FANDOM


Grade : Recalé

Le nominé | Retaper dessus

Votes Best OfModifier

PourModifier

  1. Brillant, même si otage ne prend pas de hash. --Psychoparten,  Combattant sanguinaire, mais humaniste septembre 16, 2010 à 08:41 (UTC)
    Tu peux faire modifier, tu sais, c'est une option en haut à côté de historique. J'ai décidément beaucoup de mal à t'appréhender, même en admirant tous les blogs pour poneys ou célibataires que truffe ton pseudo. pourtant je commence un peu plus à comprendre ce qui te fait rire ou te plaît, j'ai donc une vidéo esquepré pour toi. Ça devrait te plaire, c'est ton style. χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or septembre 17, 2010 à 18:33 (UTC)
    J'avais corrigé, je voulais juste placer mon jeu de mot pitoyable. Et j'ai honte d'avoir ri en regardant ta vidéo... --Psychoparten,  Combattant sanguinaire, mais humaniste septembre 20, 2010 à 12:17 (UTC)
    Arf...ben pas si pitoyable finalement car ça a fait appel à mon sens des jeux de mots stupides venus de Katmandou. Et content que la vidéo t'aie plu, c'est la meilleure que j'ai pu trouver ! χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or octobre 5, 2010 à 07:22 (UTC)
  2. Excellent texte, l'histoire de Sylvie m'a vraiment bien plu et comme WiiKend, le coup du village qui répond et des policiers qui veulent négocier est très bien vu. Tout comme l'ensemble des jeux de mots et la métaphore filée macabre. Mais ça, tu t'en doutes. Je ne sais pas si Thnot se retournerait dans sa tombe en lisant cela, mais j'adore ce coté Corocore à faire des récits bien construits, même si la fin donne effectivement l'impression d'avoir été plus expédiée que le reste. J'en suis parfaitement incapable, alors te voilà pourvu d'un pour, os tentatoire pour les futurs votant j'ose l'espérer. C'est bon de remettre la poésie légère au goût du jour. χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or septembre 17, 2010 à 18:33 (UTC)
  3. ___ yOuNg-MaN - La page de discussion la plus animée de la ! octobre 2, 2010 à 20:00 (UTC)
  4. C'était très bien. Haïdi Lomkipenzeu octobre 4, 2010 à 20:25 (UTC)

ContreModifier

  1. Se lit très facilement, avec un bon style, mais je n'ai pas ri. La fin tombe également à plat.   Ici Tolosa...    Se ma tanta avia de ròdas ne faria un cari.   septembre 16, 2010 à 09:29 (UTC)
  2. à part deux ou trois idées marrantes comme le village qui insulte ou les flics qui veulent absolument négocier, y a rien de vraiment intéressant dans cette longue histoire. Soit le principe était de raconter des histoires dans l'histoire avec la meunière et le braquage et dans ce cas-là l'intro est trop longue, soit ces épisodes intermédiaires ne servent qu'à ajouter de l'action à quelque chose qui n'en a pas et c'est eux qui sont trop longs. Enfin en gros je n'ai pas compris le principe de ce texte à rallonge. Peut-être que ça a un rapport avec Chateaubriand mais je ne l'ai pas lu donc je ne sais pas. L'épilogue est de son côté totalement foireux. Sinon quelques jeux de mots sympas comme toujours avec Tiennos mais c'est tout. WiiKend - Ceci était une signature septembre 16, 2010 à 11:20 (UTC)
    L'ensemble est juste un délire fourré de jeux de mots comme j'ai l'habitude de faire, faut pas non plus chercher une grande cohérence là dedans. J'ai jamais lu Chateaubriand, mais vu le titre ça doit être une histoire de mort-vivants aussi, je suppose. Sinon je vais probablement revoir la fin, je l'ai expédiée vite fait parce que j'en avais marre de voir ce truc qui trainait dans mon disque dur depuis des lustres. Tiennos - Répondeur septembre 16, 2010 à 12:27 (UTC)
  3. La pluspart des jeux de mots sont vraiment très attendus, par contre je trouve la trame originelle génialement stupide + deux trois conneries par ci par là. Et puis j'ai aucune culture, dc franchement je vais pas chercher plus loin que Henry Lévy. Free porn videos Casse toi connard ! ! septembre 21, 2010 à 20:51 (UTC)
    Waaa la culture le mêêêêêêc....un filozov et tout χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or octobre 5, 2010 à 07:19 (UTC)

Blanc + commentairesModifier

  1. Vraiment bon par moment, mais comme déjà dit un peu bordélique et on ne comprend pas vraiment où l'auteur veut en venir. Un truc sent vraiment le réchauffé : le texte en rimes avec les mots salaces qui n'arrivent pas, c'est du déjà-vu - un peu mieux que d'habitude puisque l'auteur trouve toujours une alternative au mot cochon (et c'est versifié comme un poney). Sinon Devos a un sketch intitulé La survie du squelette qui raconte une histoire assez similaire. Je changerais p-ê mon vote si la fin est réécrite mieux.--« uh uh uh ! » septembre 19, 2010 à 20:00 (UTC)
    L'auteur ne veut pas vraiment en venir quelque part, ceci explique cela. Oui je connaissais le sketch de Devos, je lui ai d'ailleurs complètement pompé la fin il me semble, avec les peaux. Quant à la partie en rime, c'est inspiré d'une chanson des Charlots alors oui c'est pas très original mais je me suis bien marré en l'écrivant. Désolé si c'est mal versifié mais honnêtement j'y connais rien en vers, j'ai toujours pêché avec des asticots. Pis t'façons ça fait longtemps que plus personne ne fait de théâtre en vers d'abord, alors je suis peut être moins bon que Corneille, mais je dois toujours être meilleur que Ruquier, na ! Tiennos - Répondeur septembre 20, 2010 à 09:58 (UTC)
    Ah je te demandais pas de te justifier, j'ai bien pensé que tu n'avais pas de but précis, que tu étais pomme niveau vers, etc. Néanmoins, je suis assez content d'avoir saisi tes références dans cet article (j'avais aussi en tête cette chanson des Charlots, plus La jeune fille du métro de Renaud). Manque plus que Eric Idle en marchand qui veut absolument négocier dans La Vie de Brian pour inspirer les flics négociomaniaques, la Myrrha mythologique pour la femme qui devient arbre et les Pierre de RRRrrr!!! pour les Lucien de ton article, et on a fait le tour.--« uh uh uh ! » septembre 20, 2010 à 10:51 (UTC)
    je crois me souvenir que l'unique chanson chantée par Jugnot "Le choix dans la date", obéissait au même principe de rimes attendues mais jamais venues. Le truc de RRRrrr!!! et des prénoms identiques est par ailleurs auto-pompé sur un vieux sketch des Nuls il me semble. La négociation forcée est également employée par Goscinny dans un épisode d'Iznogoud bien que là ce soit encore plus fin car en réalité le marchand est sourd. Enfin bon, tout ça pour dire que la littérature est triste, hélas, et j'ai niqué toutes les gonzesses. WiiKend - Ceci était une signature septembre 20, 2010 à 11:15 (UTC)
    De toute façon si on cherche qui a inspiré qui, on finira inévitablement par se rendre compte que tous les textes de désencyclo sont repris quasiment mot pour mot de l'épopée de Gilgamesh.--« uh uh uh ! » septembre 20, 2010 à 11:27 (UTC)
    et réciproquement. WiiKend - Ceci était une signature septembre 20, 2010 à 12:14 (UTC)
    En tous cas je suis content de voir que tu as saisi des références à des trucs que j'ai jamais lu/vu/entendu. Maintenant que tu me le dis remarque c'est vrai pour le coup de la vie de Brian en fait je fais du plagiat sans m'en rendre compte... Je vais aller lire la bible pour voir si j'ai pris des trucs dedans sans le savoir tiens. Tiennos - Répondeur septembre 20, 2010 à 12:43 (UTC)
  2. Le début est tout simplement excellent. Mais pour moi ça s'essouffle un peu trop, tu vois ? Dommage que ça parte trop dans des jeux de mots stupides (encore que j'aime bien ça), et que l'histoire en elle-même ne soit pas du même tenant que le premier chapitre. Mais bon texte quand même! TIZ0ZI0 IS BACK !!! septembre 21, 2010 à 16:02 (UTC)
  • je suis arrivé sur cette page VBO en me disant que j'avais beaucoup de trucs à dire puisque j'aime m'entendre écrire, et puis j'ai lu les commentaires de WiiKend et Ulysse-Henry sur les influences et ça m'a déprimé. Bon, à la base le truc des mots cochons esquivés, moi ça me faire toujours marrer mais c'est vrai que y a rien de frais. Le coup du flic qui négocie m'a vraiment surpris et fait marrer, et je me suis senti très con quand j'ai vu que je l'avais déjà vu dans La vie de Brian. Par contre l'écho qui insulte est drôle, et les premières lignes hilarantes. A côté de ça, le texte est 'achement bien écrit. En général j'étais rebuté chez Tiennos par l'influence Devos qui m'exaspère et je n'allais donc pas loin, mais là j'ai vraiment kiffé ma race (tiens, "kiffé" n'est pas souligné en rouge chez mozilla, ça y est, l'académie française fume du shit). Le changement de style pour le poème est cool, et la partie film noir m'a fait bander. Pour conclure, j'ai un peu quitté la dé alors qu'on en était arrivés à des critères de vote nazis (c'était il y a longtemps, hi hi), donc je reste à ce niveau. La partie avec le flic qui demande des papiers est emmerdante, la rencontre entre les squelettes aussi, et la mise en bière aussi. Le problème d'un texte aussi long c'est de fournir des gros rires (parce qu'il y en a) puis de longs moments de disette. Ca crée une rupture dans la qualité spatio-temporelle, et moi, j'ai l'impression de vivre un pull out. La comparaison est cradingue. --RTGH Pg d dscssn octobre 11, 2010 à 11:54 (UTC)

Critiques constructivesModifier

ChapôModifier