Fête de la Saint Zlad Zlobodriov

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La fête de la Saint Zlad Zlobodriov est une fête donnée dans les villages de Bourka et de Zlötan, dans le sud de la Moldavie en hommage au héros local : Zlad Zlobodriov.

Bourkazlotanie.jpg

la bourkazlotanie, l'une des régions les plus pourries de la terre, visible ici sur une carte toute pourrie faite sous MS paint

[modifier] Origines de la fête

[modifier] La guerre ancestrale entre Bourka et Zlötan

Depuis des temps immémoriaux, les villages de Bourka et de Zlötan, situés dans le sud est de la Moldavie dans une région se nommant la Bourka-Zlötanie, et distant l'un par rapport à l'autre de 1500 mètres, se sont livrés une guerre sans merci pour de sombres raisons.

Les arguments d'un mauvais partage des terres ou de désordres institutionnels furent avancés, mais la mémoire populaire a retenu que l'événement qui mit le feu aux poudres fut la glaire verdâtre crachée dans le bénitier de l'église d'un des villages par un habitant de l'autre village, toutefois le mystère demeure quand à savoir s'il s'agissait de l'église de Bourka ou de Zlötan...

Pour l'anecdote, on peut d'ailleurs noter que c'est de là que vient le nom "moldave" (de mollard).Le monde ayant retenu de la Moldavie que le conflit millénaire à cause d'un mollard dans un bénitier.

Reste que le conflit entre les armées des deux villages dura 1200 ans environ, faisant au total à travers les âges plus de 20 000 morts.De ce fait, les deux villages en ont toujours eu rien à foutre de ce qu'il se passait en dehors des deux vallées constituant leurs territoires et vient en la domination soviétique qu'un très bon moyen de se procurer des armes bon marché.

[modifier] Paix de Zlad Zlobodriov

Zlad Zlobodriov est natif de la région, mais son père est de Bourka et sa mère elle vient de Zlötan. Il a donc hérité des défauts physiques des deux villages : petite taille et gros nez de Bourka et pilosité, grand front et yeux de fouine de Zlötan.

Malgré son physique ingrat, il est un leader charismatique.En fraudant les élections de Bourka et corrompant le conseil municipal de Zlötan, il parvient a se faire élire maire dans les deux villages et fait signer signer aux deux villages un traité de paix.

Depuis il est considéré comme un héros, un saint, et son prénom est attribué au 14ème jour de Trüt (mois du calendrier Bourka-Zlötanien correspondant plus ou moins a notre décembre)

[modifier] L'instauration de la Fête de la Saint Zlad Zlobodriov

Fête2.jpg

La fête bat son plein dans le centre-ville de Bourka !

En effet, la paix entre les deux villages en guerre depuis 1200 ans a eu de drôles d'effets.

N'oublions pas que nous sommes dans un bled composé de deux vallées et d'une forêt, et quand ils se sont arrêtés de se mettre sur la gueule, les habitants de Bourka et de Zlötan n'avaient plus rien a foutre de leurs journées...

Il a donc été décidé d'instaurer une fête le jour de la saint Zlad Zlobodriov, non pas pour commémorer le héros mais pour pouvoir se mettre sur la gueule une journée de temps en temps, comme à la belle époque. Avec en plus de la bière et des cacahuètes.

[modifier] La fête

[modifier] Le déroulement

Le déroulement de la fête est toujours le même depuis que cette pratique est instaurée et suit un ordre chronologique bien défini à savoir :

  • Deux semaines avant: les habitants des deux villages déposent leurs RTT dans l'usine Lada de la région, il faut savoir que Lada est le seul employeur du coin, et que pendant des années on se retrouvait au boulot avant d'aller se faire la guerre.
  • 8 heures: les femmes préparent le pique-nique pendant que les hommes des deux villages préparent le matériel ( kalashnikovs, haches, harpons, CD de Francis Lalanne etc...) c'est généralement un moment de grande complicité entre membres des deux villages.
  • 10 heures: direction un champ de pommes de terre d'une des villes par tirage au sort, et premier assaut.
  • 11h30: ramassage des cadavres par les enfants. Les survivants pourront participer aux épreuves de l'après-midi !
  • 12 heures: pause casse dalle : on parle de tout et de n'importe quoi, du mariage du petit dernier, de l'augmentation du prix des munitions, et grandes discussions politiques où on arrive toujours à la même conclusion universelle que la politique, c'est de la merde
  • 14 heures : épreuves de l'après midi par équipe (détaillés ci dessous...non, encore en dessous)
  • 18 heures : incendie de l'église de la ville qui a perdu les épreuves
  • 20 heures : merguez party et bourrage de gueule au Kloüsk (la boisson traditionnelle de la région, un mélange de vodka, d'huile de vidange de tank et de césium 135), "Fête au Village" oblige.
Fête.jpg

Jeunes Zlötaniens festoyant grassement

[modifier] Activités proposées

La Fête de la Saint Zlad Zlobodriov étant une tradition censée rappeler le bon vieux temps des viols, massacres et pillages des guerres passées, les épreuves ont été faites de manière a réveiller cet esprit chez les jeunes Bourka-Zlötaniens.

En fait la fête s'organise comme des olympiades, ou plutôt un genre d'Intervilles : l'épreuve préliminaire est la bataille organisée dans un champ de légumes choisi au hasard, et les survivants sont qualifiés pour les épreuves de l'après-midi.

Les épreuves de l'après midi simulent la mise a sac d'un village après une bataille. Elles se font villages contre villages, chaque épreuve rapportant 1 point. Voici les épreuves :

  • le lancer de nourrisson : il s'agit de lancer un nourrisson le plus près possible d'un bûcher situé a 50 mètres. La force, mais surtout l'adresse et la précision sont décisifs, l'équipe qui a envoyé le plus de bébés au bûcher remporte l'épreuve
  • le viol artistique: chaque équipe désigne trois membres devant montrer leurs talents devant un jury de deux membres de chaque villages, le membre du village qui sait le mieux se servir de son membre en situation de guerre fait remporter l'épreuve a son village
  • le pillage chronométré: une équipe de cinq personne dispose de 30 minutes pour mettre a sac le village adverse, toutefois les villageois peuvent se défendre et les compétiteurs sont donc munis de torches et de grenades incendiaires.
Fête3.JPG

l'apothéose des festivités : la crémation de l'église du village vaincu

Le village ayant remporté le plus d'épreuves remporte la compétition et gagne le droit d'aller piller l'église de l'autre village et de la brûler afin de préparer la merguez-party du soir

Au delà de savoir qui a gagné ou pas, c'est surtout l'esprit de la fête de Zlad Zlobodriov qui compte le plus pour les habitants de Bourka et de Zlötan. En effet on s'attache plus à admirer la performance plutôt que de se demander quelle église sera flambée.

[modifier] Événement lié

Lada2.jpg

Ladas sur la grille de départ pour le tour de Moldavie en moins de 6 mois

Récemment, le gouvernement moldave dirigé par Joseph Staline a eu l'idée de reprendre la fête afin d'en faire le point de départ du plus grand événement culturel du pays : le tour de Moldavie en Lada.

En effet chaque année a lieu a la fin des festivités le départ de la course automobile qui désormais prend son départ a Bourka, ou Zlötan (en fonction de qui a remporté la compétition ).

La course démarre le 14 de Trüt, mais ne finit jamais à date fixe : le relief de la Moldavie et la pluviométrie pouvant faire varier la date de l'arrivée de la première Lada de plusieurs mois. Encore une fois, le but de la compétition n'est pas tant le résultat mais la performance : tout pilote de Lada finissant le tour de Moldavie en moins de 6 mois est considéré comme un héros national, ceux qui finissent un jour la course sont eux aussi honorés, ceux ne la finissant pas gagnent un lot de consolation, un séjour pension complète a l'hôtel Goulag***


Icône religion.svg  Portail de l'Irreligion


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia