Forum:VBO/Sim

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Chapô

Sim11

Sim de son vrai nom Simon Jacques Eugène Berryer, serait né le 21 juillet 1926 dans un petit village de France situé en un lieu toujours inconnu du public. Ce mystère du lieu de naissance de Sim a dès l'origine intrigué la communauté scientifique qui, après moult recherches en partenariat avec d'illustres historiens, ont mis à jour d'étranges similitudes entre le comique troupier que nous connaissons et de sombres gravures datant du XVIIIe siècle.

Ces gravures représentent la bête du Gévaudan attaquant une villageoise mais également, en arrière-plan, un ignoble personnage humanoïde accroupi sur un rocher se délectant des chairs fraîches d'un enfant dépecé. De ne jours, nous ne pouvons toujours pas affirmer le lieu de naissance ni l'âge véritable de Sim ; quasi-centenaire pour les uns, millénaire voire préhistorique pour les autres, certains encore y voit un être étrange venu d'une autre galaxie au stade foetal... Dès lors, une occulte légende vit le jour.

La carrière cinématographique de Sim a débuté de manière fort inattendue sur le nouveau monde, et c'est à New-York, et plus précisément à Broadway que le talent de Sim a été révélé. En effet, c'est lors d'une représentation d'un célèbre spectacle sur glace (Holiday On Ice pour ne pas le citer) que Sim a fait sa première apparition en public. Suite à une bousculade dans les tribunes, Sim, simple spectateur, se trouve dépossédé de son monocle qui se met à glisser sur la glace. Il décide donc de sauter des tribunes et d'aller le récupérer. A peine a t-il franchit la barrière qu'il se met à déraper frénétiquement, ses jambes exécutant de vifs mouvements alliant la délicate stabilité de ses bras tout en restant dans le même périmètre sans avancer ni reculer. Le public ébahi par ce spectacle y voit un génie des claquettes rythmiques et sportives et a immédiatement assimilé cette prestation à un alliage entre le professionnalisme de Fred Astaire et la grâce de Josephine Baker. Sa carrière est lancée sur les chapeaux de roue. En effet, à peine est-il revenu dans les tribunes (avec l'aide de certains patineurs) qu'il est aussitôt interpellé par le producteur de Grease qui dit avoir trouvé dans Sim la « naïade » qu'il recherchait pour interpréter le rôle de l'ingénue en compagnie de John Travolta. Le film est un franc succès. John Travolta avoue plus tard dans une interview : « Grease restera pour moi mon meilleur souvenir car j'ai pris tant de plaisir à faire chavirer le corps sculptural de Sim que dès lors, j'ai préféré arrêter ma carrière de danseur plutôt que de la continuer sans lui » (New York Times, 4 janvier 1984).

(Suite...)

Votes Vedette

Réservé aux admins pour décider la publication en page d'accueil.


Votes VBO

Réservé aux singes enregistrés avec au moins 50 contributions.

  • plutôt pour. J'ai trouvé l'article amusant, la biographie est originale et j'aime bien la série de calembours à la fin. -- Zalibus 9 janvier 2008 à 00:33 (UTC)
  • pour meme si c'est pas le plus marrant, le coté désinformationnel épique amène bien la débauche de jeu de mots à la fin. — THNOT admin | Votez ! | discu | mon livre d'or | 1 février 2008 à 15:45 (UTC)
  • plutôt pour D'accord avec les collègues au dessus, c'est pas le plus désopillant, mais c'est pas mal dans le genre de la biographie! J'ai quand même failli être déçu en attendant aussi longtemps pour vois apparaitre la "carte SIM" (premier jeu de mot qui me soit passé par la tête), mais l'important c'est qu'elle soit là! --Louis XXI 4 février 2008 à 20:35 (UTC)
Partage sur...
FANDOM