GEIPAN

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

« Bonjour à vous humble terrien, vous venez de pénétrer dans un quartier classé secret défense sans permission, et êtes de ce fait soumis à l’article 328bis du code interplanétaire de la NASA, stipulant que vous êtes passible de la peine de mort immédiate. Aussi veuillez vous approcher du panneau affichant « ne pas s’approcher, danger d'électrocution mortelle », et empoigner d’une main ferme le cable... comment ça plus de jus ? Les batteries au plutonium, à sec ? Mais on avait déjà fait le plein sur Xalax il n’y a pas trois mille ans de ça ? Fais chier... oui, donc suite à un léger contretemps, l’équipage et moi-même vous proposons une petite visite de nos locaux, histoire pour nous de recharger les batteries, et pour vous de vous dégourdir les jambes, ou tout du moins profiter des dernières minutes durant lesquelles vous pouvez les utiliser. Alors soyez la bienvenue au GEIPAN ! »


Bienvenue GEIPAN.png


J.P. Girard : Rebonjour, mon nom est Jean-Pierre Girard, fondateur du GEIPAN, pour Groupe d'Etudes et d'Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés (et non pas Grosse Énorme et Immonde Poufiasse ANalphabête), ainsi que de cette magnifique station orbitale totalement suréquipée, avec airbags frontaux, frein à disque hydrolique, et bien sur le tout dernier modèle de Bombe thermoplasmique à contorsion intersidérale en connexion avec l'énergie multidimensionelle parallèle à l'énergie intratemporelle géonucléaire.
Arthur : Waouh, ça en jette !
J.P. Girard : Je ne le vous fais pas dire ! Mais sans plus attendre dirigeons nous vers le poste de contrôle afin que je vous présente notre équipage.


Cadre GEIPAN MKP.png

J.P. Girard : Voilà, sur ce superbe portrait de famille vous pouvez contempler l'élite de notre équipage, parmi lesquels Taith Dezaub, notre pilote en chef, le Gluant, préposé au nettoyage des tout nouveaux cabinets à évacuation cacapipique, et Obaman K’é Nohbee, le black de service indispensable en cas de litige sur le vaisseau.
Arthur : Et vous, pourquoi vous n’y êtes pas ?
J.P. Girard : Parce que je prenais la photo, sot ! Bon, passons aux choses sérieuses. Notre mission à tous consiste à compiler les millions de témoignages recueillis par les terriens, de les analyser en détails, puis de classer ces PANs afin d’en tirer des diagrammes de toute beauté dont raffolent les fous qui croient aux petits hommes verts, enfin les éminents ufologues quoi. Mais avant de continuer la visite sauriez-vous me dire ce qu’est un PAN ?
Arthur : Heu, je dirais un Phénomène Anormal Non identifié comme ça sans réfléchir ?
J.P. Girard : Mais oui, c'est bien ça, comment le saviez-vous ?
Arthur : Ben c'est écrit sur le panneau derrière vous en fait.
J.P. Girard : Ah, tricheur ! Mais voici les résultats d'un sondage auprès des humains à propos de la signification de l’acronyme PAN, les résultats en sont tout à fait surprenants


Statistique1 GEIPAN MKP.png

Arthur : Surprenant en effet, mais comment les fous peuvent-ils vous signaler ces PANs comme vous dites ?
J.P. Girard : Tous ne sont pas fous voyons !
Arthur : Oui, enfin drogué, fêlé de la carafe, détraqué du ciboulot, appelez les comme vous voudrez !
J.P. Girard : C'est simple, nous effectuons une trajectoire annuelle à travers l'hyperespace, et à chaque halte les habitants peuvent nous transmettre un compte rendu de leurs apparitions sous forme de fiche, disponible dans toutes les bonnes librairies et en exclusivité dans les stations ESSO.
Arthur : Ah, et vous vous repérez dans l'espace avec un GPS ou un truc du genre ?
J.P. Girard : Un GPS ? Et pourquoi pas une boussole tant qu'on y est ! Mais non, notre navette dispose d'un système de radioguidage ultraperfectionné, alliant précision, design, et un distributeur de Dragibus pour les petites faims. D'ailleurs le voici, pour l'activer il suffit le frotter du bout du doigt, mais essayez donc.


GPS GEIPAN fixe.gif
GPS GEIPAN.gif
GPS GEIPAN fixe.gif


Insérer ici le nom : Amusant cette trajectoire, elle a comme une forme de...
J.P. Girard : fusée ! Oui, je trouve aussi.
Arthur : Euh, ouais, enfin honnêtement mis à part la boîte à bonbecs, ça n'est ni plus ni moins qu'un GPS standard. En plus vu votre niveau de batteries on risque de s'écraser sur ce truc en forme de gâteau apéritif soufflé là !
J.P. Girard : Un truc en forme de... n'importe quoi ! Bon, suivez moi et pénétrons dans la salle des archives, là où nos experts élucident un à un les sombres mystères de la galaxie.


Salle des archives

J.P. Girard : Voici un échantillon de trois fiches PAN, qui nous ont été transmises depuis la planète terre. Mais lisez les donc, et dites moi ce que vous en pensez.


Fiche PAN Jeannot.png

Arthur : Et l'autre, vous me prenez pour un imbécile ou quoi ? On comprend tout de suite que c'était un Ball-Trap, il était fin plein votre Jeannot là !
J.P. Girard : Un Ball-Trap vous dites ? Ah ouais, pas si con, on avait plutôt pensé à un conflit de voisinage, ou une querelle de divorce avec de la vaiselle qui vole de partout et des coups de feu tirés à la va vite, enfin un truc du genre quoi. Je crois qu'on l'a même finalement répertorié en tant que PAN DA, comprenez un PAN Du à l'Anéantissement à grands coups de carabine à plomb du service à porcelaine de "Insérer le nom de qqn que vous haïssez", qui, de toute manière, faisait affreusement tâche avec les verres en cristal d'Arques de "Insérer le nom de qqn que vous haïssez mais un peux moins quand même que la personne précédemment citée". J'en glisserai un mot à l'expert en chef. C'est quand même dommage que vous deviez finir électrocuté, on aurait pu faire de vous une nouvelle recrue. Enfin le protocole est le protocole. Mais jetez un coup d'oeil à cette seconde histoire plus qu'intriguante.


Fiche PAN Robert.png

Arthur : Me dites quand même pas que vous avez cru à cette histoire de monstre ?
J.P. Girard : Mais bien sûr que si, c'est même notre expert en taxonimie extraterrestre qui l'a identifié en personne. Un cas trés explicite de PAN TER, c'est à dire du à une Terreur Énorme et Ridée !
Arthur : Ma parole, il doit être singulièrement siphoné votre professeur là !
J.P. Girard : Syphoné vous dites ? Et bien vous le lui direz en personne tout à l'heure ! Regardez donc cette dernière fiche monsieur Je me crois plus malin qu'un expert du GEIPAN


Fiche PAN Juju.png

J.P. Girard : Attendez, je sais ce que vous allez dire : un banal virus internet ?
Arthur : Ben oui, ou un spam je sais pas moi, si ça tombe c'est même un cyber-pédophile en train de déployer sa toile sur ce pauvre Juju. Mais j'imagine que grâce à vous il est désormais sain et sauf, tranquille chez lui, à mater des épisodes de Bob l'éponge ou je ne sais quoi d'autre ?
J.P. Girard : Le sauver ? Mais vous avez perdu la tête ?
Arthur : ...
J.P. Girard : Vous ne comprenez donc pas ? Il est évident que cet enfant a subi un grave choc émotionnel, peut-être même qu'on lui avait implanté une sonde anale ou je ne sais quoi d'autre afin d'épier ses moindres gestes, les espèces extraterrestre font ça très couramment. Le seul moyen pour sauver ce pauvre Juju était de classer ce cas en PAN TIN !
Arthur : En pantin ?
J.P. Girard : Non, en PAN à Traiter par un Internement Neuro-psychiatrique voyons !
Arthur : C'est un peu éxagéré vous ne trouvez pas ? Il avait peut-être juste bu un peu trop de coca ce garçon, ça monte vite à la tête cette saloperie !
J.P. Girard : Hum, vous pensiez certainement à un PAN INI, lié à l’Ingestion d’un Narcotique Isotonique du type Schweppes ou Canada Dry ?
Arthur : Heu ouais, ça aussi ça peut causer des dommages au cerveau à mon avis.

J.P. Girard : J'en glisserai aussi un mot aux experts, mais de toute façon il est trop tard pour Juju, on lui a déjà fait un lavage de cerveau intégral, avant de l'éviscerer et de carboniser ses restes à la neige cryogénique pour éviter tout soucis à l'avenir.

Peut-être que pour le prochain on pourrait... oh, pardon, j'ai un appel du poste de pilotage comment, vous dites ? En forme de fantôme émiétté ? J'arrive tout de suite ! Pardonnez moi, une urgence, il faut que je vous laisse. Mais le professeur va vous acceuillir pour la suite de la visite, profitez en bien !

Laboratoire de taxonomie extraterrestre

Professeur Chin’Kansen : Bonjour, je suis le célèbre professeur Chin’Kansen, spécialiste en taxonomie extraterrestre, et éminent biologiste cellulaire.
Arthur : Ah, enchanté, et moi je suis Arthur, touriste intersidéral de passage et bientôt feu résident de la planète Terre. Mais c’est bizarre, votre tête me dit quelque chose ? On ne se serait pas croisé au Sex Shop de la rue St-Denis ?
Professeur Chin’Kansen : Comment ? Sachez jeune homme que je ne suis pas client de ce genre de lieu de débauche !
Arthur : Ouais, je m’disais aussi, vous m’aviez l’air trop coincé avec vos grosses lunettes et votre blouse de chirurgien !
Professeur Chin’Kansen : Coincé ? Moi ? Sachez que j’ai publié une encyclopédie en 18 volumes sur le mode de reproduction du Tripotanus à trois cornes des terres d’Atalante, alors coincé, ah, ah, laissez moi rire !
Arthur : Ca y’est, je sais ! Vous êtes le professeur Chen de la série TV Pokémon ! Oui, c’est ça, l’espèce de barjo qui fait le beau avec ses boules magiques, et qui a offert à Sacha son écureuil jaune qui jette des éclairs à deux hertz cinquante !
Professeur Chin’Kansen : Impossible, vous faîtes totalement fausse route ! J’ai peut-être un temps lu quelques ouvrages au sujet de ces Pokémons comme vous dites, mais jamais je n’ai tripoté de boules ou quoi que ce soit qui s’y rapporte !
Arthur : Ah ouais, et c’est quoi alors ce truc rouge qui dépasse de votre pantalon ?
Professeur Chin’Kansen : Ceci est un Pandex, une encyclopédie portative du monde extraterrestre que j’ai moi-même mise au point. Elle ne recense pas moins de 4000 espèces (oui, 4000), leur localisation dans l’espace, leur mode de vie, ainsi qu’une liste complète des librairies spatiales proposant le mensuel Homoshow, qui contient entre autres de superbes recettes de dessert allégés en matières grasses.
Arthur : Mon oeil, c’est une réplique exacte du Pokédéx que j’ai eu pour mes cinq ans, et que j’ai d’ailleurs fait avaler à ce salaud de Patrick qui m’avait chipé mon porte-clé Carapuce fluorescent. On a du lui ouvrir le ventre pour le récupérer, et lui faire une ablation du poumon droit, mais c’était bien fait pour sa gueule.
Professeur Chin’Kansen : Oui, j’imagine.
Arthur : Allez, filez le moi une seconde que j’identifie ce drôle de truc qui traîne dans la cage là !


PANDEX.png

Arthur : L’appâter avec une très grosse quoi ?
Professeur Chin’Kansen : Rien du tout, ce n’est qu’un détail insignifiant du Pandex.
Arthur : Pokédex, et puis ça n’a pas l’air d’un détail insignifiant. Imaginez que je me retrouve nez à nez avec un truc pareil, puis que je me dise tiens, et si j’essayer de l’appâter pour le tartiner sur des blinis, et puis qu’alors il me vienne à l’idée de lui sortir ma grosse..., et puis comment ce machin sait-il que j’en ai une grosse d’ailleurs ?
Professeur Chin’Kansen : Il essaye juste de flatter votre égo voilà tout.
Arthur : Ah ouais ? Et ben je peux vous assurer que quand Roswell aura flatté mon égo, mon énorme égo, mon gigantesque égo, et bien j’aurai récolté assez de cérumen pour approvisionner un banquet d’apéritif en blinis parfumés à la coriandre, ah ça !
Professeur Chin’Kansen : Vous croyez ? Et bien sortez le de sa cage gros malin ! Et montrez lui ce que vous avez en réserve, et rira bien qui rira le dernier une fois qu’il n’en aura fait qu’une bouchée !
Arthur : C’est moi qui n’en ferai qu’une bouchée ouais ! Et que ce soit un Tortank, un Mewtoo, ou un de vos ridicules monstre de Roswell en carton !
Professeur Chin’Kansen : Puisque vous avez l’air si confiant, voyons vos compétences face à mon simulateur de combat rapproché avec des créatures extraterrestres
Arthur : Pas de problème, je suis un professionnel des DOOM-like !
Professeur Chin’Kansen : Et bien enfilez donc cette combinaison en plutonium enrichi en extrait de Tagada, et que la partie commence !


Ecran-final-fixe.gif
Ecran-final.gif
Ecran-final-fixe.gif


Arthur : Okay c’était peut-être plus dur que ça en avait l’air, mais avouez que je lui ai mis une bonne raclée à votre Shrek de pacotille !
Professeur Chin’Kansen : Oui, en effet. Mais j’avais enclenché le mode Bisounours, voyons ce que ça donne en mode...


Son.jpg

Alerte, alerte, alerte !

L’équipage au complet est attendu sur le pont, alerte !


Arthur : On va se faire attaquer par un lapin rose géant bouffeur de planètes c’est ça ?
Professeur Chin’Kansen : Non, ça a l’air sérieux, rendons-nous vite au poste de pilotage !

Ennemi en approche

Taith Dezaub : Je crois bien que nous allons percuter un PAN CAKE mon capitaine !
J.P. Girard : Un PAN CAKE, vous en êtes certain ?
Taith Dezaub : Certain, et pas un petit modèle ! L’analyseur spectral l’approxime à 15m de haut pour 10m de large, avec une composition à 90% en fécule de maïs, hallucinant !
Le Gluant : Incroyable, même moi en 4000 ans de travail je n’ai jamais vu un truc aussi monstrueux dans mon cabinet !
Professeur Chin’Kansen : J’ai questionné le Pandex mais cette créature lui est tout à fait inconnue.
Arthur : Moi je crois savoir ce que c’est, et même peut-être comment s’en débarrasser.
Le Gluant : C’est ça, et moi je suis capable de nettoyer les waters sans y mettre la langue ni même ouvrir tout grand ma bouche tant qu’on y est !
Arthur : ...
Taith Dezaub : Ça y’est, il s’approche, on dirait même qu’il y en a plusieurs, nous sommes perdus...


Final écran 1.png


Final écran 2.png


Final écran 3.png


Final écran 4.png


Télé GEIPAN.png




Tête casserole.jpg Arthur affirme d'un ton condescendant :
Pfff, je leur avais pourtant dit qu'il fallait tous les manger !

Portail spatio-temporel

Bandeau ovni.gif


Sm rr flyingsaucer.gif  Portail de l'espace


Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Partage sur...
wikia