Francis Heaulme

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Francis au champion.jpg

Francis, sur le point de sauver un photomaton d'une brute...

« Quand j'ai vu ce salaud bousiller le photomaton, j'ai eu mal au cœur... Tout ça parce qu'il arrivait pas à le faire marcher... pfff... »
~ Francis Heaulme à propos de la défenestration du photomaton du Champion
« J'ai des regrets. J'ai fait enfermer un brave... »
~ Jean François Abgrall à propos de Francis Heaulme

Francis Heaulme est un héros incompris... Chaque fois qu'un malheur arrive : dégradation, viol, meurtre, il est là, par une étrange coïncidence, cherchant à empêcher le pire... Cela lui coûte souvent des reproches de la société, qui le soupçonne d'être l'auteur du drame, jusqu'à l'incarcérer...

[modifier] Un homme simple

L'instant est unique, lorsque je pénètre dans la cellule de Francis Heaulme pour l'interviewer... Je découvre un poster de Sailor Moon... morcelé : une jambe de l'héroïne dans un coin, un bras dans l'autre, la tête renversée au dessus du lit avec du fil barbelé autour pour habiller un peu... Il m'explique qu'un copain a commis le forfait en son absence, qu'il aurait bien voulu l'empêcher mais que lorsqu'il est retourné dans sa cellule il était trop tard... "Le fil barbelé c'est parce que les rameaux sont interdits en prison." Poursuit-il...

Je comprends rapidement que je l'emmerde avec mes questions. Son visage s'éclaire cependant lorsque j'évoque les viols dans les douches... "Oui ? Quoi ? Vous voulez savoir quoi ?" me demande-t-il, comme rajeuni...

Enfin Francis s'ouvre... Il accepte d'engager la conversation à propos de sa vie et des meurtres pour lesquels il s'est retrouvé en taule...

[modifier] Sa vie

Derrière ses airs de pauvre type arriéré, Francis a de la mémoire... Il me raconte tout, jusqu'aux premiers instants de sa vie et plus particulièrement "le pépin avec un type à blouse blanche..."

« Après qu'il ait coupé le tube qui sortait de mon ventre, il a dit un truc et il m'a amené dans une autre pièce... Je pleurais, il m'a dit "ta gueule" et il m'a sauté dessus... »
~ Francis Heaulme à propos du "pépin" avec le type à blouse blanche

Francis me propose de faire un schéma... Je refuse poliment... Alors il enchaîne sur la tournante qu'il a subi à l'école primaire. Je lui coupe la parole pour lui proposer de parler plutôt des meurtres...

[modifier] Les meurtres

Montigny.jpg

Francis, pendant la reconstitution du double meurtre de Montigny-lès-Metz

Après une profonde respiration, Francis m'explique qu'il est la victime d'une tragique erreur judiciaire... Chaque fois qu'un crime abject se produit, il est effectivement sur les lieux, il voit tout, il tente même de sauver les malheureux... mais il arrive toujours trop tard...

« J'ai vu ce gamin de 15 ans, Patrick Dils, arriver comme une flèche (Ndlr: il fallait bien, vu le créneau horaire dont il disposait)... Y a eu comme un bang supersonique... Il s'est pointé, il a chopé une pierre, il l'a écrabouillée sur deux gosses, comme ça, sans raison... Et il a essayé de me faire incriminer en baissant leurs pantalons. Le temps que je me transforme, il était trop tard pour les sauver...  »
~ Francis Heaulme à propos du double meurtre de Montigny-lès-Metz

[modifier] Un innocent derrière les barreaux ?

Difficile d'imaginer qu'un homme si délicieux soit le monstre que la justice française a mis au violon à perpétuité après un tel témoignage...


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia