FANDOM


Grade : BO

Le nominé | Retaper dessus

Votes Best OfModifier

PourModifier

  1. C'est tellement bien qu'on dirait que c'est moi qui l'ai écrit. --Bazoumboy Deluxe (discussion) décembre 7, 2015 à 22:57 (UTC)
  2. Une utilisation pertinente des logiciels de retouche d'image, du dictionnaire de synonymes, du subjonctif imparfait et de quantité d'autres petites choses. --Psychoparten,  Combattant sanguinaire, mais humaniste décembre 8, 2015 à 20:06 (UTC)
  3. Du bon. Rien que du bon. KaggTéléphone décembre 12, 2015 à 22:04 (UTC)

ContreModifier

  1. Pareil que Pruster, mais le vote blanc c'est mal. Nico'X'la X décembre 12, 2015 à 18:01 (UTC)

Blanc + commentairesModifier

Critiques constructivesModifier

ChapôModifier

La-Broutille-sur-Mer, FRANCE — Le maire d'une petite commune, dont le nom a été modifié pour sauvegarder l’intégrité de ce petit paradis terrestre, est actuellement jugé en appel par la Cour d’Appel des Sables d’Olonne. Il risque 4 ans de prison ferme. Son crime ? Avoir permis à des particuliers de réaliser leur utopie en les autorisant à construire dans une zone inondable.


Atlantide

Vue sur l’esplanade de la façade nord de l’hôtel de ville, arpentée par des riverains paisibles


Des petits airs d’Atlantide

On l’y reprendra à deux fois : René Marratier n’est pas près de revêtir de nouveau le costume du Père Noël pour ses concitoyens !

Il avait voulu redorer le blason du misérable village de La-Divagation-sur-Mer, en incitant notamment les habitants à s’approprier les zones sablonneuses en y installant leur domicile permanent. Des publicités, alors largement diffusées par la commune, vantaient même avec force les mérites d’une vie sous l’eau.

C’est ce caractère aquatique qui avait plu à l’époque, la plupart des zones constructibles étant situées, en France, sur la terre ferme.

Searchtool Après vérification par nos équipes, c’est même le cas de la plupart des villes à travers le monde.


C’est malheureusement ce même caractère qui a conduit, en 2010, à la noyade de près de 29 personnes. Une tragédie qui illustrait, selon le maire interrogé au moment des faits, les limites du tourisme en ville inondée.

Étoile orNagez vers la suite