Forum:VBO/Histoire

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Grade : BO

Le nominé | Retaper dessus

Votes Best Of

Pour

  1. Talentueux. --Marie Irène - Une question ? décembre 14, 2010 à 21:24 (UTC)
  2. oui ça m'avait plu aussi à l'époque et je l'avais oublié. WiiKend - Ceci était une signature décembre 14, 2010 à 21:49 (UTC)
  3. Aryen à dire, un putain de chef d'oeuvre ! — Pays belgique MKP Ier - Talk Page décembre 16, 2010 à 19:40 (UTC)
  4. Pas le meilleur de Yoshkill, mais il est suffisamment drôle et différent de ses autres BO pour y accéder aussi (je ne sais pas si ça veut bien dire quelque chose en français, mais je suis fatigué)   Ici Tolosa...    Se ma tanta avia de ròdas ne faria un cari.   décembre 17, 2010 à 09:11 (UTC)
  5. C'est très con et j'ai passé un bon moment. Haïdi Lomkipenzeu décembre 17, 2010 à 23:28 (UTC) (et c'est bien chiant de passer les enchaînements de boîtes similaires au touchpad, j'ai mal au doigt)
  6. Oui tout de même, c'est fortement déjanté. FdshasoCoin ! décembre 29, 2010 à 23:51 (UTC)
  7. Inattendu et sans rapport avec le sujet, comme toujours. Des blagues au top, je suis impatient de savoir si la crêpe arrivera à se faire une place dans l'histoire... JohnBengawac : La puissance à l'état sobre. janvier 2, 2011 à 11:14 (UTC)
  8. Chkrounche chrkounche.--« uh uh uh ! » janvier 3, 2011 à 14:41 (UTC)
  9. Allé, j'avais bien aimé moi aussi à l'époque. χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or janvier 4, 2011 à 17:01 (UTC)
  10. Histoire de confirmer la tendance ! Jean Chidez Cacaca Vous avez fait caca ? janvier 6, 2011 à 19:14 (UTC)
  11. Putain, il m'éclate à chaque fois, je sais pas comment il fait ! ___ yOuNg-MaN - La page de discussion la plus animée de la ! janvier 10, 2011 à 11:36 (UTC)

Contre

  1. Par contre, je propose qu'on offre un BO à Yoshkill pour l'ensemble de son œuvre. --Erw décembre 23, 2010 à 13:46 (UTC)
  2. Pas content --Ptitguillaume DynaTAC 8000X décembre 23, 2010 à 13:52 (UTC)
  3. Je vote rarement contre un BO de Yosh. Mais j'ai pas aimé. --Kraal - Attention : fortement miscible avec l'ethanol janvier 3, 2011 à 17:38 (UTC)
  4. Trop "déjà vu". D'ailleurs à la moitié de l'article j'avais l'impression de revoir le début. MerguezMan janvier 4, 2011 à 15:47 (UTC)
    Ah, ça faisait longtemps, MzM ! T'es toujours modérateur du forum gay-gothique ? _ le tresillustre YOSH卐ILL ! -- que la paie soi sur vous mais amiz janvier 4, 2011 à 16:48 (UTC)
    ah le mec hé la honte, il est modérateur ! MO-DÉ-RA-TEUR ! Bouh ! Bouh ! Rentrez dans votre pays les modérateurs ! WiiKend - Ceci était une signature janvier 4, 2011 à 19:23 (UTC)
  5. C'est pas l'article que je retiendrais dans l'œuvre yoshkillienne. -- Praseodyme -- Do not disturb janvier 6, 2011 à 08:31 (UTC)

Blanc + commentaires

   
Quote1
Yoshkill, auteur méconnu, réinvente l'histoire. L'histoire contée, l'histoire avec un petit "h". Cette histoire au jour le jour, banale et rapidement oblitérée par les aléas du quotidien. Cependant, contrairement à ses contemporains, Yoshkill déconstruit l'histoire et en fait un objet nouveau, détaché du carcan pusillanime imposé par la contingence de ses contemporains.

Semblable à l'aède de la Grèce antique ou le barde Albanais, Yoshkill ne conte plus l'histoire, il est l'histoire. Dans ce processus il ne s'embarrasse pas de la tolérance de son auditoire. Il reprend un peu la devise de Léon Trotsky " notre but : l’indépendance de l’art pour la révolution ; la révolution (...) pour la libération définitive de l’art ".

Indépendamment des modes et de la course du temps, le style de Yoshkill reste implacable, froid, chirurgical et sans concessions. Il semble marcher sur les traces de ses illustres prédécesseurs, à l'image d'Alphonse Allais qui disait : " A quoi bon prendre la vie au sérieux, puisque de toute façon nous n'en sortirons pas vivants ? ". Ainsi donc Yoshkill nous pose une interrogation sur la futilité de la vie sans toutefois y apporter de réponses cohérentes. Yoshkill est un démiurge qui n'a pas de réponses.

Incapable de s'arrêter, ce jeune dadaïste bipolaire est condamné à errer dans les tréfonds de son âme torturée tel un Ulysse de merde qui chercherait désespérément un slip pour s'en faire une écharpe. Yoshkill, de par son sacerdoce, est contraint de retourner L'humour dans tous les sens pour le pénétrer sauvagement par tous les trous de sa petite personne jusqu'à ce qu'il reste prostré et hagard.

Auteur incompris, bafoué par ses semblables et la critique, Yoshkill n'en a pourtant pas fini avec son œuvre de déconstruction de l'humour. Comme un Salvador Dali du web 2.0 il semble porter en étendard la devise de son maestro : " L'unique chose dont le monde n'aura jamais assez est l'exagération
   
Quote2

Scatoman

Critiques constructives

La partie "Olivier Jehasse", elle est de Yoshkill ?   Ici Tolosa...    Se ma tanta avia de ròdas ne faria un cari.   décembre 15, 2010 à 09:08 (UTC)

Non, j'ai herculé. _ le tresillustre YOSH卐ILL ! -- que la paie soi sur vous mais amiz décembre 15, 2010 à 15:15 (UTC)
Ah voila, je n'y avais décelé la parcelle de génie caractéristique à tes écrits. Bon, faut relire maintenant.   Ici Tolosa...    Se ma tanta avia de ròdas ne faria un cari.   décembre 16, 2010 à 12:18 (UTC)

La partie "Étymologie", elle est de Yoshkill ?   Ici Tolosa...    Se ma tanta avia de ròdas ne faria un cari.   décembre 16, 2010 à 12:26 (UTC)

Oui, mais alors elle est facultative. Elle est tirée de Wikipédia je crois. Je la laisse parce-que j'aime bien. _ le tresillustre YOSH卐ILL ! -- que la paie soi sur vous mais amiz décembre 16, 2010 à 19:02 (UTC)
Ah cool, je vais pouvoir voter alors.   Ici Tolosa...    Se ma tanta avia de ròdas ne faria un cari.   décembre 17, 2010 à 09:08 (UTC)

Chapô

Adolf-Hitler

L'Histoire est une matière qu'on apprend à l'école. Mais c'est aussi une étude de faits et d'évènements que l'on suppose réels alors qu'on les a inventés, pour nous faire rêver. Aaah, c'est vraiment beau de rêver (et aussi de chanter, de péter, etc.). Oups, excusez la phrase d'avant, elle ne collait pas vraiment avec mon article. Oups, excusez la phrase d'avant, elle ne collait pas vraiment avec mon article. Oups, lol En tout cas, j'adore rêver, et donc j'adore quand c'est l'heure de mon cours d'Histoire. C'est cool les histoires. Dans l'Histoire, les historiens utilisent de nombreux personnages passionnants pour nous fasciner.

Moi aussi je suis passionné. Vraiment, les historiens sont de très grand hommes. Ils inventent, créent, racontent. Je trouve que ça fait rêver :)

JCesar


JCesar

Partage sur...
FANDOM