Forum:VBO/Illittérature:Un monde absurde/Tome 1 : Vacances dans un monde absurde

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Grade : BO

Le nominé | Retaper dessus

  • Nomination Don Gaspacho avril 18, 2016 à 14:07 (UTC)
    J'auto-BOifie mon article. Mais ce n'est pas de l'autoritarisme, juste l'application de la jurisprudence actuelle. KaggTéléphone juin 6, 2016 à 09:44 (UTC)

[modifier] Votes Best Of

[modifier] Pour

  1. Juste... Parfait. Don Gaspacho avril 18, 2016 à 14:07 (UTC)
    Enfin quelqu'un qui a du goût, et qui rend au glorieux dernier vainqueur du Désencyclothon ce qu'il mérite de toute évidence. KaggTéléphone avril 18, 2016 à 14:14 (UTC)
  2. Remarquable en effet. --Psychoparten,  Combattant sanguinaire, mais humaniste avril 29, 2016 à 19:53 (UTC)
  3. OK pour moi, je répète, ok corail. RX Oudmourtes de la Volga juin 2, 2016 à 12:55

[modifier] Contre

[modifier] Blanc + commentaires

[modifier] Critiques constructives

[modifier] Chapô

Vous vous êtes déjà demandé ce qu'il y avait à l'intérieur de vos toilettes ? Non ? Vous êtes des gens bizarres alors... Moi, cette question m'obsède. J'y pense jour et nuit. Nuit et jour. Le soir, le matin, le midi, en me levant, en mettant mes chaussettes, sous la douche, en faisant l'amour, en passant la serpillière, en descendant d'une marche, en me couchant, en dormant,... Je ne parle évidemment pas du mécanisme de la chasse d'eau, ou de toutes les autres petites merdouilles en plastique que l'on peut trouver dans ses latrines. Je parle de l'eau des toilettes. Imaginez un instant le trajet de cette eau. Ce trajet vers l'inconnu. Cela doit être palpitant. Plus palpitant que ma vie de merde de PDG d'une multinationale. Ne rien faire, dans son bureau, mais être sûr de gagner de quoi vivre toute une vie en un mois. Où est l'aventure là-dedans ? Ne suis-je pas à plaindre ?


Un soir, philosophant, ou plutôt philo-somnolant tranquillement au-dessus de mes chers WC, je me sentis comme attiré par ce trou qui frottait délicatement mon arrière-train. Il fallait que je l'observe. Que je réalise mon rêve. Mon rêve de toujours. Je me mis à approcher mon visage de ce trou. Je sentis l'eau claire qui parvenait à mon visage. Puis je vis le tunnel. J'eus l'impression que mon corps voyageait à travers celui-ci. Une impression qui me rendait heureux. Une impression que l'aventure venait à moi. En fait non, c'était moi qui allais à l'aventure, mais on va pas chipoter.


Je ne sais pas où je viens d'arriver. Cet endroit a l'air de ressembler à la Terre que je connais, quoiqu'il ait l'air plus naturel. Mais j'ai tout de même l'impression que cet endroit est différent. Il a l'air étrange...


Partage sur...
FANDOM