Fichier:Jacques louis lions.JPG

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Image en plus haute résolution(1 620 × 1 238 pixels, taille du fichier : 525 ko, type MIME : image/jpeg)

Jacques Louis Lions a beau poser le problème dans tous les sens, le mystère reste entier. Il émet tout de même une conjecture pour expliquer le phénomène: toute hyperboloïde simplement connexe de dimension infinie peut engendrer son propre espace par automorphisme semi-réciproque, d'où la possibilité d'intégration. On appelle cela la conjecture de Schivardi, très utile en analyse des cocycles partiels.

Historique du fichier

Cliquer sur une date et heure pour voir le fichier tel qu’il était à ce moment-là.

Date et heureMiniatureDimensionsUtilisateurCommentaire
actuelmai 16, 2009 à 20:29Vignette pour la version du mai 16, 2009 à 20:291 620 × 1 238 (525 ko)Gitlis (discuterDons à la science)Jacques Louis Lions a beau poser le problème dans tous les sens, le mystère reste entier. Il émet tout de même une conjecture pour expliquer le phénomène: toute hyperboloïde simplement connexe de dimension infinie peut engendrer son propre espace p

Métadonnées

Partage sur...
wikia