Forum:VBO/Peuple rom

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Grade : BO

Le nominé | Retaper dessus

Votes Best Of

Pour

  1. Tout à fait abject. --Marie Irène - Une question ? novembre 22, 2012 à 06:53 (UTC)
  2. Pas mal du tout WiiKend - Ceci était une signature novembre 26, 2012 à 21:35 (UTC)
  3. Efficace et parfaitement documenté, bien ! — Pays belgique MKP Ier - Talk Page, décembre 2, 2012 à 09:56 (UTC)

Contre

Blanc + commentaires

  • En fait je trouve que c'est avant tout une formidable aventure humaine, que je voulais juste transmettre aux générations futures et tout χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or décembre 10, 2012 à 21:51 (UTC)

Critiques constructives

Chapô

Romsoldat

Le Rom, de la famille des « casstoagolum », est à la base des êtres humains. On ne sait quand apparut exactement le premier Rom, mais lorsque l’arbre généalogique se sépara en deux branches, il était là : au moment où toutes les espèces choisirent d’emprunter le chemin de l’évolution, il décida que c’était le moment d’aller pisser. Si de prime abord le peuple rom ne semble donc pas participer pleinement à la marche du Monde, il y marche tout autour et forme néanmoins en son sein un réseau indispensable (ainsi que sur la Lune – cf. infra) qui quand il sera raccordé fera enfin la lumière sur lui-même.

On parle énormément de Romulus, celui des deux frères nourris par la louve qui fonda Rome après avoir battu son frère Rémus. On oublie trop régulièrement ce dernier, dont la destinée fut pour le moins extraordinaire.

Rémus contemplait les murailles de la nouvelle Rome s’élever derrière les douves fraîchement creusées. Quelque chose commençait.
Il songeait à la conquête de la Méditerranée qui serait plus tard rendue possible, à la future pax romana qui justifiait qu’il n’intervienne pas, à Vercingetorix qui éventuellement un jour leur abandonnerait la Gaule, et il se disait qu’il pouvait finalement lire l’avenir, ce qu’il trouvait bien pratique.
« Un jour l’empire romain s’écroulera, se dit-il, il faudra alors faire avec les Teutons, les Arabes, les Chinois et les Saxons. Je ne sais pas quand naîtra l’italien, mais le latin je le vois bien mort dans quelques siècles : si je veux garder cette identité qui nous est chère, je dois protéger ma culture et les miens. »
Cette xénophobie, patente chez Rémus, le poussa à prendre la route et à faire œuvre prosélyte en invitant qui voulait l’écouter à le rejoindre, afin de créer la dernière vraie communauté de Romains, avant qu’en à peine quelques millénaire tout soit perdu dans la mondialisation.

C’est ainsi que l’explication est toute simple sur l’origine de ce peuple primitif : LES Roms sont en fait LA VRAIE Rome, rêve d’origine du frère fondateur injustement mis à l’écart, d’une puissante citée inscrite dans les siècles, dont les vestiges parcourent aujourd’hui les routes en quête d’une renaissance. Il prit soin d’ôter à son nom le e final pour ne pas la confondre avec sa petite sœur vouée à disparaître.

Partage sur...
FANDOM