Forum:VBO/Comment se couper les ongles des pieds quand on est observé par un caniche d’aspect taciturne

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Grade : BO

Le nominé | Retaper dessus

[modifier] Votes Best Of

[modifier] Pour

  1. Indispensable. --Marie Irène - Une question ? août 1, 2011 à 10:30 (UTC)
  2. Je tombe dessus par hasard, ayant la Catégorie:Chien à l'oeil, en liste de suivi (on ne se méfie jamais assez des chiens). C'est assez absurde comme texte, je dirais, vous ne trouvez pas ? Un bémol toutefois pour la fin qui se termine en queue de caniche. -- Zalibus août 1, 2011 à 20:36 (UTC)
  3. ça m'a fait beaucoup rire, je vois pas que demander de plus à part de l'argent. WiiKend - Ceci était une signature août 2, 2011 à 12:19 (UTC)
  4. idem pour la fin. Sinon épique et dispensable. Dis Tolosa ça te saoule de finir tes textes ?? χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or août 7, 2011 à 15:37 (UTC)
    Mes conclusions sont souvent bâclées, c'est vrai. Disons que c'est ma marque de fabrique, ma signature. :) Mais pour cet article, j'aime assez, ça souligne bien l'inutilité du guide je trouve.   Ici Tolosa...    Se ma tanta avia de ròdas ne faria un cari.   août 8, 2011 à 07:47 (UTC)
  5. Bien aimé le style léger et les multiples à-côté drôlatiques qui rendent le texte fort agréable à lire, je me permettrai quant à moi de mettre un bémol sur le choix du titre qui m'a longtemps fait penser qu'il s'agirait d'un truc chiant, alors que non au final. _ PatNuke ! - osef août 11, 2011 à 09:26 (UTC)
  6. Énième logorrhée comme on peut en voir à profusion sur ce site, références standard typiques des auteurs pré-pubères qui prolifèrent sur ce site : anus, masturbation, sopalin, coupe-ongle. Climax risible, niveau de planification au dessous du zéro absolu. Bref, j'ai adoré, bravo pour ce magnifique article. Syl£¥$ août 11, 2011 à 10:22 (UTC)
    ayant en liste de suivi les mots-clés anus, masturbation, sopalin et coupe-ongle la critique de Syllys me pousse à la lecture de cette œuvre, allez on va bien voir ! — Pays belgique MKP Ier - Talk Page, août 22, 2011 à 08:49 (UTC)
  7. C'est tout bon, gros POUR — Pays belgique MKP Ier - Talk Page, août 22, 2011 à 10:28 (UTC)
    C'est cool.

[modifier] Contre

  1. Pourri. _ Diaboloss janvier 5, 2012 à 13:09 (UTC)

[modifier] Blanc + commentaires

[modifier] Critiques constructives

[modifier] Chapô

CCOC01
"Comment se couper les ongles des pieds quand on est observé par un caniche d’aspect taciturne ?" Cette question, chaque homme se la pose un jour où, guidé par une effroyable inconscience, il décide de se lancer dans une épopée digne des récits d’Homère, par exemple en s’asseyant sur le porche de sa maison.



Sur l’instant, "la vie est belle", se dit-il. "Je suis là, tranquille peinard avec mon coupe-ongle et j’ai même prévu un petit sandwich aux rillettes si un petit creux me harcèle en pleine exécution de ce fastidieux travail manuel." "La vie est belle", se répète-t-il, oubliant au passage qu’il se l’était déjà dit juste avant (ndlr : au début de ce paragraphe). "Si après ça elle me répète encore que je suis un bricolo du dimanche, je n’y comprendrai plus rien, et me vengerai en lui flambant le brushing avec mon briquet et du rhum putain. Voilà, fait grave chier." Il faisait référence à sa femme, là.

Mais soudain, l’HORREUR survient.

Le caniche des voisins, que nous appellerons Kiki dans notre histoire car c’est très crédible comme nom de caniche, vient de se pointer avec sa sale gueule de con. L’homme remarque instantanément qu’il n’est pas d’humeur débilo-badine comme à son habitude. Non. Il a l’air taciturne.

C’est l’angoisse !

Bien sûr ! Comment ne pas se sentir faible et vulnérable face à un animal féroce, qui plus est de mauvaise humeur. Sa démarche est lourde, trainante, et il jette régulièrement des regards noirs à droite à gauche, certainement en quête d’une âme innocente à tourmenter.

Il a été victime, ou a du moins subi un toilettage "en lion" et cherche manifestement à se venger sur quelqu’un de cet attentat à l’esthétique sur son physique déjà pas bien avantageux. Pas de chance pour l’homme de notre histoire, quand on sait que le lion est le roi des animaux et un des plus dangereux prédateurs existant. Car même sur un cabot à l’aboiement encore plus aigu qu’un hurlement de jockey qui glisse en s’entrainant sur un tréteau et s’aplatit les attributs, ça demeure intimidant.

Partage sur...
FANDOM