Empire byzantin

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

L’Empire Byzantin est un truc que personne ne connaît, dont personne n’a rien à foutre, et qui a pour principale propriété d’être incroyablement compliqué et ennuyeux. De fait, il y a 99% de chance que vous soyez tombé sur cette article par hasard, en cliquant bêtement sur un lien. Les 1% restant étant des gens que j’aurais tannés pour qu’ils aillent lire ce bel article.

[modifier] I - Qu’est ce que l’Empire Byzantin ?

Un bout d’Empire Romain conservé dans du formol pendant près de mille ans. Bien que tout l'Occident, dont la vraie Rome, ait été envahi par des Barbares laids et sales, les habitants de l'Empire Byzantin étaient persuadés de toujours vivre dans l'Empire Romain, et s'étaient même fabriqués un empereur maison. Notez qu'ils ne parlaient pas un seul mot de latin et baragouinaient en grec, mais ces petits gars étaient très doués pour se raconter des histoires. Ainsi, ils étaient persuadés que Byzance, leur capitale, s'appelait Constantinople (alors que tout le monde sait qu'elle s'appelle Istanbul). Ils pensaient aussi vivre dans un grand empire, alors que leur territoire avait à peu près la taille d'un paradis fiscal, d'être chrétiens, alors qu'ils étaient en fait une bande d'hérétiques orthodoxes, et, surtout, d'être importants, alors que personne en a rien à foutre d'eux (y compris les pauvres étudiants obligés de se coltiner leur histoire pourrie).

[modifier] II - Qu’est-ce qu’un Byzantin ?

Un mix entre un Romain, pour le côté mégalo et sanguinaire, un Grec, pour le côté pédé et compliqué, et un Arabe, pour le côté fanatique et sournois. Il y avait trois catégories de Byzantins : les riches, qui exploitaient les pauvres et tramaient des coups d’État, les pauvres, qui travaillaient pour les riches et passaient leurs temps libre à l’église (hérétique) orthodoxe, et les esclaves, qui avaient le choix entre bosser et crever.
Notez aussi des prêtres et des moines bizarres aux noms ridicules (higoumène, gyrovague, patriarche, métropolite...) dont les croyances et les pratiques étaient à peu près les mêmes que celles des catholiques, sauf qu’elles n’avaient rien à voir.

[modifier] III - Histoire

Les Byzantins sont des Grecs qui ont pas vu que Rome avait été envahie, et qui ont continué à vivre comme des Romains pendant 1000 ans, sauf que ça avait plus rien à voir avec Rome. Ils se sont castagnés avec à peu près tout ce qu’ils avaient comme voisin (Lombards, Perses, Arabes, Bulgares, Russes, Arméniens, Normands, Vénitiens…) ce qui leur a valu une liste d’ennemis à faire pâlir d’envie les Etats Unis. Finalement, ce sont les Turcs, chassés de chez les Chinois par une armée de dangereux trisomiques, les Mongols (oui, oui, ceci est une blague), qui leur ont collé une pâtée définitive, les expédiant pourrir la vie des Russes avec leur religion idiote et leurs traditions compliquées.
Ils ont également trimballé dans leurs poches tout un tas de parchemins ennuyeux comme pas possible, écrits dans des moments de délire par des pédophiles barbus deux milles ans plus tôt et qu’ils avaient bêtement gardé au lieu de les échanger contre des trucs utiles (genre la recette de la bière ou la formule magique pour faire se déshabiller une fille !). Ces documents ont été rachetés par la mafia italienne de l’époque, et refourgués partout en Europe. Maintenant, ils pourrissent la vie des étudiants de grec et de philo (qui auraient eût tellement moins à bosser autrement…)


[modifier] IV - Byzantins connus

Justinien (et encore, vous vous rappelez de ce qu'il a fait ?!)


[modifier] V - Byzantin pas connus (aux noms ridicules)

  • Romain Lécapène
  • Jean Tzymiskès
  • Nicéphore III Botaniate
  • Alexis Ier Comnène
  • Andronic Ier Comnène
  • Michel VIII Paléologues
  • Michel Psellos
  • Jean Skylitzès (pas le même que Tzymiskès, attention !)
  • Theophano Skleraina (une femme)

Inutile de vous ruer sur un dictionnaire quelconque, bande de moules. Vous ne les trouverez pas !

[modifier] VI - Comment en savoir plus ?

Nan ! Je déconne !

[modifier] VII - Vous voulez vous la péter ?

Utilisez les mots « tagma », « logothète » ou « épibolè » dans une conversation. On se fout de savoir quels sens ils ont. Utilisez-les avec le sens que vous voulez. Vous aurez immédiatement l'air TRÈS intelligent (ce qui peut éventuellement servir pour déshabiller une fille, mais éventuellement seulement, être beau et surtout riche restent des techniques beaucoup plus efficaces…).

[modifier] VIII - Sources de cet article

  • Michel Kaplan, Comment faire chier 700 étudiants dans un amphi de la Sorbonne, éditions Suicide, 1999, 11ème édition
  • Michel Kaplan, Histoire de l'Empire Byzantin, éditions Passion Historique et Suicide, 2006, 92ème édition
  • Robert Langdon, L'Empire Byzantin expliqué aux Nuls: le Secret des Métropolites, Random House, 2007
  • Jean Claude Cheynet, Sceaux de l'Empire Byzantin : ces inconnus dont l'anonymat n'était peut-être pas si mal, éditions Qui va lire ça ?, 2005
Qu'avez-vous pensé de l'article "Empire byzantin" ?
 
82
 
28
 
5
 
8
 
11
 
13
 
3
 

Ce sondage a été créé le janvier 23, 2008 06:16 et 150 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia