FANDOM


Rappel : (Anciennement) nouveau projet sur le portail sinformation : le bdo. Le nom en jette, mais pas seulement. Y'a un concept aussi.

Un constat : Il est facile de se prendre pour un humoriste et/ou un journaliste sur Internet.

Les règles : on dit menstruations quand on parle bien français.

L'idée n'est pas de viser la quantité et de faire dans la top qualité, genre poules de luxe (je mettrai les liens vers les désinfos de la semaine concernée). Donc grosse poilade en quelques lignes, comme dans 20 minutes. Et que ça ne vous (nous) empêche pas d'écrire des vraies désinfos si vous avez l'inspiration alcocaïnée pour.

Prière de placer vos textes en sous-partie de la partie News.

Nuvola apps important Faites attention !
Pour les éditeurs : copiez-collez le code d'une semaine sur l'autre, ça permettra de n'oublier aucun modèle/rubrique etc. Si une rubrique ne sert pas une semaine, ne la supprimez pas, mais mettez-la en commentaire afin qu'elle ne soit pas prise en compte à l'affichage. Pour ce faire il faut l'encadrer avec ces deux éléments : <!-- pour ouvrir le commentaire, --> pour le fermer, comme pour chaque page d'accueil en fait.



Numéro 74 : 07/04/2015Modifier

RemarquesModifier

Je prends. J'ai une désinfo à ajouter que je suis en train de terminer. Ah et je suis revenu d'exil. Enfin. χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or avril 6, 2015 à 18:14 (UTC)

Lien vers le débdoModifier

Rétrospective des désinfos des années précédentes à mettre à la fin du débdo Modifier

{{Débdo désinfos|1 avril|2 avril|3 avril|4 avril|5 avril|6 avril|7 avril}}

InfosModifier

NewsModifier

PsychopartenModifier

Les livres de ma reineModifier

  • 28 ans et président du Conseil départemental de l'Eure : Sébastien Lecornu, qui avait déjà piqué un Vernon, impose son joug aux conseillers. Lecornu, c'est quoi ? Il a récolté de la Seine des voix et a apprécié les vues de Giverny. Pour lui, cette conquête était due !
Solution


Numéro 75 : 14/04/2015Modifier

RemarquesModifier

Lien vers le débdoModifier

Rétrospective des désinfos des années précédentes à mettre à la fin du débdo Modifier

{{Débdo désinfos|8 avril|9 avril|10 avril|11 avril|12 avril|13 avril|14 avril}}

InfosModifier

Je serai indisponible mardi soir et sans doute mercredi. --Psychoparten,  Combattant sanguinaire, mais humaniste avril 10, 2015 à 17:16 (UTC)

Je serai là. χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or avril 10, 2015 à 18:27 (UTC)

NewsModifier

PsychopartenModifier

Les livres de ma reineModifier

  • Bisbilles chez les Le Pen : Un gâteux vide sa bile : le vieux pépé défonce les décors installés par Marine. Depuis qu'un Collard est venu, ce facho le lasse. Qu'en dit Ménard, qui sait ce qu'est Béziers dans le fond ?
Solution


Une méthode innovante de prévention des violencesModifier

La chercheuse en criminologie Imogène Lacre s'est concentrée sur les statistiques du samedi soir, propice à tous les débordements. Elle en tire une stratégie de lutte contre les agressions qui promet d'être efficace.

« On voit que le samedi soir, 66 % des agresseurs et 25 % des victimes sont en état d'ivresse avancée. Ces chiffres sont frappants. »

« La conclusion est évidente. Puisque la proportion de victimes ivres est très faible par rapport à la proportion d'agresseurs ivres, si tout le monde se la mettait sévère le samedi soir, le nombre de victimes diminuerait drastiquement. »

Chers lecteurs, chères lectrices, samedi prochain, nous comptons sur votre civisme.

Numéro 76 : 21/04/2015Modifier

RemarquesModifier

Je m'en occupe tout à l'heure (et je le mets sur FB). Merci pour les contributions les singes. Et merci pour Solvay ^^ χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or avril 20, 2015 à 17:44 (UTC)

Lien vers le débdoModifier

Rétrospective des désinfos des années précédentes à mettre à la fin du débdo Modifier

{{Débdo désinfos|15 avril|16 avril|17 avril|18 avril|19 avril|20 avril|21 avril}}

InfosModifier

NewsModifier

PsychopartenModifier

Les livres de ma reineModifier

  • Loi renseignement : Une femme en Syrie, est-ce à traquer ? Saisira-t-on des balles dans des mosquées grâce aux infos vouées à la benne ? Dans ce cas, des immondes recevront des blâmes pour leurs complots trop bas.
Solution


Le bdo d'avantModifier

Comte von Krosigk : la France doit être réformée de force

Le ministre des Finances allemand Lutz Schwerin von Krosigk, peu accoutumé à la langue de bois, a assuré jeudi depuis Paris que "la France serait contente que quelqu'un force le Parlement" à accepter de dures réformes.

"La France serait contente que quelqu'un force le pays, mais c'est difficile, c'est l'État Français", a-t-il dit lors d'un débat dans la capitale française, après avoir évoqué les réformes selon lui "très réussies" menées en Tchécoslovaquie sous la supervision de la SS.

La "SS", terme tombé en disgrâce en raison du rejet par les Polonais de cette organisation, désigne un groupe de soldats de la race supérieure qui contrôle la mise en œuvre de réformes dans les pays européens bénéficiant d'une aide allemande.

"Si vous en parlez avec mes amis français, que ce soit Laval ou Pétain, ils ont de longues histoires à raconter sur la difficulté à convaincre l'opinion publique et les ouvriers de la nécessité de réformes du marché du travail", avait dit auparavant ce chantre du Service du Travail Obligatoire.

Source : dÉbdo, mardi 25 juin 1940.

Bazoumboy DeluxeModifier

Un Kevin porte plainte contre ses parents pour violence psychologique par prénomination Modifier

Donald (nous avons changé son prénom à sa demande) a porté plainte contre ses parents John et Jennifer Carpentier pour l’avoir prénommé Kevin et lui avoir ainsi gâché la vie. Les avocats se déchirent sur les causes de son état mental : malveillance des parents ou génétique ?

La larme à l’œil, Donald raconte au juge ses vingt-cinq ans de malheur, les mains tremblantes accrochées à la barre. De la première fois à la maternelle où il comprend que son prénom fait rire les autres élèves et provoque des sourires gênés ou apitoyés des maîtresses, jusqu’à ses récentes difficultés à trouver un emploi ailleurs que dans les services d’entretien des trottoirs municipaux. « Moi, ce que je dis, c’est qu’un employant eh ben s’il lit mon prénom sur mon CV alors il est mis à la poubelle, obligé. Tout cela ne se produirerait pas si mes parents eut choisi un prénom plus normal. Eh non. Eh ouais. » Ses parents ne comprennent pas ce qu’ils font ici et pourquoi leur enfant leur en veut. Sa mère déclare : « Bah, il est où le problème ? Kevin est un joli prénom. J’ai eu l’idée en regardant Danse avec les loups, le film avec Kevin Cossenère, quel bel homme à l’époque ! » Son père continue : « Ah ouais ? Un prénom de danseur ? Tu m’avais dit que c’était le prénom de ton père. Putain mais moi je préférais Clint, c’était plus viril je t’avais dit. Regarde maintenant ce qu’on a, une chochotte qui chouine depuis le berceau, incapable de régler ses problèmes à la manière d’un homme. » « Eh mais Kevin a un fusil dans le film, je te ferais dire. » surenchérit sa mère.

Après une discussion passionnante sur les mérites en tant que cowboys de différents acteurs hollywoodiens parmi lesquels le choix d’un autre prénom aurait été envisageable, le débat se recentre sur les causes possibles des déficiences mentales de Donald. Son avocat montre des statistiques prouvant selon lui que les Kevin ont 30% de chances en moins que la moyenne de trouver un travail au bout d’un an après leur bac pro « traite des vaches et élevage de poulet », le seul qui leur est accessible. L’avocat des parents plaide leur absence de responsabilité : « Il faut être vraiment de gros débiles pour prénommer son enfant Kevin. Mais s’ils l’avaient appelé autrement, leur fils aurait été aussi con. Remercions-les au contraire d’avoir su faire preuve de réalisme et de ne pas avoir cherché à tromper les gens sur la nature de leur fils. Je trouve cette demande choquante d’autant plus qu’il existe dans le droit français la possibilité de faire changer son prénom s’il est ridicule et peut lui porter préjudice ou s’il peut être francisé. Que ne l’a-t-il pas fait au lieu de réclamer de ses parents la somme faramineuse d’un million de dollars ! Et pourquoi pas un milliard ?»

Devant cette vive contre-attaque, le plaignant répond « Ben, un milliard, c’est plus ou c’est moins qu’un million ? Si c’est plus, je demande un milliard. Je préfère demander plus pour avoir moins. Dans l’autre sens, ça ne marche jamais. C’est quoi Kevin en Français ? Kévin ? Ah ouais non mais je ne vois pas l’intérêt. Moi, j’aurais plutôt voulu m’appeler Justin comme Bibère mon chanteur préféré. » John n’en peut plus : « Justine ? Mais c’est un prénom de gonzesse ! Je t’avais dit Jennifer que ça allait le rendre pédé ! » « Eh mais c’est un prénom de mec en Amérique papa ! Bon, en Français, ça fait quoi ? Justin ? Comme Bridou ? Bon, j’abandonne les poursuites.»

Devant les avocats dégoûtés de cette entente familiale sournoise qui les met tout à coup hors-jeu, la famille Carpentier repart du tribunal bras dessus bras dessous.

Numéro 77 : 28/04/2015Modifier

RemarquesModifier

Salut tout le monde ! Quelqu'un pourra faire celui-ci ou c'est trop tard pour demander ? En fait je pense que c'est mieux de ne pas le faire faire chaque semaine par la même personne, on risque de se répéter... Si c'est trop tard, j'assume, pas de souci. χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or avril 27, 2015 à 17:39 (UTC)

Je... verrai. J'essaierai. --Psychoparten,  Combattant sanguinaire, mais humaniste avril 27, 2015 à 18:32 (UTC)
Dis moi, cher Psycho Duchaussois, c'était une confirmation ou une noyade dans un verre ? χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or avril 27, 2015 à 19:47 (UTC)
Confirmation, sauf imprévu/grosse flemme. --Psychoparten,  Combattant sanguinaire, mais humaniste avril 27, 2015 à 22:45 (UTC)

Lien vers le débdoModifier

Rétrospective des désinfos des années précédentes à mettre à la fin du débdo Modifier

{{Débdo désinfos|22 avril|23 avril|24 avril|25 avril|26 avril|27 avril|28 avril}}

InfosModifier

NewsModifier

PsychopartenModifier

Les livres de ma reineModifier

  • Le PSG éliminé en Ligue des Champions : Le soutien d'un Qatar ne suffit pas pour faire de beaux buts : il faut un Messi étendu, pas fou ! Les épouses des Parisiens sifflent leurs nuls au faible jeu qui ne leur permet que de passer (sont-ils bons en cricket ?) et fustigent leur pauvre pressing à Dédé.
Solution
Je l'ai trouvé en entier celui-là. Et de 1. χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or avril 27, 2015 à 17:41 (UTC)

Tremblement de terre au Népal : ah bah non en faitModifier

Tout a commencé lorsqu'un journaliste américain a reçu un appel de son frère, installé à Katmandou depuis plus de 40 ans. Le vieil homme disait « C'est bizarre... On dirait que la terre tremble... », avant de se mettre à hurler : « PUTAIN ! LE TOIT S'EFFONDRE SUR MOI ! ». Le journaliste vit ses pires craintes confirmées en lisant les informations fournies par le gouvernement népalais : 1 000 morts... Puis 2000... Bientôt 3 000...

À partir de là, la machine médiatique occidentale s'est emballée. Un « terrible séisme », un « patrimoine millénaire en ruine », la « désolation dans l'Himalaya »... Les unes allaient toujours plus loin dans le voyeurisme faussement compatissant.

Jusqu'à ce qu'un journaliste de terrain - il en reste - se rende à Katmandou. Où il put constater que de séisme, il n'y en avait pas eu.

Vérification faite, il s'agissait simplement des derniers hippies qui mouraient d'une overdose. Voilà qui peut nous rassurer !