Forum:VBO/Mémoire

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Grade : BO

Le nominé | Retaper dessus

[modifier] Votes Best Of

[modifier] Pour

  1. Tiens, il est marrant en fait ce mec, là, Sathiel. Cet article est sympa. Bof. _ PatNuke ! - osef septembre 21, 2009 à 14:10 (UTC)
  2. En hommage à ce jeune artiste trop tôt disparu, je dis "oui". WiiKend - Ceci était une signature septembre 21, 2009 à 14:52 (UTC)
  3. Plutôt pas mal du tout en effet --PTITGUILLAUMEAPPROUVE CE MESSAGE septembre 23, 2009 à 07:23 (UTC)
  4. Du solide. -- Zalibus septembre 24, 2009 à 10:14 (UTC)
  5. J'avais un commentaire choc à mettre ici, mais je l'ai oublié. Tiennos - Répondeur septembre 24, 2009 à 13:46 (UTC)
  6. En hommage à ce jeune artiste trop tôt disparu, je dis "oui". WiiKend - Ceci était une signature septembre 24, 2009 à 14:09 (UTC)

[modifier] Contre

[modifier] Blanc + commentaires

[modifier] Critiques constructives

[modifier] Chapô

Trepanation

La mémoire, cette belle faculté de notre esprit à stocker tout un tas d’informations utiles et inutiles et à les transformer en souvenirs fut inventée au 12ème siècle par l’allemand Manuel Valls.


Se rendant compte, qu’il pouvait aussi bien se rappeler ce qu’il avait ingurgité au petit déjeuner, le matin même, que sa première chute a vélo lorsqu’il avait 4 ans et que ses parents avaient décidé qu’il était temps d’ôter les petites roues, il en conclut qu’il existait quelque part dans le cerveau, un endroit qui emmagasinait tous les souvenirs et les rendait consultables à loisir. La mémoire, qu’il appela « grande bibliothèque François Mitterrand des souvenirs » était née. Il faudra attendre le 14ème siècle et les études de la neuropsychiatre Martine Aubry pour voir la définition du terme s’affiner, en particulier grâce à son travail sur la longévité des souvenirs.

Étudiant le célèbre poème de Pierre de Ronsard : « Mignonne allons voir si la rose », tiré de son recueil les Odes, elle fit l’analyse suivante sur les capacités de la mémoire à gérer des informations dans le temps comme le prouve cet extrait de ses recherches :


« je me souviens très bien de ce que je t'ai dit ce matin-là,
Il y a un an, il y a un siècle, il y a une éternité...
On ira, où tu voudras quand tu voudras
Et on s'aimera encore lorsque l'amour sera mort
Toute la vie sera pareille à ce matin
Aux couleurs de l'été Indien »
Partage sur...
FANDOM