Football américain

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Histoire

Né de la colonisation greco-chinoise des Etats-Unis dans les années 1700 et inspiré du rugby (Les chinois ayant piqué le rugby aux anglais pour en faire leur sport national, bien que cela ait moyennement marché), la première coupe du monde s'est déroulée en Europe, et a débuté en 1939 en Pologne avant de finir en 1945 en Allemagne, la finale opposant les Etats Unis au pays organisateur (Ce qui se solda par une jolie victoire américaine, comme d'hab)

Le Texas fut le premier état a légaliser le Football Américain, cherchant une alternative a l'injection létale trop coûteuse.

[modifier] Principes et règles du jeu

Le principe du jeu est simple : Officiellement, il s'agit de placer le ballon ovale (A peu près le seul point commun avec le rugby) dans une zone du camp adverse appelée le touché. Officieusement (Et c'est ce qui fait tout son intérêt), il s'agit de complètement trucider l'équipe adverse , de sorte que tout ce qui doit rester de vos opposants s'apparente au résultat d'une grenade à fragmentation qui aurait pété dans les miches d'un écureuil géant d'Afrique du Sud.

La présence de l'arbitre n'en est pas moins superflue, car étant la seule personne plus ou moins saine d'esprit sur le terrain et ne risquant pas de se retrouver encastré dans un poteau de transformation, il lui incombe le rôle particulièrement important (bien qu'encore inexplicable) de stopper le jeu toutes les 5 secondes, ce qui a tendance à légèrement irriter le public, mais pas les joueurs, qui en profitent alors pour ramasser leurs membres et aiguiser leurs hachoirs manuels Moulinex.

Parmi les techniques les plus utilisées sur le terrain on distingue :

-Le coup de chaussure de sécurité dans les parties génitales.

-La guillotine : Particulièrement appréciée du public, elle permet aux quelques chanceux assez proches du terrain de recevoir des vrais morceaux de leurs joueurs préférés.

-Le champ de mine : Technique défensive, il s'agit bien sûr de mines anti-blindés, les mines anti-personnel ne paraissant avoir que peu d'effet sur le joueur moyen.

-Le canard en plastique Toys'R Us.

-Le poulet aux amandes sauce béarnaise.

-Le documentaire sur la 5 du vendredi soir.

Voici la composition d'une équipe type :

  • Un Quarterback : le play-boy de l'équipe , ses dents ne se cassent jamais et restent d'un blanc éclatant même après une splendide hémorragie interne , et il parvient toujours à lancer de grands sourires éclatants qui font mouiller toutes les petites pucelles de bourgeoises venues pour faire chier leurs bien-pensants de darons pour montrer qu'on est cool merde !

C'est la tête pensante de l'équipe, le fin stratège. Il connaît toujours toute les stratégies (Mon dieu que ça fait gland ces répétitions...). Il est généralement à l'arrière à récolter la gloire et les honneurs bien tranquillement pendant que son équipe s'efforce de le maintenir hors de portée du groupe d'en face.

  • 2 Ailiers : Généralement composés de violeurs multirécidivistes et de banquiers dépressifs, leur rôle consiste à infiltrer avec finesse les lignes adverses, à faire les courses pour le repas du soir et à tondre la pelouse.

Ce sont en général des petits gabarits plutôt rapides, capables de se faufiler partout, et éventuellement de tenailler les tendons d'Achille de leurs adversaires.

