Envoie un TURC par SMS

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Historique

Jadis, les Turcs étaient accueillis à bras ouvert, car ils avaient tous un Turc à partager et un petit quelque chose de spécial à donner. On se rappelle bien sur du café Turc, des danses Turques, de Turk et De Groot et tout un tas d'autres trucs. Les Turcs étaient donc libre d'aller venir et revenir où bon leur semblait à condition que ce soit pas trop près de ma femme quand même faut pas déconner avec ça.

Puis avec la mondialisation le coup du Machin est devenu tellement bas que plus personne ne voulait de Turc chez lui. Hop fini la glorieuse époque ou des hommes en babouches portaient à dos de ver à soie les mathématiques et la culture orientale dans une Europe moribonde. Le Turc étant devenu non indispensable est très vite devenu le bouc émissaire (Notons à se sujet que les émissaires Turcs possédaient de très beau boucs, de magnifiques chèvres et de fort jolies têtes).

En quelque temps il a donc fallu mettre tout ce beau monde dehors, hop fissa! Et ainsi commença les longues campagnes de têtedeturquisation. Le turc étant mauvais combustible et difficilement catapultable par lot de plus de trois, on préféra renvoyer les Turcs loin de chez nous (chez eux parrait il mais qui sait) en charters.

[modifier] Crise énergétique

La crise énergétique étant ce qu'elle est, le red bull coutant ce qu'il coute, et l'économie ayant pour but d'économiser, les envois de charters furent déclarés obsolètes et une solution de remplacement a été mise en place. Les plus abjects citoyens ont proposé d'intégrer le pays de ChezLesTurcs au pays de chez nous mais fort heureusement ces individus ont été muselés.

C'est le savant professeur Èssefèhaire qui a trouvé la solution : les Turcs sont directement exportables dans le cyberspace en les envoyant pas SMS.

[modifier] SMS un Turc

Le procédé de SMSisation d'un Turc débute par le passage en phase ondulatoire du dit habitant à l'aide de Sirtakis, dont les ondes déphasés rende le dual onde-corpuscule de la matière uniquement onde en éjectant le corpuscule par les tympans.

Une seconde étape consiste a encoder le Turc dans un langage SMSable, le plus souvent en turk ou T1k. Le SMS est ensuite envoyé dans le grand réseau des ondes qui se perdent, autrement appelé cyberspace.

[modifier] Critique

La communauté new age trouve critiquable ce procédé qui d'après elle crée de mauvaise ondes. L'ambassade des Turcs a rapidement répondu que c'était de la discrimination et qu'il n'y avait pas plus de mauvaises ondes parmi les Turcs que parmi les chatons.

Partage sur...
wikia