Fanfare

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Oh mais c'est qui cette bande de comiques habillée en fluo et qui nous casse les oreilles ? »
~ Carla Bruni-Sarkozy à propos de l'ouverture du salon de l'agriculture

Et oui, la fanfare, ce n'est pas pour les mélomanes, mais plutôt pour réveiller les voisins, surtout ceux qui se lèvent tard parce qu'ils ont voulu regarder "sans aucun doute" jusqu'à la fin.

[modifier] Qui

Généralement des pauvres. Et oui, si les musiciens de la fanfare avaient été riches, ils se seraient acheté une chaine hi-fi pour pouvoir écouter de la musique sans se fatiguer. Notons que d'après une étude récente,

  • 10 % des fanfarons seraient d'anciens militaires nostalgique de la parade du 14 juillet aux Champs-Élysées.
  • 5 % sont d'anciens membres du parti communiste qui profitent de la salle de répétition chauffée et des petits fours lors de cérémonies officielles.
  • 3,5 % aiment porter une cravate bariolée
  • 50 % sont alcooliques ou sympathisants.

[modifier] Composition

Une fanfare est composée d'instruments de musique plus ou moins accordés, et plus ou moins tonchés. Un instrument neuf n'a pas sa place dans une fanfare, il faut qu'il aille faire ses preuves ailleurs avant. On y trouve des cuivres, des percussions, et la petite harmonie, composée de clarinettes, saxophones et flûtes. Les cordes (violons, guitares etc...) ont été bannies depuis la bataille d'Azincourt (1415) à cause de leur ressemblance trop étroite avec les archers anglais (vulgairement appelés Rosbif)

[modifier] Taxonomie

La Fanfare fait partie du sous ordre des emmerdeurs plus ou moins itinérants, toujours bruyants.

On distinguera toutefois diverses fanfares, comme il existe plusieurs hépatites.

Les bandas sont des tas de gens amateurs de saucisson, de bandanas rouges sur pantalons blancs. Originaires du Sud Ouest, ils ont proliféré un peu partout, en conservant un certain héliotropisme. Ils infligent régulièrement la pitchouri et autres conneries à pastis, notamment dans les férias. Leur répertoire comprenant en général 7 morceaux, toutes les bandas se comprennent. Une preuve supplémentaire de leur stupidité est leur accoutrement, immaculé, donc inadapté aux chouilles.

Les fanfares de l'Est ou prétendues comme telles sont souvent composées de gens aux cheveux sales, qui soit sont des balkans et des carpathes, soient voudraient l'être, et piquent donc ce qu'ils peuvent là où ils le peuvent en pensant que c'est plus "manouche". On ne comprend jamais rien au "rythme" marqué par les percus, et le trompettiste a toujours l'air de tousser dans son instrument, en plus d'être atteint de parkinson.

Les fanfares étudiantes font regretter au contribuable tous les sous qu'il a cédé aux impots, tout ça pour voir des idiots se dépraver dans les rues, sapés che Emmaus ou dans les poubelles, et plus occupés à écluser de la villageoise qu'à faire du bruit, ou même à devenir l'élite de la jeunesse de la france de demain qui se lève tôt. Leur répertoitre est assez malsain, et il n'est pas rare d'y trouver du sardou réadapté en techno-ska-yiddish. Certains aiment les caniches. Les pires les aiment même vivants.

Les brass band sont des gens qui se sont trompés. Ils voulaient faire du jazz, du hip-hop, de la funk, bref, des trucs de noirs, mais avec du pouet-pouet et du couac-couac comme matos de base. Frustrés de ne pas avoir de ghetto blaster, certains se vengent donc sur leurs instrus en en tirant des sons contre nature (Cf le gros Nat MacIntosh, qui non content d'être gros et gros, joue de la trompette avec son souba), comme les curés jouent du garçonnet. Certains de ces pervers ont un certain succès, y compris hors du périmètre dans lequel ils font vendre des boules quies et cotiser à la NRA (on est dans un pays libre!).

Les fanfares de bidasses ou d'anciens combattants ou de villages sont composées de vieux qui s'emmerdent, trouvent qu'avant c'était mieux, qui savent encore lire leurs partitions. Les airs de légionnaires y ont la côte, de même que les drapeaux, les uniformes, et les trépieds pour culs ridés. ces fanfares sont ouvertes à tous, à la condition qu'on les connaisse, que la famille soit de bonne réputation, que pépé ait été dans l'OAS, ... Bref, qu'on soit un bon gars, si possible du coin. La grosse caisse permet d'intégrer des handicapés mentaux en stade avancé, puisque le rythme binaire y est obligatoire, avec une seule vitesse. Seule la lenteur d'esprit des croulants et Alzeihmer empêchent le remplacement du gros-caissiste par un moteur d'essuie-glace.

[modifier] Quoi

Quoi faire quand on croise accidentellement une fanfare ? il suffit de courir dans la direction opposée jusqu'à disparition du brouhaha sonore. A noter que cela pose problème quand vous êtes accidentellement situé au centre d'un rassemblement de fanfares. Mais est-ce vraiment accidentel ? ......

Moyennant un certain nombre de packs de bière, il est possible d'utiliser la méthode dite "du petit poucet", et de tracer à coup de canettes un chemin jusqu'au cours d'eau le plus proche. De là, on enchine sur le joueur de flute de hamelin, et on fait se noyer tout le tas.

[modifier]

On retrouve les fanfares généralement aux cérémonies officielles des mairies, lors de manifestations publiques, et le vendredi soir au local de répétition. Pour simplifier, là où se trouve un buffet gratuit, on y trouve une fanfare. Par parallélisme, une forte population de fanfaron fréquente les bistrots, alors méfiance.

[modifier] Conclusion

Vous êtes âgés, vous habitez dans une campagne isolée, vous n'avez pas d'amis, vous ne dites pas non à une rasade de gnôle sur les coups des ... euh à n'importe quelle heure ? Rejoignez votre fanfare la plus proche !!

Sinon, jouez de la musique !!

Qu'avez-vous pensé de l'article "La Fanfare ?" ?
 
19
 
53
 
27
 
6
 
1
 
5
 

Ce sondage a été créé le mars 20, 2008 19:02 et 111 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia