Forum:VBO/La Naissance du Roi Arthur

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Grade : BO

Le nominé | Retaper dessus

[modifier] Chapô

(Suite...)

[modifier] Votes Vedette

Réservé aux admins pour décider la publication en page d'accueil.

[modifier] Votes VBO

Réservé aux singes enregistrés avec au moins 50 contributions.

  • Neutre écrit au déroulement trop inexorable, ce qui le réduit souvent à un exercice de style (teinter d'humour un script connu à l'avance). plaisant mais pas transcendant. (NB: ce serait bien que l' auteuze utilise des guillemets pour les citations, pcq on s'y retrouve pas quand les répliques se succèdent, et pkoi pas le modèle c, merde quoi ! c'est inacceptable pour un double récipient du singe Darwin) — THNOT admin | Votez ! | discu | mon livre d'or | 6 novembre 2007 à 12:30 (UTC)
  • pour Ben moi je connaissais pas toutes ces histoires de quête du graal, et à chaque fois que quelqu'un en parlait j'avais l'air d'un naze. Maintenant je suis super content de m'être cultivé de cette manière humoristique et j'attend avec impatience une éventuelle suite. --ΠR K(discussion) 6 novembre 2007 à 16:02 (UTC)
  • Pour les dialogues, je reprends juste la façon de narrer des contes de fées et des légendes, dans lesquels des tirets et des retours à la ligne sont à proscrire. C'est donc une contrainte formelle, non de la paresse. En ce qui concerne le déroulement, cela fait partie du jeu ; pour cette première partie et la suivante, il est important de poser les bases narratives et le contexte (bien que Tching-Tchong ne soit nullement évoqué dans l'oeuvre de Chrétien de Troyes). Le concept original des aventures arthuréennes, pauvre et répétitif à mourir (situation initiale-aventure-baise-duel gagné-triomphe/échec), doit être exploité pour familiariser avec le ton de l'oeuvre initiale. Pour l'instant, je donne au lecteur une narration familière, transgressée gentiment en appauvrissant volontairement le dénouement des intrigues (cf Blourgabi, Tching-Tchong, la naissance d'Arthur) ou en passant soudainement d'un registre médiéval au champ lexical le plus grossier ou le plus débile ("j'y go"; "enculé"; "un gars"; etc..). J'adore me justifier en dévoilant mes techniques. --Marie Irène 7 novembre 2007 à 20:28 (UTC)
et les guillemets ? conte ou pas, quand tu enchaines deux répliques toutes deux en italique, c'est difficile à suivre. quant aux "il est important de poser les bases narratives", et "doit être exploité pour familiariser avec le ton de l'oeuvre initiale", c'est exactement ce qui est critiqué (il n'y a aucune raison qu'on ne puisse pas tout déchirer et établir une déconne d'aussi grande envergure que l'original). j'adore critiquer au passage. — THNOT admin | Votez ! | discu | mon livre d'or | 7 novembre 2007 à 20:45 (UTC)
Les guillemets alourdissent la lecture : "Cela me va" dit le roi. "Et toi?"."Moi oui" dit le gars "Ca me va," "Hein?" "Ca me va j'ai dit" dit-il. Je suis contre. Quant à la déconne fulgurante, elle arrive, c'est reculer pour mieux sauter. Je te dévoilerai bien les twists époustouflants mais tu ne pourras plus les apprécier dans le texte. J'adore les critiques constructives au passage. --Marie Irène 7 novembre 2007 à 21:29 (UTC)
prends du recul et lis ca stp : Cela me va dit le roi. Et toi? Moi oui dit le gars Ca me va, Hein? Ca me va j'ai dit dit-il. merci d'etre raisonnable sur ce coup. de plus, avec le modèle c, tu as des guillemets orientés. et moi j'adore les auto-critiques constructives suite à des critiques déconstructives au passage — THNOT admin | Votez ! | discu | mon livre d'or | 7 novembre 2007 à 22:04 (UTC)
Bon on est de mauvaise foi toutes les deux; je n'écrirais jamais un dialogue avec juste des virgules ou des espaces entre les répliques. Mais la Naissance... reste parfaitement lisible, je mettrais des guillemets si vraiment quelqu'un d'autre se plaint. --Marie Irène 8 novembre 2007 à 06:20 (UTC)
nan nan, t'y es pas. je vais te rajouter des points, c'est tout aussi nul. Cela me va, dit le roi. Et toi? Moi oui, dit le gars. Ca me va. Hein? Ca me va j'ai dit, dit-il. arthur est lisible pcq la tu n'as pas encore de dialogue semi-long, mais en 2 repliques tu commences à faire craindre. allez sois raisonnable, au premier long dialogue ca va devenir illisible, et tu vas changer de convention typographique en plein milieu de ton cycle ? sois sérieuse, je sais que tu crains pour ton karma, mais pense à ceux qui sont pas toi et pas moi. tu dois bien etre la seule du monde typographique à utiliser à un tel systeme si mal pensé. — THNOT admin | Votez ! | discu | mon livre d'or | 8 novembre 2007 à 09:49 (UTC)
Moi je me plains moi! (PS: je l'ai pas encore lu, mais j'aime me plaindre et apparement ca risque de faire chier quelqu'un, que rêver de mieux?) --Louis XXI
Bon, mettons les choses au clair. La Naissance du Roi Arthur est une nouvelle, un texte littéraire parodique qui parodie un corpus de contes et légendes. Le style, la narration et la ponctuation sont autant de choix littéraires personnels pesés avec mesure. Je ne modifierai pas la forme de ce texte. En outre, tu fais exactement pareil avec tes nouvelles. Le réjouissant Sur la route possède une forme bien à lui et loin de moi l'idée de critiquer tes choix formels. S'il-te-plaît, restons-en là pour cette page. --Marie Irène 9 novembre 2007 à 06:54 (UTC)
mon cul aussi est sur-mesure. c'est stupide de dire que c'est un choix littéraire de prendre une notation qui ne marche pas, point barre. le choix de pas prendre des guillemets n'a aucun impact littéraire, c'est un choix de confort. dès que les interlocuteurs utilisent plus de 2 phrases, tu ne peux pas syntaxiquement les séparer, tu dois réfléchir en attendant le prochain ", dit X". c'est comme si dans un film les acteurs parlaient avec la meme voix et que tu pouvais voir le mouvement des lèvres qu'au milieu de chaque réplique. et après la plainte de louis XXI, tu t'esquives sur ton engagement. pouce vers le bas
l'évocation de l'idée de critiquer le choix formel de Sur la route est hors sujet et tend à montrer que tu considères ma critique comme un jet de boue gratuit. c'est bien médiocre comme raisonnement. non seulement lui ne souffre pas de tare formelle (dans le sens où les répliques sont bien séparées, les phrases séparées par des points etc), mais en plus son originalité formelle n'a rien à voir avec la syntaxe dont on parle ici. et donc tu ne peux pas l'attaquer. alors le mérite de ne pas le critiquer ahem.... de plus je te critique aussi pour t' aider. je suppose que tu préfèrerais repasser derrière cet article pour mettre des guillemets plutot qu'en plein milieu de cycle après avoir constaté ta connerie ? — THNOT admin | Votez ! | discu | mon livre d'or | 9 novembre 2007 à 19:57 (UTC)
  • Pour+ Bon maintenant que je l'ai lu, le style Marie Irène de narration et de ponctuation ne m'a pas dérangé plus que ca (malgré ce que j'ai pu dire dans ma "blague" juste au dessus -__-)! Evidement de temps en temps on est plus très sur de qui est qui, mais si on prend 2 petites secondes pour réfléchir, c'est très clair, car c'est très bien ficelé. J'ai beaucoupe aimé le ton général de l'histoire qui, je dois l'avoué, m'a fait penser à L'Histoire du Monde dans le non sens et l'aplomb de certains dialogues ou passages, ce qui explique sans doute mon goût pour cet écrit! Point négatif: quelques petites fautes de frappe ou d'oubli de mot, par ci par là! J'en ai corrigé quelques unes au passage, mais il faudrait peut-être faire une relecture pour chasser les dernières rebelles! Et encore une fois, le "+" est dédicassé à ces merveilleuses illustrations MSPaint, bravo du grand Art! --Louis XXI 9 novembre 2007 à 10:31 (UTC)
c'est très clair, oui, mais c'était pas le reproche. ce n'est pas clair pcq c'est bien ficelé, mais pcq il y a pas vraiment de dialogue. si je critique ici, c'est pas pcq je ne peux pas décoder précisément cet article (je suis pas complètement débile non plus), mais pcq il va faire partie d'une série d'articles avec la meme typographie. une simple idée de dialogue comme [Cela me va, dit le roi. Et toi? Moi oui, dit le gars. Ca me va. Hein? Ca me va j'ai dit, dit-il] suffit à discréditer sa notation. et je me marre déjà quand l'auteure va tomber dans son propre piège. c'est dommage de faire la décervelée à ce stade pcq on veut pas perdre la face devant une bonne critique. — THNOT admin | Votez ! | discu | mon livre d'or | 9 novembre 2007 à 19:43 (UTC)
Tellement bonne que tu es le seul à partager ton jugement. Applaudissements. (pouces en haut, plussoiements, big up, lol XD, tombée la chemise, etc...).
J'en reviens à parler de choix de ponctuation, le produit de ma connerie. Le fait de dérouter le lecteur paresseux est propre à ce style littéraire - la légende mal racontée (cf Jean Markale, le prince de la narration bâclée qui veut faire médiéval mais qui rate, ou pire, le tacheronnissime et glacial JRR Tolkien). Les dialogues qui donnent l'impression de s'enchaîner alors que c'est le même personnage qui parle, les successions de noms impossibles à retenir (Garagnar le Peux, Gignar le géant, la belle Duromir) alors que ces protagonistes apparaissent trois lignes tandis qu'on suit sur des pages entières les aventures d'un valet ou d'une jeune fille anonymes, la syntaxe faussement riche (d'où le c'était compter sans et non c'était sans compter) l'intrigue qui ne se termine pas, l'invraisemblance chronologique, etc... ET les discussions intégrées au récit sont des procédés que j'apprécie d'employer consciemment.
J'accepte la critique et les suggestions quand elles me permettent d'améliorer la qualité de mes pages; ici je conçois que tu te soucies de la lisibilité mais sincèrement je suis en désaccord. Et vu le déplaisir que j'ai à défendre un choix formel à un point qui outrepasse largement le ridicule, j'avoue ne plus trépigner d'envie d'écrire la suite avant un moment. En attendant, je t'en prie, va mettre des guillemets. Ou mieux, fais parler les personnages comme dans un chat MSN, avec le nom et deux points devant leurs répliques. --Marie Irène 9 novembre 2007 à 20:30 (UTC)
va demander à louis XXI si c'était drole de résoudre l'ambiguité pendant ses 2 secondes de réflexion. c'est pas que je suis le seul à partager, mais que peu veulent donner leur avis par souci relationnel ou autre. si on faisait un sondage sincère tu serais à la ramasse. la métaphore du film où les acteurs parlent avec la meme voix devrait te parler à toi aussi. tu ne prends pas de recul, c'est toi qui écris, bien sur que c'est clair (surtout quand on lit les sources avec les double-apostrophes), mais quelqu'un qui lit ne rigole pas en résolvant ces tares involontaires (je suis sur que tu réfléchis pas à l'effet comique que fait l'absence de guillemets quand tu écris les dialogues). enfin j'adore le ridicule, entre autres quand c'est pas moi qui le nourrit avec de la fierté déplacée. — THNOT admin | Votez ! | discu | mon livre d'or | 9 novembre 2007 à 20:37 (UTC)
En un message, tu prétends que les auteurs sont des faux-culs qui veulent se faire bien voir auprès de moi et tu affirmes que je me touche devant ma prose bourrée de "tares involontaires", tout en me rendant ridicule. En une phrase tu pouvais économiser l'espace de cette page : Tu veux pas admettre que j'ai raison donc t'es conne, ridicule, et tout le monde est de mon côté mais ils ne le disent pas parce qu'ils ont un "souci relationnel ou autre" . OK c'est magnifique. --Marie Irène 9 novembre 2007 à 20:47 (UTC)
il me fallait quand meme ton aide pour développer dans des proportions épiques. partageons le mérite — THNOT admin | Votez ! | discu | mon livre d'or | 9 novembre 2007 à 21:02 (UTC)
tu as employé l'attaque ad hominem dès ton premier message, j'ai réussi à me retenir jusqu'à mon quatrième, techniquement je suis courtoise et tu es vil. --Marie Irène 9 novembre 2007 à 21:12 (UTC)
pas d'accord avec cette conclusion. l'ad hominem était secondaire à l'argument de l'utilité des guillemets. il était fait pour me faire paraitre faussement outré. tu ne trompes personne sur ce coup ;) — THNOT admin | Votez ! | discu | mon livre d'or | 9 novembre 2007 à 21:16 (UTC)

J'endosse le rôle de médiateur, car nous sommes dans une situation relativement ironique voir tirant sur l'autisme...
Il y a des bon et des mauvais arguments des deux côtés, maintenant tâchons de les extriquer et de les poser à plat histoire d'y voir un peu plus clair!

  • Marie Irène a fait un choix! Ce n'est peut-être pas le meilleur, mais cela ne regarde qu'elle et ne pénalise qu'elle: les singes savants ne liront pas l'article si ils n'y arrivent pas... Le style de dialogue choisi fait parti intégrante de son article et le modifier modifierait sans doute l'ensemble de l'article! Il faut donc respecter ce choix.
  • Avec le regarde d'un lecteur "partial" (niark niark niark): Pour ce qui est du temps de réflection (bien loin de 2 véritables secondes, ca serait plutôt de l'ordre du dixième en vérité), il n'est pas insuportable, il route un peu au début, mais on est aussi sur ce site pour ca! Et comme Thaumasnot l'a dit "il y a pas vraiment de dialogue" donc ces légers "désagréements" sont rares et encore une fois insignifiants ; à la limite cette conversation n'a même pas lieu d'être...
  • Cependant Thaumasnot a fait une remarque interressante: "c'est toi qui écris"! C'est vrai qu'il est assez dur de se rendre compte de ce qu'on écrit lorsque l'on connait déjà le sens et l'aboutissement de la phrase avant même de l'avoir fini! C'est un peu comme relire ses propres fautes de frappe ou d'orthographe... C'est à méditer, un peu de considération pour les autres, ou alors essaye de le relire avec des yeux neufs (je connais une clinique "spéciale" qui peut te les changer pour pas cher, je peux te trouver un "donneur" en quelques heures si ca t'interresse... hrmmprf hmmrpfr)
  • Quoi qu'il en soit, le premier pas doit venir de Marie Irène car c'est son article et comme nous sommes sur la sencyclopédie elle à parfaitement le droit de nous dire: "Je vous **merde bande de *laireau!" et de persister dans son hypothétique erreur!
  • Loin d'être faux-cul, j'imagine très bien Marie Irène se toucher devant sa prose, mais ca, ca n'a rien à voir...
tu n'es absolument pas faux-cul. pour un auteur qui écrit comment se faire toucher la chatte ? il y a pas de quoi — THNOT admin | Votez ! | discu | mon livre d'or | 9 novembre 2007 à 22:11 (UTC)

Pour conclure je dirai que même s'il est vrai que les dialogues sont parfois ambigus, ils participent à l'ambiance de l'article et c'est un détail à ne pas occulter!
Bon maintenant vous pouvez continuer à vous mettre sur la gueule...
--Louis XXI 9 novembre 2007 à 22:00 (UTC)

  • Contre . Un roman ? C'est pas l'endroit ! Surtout ça ! Marie Irène devrait se calmer. --Barbenet 10 novembre 2007 à 13:32 (UTC)
je suis pas d'accord. je suis pour le roman désinformationnel. ca a sa place au meme titre que les guides. — THNOT admin | Votez ! | discu | mon livre d'or | 10 novembre 2007 à 15:13 (UTC)
  • Pour. D'abord il ne s'agit pas d'un roman mais du résumé encyclopédique d'une oeuvre fondamentale dans la littérature de l'humanité, qui se devait d'être présentée ici. :p Je suis sans doute arrivé après la bataille à propos des dialogues (et j'ai la flemme de lire tout ce qui s'est dit au dessus) mais je trouve que cet article est très lisible comme il est. L'article est très long et pourtant il reste drôle de bout en bout, il y a de bonnes répliques, des rebondissements inattendus, on le lit ou on le relit sans s'ennuyer un seconde. Les illustrations ridicules sont tout à fait marrantes et réussies. Ca fait partie des rares articles qui me mettent de bonne humeur et à ce titre, je pense que ça devrait figurer dans le Best-Of. -- Zalibus 13 décembre 2007 à 15:37 (UTC)
Partage sur...
FANDOM