Forum:Des singes/Ma candidature 2007

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Quel candidat vous a le plus convaincu ?
 
15
 
5
 

Ce sondage a été créé le décembre 26, 2007 12:55 et 20 personnes ont déjà voté.

Mes chères guenons et chers singes,

Je m'adresse à vous d'un lieu symbolique au sens fort. En effet, certains, que je ne citerais pas par pudeur et respect, se lancent dans leur campagne électorale à partir de leur page utilisateur. Moi je le fais dans un lieu dit communautaire, pour un dialogue dit démocratique.

Vous me direz... « Mais vous faites un monologue ! » Ce n'est pas faux. Mais en même temps, chaque dialogue n'est-il pas fait de monologues très courts dignes du nom de "répliques" ? C'est pourquoi il faut voir mon soliloque comme une offre de dialogue, une ouverture au respect mutuel.

Quel est le contenu de mon programme ? Au contraire de mes adversaires, que je chéris parce qu'ils nourrissent ma victoire, je n'en ai pas. Ou plutôt, il est si évident et si clair que ce n'est plus un programme, mais une adhésion inconditionnelle de la tribu primate. Il faut revenir aux bases, aux fondations de notre société, et c'est ce retour aux racines tuberculeuses que j'entends au quotidien dans la bouche de mes concitoyens. Pourquoi ?

On parle de Best Of. On parle d'espace de liberté. On parle de poneys. On parle de beaucoup de choses dont personne ne comprend rien. Moi je dis qu'il faut savoir dire STOP. STOP à la technocratie, STOP à la bureaucratie, STOP à la pipocratie. Mais nous les singes, ce qui nous intéresse, ce n'est rien de tout cela ! Ce sont des bananes, des grappes de bananes.

Moi je promets des valeurs fortes, des grosses bananes, des vertes pis des jaunes. Les bananes sont bourrées de vitamines et de fibres, elles redonnent un beau sourire. Mêmes les vieux qui n'ont plus de dents peuvent toujours boire des décoctions de bananes.

Alors voilà : je serai le candidat de la banane. Je ne suis pas porteur d'espoirs. L'espoir ça ne se mange pas, et pis ça se porte pas, ça n'a pas de poids, c'est abstrait. Je serai le porteur de plein de sacs remplis de bananes. Je ferai le médiateur entre vous et le bananier et vous savez quoi ? Vous me remercierez avec le sourire, avec plein de morceaux de bananes entre les dents.

NE VOTEZ PAS POUR MOI, MAIS POUR VOUS, VOTRE ESTOMAC

Merci de votre attention !!

— THNOT admin | Votez ! | discu | mon livre d'or | 25 décembre 2007 à 22:34 (UTC)

Mes chères amies, mes chers amis,

Au delà de l'indigne et diffamante attaque ad hominem qui m'est adressée par la triste bouche édentée de mon concurrent direct, un célèbre toxicomane réputée pour ses frasques homosexuelles, je ne peux que vous faire souligner la triste argumentation dont il fait preuve.

Loin de moi l'idée de m'en prendre à son programme pour le démonter : je serai le candidat de la banane, voilà une phrase qui en dit bien plus long que tous les contre-argumentaires. D'ailleurs il n'est pas utile de rappeler que cette phrase fait ouvertement référence à son fumeux discours de la banane sociale, qui lui avait donné la victoire lors de l'élection précédente.

Oh il est facile d'écouter les beaux discours de celui qui déjà hier vous traitait de "fils de pute". Oh il est facile d'accuser ceux qui choisissent leur page utilisateur comme moyen de communiquer, car les autres moyens sont sous le contrôle des pouvoirs médiatiques de censure à la botte de mon adversaire. Nous savons tous que cet imposteur est l'ami personnel d'un certain nombre de magnats des adsenses et autres instances influentes.

Dois-je vous rappeler qu'actuellement, sous le règne despotique de mon adversaire, la distibution de bananes n'a jamais été si mauvaise ? Des bananes ? Des bananes pourries oui ! Voulez-vous des bananes pourries ? Vous préférez voter pour un candidat qui va vous donner des bananes pourries dégueulasses ramassées dans les poubelles, ou pour une candidate dont l'honnêteté et la vaillance sans limite ne sont plus à prouver ?

Je vous propose une gouvernance collective, une démocratie directe, un ordre juste. Mon adversaire ne cherche qu'à vous endormir à coups de bananes, mais il insulte votre intelligence, car je sais qu'au fond de vous, vous avez du coeur, et vous n'hésiterez pas à voter pour une guenon ! Dois-je en plus me justifier parce que je suis une guenon ? Voyez jusqu'où va le sexisme de mon adversaire !

Ne votez pas pour ceux qui vous promettent des bananes pourries ! Votez pour celle qui saura vous écouter, vous comprendre, et vous aimer ! Oui, vous aimer de tout son coeur, car je veux pour les singes ce que j'ai voulu pour mes propres marmousets !

Si vous aimez l'amour et la justice, votez pour le changement !

--Marie Irène 25 décembre 2007 à 23:06 (UTC)

À propos de banane ( hahaqueljeudemotstupide ), vous devriez regarder par là [1]. Trop cool non? :D --Ulysse-Henry 25 décembre 2007 à 23:24 (UTC)

Mes chères guenons, mes chers singes,

Au contraire de mon vis-à-vis, je ne monterai pas au créneau de la calomnie et de, c'est le cas de le dire, l'impolitesse. A quoi bon, quand le dit personnage écrit "célèbre toxicomane réputée", en croyant sans doute que toxicomane se conjugue au féminin. La question affleure donc à mes lèvres : croit-elle vraiment que toxicoman le super-héros masculin existe ?

Au-delà de ces tristes pseudo-joutes linguistiques qui n'en amusent que certaines, je dois dire que je suis offusqué par le procès d'intention, parti pris du libelle malhonnête, sur le fait que j'aie dans un passé proche "traiter de fils de pute" mes congénères. Si je devais me garder d'une chose dans ma vie, c'est bien de "traiter" quelqu'un de fils de pute. La traite des nègres a fait couler beaucoup d'eau sous les ponts, et certaines, que je ne citerais pas, aiment surfer sur ce courant que je me suis engagé avec vous à endiguer. J'aime tous les singes, quelque soit leur race. Quand je dis à quelqu'un "fils de pute", je veux juste lui dire : "tu es le fils de ta mère" et "ta mère est une pute", et non pas l'exploiter dans le cadre d'une exploitation agricole ou toute autre entreprise du même genre. Que cela soit bien clair : je suis le candidat de la banane sociale.

On m'a aussi accusé de faire de beaux discours. Mais quel était le contenu de ce discours ? « STOP à la technocratie, STOP à la bureaucratie, STOP à la pipocratie. » Où voyez-vous un discours ? Nulle part. Pourquoi ? Parce que ce n'est pas du discours, mais de la circulation routière, faite à base de panneaux STOP. Je pense en effet qu'il faut savoir contrôler ses émotions, les quatre roues à l'arrêt, quand on occupe la plus haute fonction de l'état désencyclopédique.

Enfin, on me reproche de distribuer des bananes pourries cueillies dans les poubelles. Mais enfin, reproche-t-on à un homme de sodomiser une femme par le trou du cul ? Si c'est un crime, alors il doit la sodomiser par le trou de devant ? Ce n'est plus de la sodomie, voyons ! Me reprocher de cueillir des bananes pourries dans les poubelles, justement parce qu'elles poussent naturellement dans les poubelles où des singes civilisés les y ont mis, c'est tout simplement condamner les actes de civilité en général. S'il advenait que des bananiers poussent dans les poubelles, mon adversaire m'accuserait déréchef d'en cueillir les fruits. Eh bien soit, mes chers compatriotes, je suis le protecteur de la civilité. Je protège les poubelles. Et surtout je suis logique et cohérent. Des fraises des bois, mmmmm. Des pizzas mmmm. Des pizzas à la fraise beurk ! Les bananes bien mûres et pourries vont à ravir avec vos sourires pourris pour une question d'harmonie et d'éclairage. Je suis en effet le metteur en scène de vos sourires graines-de-bananes (prochainement sur M6).

La république désencyclopédienne veut-elle vraiment du changement ? Laissez-moi rendre ce jargon politico-politicien plus clair : voulez-vous de la banane transgénique ? Notre nation veut-elle passer les 50 prochaines années sur le sujet du stockage écologique des selles transgéniques ultra-résistantes à la biodégradation ? Est-ce cela que veut notre république chérie ?

Ce que je représente, c'est tout simplement l'unité, la sécurité, le plein-banane, pour un monde plus juteux et équilibré. Pour cela, je crois qu'un contrat social clair, qui va droit au but, servira au mieux les intérêts d'une démocratie gagnante. Ô je ne sens que trop bien votre indignation devant le monstre bouffeur-de-banane-à-ma-place et qui doit aussi bouffer ses "marmousets". A votre place, je voterais pour celui qui ne promet pas du vent, mais qui agit contre les monstres. Je voterais pour moi.

— THNOT admin | Votez ! | discu | mon livre d'or | 26 décembre 2007 à 12:30 (UTC)

Amies, amis, compagnons, camarades, toi là-bas qui rigole au fond si tu crois que je t'ai pas vu,

L'heure est grave.

L'adversaire déjà s'enorgueillit et se voile dans la toge infamante de la fausse pudeur blessée et de l'orgueil du souverain dans son bon droit. Mais le roi singe a mal fini, comme le dit la vieille fable du roi singe et des bananes de mon célèbre ami et collaborateur Jean de la Fontaine.

J'en appelle à son bon sens : nul doute que cette élection est d'avance perdue pour ce triste manipulateur d'orgue de barbarie, lequel espère voir danser son électorat tel un petit singe avec un fez, un singe avec un fez à qui l'on donne des comprimés de tranxène pour qu'il se tienne tranquille, en l'occurence ici, des bananes pourries.

L'heure n'est pas au discours, au blabla, aux phrases à rallonge écrites en un seul jet par de sinistres politiciens sans scrupules, phrases creuses et délibérément trop longues assénées tels des coups de massues portés à bout de bras par des gorilles vénézuéliens en voie de disparition, pendant que la maison brûle et que nous regardons ailleurs, oui ailleurs, endormis par les belles promesses de ceux qui n'attendent qu'une chose : le pouvoir, toujours plus de pouvoir.

Je n'attends pas de vous que vous me donniez la victoire, oh non, j'attends de vous que vous participiez à la vie démocratique, en votant juste et en me donnant la victoire, car c'est à vous que vous la donnerez en me la donnant à moi-même, car je vous la redonnerai à ce moment-là, en admettant que vous me l'ayez donnée d'abord si on part du postulat qu'après de toute façon je vous la reredonne.

Car je refuse cette vision aristocratique du pouvoir qui consiste à l'exercer de manière arbitraire sans jamais demander son avis aux singes. Moi, si vous votez pour vous, je l'exercerai de manière arbitraire en tenant compte de votre avis. C'est donc vous qui exercerez le pouvoir de manière arbitraire.

Le singe n'est pas exclu de l'aventure humaine, c'est moi qui vous le dit, parole de copine. Car je suis votre copine, une copine qui vous veut du bien, beaucoup de bien, et qui mettra tout en oeuvre pour que vous profitiez bien bien de ce bien. A qui allez-vous faire confiance ? A votre copine qui vous veut du bien ou à quelqu'un qui ose avoir ces mots, je cite de mémoire :

"Ce que je représente, c'est tout simplement le chaos, la haine, le zéro-banane, pour un monde plus méchant et déséquilibré. Pour cela, je crois qu'un contrat social obscur, qui va droit au but, servira au mieux les intérêts d'une ploutocratie dévastatrice."

Je vous laisse seuls juges, mes chers singes, et j'attends de vous un choix intelligent car je sais que vous êtes très intelligents, en plus d'être très beaux et très malins. Je sais que vous allez votez pour celle qui multipliera par dix le taux de distribution de bananes, et qui divisera par 20 le seuil d'imposition de bananes. Je sais que vous voterez pour une candidate réaliste, qui n'hésitera pas à venir en personne régler tous les problèmes de tous les singes.

Soyons réalistes, demandons Marie Irène !

Mes soeurs et mes frères,

Pourquoi votons-nous si c'est pour voter pour le mal, la désolation et la terreur ?

Imaginez-vous sur une chaise électrique. Un opérateur vous remet une télécommande avec deux boutons. L'un laisse passer le courant mortel. L'autre actionne la fonction d'inclinaison du dossier. Allez-vous électrocuter la démocratie ? Ou opter pour le confort d'une vie et d'une chaise longues ?

Mon adversaire aime électrocuter. Ô oui il aime ça, électrocuter. Mieux, il aime vous enculer. Quel désastre pour l'image de la désencyclopédie ! Vous avez voté pour elle et il est désormais trop tard pour faire marche arrière (qui voudrait faire marche arrière en pleine sodomie, d'ailleurs ?) ! Vos cheveux se dressent comme des épines sur votre nuque, vous tremblez comme une feuille !

Mais ce n'est ENCORE qu'un vilain cauchemar ! Il est encore temps de faire marche arrière dans le passé avant le présent de son règne funeste !! Enfin là c'est le présent, mais ce sera le passé quand ce sera trop tard, enfin pas trop tard vu qu'on parle au futur du présent là, c'est une métaphore pour dire son règne, parce que s'il devient présent dans le futur, alors là il sera vraiment trop tard par rapport au présent du futur, vous comprenez ?

Qui suis-je ? Une pierre froide, qui ne pense qu'à asseoir son hégémonie tyrannique ? Une surface polie qui aveugle le chercheur de vérité ? Ô oui je suis sombre, je suis la jargonite, la pierre qui déjoue les palindromes et les anagrammes des supermalfaisants venus de l'hyper-espace, qui avec leurs discours anacoluthiques nous plongent dans le chleuasme de l'hypallage prosopopéique.

Les yeux de notre ennemi crépitent et fusillent multi-directionnellement leurs flèches empoisonnées. Ne regardez pas dans ces yeux là mais serrez ma main très fort, car le chemin est long à celui qui veut apprendre à triompher du mal, et court et plaisant à celui qui veut mourir dans les bras de la chimère. Vous aimez malgré leur caractère maléfique, ces étincelles de malédiction et de courroux de dragon ? Moi je ne les jette pas sur vous comme sur des proies, je vous les offre inoffensives mais toujours aussi spectaculaires sous la forme de jouets téléguidés qui crachent le feu, et apprêtés comme cadeaux de Noël. Pour que ce jouet crache le feu, que le dossier de la chaise décline vers l'arrière et que je sois élu, il suffit d'appuyer sur le bon bouton.

J'aime la vie, je vote Thaumasnot


Copains, copines, meilleures potes, chouettes amies,

Vous avez vu comment qu'il vous cause ? Avec tous ces mots compliqués de gens qui parle comme des livres ? Moi je crois qu'il faut parler aux singes avec des mots simples, des mots qu'ils peuvent comprendre. Moi je crois en vous et en l'avenir. Moi je crois que le bien c'est mieux que le moins bien, et que le pas bien c'est moins bien que le moyen mieux.

Mon adversaire parle de chaise électrique. Et bien je vais lui répondre avec des mots simples : la chaise électrique, c'est lui. Et s'il aime tant que ça les bananes pourries, il n'a qu'à les épouser. Vous n'êtes pas d'accord les aminches ?

Moi je suis votre super pote, je sais ce qu'il vous faut : du bonheur. Laissons parler les chiffres, les chiffres c'est simple : en 2005, 47 % des singes étaient heureux, alors qu'en 2006, seulement 28 % des singes l'étaient, puis 13 % en 2007. A ce rythme, ils seront -14 % à être heureux en 2009 !

J'attends votre voix, et je vous rendrai heureux à plus de 200 %, parole de chouette amie. Et pour ceux qui me promettent leur voix, en retour je dévoile le haut ET le bas sur votre webcam après les résultats de l'élection, ou sinon je vais en enfer.

Votre amie, Marie ;)

J'ai envie de la voir à poil sur MSN, je vote Marie Irène !

Amis, êtres chers, et membres de ma famille,

La solution à tous nos problèmes quotidiens n'est pas l'exhibition. A la limite, je peux concevoir le strip-tease d'une banane en vue de sa consommation. Dieu a-t-il donné à l'homme la nudité, ou des vêtements ? Je répéte la question : Dieu a-t-il donné à l'homme la nudité, ou des vêtements ?

Bientôt ce ne sera plus la chair qu'elle vous exhibera, mais aussi ses entrailles, son utérus difforme, ses muqueuses ulcérées bien glaireuses. Mais je concède que mon adversaire a raison sur un point : ça nous permettra de mieux voir la vérité.

Mon adversaire donne des chiffres. Et plus précisément des pourcentages fantasistes. On dirait que pour lui la démocratie ce sont des soldes où l'on se touche joyeusement la chatte, où l'on marchande la liberté, et où le bonheur va au plus sournois... Belle mentalité je vous le dis. Que me reste-t-il à faire sinon quitter la scène et lui laisser le champ libre pour ourdir son plan de destruction à grande échelle ?

Oui je pars ! Je me range ! Et ne me retenez point ! OH NON NE ME DITES PAS DE REVENIR, NE VOTEZ PAS POUR MOI JUSTE A L'ENTENDRE HENNIR VICTOIRE !!!!! CAR ALORS IL SERA TROP TARD ET JE SERAI LOIN !!! ADIEU MES AMIS !!! QUEL BONHEUR C'ETAIT DE VOUS SERVIR ET DE FAIRE HONNEUR A LA CONFIANCE QUE VOUS M'AVIEZ OCTROYEE !!!

Ne votez pas pour moi, votez pour le mal !

— THNOT admin | Votez ! | discu | mon livre d'or | 26 décembre 2007 à 20:48 (UTC)

Mes amis, mes amies,

Avant de partir aujourd'hui pour un séminaire d'études politiques, et ce afin de mieux vous servir, je ne vous ferai pas l'affront de vous expliquer le fallacieux procédé manipulatoire basé sur la contradiction, employé par mon adversaire.

Non, je vous poserais une question simple.

Préférez vous voter pour moi :

Marie irene

ou pour mon adversaire :

Thaumasnot

?

Voilà, il me semble que la messe ait été dite. Je vous quitte, sachant que vous ferez le bon choix, car j'ai confiance en vous.

Votre amie, --Marie Irène 27 décembre 2007 à 05:35 (UTC)


Que voilà de belles promesses... Mais, que faîtes vous réellement des avis et des opinions des singes eux-mêmes ? Vous vous faîtes de la pub, ou vous faîtes le faux discret, oh, oui ! Vous jouez la carte de la régularité, ou du changement, oui ! Ça, vous y allez gaiement... Mais, nous avez-vous demandé notre avis ? Avez vous réellement pris soin de vous inquiéter de nos demandes ? Pensez vous réellement que nous demandons seulement des bananes, ou une belle candidate ?

En l'occurence, oui. Mais peu importe, le problème n'est pas là ! Vous nous demandez de voter pour une image, pour votre façon de paraître... Où sont vos propositions ? Où sont vos nouveautés ? Je ne fais que poser tout haut les questions qui dévorent chacun des singes ici présent. Vous parlez de proximité avec nous, vous parlez de notre bonheur, mais vous ne faîtes rien pour savoir ce que l'on veut vraiment...!

Vous nous trompez, par de vils discours sans "que" ni "tet' ". Comment voulez vous que l'on puisse voter ? J'en appelle donc à la révolte. Chers Singes, votez la différence, votez l'humilité, et pas la fausse humilité de certains dont je tairai le nom, non ! Votez l'amitié, et pas l'hypocrite amitié de certains, dont je tairai également le nom ! Votez pour les candidats sans campagnes. Ces candidats, qui ne font pas de nous de simples voix, ces candidats, qui ne nous prennent pas pour des bulletins de vote. Nous sommes libres, alors votons en tant que tels !

Je ne vous cache pas avoir attendu le départ de la fourbe Marie Irène avent de protester à haute voix. Thaumasnot, dans sa vilénie, ne bougera pas. Il pensera que cela peut servir ses interêts... Mais Maire Irène, oui, elle m'aurait fait taire. Elle m'aurait empeché de vous éclairer sur le vrai dessein de ces deux simulacres de candidats qui discourent sur cette page. Oui, ces deux personnages ne souhaitent qu'assouvir leur soif démesuré de pouvoir, et ce par des procédés ignobles et innomables...!

Ne vous laissez point abuser, chers singes !

Un singe comme vous, -- Liven 27 décembre 2007 à 15:33 (UTC)

Ces elections sont truqués ! On sait déja que c'est Loana qui va gagner. Sinon je vote pas, pas envie de me faire des ennemis --Claudio Pouleto 27 décembre 2007 à 22:32 (UTC)

'accoh avé 'iven ! On va 'as he 'aire enhuler enho' ! 82126--4 décembre 2008 à 06:26 (UTC), à moitié dévoré par lesdites questions.

Déntonnoir2.svg  Portail de l'Humour à

Partage sur...
FANDOM