Forum:VBO/La République

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Grade : BO

Le nominé | Retaper dessus

Votes Best Of

Pour

  1. _ le tresillustre YOSH卐ILL ! -- que la paie soi sur vous mais amiz juin 2, 2012 à 17:34 (UTC)
  2. Je kiffe
  3. Ok pour moi - Syl£¥$ juin 4, 2012 à 07:32 (UTC)
  4. Bien vu.   Ici Tolosa...    Se ma tanta avia de ròdas ne faria un cari.   juin 4, 2012 à 10:22 (UTC)
  5. Ce texte remporte mon suffrage WiiKend - Ceci était une signature juin 4, 2012 à 13:07 (UTC)
  6. Vive la République! SingeJean juin 4, 2012 à 15:10 (UTC)

Contre

  1. Ça c'est une grosse merde. Gibaboz juin 5, 2012 à 20:55 (UTC)
    Ca c'est une grosse merde. _ le tresillustre YOSH卐ILL ! -- que la paie soi sur vous mais amiz juin 6, 2012 à 04:18 (UTC)

Blanc + commentaires

Critiques constructives

Chapô

La République est un best-seller écrit en - 430 et des brouettes par Platon. Il s'agit des aventures de Socrate qui rencontre des mecs.

Socr1
Alors que je me promenais avec mes compagnons Brotozoaire et Grumwald aux confins de la magnifique cité athénienne arriva un jeune esclave en pagne qui nous tînt à peu près ce langage. "Holà Socrate, daigne donc accepter l'invitation de mon maître qui souhaite connaître ton érudition en toutes choses et s'il-te-plaît enlève ta main de là". Je lui demandai alors qui était son maître, et c'était Priapus de la dynastie des Capucins, une grande famille de riches aussi je lui dis "Holà esclave va dire à ton maître que je l'encule." "Il sera ravi, mais prendrez-vous un apéritif ?". "Holà esclave sers donc à Brotozoaire et Grumwald une Jupiler, je me contenterai de ma science infuse".

Nous arrivâmes chez Priapus qui était un noble vieillard argenté et qui nous dit bonjour.

— Salut !
— Ouais.
— Fais pas chaud.
— Mets un pull.

Il y avait là toute la famille de Priapus, Klodix, Pafpu, Bill Carson, Modigliani, Jacques Balutin et tant d'autres et soudain j'aperçus ce sophiste de mes couilles de Thrasymiaque et je bus trois verres de sangria direct cul sec pour me donner de l'aplomb et surtout pour aller le basher de chez bash.com quand soudain Priapus, car c'était lui, m'agrippa par le bras.

— Holà Socrate !
— Ouais.
— Ne dis-tu pas que la richesse est la chose la plus importante du monde ?
— Ah pour sûr.
— Mais tu seras également d'accord pour dire que la vieillesse ne fait pas bon ménage avec les jolies femmes ni les cuissots de nos marmots ?
— Eh non ! Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait ! Et oui gros, c'est la loi de la vie.
— Holà Socrate tu as bien parlé ! Ugh !

Alors que je pensais dans ma tête "mais ferme ta gueule le vieux de toutes façons tu es mort et archi-mort", l'un des fils de Priapus me cassa les couilles. C'était Claudio. Il avait son grand chapeau.

Partage sur...
FANDOM