  • 3 Linebackers : Leur rôle est de plaquer le Running Back à n'importe quel prix ! Pour cela ils possèdent généralement un gabarit adéquat (2 mètres de haut pour autant de large). La formation du Linebacker moyen est infernal :Après 3 mois passés dans la jungle amazonienne avec une brosse à dent et une pince a épiler , il doit être capable de tenir plus d'un quart d'heure en regardant un match de L1 sans émettre le moindre ronflement , et dire que les chansons de Kyo révèlent un vrai travail artistique sans partir en fou rire.
  • 2 Wide Receivers : Prenez un linebacker, gardez sa taille mais enlevez lui 400 kilos, mettez lui des ballerines et des collants, vous obtiendrez le wide receiver. Il est chargé de distraire les adversaires en exécutant Le Ballet des Cygnes et la Danse Florale à l'autre bout du terrain avec une dextérité parfois impressionnante.
  • 1 Running Back : Généralement le croisement entre un missile SAM et une belette, le running back est l'espèce de petit machin hyper rapide qui est seulement visible sur les ralentis télévisés. A peine a-t-il reçu le ballon que ce brave joueur se rue vers l'en but avec la même hâte qu'un roumain apercevant une pièce de monnaie. Il n'est jamais simple de stopper un Running back, sauf peut être en installant un mur en béton quadruple épaisseur renforcé de titane devant l'en but, mais c'est interdit par le règlement hélas (Pas plus de trois épaisseur, il est très clair la dessus)
  • 1 Kicker : Poste inutile (souvent un ancien chômeur ou un vieux de plus de 45 ans).
  • 6 Offensive / Defensive Linemen : Comme leur nom ne l'indique pas, ils défendent ou attaquent en ligne. Ils sont généralement assez grands et costaud (Euphemisme) , dénués de tout sentiment de pitié , et généralement ne quittent le terrain a la fin du match que pour rejoindre leur établissement pénitentiaire d'origine. Il arrive parfois que l'on remplace ces joueurs par des ours des Pyrénées enragés équipés de maillots, mais la supercherie est toujours découverte : en effet, les ours laissent parfois leurs opposants repartir vivants.

[modifier] L'équipement

L'équipement réglementaire reste assez classique, et vous n'aurez aucun mal a vous le procurer, il vous suffira d'écumer les surplus de votre région et les musées moyenâgeux.

Bien qu'un Bombardier b52 ne soit pas a la portée de toutes les bourses ,une bonne vieille barre a mine ou une perceuse Bosch peuvent vous rendre de nombreux service sur le terrain , vous ne serez pas le seul a pratiquer en amateur (Citer le fameux match disputé entièrement au marteau et a la faucille a Moscou en 1953)

[modifier] Fausses idées

Il a longtemps été suggéré que le football américain était quelque peu violent, voir même dangereux.

Il s'agit bien sûr d’inepties, dont la destination semble être des clubs d'un autre sport également appelé football, mais beaucoup plus artistique car davantage centré sur la comédie et la danse contemporaine.

Bien que la moyenne d'âge moyenne d'un joueur de Foot Américain n'excède généralement pas les 32 ans, et que la majeure partie finissent hommes troncs (ou vendeurs chez Carrefours pour les plus malchanceux), Bobby MacKenzie , un (rare) joueur retraité , tint une conférence de presse pour défendre les nobles valeurs de ce doux sport :

"Le Football est un sport d’amitié, de bonne humeur et de confiance en l'autre .J'ajouterai d'ailleurs a ce sujet ..."

Il ne put finir sa phrase car le morceau de shrapnell inopérable qu'il avait dans la tête (Finale du Superboule 1985) lui crama les synapses a ce moment précis.


[modifier] Avez-vous déjà vu ... ?

Un match de football américain ? Quelque chose de très chiant, d'extrêmement ennuyeux où les gars parce qu’ils n’ont pas pu récupérer le ballon se congratulent en se sautant dessus. C'est la parfaite occupation du beauf américain (type Homer Simpson) où il y a des arrêts de jeu toute les 30 secondes donnant au match une durée souvent 75 % supérieure à celle prévue. Ces arrêts de jeu sont nécessaire aux bandeaux publicitaires mais aussi à la survie du téléspectateur devant aller se chercher quelques bières.

Vive le SuperBowl !!


Qu'avez-vous pensé de l'article "Football américain" ?
 
168
 
303
 
104
 
41
 
36
 
26
 

Ce sondage a été créé le octobre 5, 2007 13:54 et 678 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia