Espoir

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« J'ai plus qu'à espérer que cette conne ne veuille pas le récupérer »
~ Sacha Guitry à propos de sa sœur alors qu'il fit tomber son neveu du 7e étage


L'Espoir est, au sens strict, une attente incertaine qui pourrait aboutir (de façon incertaine) à l'objet du désir. D'un point de vu Théologique, il est donc question d'espérance, une vertu amenant le croyant vers le Divin. D'un point de vu scolaire, il est plutôt question d'absence, une grève amenant l'élève vers la sortie.

Au sens large l'espoir désigne le fait d'attendre. Notez qu'il est plus doux de dire « Papi espère dans son sofa » plutôt que « Papi attend la mort dans son fauteuil ». Le petit Cédric fut blâmé comme il se doit pour avoir montré si peu de compassion envers son grand-père, soyez rassurés.

[modifier] Origine du terme

[modifier] Étymologie

Le terme « Espoir » soulève encore dans la communauté intellectuel de nombreux débats quant à son origine. Globalement, deux grandes écoles s'affrontent. Toutefois quelques groupuscules minoritaires tentent d'imposer leur propre étymologie. Nous ne nous intéresserons pas à ceux-ci.

Les Académiciens et les Coprenriens se disputent ainsi le terme dans de farouches échanges sur les plateaux de C dans l'air et Des mots de Minuit.

De façon lapidaire et incohérente, je vous propose d'observer les deux théories. Après il ne tient qu'à vous de forger votre propre opinion.

[modifier] Les Coprenriens

Le Duc de Coprenre fut, selon la légende, le premier à utiliser le mot dans le sens que nous connaissons actuellement. Les historiens datent le terme vers 700 av J.C. alors que le Duc (si si, ce titre existait déjà !) commerçait avec des marchands macédoniens. L'un deux, ne voulant descendre les prix plus bas s'écria « Eskpeta ! Eskpeta ! ». L'expresion eskpeta, issue d'un ancien patois macédonien, signifie littéralement esk (fils de) peta (je vais pas vous faire un dessin). Duc de Coprenre pensait à tort que l'homme voulait qu'ils attendent pour de meilleures négociations, revenant ainsi chaque jour jusqu'à sa mort prématurée et accidentelle. Sur son épitaphe fut alors gravé « Duc de Coprenre, Eskpeta jusqu'à la mort ».

[modifier] Les Académiciens

Eux espèrent patiemment dans leur fauteuil. La plupart trouvèrent quelques réponses ; mais à peine eurent-ils agrippé une feuille pour noter que l'idée fut déjà envolée, emportant avec elle le prénom de la fille, la date d'anniversaire de la défunte épouse, le repas du matin...
La trace la plus probante restera celle-ci :
Thierry de Guillet, grand académiciens français eu le temps d'écrire en 1847 que le mot espoir provenait du latin. Une explication bien chiante qui ne suscite aucun intérêt, moi j'veux d'l'action, genre des voitures qui font des 360°, des meufs en bikini et Cédric qui pleure sur la tombe de son vieux !

[modifier] Groupuscules mineurs auxquels nous ne nous intéresserons pas

QU'EST-CE QUE J'VIENS D'DIRE ??!

[modifier] Espoir : explication scientifique

Les chercheurs soumettent des créatures inoffensives, vulnérables et innocentes [1] à différentes batteries de testes pour tenter de mieux comprendre comment naît ce sentiment.
Dans un communiqué destiné à un collègue de Stanford, le professeur Tunderspiltaf de l'Université de Cambridge nous explique avec ses mots : « The end is near. It's hopeless to live in this rotten world. Farewell. Ps: Did you receive the pic of Sandy's ass? ». Les travaux du brillant professeur ont démontré que le procédé électro-chimique qui engendrait l'attente (et par extension l'espoir) était le même que celui d'un rongeur qui conserve quelques baies pour le rude hiver à venir.

Ecureuilroux1.jpg

J'ai pas trouvé d'écureuil alors imaginez que c'en est un et identifiez-vous à lui.

Force est de constater que le film d'animation l'Age de Glace est l'apologie de l'espoir. Les studios d'animation inculquent donc à nos enfants ce sentiment grâce à un procédé d'identification à ces personnages fictifs.
  • Scrat dans l'Age de Glace donc.
  • Arthur dans Merlin l'Enchanteur
  • Tic et Tac (mais ceux-là je les aiment pas)
  • ou encore Sandy dans Bob l'Eponge. Le professeur Tunderspiltaf ne parlait pas d'elle bien évidemment.





Voici un court extrait des expériences mené par le prof Tundermachin
Expérience 42-Série B[2]
On explique une situation simple à 23 enfants entre 4 et 6 ans puis on lui pose des questions pour observer les réactions du gosse, ce qu'il retient de la-dite situation.
Sujet N°14 :

Psychologue : Alors Cédric, comment Bernard l'écureuil parvient à survivre pendant la tempête de neige ?
Cédric : Parce qu'il a caché des réserves.
Psychologue : Mais est-ce qu'il mange les réserves ?
Cédric : Non, parce qu'il les a caché.
Psychologue : Mais donc, s'il ne mange pas, il meurt non ?
Cédric : Non, parce qu’il a fait des réserves !


16 enfants sur 23 pensent que Bernard l'écureuil survit à la tempête juste parce qu'il a fait des réserves. Quelle bande de cons !
Cette expérience montre que, d'ordre général, les enfants n'ont pas conscience de la nécessité d'agir tant qu'ils croient en l'existence d'un salut.

[modifier] Espoir : approche philosophique

L'espoir est selon de nombreux philosophes, la pierre angulaire de la survie de l'Humanité. Sans espoir, pas d'avenir et sans avenir à quoi bon vivre le présent ? Evidemment t'as toujours deux-trois esprits contradictoires qui, du fond de la classe, vont se la jouer en disant « Carpe Diem »[3] ou pire « On vit chaque jour comme si c'était le dernier »[sic], « Moi j'profite de l'instant présent t'y as vu ? »[double sic].
D'autant plus que ce type au fond de la classe espère gagner au loto. Tu te contredis mec...
Dans les religions l'espoir est capital. C'est un ciment élémentaire car il détourne de la mort. Ainsi en espérant atteindre le Nirvana, la Paradis, le Val-hala, la station essence, l'Homme continu son voyage à travers le temps.

[modifier] Espoir et regret

« J'espérais terminer cet article rapidement, je regrette de l'avoir commencé. »
~ Moi à propos ce putain d'article, mais qu'est-ce que je fous ici ?!


Tandis que l'espoir est une source motivante, le regret est un frein, une barrière, un blocage.

SQUIRREL IN TOILET 20130813.jpg

"Il a immédiatement regretté d'avoir bouffé des noix."

Pour étayer mes propos, je vais vous narrer une petite histoire.

Prenez Bernard l'écureuil. Le bestiau avide de nourriture s'engouffre sournoisement chez Cédric. Il a senti la noix. Il sait qu'il peut gagner gros.

Plus tôt dans l'après-midi la mère de Cédric lui avait dit « N'en mange pas trop, ton organisme n'est pas prévu pour ! »

Le rongeur parcourt les pièce, guidé par son instinct. Il arrive.

Bernard, courageux, escalade. se penche. Oh non ! Ça y est, il a chu (du verbe choir). Bernard patauge. Cédric s'alarme et accoure. Il voit Bernard, imbibé.

La mère de Cédric, pompier volontaire de métier, sauve le brave animal.

Lorsque l'équipe de secours et sur place le pauvre animal est en état de choc. L'équipe médicale le transporte jusqu'à l'ambulance. Carole Duchardon, journaliste professionnelle interroge la mère de Cédric.

« Il a immédiatement regretté d'avoir bouffé des noix. »

A travers ce roman où Bernard représenterait l'espèce humaine et Cédric les forces qui nous dépasse, nous voyons que l'Idéal vers lequel nous pouvons parfois tendre s'avère être notre point de chute. Euh... J'aimais bien mon histoire parce que les phrases n'étaient pas trop longues.

[modifier] Espoir : Et la cuisine dans tout ça ?

Lors des soirées mondaines sachez briller en exposant de façon subtile votre savoir. Révélation sur Dieu, la quadrature du cercle, le nombre d'or, les Atlantéens et le professeur de piano de Cédric sur le lien suivant : lien

[modifier] Notes et Références

  1. Oh ça va ! La plupart de ces enfants n'ont jamais connu leurs parents !
  2. Expérience mené sur 24 enfants lors de la série A, mais l'un d'eux fut retiré du programme après que ses parents se soient plaint de la qualité peu nutritive des repas servis. « Les parents de Mylène ont rejeté la science en privant leur fille des repas de mise en condition. On veut que ces enfants mangent écureuil, dorment écureuil, pensent écureil. », nous confie un peintre en bâtiment de Gardanne.
  3. Je parle bien sûr de l'utilisation abusive de l'expression que l'on peut entendre à tort et à travers


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia