Français (langue)

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
À fusionner avec Langue française à moins que la langue française n'admette une différence entre les deux.

Le français est désormais une langue en voie de disparition.

Le Français fut jadis une langue inventée à la fin des années 1700 afin que les générations à venir n'aient jamais à connaître la langue de gens décapités (dans les deux sens du terme langue).

Le français, langue romantique où il est plus facile de dire: "J'veux t'fourrer !" que "Voulez-vous coucher avec moi ce soir ?".

Langue004

beuuuuuuh !

Le français académique n'est parlé que par les Parisiens (et encore, assaisonné de restes d'argot et d'un accent à coucher dehors), tous les autres parlent le patois.


Le français est une langue très facile à parler, à lire et à comprendre. En effet, le contenu de toute la sencyclopédie est très compréhensible contrairement aux articles en allemand ou en suédois.

Là où y a un problème, c'est l'orthographe. Le français est une langue où on ne lit pas ce qu'on voit. Un exemple : on écrit français alors que la logique voudrait qu'on écrive fransé, bref vous voyez la difficulté. Heureusement, grâce à Internet, au langage SMS et à une forte mobilisation des djeun's au travers de nombreux skyblogs, cette langue est enfin simplifiée et mintenan, on pe l'écrir com on veu lol mdr kikoo. La nouvèl norm ortografik Ortograf se répan rapidman é ranplasra sou peu l'ortograf aktuèl.


[modifier] Statistiques

Des scientifiques ont fait des recherches très recherchées et ont pu constater que 11,3235676987465794875% des lettres en français ne se prononcent pas.

Ainsi prenons l’expression « Fautes d'orthographe » qui peut s'écrire de plusieurs façons :

  • Fotdortograf
  • Pheauthes deuh hauretheaurreggraphes
  • Fôt dorto graf

Les Français, en quelques chiffres.

[modifier] Qui parle français

[modifier] De nos jours

Le français est tellement compliqué avec ses lettres inutiles que seuls les Suisses (l'animal) réussissent encore à l'utiliser. Les autres pays officiellement francophones ont tendance à le remplacer progressivement (un mot à la fois) par l'anglais, à l'exception notable du Québec et des pays francophones africains. Mais... les africains choisissent de continuer à parler le français en remplaçant tous les R par des W ou des U prononcés à l'espagnole. Exemple :

« C'est de la discouimination, n'est-ce-pas ! On me touaite comme une cwotte de chien ! »

[modifier] Historiquement "parlant"

  • Jésus parlait français, et non portugais comme on le croit parfois (regardez dans la Bible, tout est écrit en français !).
  • Napoléon, bien que corse, a fait beaucoup pour propager la langue en Europe.

[modifier] Phonétique

Le français est une langue ou l'on utilise plusieurs accents sur les voyelles pour en altérer le son. En effet, les lettres accentées se prononcent différemment de leur versions non-accidentées. Exemples :

  • Le A se prononce "A" alors que le  se prononce "A"
  • Le I se prononce "I", alors que Le Î se prononce "I"
  • Le O se prononce "O" alors que le Ô se prononce "O"
  • Le E se prononce "È", le Ê se prononce "È", et le È se "prononc"ait... Ouh, je me fourre dans mes parenthèses là...


Il va de même pour les sons nasillards que sont les trucs avec un N à la fin : UN, IN, AN et EN, qui se prononcent tous à peu près pareil. (Ou strictement pareil si vous venez de France)

« Coq-Un : Coquin! »
~ Rébus dans un magazine Français pour enfants
« Y'es-tu niaiseux! Y pense que UN pis IN s'a même chose! »
~ Un québécois qui lis le magazine (il lit des magazines pour enfants lui?)

[modifier] Lettres bizarres

  • La cédille : créée par Monsieur Duçon.
  • Le E : qui peut se prononcer de plein de manières différentes, é, è, ê, eu, ou encore ne pas se prononcer.
  • Le H : qui ne sert à rien, sinon à être aspiré.
  • Le Q : abréviation de cul. Tout comme son homophone, il aurait été créé pour faire chier (le C).
  • Le U : seuls les français savent prononcer cette lettre comme elle se doit. L’étranger de l’Antifrance la prononce « ou », ridicule !!! et confus de surcroît, il y a une très grande différence entre un torticolis et une « encoulade », entre un « cou » et un « cul ».
  • Le W : l'autre lettre dont la prononciation prend deux mots et fait référence à une autre lettre (le double V). Cette lettre est la seule de l'alphabet à désigner le président des États-Unis, mais dans ce cas elle se prononce dobeul iou.
  • Le Y : une des deux lettres dont la prononciation prend plusieurs mots et fait référence à une autre lettre (le I grec).

Voir aussi : Alphabet français

[modifier] Singulier/pluriel

La langue française a comme particularité d’avoir des pluriels et des singuliers étranges :

  • De l'ail, des eaux
  • Un anus, des Annie
  • Un arsenal, des Arsenault
  • Une bière, des haltères
  • Un bal, des beaux-chez (quelqu'un)
  • Une barre, des bardeurs
  • Une bouche, des bouchons (cette bouteille)
  • Un boulal, des bouleaux
  • Un cadal, des cadeaux
  • Un chacal, des chacaux
  • Un chandail, des chandaux
  • Un chapal, des chapeaux.
  • Un col, des coltés
  • Un con, des con (un con est toujours et invariablement con)
  • Un deuil, des dieux
  • Une femme fatale, des femmes fateaux
  • Un fournal, des fourneaux
  • Un gatal, des gâteux
  • Un gros lard, des gros lolos lots
  • Un Belge, des Belgeaux
  • Un Mac'dal, des Mac'do
  • Un martal, des marteaux
  • Une panne, des panneaux
  • Un pianal, des pianos
  • Un poiral, des poireaux
  • Un portail, des porto
  • Un potal, des poteaux
  • Un prépuce, des prépi
  • Un quintal, des kilos
  • Une racaille, des grocons
  • Un ridal, des rideaux
  • Un sal, des seaux
  • Un salal, des salauds
  • Un salaire, des risoires
  • Un scénarial, des scénarios
  • Un seuil, des cieux
  • Un spiré, des spiraux
  • Une tonne, des tonneaux
  • Un tigre du Bengale, des tigres du Bingaux
  • Un trou sale, des trousseaux
  • Un vélal, des vélaux
  • Un vent d'ail, des vents d'eaux
  • Un vin châl, des vins chauds
  • Un voleur, des valises

Quelques cas particuliers de gentilés :

  • Un Chinois, des Chiens-à-la-noix
  • Un Tibétain, des P'tits-bêtas

Dans les expressions :

  • Un de revenu, dix de reparti (ceci est notamment utilisé pour désigner des dÉsencyclopédistes)

[modifier] Préfixe

Le préfixe devant un mot signifie souvent son contraire comme:

  • Centralisation - centralisation
  • Hydratation - shydratation
  • Infection - sinfection
  • Encyclopédie -sencyclopédie

Il existe pourtant quelques exceptions qui ne correspondent pas à leur contraire:

  • Montrer -montrer
  • Penser - penser (quoique...)
  • Manger - manger
  • Gueuler -gueuler
  • Biter - biter
  • Tester - tester

[modifier] Autres informations

Qu'avez-vous pensé de l'article "Français (langue)" ?
 
41
 
73
 
34
 
11
 
5
 
13
 

Ce sondage a été créé le décembre 9, 2007 03:52 et 177 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia