bien
et encore je vous jure qu'on vous a pas pris le plus relou (ebid'ss que lar'ss que oui)°
« Il vaut pas mieux que celui des Kanak…. »
~ Un chalonss
« Il vaut pas mieux que le nôtre… »
~ Un birsois
« C'est quoi un mot nome ? »
~ Un talencois.
« 100 patates !! »
~ Un inconnu
« ça existe les monômes? c'est quoi ce mot!!! »
~ Un Quinois
« Il a perdu 3 points au CAC 40 mais grâce à un bon rebond sur les supports on peut s’attendre à ce qu’il dépasse son MACD d’ici 1 jours ou deux, bien que la BNP Parisbas aie baissé sa note, Société Générale annonce qu elle ne le réévaluera pas avant mardi prochain. La tendance reste donc plutôt haussière et je déconseil de s’en défaire pour l’instant »
~ Jean Marc Sylvestre
« C’est relatif »

Nous allons ici nous attacher à démontrer mathématiquement sa valeur :

  1. Puisqu’il y a toujours des trous dans ce monôme, on peut le décomposer en suite de polynôme
  2. Considérant que les gadzarts sont fichés à interpole, on peut interpoler .Considérant qu’ils passent le plus clair de leurs temps a geeker dans leurs chambre comme des ermites : On peut exprimer le monome par une suite de polynomes d’interpolation d’Hermite, dont la forme est rappelons-le : P(x)=c_0 +c_1(x-x_0)+c_2(x-x_0)(x-x_1)
  3. Sachant que sibers se situe sur l’abscisse d’un pôle (le peks’opole) les termes en X sont nuls et il reste quec_0, seulement autant C.Jérôme c'est Jérôme, autant c_0 c'est zéro. Donc c'est zéro...
  4. Qui plus est, considérant que la cour devant la résidence n’est pas très haute, on peut considérer qu’il s’agit d’une basse cours, et par identification, que le foyer est une grange.

Ainsi tout monôme de gadzarts de Metz pourra être interpolé en une suite de polynôme d’Hermite sortants de Lagrange, dont la phase peut être décomposé en série de Fou-rien et dont la transformée de Laplace est nulle car très vite le monôme s’arrête et donc sa place ne se donc plus. Sa transformée de Laplace étant nul, il vaut ne rien, voila c'est dit , qu'on y revienne plus.

[modifier] Le Grand Verglas de Metz

Comme toutes les bases de France et d’Avares, celle de Metz ne déroge pas à la tradition d’organiser annuellement une grande guingette, ici nommé Grand Verglas puisqu'organiser en une saison où on peut aisément pratiquer le patin à glace sur autoroute
Mais si les galas des autres bases sont souvent sujettes à la venue de beaucoup de belles et de quelques cons, celui de Metz est souvent source de belles déconvenues. Il faut dire qu’au vu de la faible densité de demoiselles sans sac à main (filles célibataires) le théatrale Verglas se déroule traditionnellement en trois actes digne des plus grands téléfoutre:

  1. Le gadzarts vient d’enfiler son uniforme. Armé de son équerre, il a la gaule rien qu'en se regardant dans la glace, il se sent l'âme d'un Strauss-Kahn des grands soirs. Mais que lui arrive t'il ? il est en mode Thierry Roland :
    « Ah écoutez, je crois qu’il faut être clair, ce soir, on est venu pour la mettre au fond ! »
    ~ Thierry Roland à propos de la mettre au fond
  2. Ah 3h30 du maint le gadzarts à fini de serrer les mains de touts ceux qu’il connait, c’est déjà la fin de la soirée et il bascule en mode Christian Jean-Pierre
« Allez plus qu’un quart d’heure de jeu pour tenter de trouver une ouverture synonyme de starification

oh oui avec un bon centre là !
Il se présente tout seul devant les putes !
La reprise de violée!
Vas y, tire là comme elle vient !

OOOOOoooooo Quel dommage il a été gêné par son propre coéquipier !! »
~ Christian Jean Pierre à propos de prendre les 3 points de la victoire
  1. A quatre heure du matin, alors que la fête bat son plein, un videur, un brin lorrain sur les bords, saisit notre Gadzarts par la manche et l'expugne manu-militari hors du lieu de la sauterie. Cette scène Ô combien lyrique sonne le glas des verres du Verglas
    Le gadzart fini quasi immanquablement en mode Jean-Michel Largué
« Et bien encore un nul à domicile, on vous rend l’antenne, ici Metz, à vous le bois de Boulogne »
~ Jean-Michel Largué à propos de zapper sur XXL TV

Tel est la dure loi du sport au Grand Verglas des Arts et Métiers de Metz…

[modifier] Beauvais

Cette base secrète dont l'existence a été récemment divulguée par des journalistes n'a pas encore été localisée.

[modifier] Karlsruhe

Cette base, la première à l'étranger, a pour but de développer les opérations à l'échelle internationale des Gadz. Actuellement, ses principales activités s'orientent autour du trafic de filles de l'Est et l'infiltration de la société allemande. Finalement c'est la contrebande d'alcool, Jägermeister et bière surtout, qui a remporté un franc succès. Cette base est, de plus, le refuge de troisième années ayant besoin de fuir le fisc français, ou d'aller se réapprovisionner en bibine. On peut noter que la promotion locale se mêle sans vergogne aux indigènes locaux, essayant tant bien que mal de parler la langue locale, sans grand succès malheureusement. Karlsruhe est également connu et reconnu pour son animation, comme en témoigne le prix reçu lors des UAI2009, ainsi que plus récemment, à l'occasion d'SKZ 2012 (il est à noter qu'ils ont reçu ce prix pour être parvenus à venir à l’évènement tous ensemble, soit cinq personnes).

[modifier] Dresde

La filliale de Karlsruhe connaissant un beau succès, l'organisation a décidé d'établir un second quartier allemand, tout spécialement spécialisé dans la contrebande d'alcool. Aux dernières nouvelles, les espions gadzariques exilés là-bas se concentrent sur le trafic des filles de l'est, proximité avec la république tchèque oblige (des tensions apparaissent à ce propos entre Karlsruhe et Dresde). L'étude du climat socio-psycho-communiste porte à croire que l'URSS n'est pas morte et compterait s'appuyer sur la base pour délivrer l'europe capitaliste. Cette base a été crée afin d'étudier la résistance du béton dans une zone de délimitation à l'échelle d'une ville. Il s'avéra en réalité que le béton ne soit pas suffisamment résistant à la torsion populaire d'où l'arrêt des expériences dès 1991. Afin de palier à cette perte de profit les infiltrés de Dresde se sont lancés recement dans l'enrichissement d'uranium graçe au mini réacteur nucléaire qu'ils ont récupéré d'une mission à Tchernobyl. Réacteur dissimulé sous une cheminée de brique, la sécurité avant tout.


[modifier] Loi et fonctions usuelles

[modifier] Loi des Gadz parfaits

Cette loi définit la relation entre le nombre d'émissions provoquées et la durée de métabolisation de l'alcool et de ses sous produits.

pV = nRT

  • pV est la violence du plac's ou plac's Violence en anglais;
  • n est le nombre sans dimension qui tend rapidement vers {+\infty} ;
  • RT est le Ratal (ou Raquit) Tactique ou constante universelle des Gadz parfaits ;

Soit Pour un plac's violent il faut N de ratal tactique, soit plus l'on provoque d'émissions, plus la métabolisation sera retardée.

[modifier] Précharge Optimale

[modifier] Quelques Gadz'arts célèbres

  • Le Shogun, ce membre du centre d'Angers aurait mis en place et maintenu une dictature militaire pendant plusieurs siècles au Japon (mais qu'est-ce qu'il est allé foutre à Angers ?).
  • Cousin Machin
  • Raspoutine, de son vrai nom Grigori Iefimovitch Novykh, Originaire des confins de Metz, c'est un mystique errant, surtout connu pour sa participation au groupe ABBA. Il a reçus en 2007 le titre de Russia's greatest love machine.
  • Sadako Yamamura, membre du centre de Chalons, connue pour l'invention du Grunge et des canulars téléphoniques.
Shogun.jpg

Le Shogun

Ulysse31.gif

Ulysse \sqrt{31}

Corbier.jpg

Corbier du Club Do

Cousin machin.jpg

Cousin machin

Ringu sadako.jpg

Sadako Yamamura

Gregori raspoutine.jpg

Gregori Raspoutine

Ff 1 b femme a barbe.jpg

Alexandre Soljenitsyne

Gaahl-1.jpg

Gaahl

Moustaki.jpg

George Moustaki

Le vrais solid snake.jpg

Le vrai solid snake

Santa5.jpg

Le [Pa]² Nol's

Chabal.jpg

Sébastien Chabal

Url.JPG

Le Capitaine Haddock

Troll.jpg

Téträm de Troy

[modifier] Réalisations Célèbres

  • Le CGO : n.M, un procédé révolutionnaire de tri selectif. Il vise à réduire la consommation mondiale de papier toilette tout en permettant d'augmenter hautement le niveau moyen d’hygiène dans l'enceinte de l'Ecole. Il peut être munis d'un couvercle, lui donnant, en plus d'un coté esthétique, une possibilité de lutte contre les mauvaises odeurs. Son possesseur est aussi appelé Roi.
  • Les ponts qui tiennent, on ne sait pas comment mais ils tiennent, (ex: Viaduc de Millau)
  • L'eau chaude
  • Les monstroplantes,
  • L'anneau unique de Sauron,
  • Le convecteur temporel mais pas la De Lorean qui va avec (en développement une version hydraulique pour engins de chantier),
  • Les jetons de caddie,
  • Les missiles balistiques (Baaliiistik, stik, stik, stik...) à têtes multiples et multiples trajectoires de réentrées,
  • Les courbes de Bézier et les économiseurs d'écrans qui vont avec,
  • La chaise électrique bi-standard courants alternatif et continu (AC/DC),
  • Le pédalo,
  • La trompe de chasse,
  • La voiture bélier,
  • Les moissonneuses géantes pour collecter l'épice sur Dune,
  • Au moins deux des Stargates,
  • Les éclairs de Zeus,
  • L'épée Durandile,
  • L'ocarina du temps, modèle portable du convecteur temporel pneumatique,
  • La locomotive à vapeur en kit, livrée sans roue ni graissage,
  • L'arcadia d'Albator,
  • Le bras gauche de Robocop que l'OCP a fait sous-traiter, avec distributeur de chewing-gums
    Robotcop chewing-gums.jpg
  • Le moteur à Coca-Menthos,
  • Le laser Mégajoule Coca-Menthos,
  • Le porte-chat
  • le packaging airless multiforme
  • Le Kung-Fu
  • La modélisation des solides déformables par éléments finis pour les nuls
  • Le pot à olives
  • Les Cylons, qui jouent le rôle des méchants dans Battlestar Galactica
  • La girafe de 3L à débit optimisé
  • Le Chronoplac's, un chronomètre sportif très élaboré
  • Le Burgerplac's, une immondice de KIN.
  • Le patator et la purée livrée à domicile même sans ascenseur
  • L'imposture au foutre
  • Le foutage de gueule
  • Le doseur-refroidisseur (c'est MAL'IN mais ça sert à rien)
  • Le sandwich au pain
  • La pile à essence
  • Le logo nike


[modifier] Mode de reproduction

On sait très peu de chose sur la reproduction des gadzarts. Biologiquement, il est admis qu’ils naissent à l’état larvaire de kastor puis se muent en .onscrit. C’est un état bizarrement moins évolué mais au bout de quelques mois, une deuxième mue, miracle de la nature, donne naissance au gadzarts tel qu’on le connaît. Mère nature étant capricieuse, il arrive souvent que cette deuxième mue ne donne pas naissance à la magnifique créature mais à un immonde crapaud. Bien qu’ils soient souvent euthanasiés par leurs aînés, les crapauds pullulent dans les TBKs. On pense que les gadzarts ne savent pas vivre sans, bien que ces affreuses bestioles vertes et gluantes ne remplissent aucun rôle dans la vie gadzarique.

Les paroles des chansons grivoises que les gadzarts tonitruent lors de leurs banquets laissent croire qu'ils peuvent s'enorgueillir d'une virile hétérosexualité. Cependant une étude approfondie de leur habitat n’a révélé que quelques traces non significatives de présence féminine. Des rumeurs courent disant que certain gadzarts seraient des femmes mais personne n’a pu vérifier scientifiquement ces dires.

Les gadzarts seraient-ils homosexuels ? On pourrait effectivement le croire. Pourtant ce serrait de la diffamation royaliste. La sexualité gadzarique est en réalité très particulière. Elle est basée sur l’utilisation de bougies. Personne ne sait exactement ce qu’ils en font ni ou ils se les mettent. On sait juste qu’ils s’en font livrer par camion entier au début de l’année scolaire et que les plus barbus d’entre eux disent préférer les bougies torsadées parce que « c’est meilleur ».




Qu'avez-vous pensé de l'article "Gadzarts" ?
 
33
 
37
 
317
 
25
 
6
 
8
 
11
 

Ce sondage a été créé le novembre 8, 2013 12:11 et 437 personnes ont déjà voté.
Wikipedia-logo-fr.png

Cet article, basé sur le texte de Wikipédia «Mafia», est disponible uniquement sous licence GFDL.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia