FANDOM


L'auteur s'engage à prendre pour argent comptant toutes les critiques qui seront faites ici et à modifier son texte en conséquence, sinon...
Humour : 5/10 Salut. Posons tout de suite un élément primordial qu'il faut comprendre : l'humour aléatoire n'est pas drôle. L'écriture automatique n'est pas drôle. D'autant qu'ici on a énormément d'éléments typiques de l'écriture aléatoire, comme par exemple les noms d'aliments et d'animaux (saucisson, avoine, courgette, choucroute etc. / éléphant, girafe, scorpion, dromadaire etc.). Les gens qui font de l'écriture aléatoire mettent toujours plein de noms d'animaux et d'aliments. Un bon humour aléatoire devrait compenser l'absence de fond par une originalité astronomique. Sérieusement, le fait de mettre son slip sur la tête fait encore rire des gens en 2014 ?

Il y a par contre des trucs qui me font rire. La Partie 1 est la plus intéressante, parce que certaines idées y sont développées et que le texte gagne en cohérence. Diverses phrases font mouche à gauche ou à droite parce qu'elles sont bien trouvées, genre « Le problème est que le sinus d'une solution n'équivaut pas à la racine du mot » ou « Y a t-il des pommes hautes comme trois pommes ? ». Si l'auteur comprend pourquoi « Y a t-il des pommes hautes comme trois pommes ? » est plus drôle que « Le cultivateur cueille des dromadaires sur les cerisiers », il prend la bonne direction dans ce bas monde.

Sujet/Concept : 1/10 Gros problème de l'article. Le sujet c'est que l'auteur va écrire n'importe quoi : on s'en fout. L'humour absurde fonctionne mieux quand il se donne les apparences de la cohérence, ou quand il surgit dans un contexte cohérent. Genre le Kamoulox prétend être un jeu cohérent.

La chute n'arrange rien.

Illustrations : 5/10 Je sais pas quoi dire. Y a une bouteille de Klein, ça vaut bien un 5.
Divers : 5/10 Bien mis en page et présenté, y a quand même quelques fautes d'orthographe qui traînent à gauche et à droite. Manquent aussi des catégories.
Score final : 16/40 En choisissant un sujet digne de ce nom et en planifiant un peu ce qu'il compte faire, l'auteur sera sans doute capable d'écrire des textes de très bonne facture.

Ou alors qu'il écrive en ayant réellement pris du LSD.

Critique : à mon humble avis.--« uh uh uh ! » juillet 11, 2014 à 13:48 (UTC)

</div>