Forum:VBO/Justicier De Parking

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Grade : BO

Le nominé | Retaper dessus

Votes Best Of

Pour

  1. je le lirai demain, j'ai pas le temps là. WiiKend - Ceci était une signature janvier 15, 2012 à 20:38 (UTC)
    SCANDALE! Il a voté avant de lire!!! faut le balancer à Small Brother!Darwinner janvier 15, 2012 à 21:49 (UTC)
  2. Juste excellent. Haïdi Lomkipenzeu janvier 15, 2012 à 21:08 (UTC)
    encore une nana qui se laisse séduire par un justicier... Clichée, va. WiiKend - Ceci était une signature janvier 15, 2012 à 21:14 (UTC)
    Je sais pas si tu es bien placé pour critiquer . Haïdi Lomkipenzeu janvier 15, 2012 à 21:54 (UTC)
    ça n'a rien à voir, là c'est elle qui me harcèle. WiiKend - Ceci était une signature janvier 16, 2012 à 09:29 (UTC)
  3. Oh que OUI !! Et respect à l'auteur pour avoir réussi à écrire ses aventures avec sa nouvelle symètrie. Pikachu - Pikaicone - Viens Pikater janvier 16, 2012 à 09:03 (UTC)
    En effet, et je vous déconseille de chercher à comprendre comment j'ai fait si vous désirez rester sain d'esprit.Darwinner janvier 16, 2012 à 13:45 (UTC)
    Non c'est logique, (avec la langue ou les dents) et on comprend mieux pourquoi tu ponds un article chaque année. Pikachu - Pikaicone - Viens Pikater janvier 16, 2012 à 15:39 (UTC)
  4. Bah c'est inventif et super bien écrit. J'ai bien kiffé ma race dans l'ensemble. Syl£¥$ janvier 16, 2012 à 20:57 (UTC)
  5. Ah merde, j'ai exactement le même avis que Syllys, mais je ne peux décemment pas approuver ce sagouin hétérosexuel, mes fans à t-shirts arc-en-ciel m'en voudraient beaucoup. Donc : c'est imaginatif et super bien rédigé. J'ai beaucoup aimé, globalement.   Ici Tolosa...    Se ma tanta avia de ròdas ne faria un cari.   janvier 17, 2012 à 07:05 (UTC)
    Ah ouais sinon, il y a souvent cette erreur des espaces insécables non mis avec les ponctuations de plusieurs signes, mais j'ai la flemme de tout corriger.   Ici Tolosa...    Se ma tanta avia de ròdas ne faria un cari.   janvier 17, 2012 à 07:06 (UTC)
    Loin de moi l'intention de blesser la communauté arc-en-ciel. Je m'en voudrais qu'on pense ça. Mes propos sont sans-doute souvent excessifs dans l'article, mais ils devaient être à l'image du justicier... Pour ce qui est des espaces et de la ponctuation multiple laissez-moi un petit moment car je ne suis pas très familier avec ce site : je ne le connais que depuis peu. Je pense que j'aurai fini de les corriger en 2013. Par contre je pense avoir été un peu dur envers les handicapés, et je m'en excuse sincèrement, à la seconde lecture je suis toujours un peu gêné par ce passage, cependant il est nécessaire au récit. D'autre part je considèrerais l'autocensure comme une insulte envers mes principes. La seule communauté envers laquelle une haine sincère c'est celle des hommes en costard noir qui s'agitent derrière nos écrans. Darwinner janvier 17, 2012 à 07:50 (UTC)
    Ah non non, aucun souci vis-à-vis de ton article. Les propos du "justicier" collent parfaitement avec la personnalité que tu lui as choisie, donc pas besoin d'autocensure. Dans le style, il y a bien plus violent sur le site (Dépression, Handicap, Christophe Lemaitre pour les plus récents, ceux que j'ai en tête). Mon intervention visait juste Syllys, gratuitement. Bisous, à dans deux ans !   Ici Tolosa...    Se ma tanta avia de ròdas ne faria un cari.   janvier 17, 2012 à 09:22 (UTC)
    tant mieux, me voilà rassuré, je trouvais fâcheux de devoir encore une fois m'écraser devant ces connards à roulette pour pouvoir garder mon droit de parole. J'avais oublié les excellents articles que tu cites, honte à moi. Et gloire à la dé.Darwinner janvier 17, 2012 à 10:44 (UTC)

    Il y a eu une faille spatio-temporelle, et les fautes de typo semblent avoir disparu avant 2013. Les quelques points de ponctuation doubles qui restent j'aimerais bien les laisser si possible.Darwinner janvier 17, 2012 à 12:32 (UTC)
  1. Très bon article. Je suis pour (Michel Sardou). --Foumier Jaune janvier 25, 2012 à 22:54 (UTC)

Contre

Blanc + commentaires

Critiques constructives

Chapô

Voiture clean

Nuit glaciale sur Macadham city. Des lames noires déchirent la lune qui attise un nuage de moineaux nocturnes. Des maisonnettes jaunies par la lueur blafarde des réverbères percent les cieux. En dessous : la rue. Lieu de débauche, de tous les vices, où la catin côtoie le rouquin et les coquins de tous poils. Lieu de perdition, de déroute, où les plus honorables commettent les pires écarts de conduite.

Une loque de papier à la merci du vent traverse le parking bondé.

Ma chignole s'était faufilée entre deux luxueuses berlines et l'espace exigu qui restait entre elles avait nécessité pour m'extraire de l'habitacle une gymnastique dont moi seul possédais le secret.

Non fier de ma dextérité je partis folâtrer dans le chaos urbain.

A mon retour : l'horreur plastique, l'abomination noire ! Je pris instantanément conscience de l'ignominie de mon comportement. Pauvre fou ! Qu'avais-je fait ? Comment-avais-je pu oser ? Avais-je seulement mesuré l'aliénation de mon geste, la gravité de mon forfait ?

Mes essuie-glace relevés à la verticale, avec le balai retourné vers le haut me crachaient avec violence l'infamie de mon parcage. En me garant comme je l'avais fait, j'empêchais le conducteur de la voiture d'à côté de rentrer dans la sienne. J'étais un ignoble individu. Je l'avais contraint à l'humiliant passage par le siège passager pour accéder au volant. J'étais un misérable ! Je ne méritais même pas de croupir dans une fosse septique remplie de petits suisses morts. Pourfendu par la honte, le dégoût et le déshonneur, je songeai immédiatement au suicide. Mû par une irrépressible pulsion j'enjambai la rambarde du parking, et me jetai dans le vide.

Malheureusement je me trouvais dans un parking souterrain, et le vide qui séparait la barrière du sol ne faisait qu'un mètre de profondeur... Même si elle était plus courte que prévue, ma chute me permit une prise de conscience qui bouleversa ma vie :

Comme beaucoup d'entre vous j'étais une raclure de la pire espèce, un monstre abject, une souillure, une vomissure.

Heureusement j'ai été remis dans le droit chemin par ce héros anonyme qu'on appelle communément le Justicier De Parking.

Partage sur...
FANDOM