Film conceptuel

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Comment puis-je faire un film conceptuel ? C'est sans doute la question numéro un chez les enfants tueurs de poules. Heureusement, ces quelques lignes peuvent vous y aider...

[modifier] film conceptuel ?

Le conceptuel, qu'est-ce que c'est que c'est ? C'est très simple, c'est l'art de faire pas comme tout le monde en faisant exprès de faire le contraire des autres, pour finalement faire pareil mais en différent. Dans le cinéma, il s'agit de briser les stéréotypes en en faisant exactement le contraire.

Attention, si vous ne faites pas exactement le contraire, votre film ne peut pas prétendre au statut de conceptuel. Ce sera simplement un film de merde, et non un film conceptuel.

[modifier] Premier point : Localiser le non-conceptuel

Choississez la catégorie de votre film. Ici, nous prendront pour exemple le film d'action. Ensuite, repérez tout ce qui est clichés vus et revus.

Dans notre exemple :

[modifier] Deuxième point : Faites un scénario

Faites un scénario de film basique. Ici, pas besoin de taper dans le conceptuel, le classique de chez classique conviendra largement. Il sera modifié par les points conceptuel que vous lui rajouterez ensuite.

Dans notre exemple :

Viktor Kugloff est un russe qui veut faire sauter le siège de McDonald car il est anti-américain. Michael Roberts est un chauffeur de grue américain d'une trentaine d'année. Il fume beaucoup car sa femme l'a plaquée pour un hamster. Lorsqu'il va acheter son magazine porno en haut d'un immeuble comme tout les jours, un homme de main du méchant mitraille tout le monde. Là, Michael lui casse la tronche, et ils tombent tous deux par la fenêtres. Le méchant s'écrase par terre et se tue, Michael est égratigné. Il est poursuivi par les hommes du méchants et saute dans une voiture, conduite par une bombe sexuelle qui passait par là. S'ensuit une course poursuite sur la piste cyclable dans laquelle tout les méchants explosent dans des poubelles. Il court dans la base du méchant, pendant que la fille le suit. Il trouve une bombe atomique et la désamorce à la dernière seconde en pissant dessus. Là, Viktor débarque, et un face à face l'oppose à Michael. Michael commence par se faire défoncer la gueule et finit par reprendre le dessus, et prend et jette Viktor par la fenêtre. Ensuite la fille lui roule une pelle et lui tâte les boules et le film se finit.

[modifier] Dernier point : rajouter les anti-clichés

Voilà. C'est là qu'on voit la différence entre un maître du conceptuel et un mauvais. Prenez chacun des clichés, retirez la partie cliché et prenez le contraire. Mettez les dans le film au même endroit, sans changer le reste. Normalement vous avez votre film conceptuel.

Dans notre exemple :

Sameï Ikpa est un esquimau qui veut faire sauter la maison de la culture car il sait lire. Floskji Gennerborg est un chauffeur de grue suédois d'une trentaine d'année. Il mange beaucoup de bonbon car sa femme l'aime comme ça. Lorsqu'il va acheter son magazine porno en haut du rez de chaussée comme tous les jours, un homme de main du méchant mitraille tout le monde. Là, Floskji lui casse la tronche, et ils tombent tous deux par la fenêtres. Le méchant s'écrase par terre et se foule la cheville, Floskji aussi. Il est poursuivi par les hommes du méchants et saute dans une voiture, conduite par une pute d'un quintal qui passait par là. S'ensuit une heure d'embouteillage au feu rouge dans laquelle tout les méchants s'endorment dans des poubelles. Il court dans la base du méchant, pendant que la fille le suit. Il trouve une bombe à eau inactive et essaie de la désamorcer sans y arriver. Là, Sameï débarque, et un face à face l'oppose à Floskji. Floskji commence par se faire défoncer et finit par reprendre le dessus, et prend Sameï dans la fenetre. Ensuite la fille se suicide par overdose de saindoux et le film se finit.

[modifier] Conclusion

Voilà ! Vous savez désormais faire des films conceptuels ! Votre carrière de cinématographe peut désormais commencer. Ne vous attendez pas à un vif succès, l'intérêt du conceptuel étant de ne pas être compris par qui que ce soit.

Des guides illustrés, sympas, pas chers et aux couleurs chatoyantes
 L'École de la vie dÉsencyclopédique
 Une source essentielle de fiches pratiques pour tous les singes lettrés dans tous les domaines, notamment la fiche toi-de-ma-gueule.

 Voir aussi : Guide zoologique



Nul logo.png  Portail pour les nuls

Qu'avez-vous pensé de l'article "Film conceptuel" ?
 
30
 
12
 
8
 
0
 
4
 
1
 
2
 

Ce sondage a été créé le février 26, 2008 07:42 et 57 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia