Emmanuel Kant

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« No, I Kant... »
~ Emmanuel Kant à propos de Barrack Obama scandant "Yes we can"

Emmanuel Kant a été inventé le 22 avril 1724 pour servir la lutte des Chameaux Volants contre les hypokhâgneux. Il est le plus réussi des modèles de la gamme "Philosophes".

Kant portrait home.gif

Emmanuel Kant

Biographie

Arrivée sur terre

Né des morceaux de cadavres de Descartes et de Platon sur la table de dissection d'un chimiste à Könisberg en 1724, son corps est mort le 12 février 1804. Néanmoins, son âme continue d'errer dans l'extra-empiricité, hantant les esprits perdus des achekas. Les Chameaux Volants décidèrent de ne pas l'éduquer eux-mêmes, ayant appris des lacunes de leur pédagogie (voir Aristote). C'est ainsi que le petit Emmanuel fut déposé dans le champ de maïs d'un artisan sellier. C'était un milieu modeste, avec une tripotée de gamins dont nous ne connaissons plus les noms, et d'ailleurs, on s'en fout.

Enfance

Emmanuel aimait beaucoup sa mère adoptive, qui était piétiste. C'était une religion très rigoureuse, dont le symbole sacré était le pied. En effet, les tenants de cette religion croyaient en le retour du Pied, le sauveur. Enfin, nous nous égarons. C'est sur les conseils de Frantz-Albert Schultz, pasteur de la paroisse de la famille Kant, que l'on envoya le jeune Emmanuel, alors âgé de 8 ans au " Collège Frédéric ", très imprégné des vertus piétistes. Le petit Emmanuel eut donc la chance de ne pas avoir de vacances (mais il n'était plus obligé de dormir dès lors dans le placard sous l'escalier), comme tous les autres gamins de son âge, et d'apprendre des langues fort utiles, comme le grec, l'hébreu, ou encore le polonais. Il se dirigea alors vers une spécialisation en latin, qui lui servit énormément par la suite, car cela lui permit de draguer sur les plages d'Hambourg, en récitant quelques vers de poésie (sa préférence se portait particulièrement sur Catulle).

Adolescence

À 17 ans, le jeune Emmanuel s'inscrivit en faculté, mais la section qu'il choisit nous est malheureusement inconnue. C'est à ce moment que les Chameaux Volants décidèrent de lui révéler sa véritable nature de philosophe. Emmanuel, tout d'abord fort content d'avoir la possibilité de sauter sa mère, plongea dans les affres amères de la solitude et du perpétuel questionnement. "Où vais-je ?!" avait-il l'habitude de hurler dans les couloirs de la faculté. Il refusa tout d'abord cette paternité, qui lui faisait un teint atrocement blanc. Il publia alors, dans un état critique proche de la dépression post-schizo-neurasthénique "les Pensées sur la véritable évaluation des forces vives", où Kant se demande, à raison, qu’est-ce qui fait tomber les filles.

Période dite "adulte"

Après un bref passage comme avant-centre de l'équipe du Bayern de Munich, Emmanuel, pressé par un impératif hypothétique pas encore tout à fait conceptualisé, revint à la maison natale (voir Yves Bonnefoy) en 1747, où son père vient de mourir, écrasé par une poutre alors qu'il jouait à touche-pipi dans la paille avec un de ses enfants (le neuvième ou le dixième, on ne sait pas trop). Kant abandonna alors ses études sans avoir obtenu de diplôme et s'engagea comme précepteur à plusieurs reprises dans les petites villes de provinces du coin. Néanmoins ses coups répétés à l'encontre de certains des enfants dont il s’occupait le poussèrent à rentrer à Könisberg pour coucher sur papier ses multiples impressions sur le monde. C'est dans cette période trouble que Jor-El, son véritable père, se manifesta et lui enjoigna d'écrire un premier essai théorique, première pierre à l'édifice métaphysique, sorte d'Etoile de la Mort pour les achekas. Il se prénomma " Cosmogonie, ou essai de déduction de l'origine de l'Univers, et de la formation des corps célestes et des causes du mouvement à partir des lois du mouvement universel de la matière et de la théorie de Newton ", parce qu'il trouvait que "Cosmogonie" tout court, ça le faisait vraiment pas. Kant acceptait enfin sa généalogie extra-terrestre, et jura fidélité au programme des Chameaux Volants, qu’il théorise dans l’essai suivant, " Peut-on savoir si la Terre vieillit du point de vue physique ? ". La suite de sa vie n’est guère intéressante, excepté peut-être, sa vie sexuelle, proche du néant.

En effet, Kant n’est pas humain. Il est un robot, comme nous le prouve cette citation :
« On est dans la cuisine de Kant, on met les mains dans le cambouis »
~ Daniel Liotta, Philosophe, à propos de la vie ménagère de Kant
. Cela veut donc dire que Kant se nourrissait de boulons et d’huile, et que par là même, ne pouvait se satisfaire de corps féminin, il lui fallait du plastique. Mais nous nous égarons.

Philosophie

La philosophie de Kant est, avant tout, illisible. Mais tentons d’expliquer.

Métaphysique

La métaphysique de Kant est comme l’iceberg qui cache la forêt : quand il n’y en a plus, il y en a encore. Il a écrit en premier lieu, afin d’avertir ses lecteurs futurs (pris d’une incontrôlable volonté d’avertissement) Essai sur les maladies de la tête (1764). Puis il a enchaîné quelques années après avec Critique du fromage pur (1781), où Kant établit diverses catégories de fromages. En 1785, Kant publie les "Fondements de la métaphysique des mœurs", autre ouvrage à l’utilité nécessaire. Il mourut avec Opus postumum, dont la traduction s’est aujourd’hui perdue.


Les concepts kantiens

Kant explique que non seulement il y a des spaghettis dans mon assiette, mais qu'en plus il y a le spaghetto en soi (die Dinge an sich); le spaghetto en soi n'est ni dans le temps ni dans l'espace, il n'est ni un ni deux. Contrairement à ce que veut Platon, personne ne connaît ce spaghetto en soi, car il ne peut pas rentrer dans les petites cases qu'on a dans la tête (les claquesàgories). Qui est ce Gorie? C'est Dieu, sauf que l'homme ne le connaît pas, ni n'en a jamais entendu parler. Problèmatique: comment Kant, il le sait, lui? Antithèse: pourquoi qu'il le saurait pas? Synthèse: il a fait que tout pomper dans Leibniz et Wolff.

Le Temps: tout kantien sait que le temps n'est pas un con cept, donc il a rien à faire ici. Antithèse: combien de temps a mis le temps pour arriver jusqu'à aujourd'hui? Synthèse: le temps il passe dans ma tête, mais il n'existe pas en soi. Et en toi? Chez moi, c'est pas mal non plus vous saver (Brigitte B.)

A priori : Un objet est dit extraempirique dans la mesure où il est situé hors du champ de l'expérience. Néanmoins, cette définition très restreinte et partielle de ce qui constitue l'a priori kantien nécessite quelques éclaircissures (Ségo c'est pour toi). L'a priori est, tout simplement, la condition nécessaire, immanente d'une fiction régulatrice, d'une expérience a posteriori hypothéticodéductive. L'objet a priori n'existe que dans la mesure qu'on ne sait rien sur lui. Notez bien, ici, je sais je jargonne, c'est-à-dire a fortiori inversement proportionnel à l'objet de connaissance empiriquement installé dans la nécessité causale qui intrinsèquement subsume à une réalité une condition de possibilité a priori elle-même de l'expérience. On ne connaît donc rien a priori ni a posteriori (et je dirai même a fortiori) de l'a priori. CQFD.

Transcendental : Etymologiquement, cela signifie ce qui traverse (cf. une bite, Dieu, Casper le fantôme, le Roi Heenok). Kant pour passer à la télévision a décidé de travailler le concept d'invention de mots compliqués en y ajoutant des syllabes pour qu'ils soient encore plus compliqués. Par exemple, non content de "traverser", il ajoute "transcender" qui devient par la suite "transcendentalité". Aussi, convient-il d'admettre que Kant a tout niqué car dès lors le concept se transmettra, ou plutôt se transcendera, voire même se transcendentalera, de générations en générations de professeurs agrégés de philosophie. Ils feront semblant de connaître et de comprendre la définition de ce mot. Essayons de trouver parmis les quelques bribes de textes intelligibles qui nous sont parvenues du fond de l'Allemagne kantienne ce qu'est le concept de transcendentalité. Alors que les enfants s'amusent, que les hommes se marient, et que les femmes se marient avec les hommes (une vie sociale tout ça tout ça), Kant décide de jeter sur les générations futurs le poids de ce qui CONDITIONNE A PRIORI L'EXPERIENCE : LE TRANSCENDENTAL (le célèbre petit frère de l'a priori, cf l'explication claire et distincte ci-dessus). En nous appuyant sur la deuxième préface du troisième livre du cinquième volet de la première section (alinéa 8) de la fameuse trilogie de la Critique du Fromage Pur, nous pouvons affirmer sans équivoques, ni honte, ni aucune retenue, nous n'irons pas par quatre chemins, nous irons droit au but, sans nous écarter jamais de notre voie, sans trahir l'authenticité de notre démarche, en un mot comme en cent, pour parler franchement, en toute sincérité, en ne nous pliant à aucune concession qui viendrait d'une façon quelconque la tâche qui nous incombe (et surtout qui nous décombe), nous entreprendrons un travail conceptuel du transcendental en l'appréhendant par l'exposition d'un exemple illustrant a fortiori le concept. Exemple : Je connais une pomme dans le temps. Elle mûrit puis elle pourrit. Cependant, je ne connais pas le temps. Donc je suis pas certain de l'existence de la pomme pourrie car elle n'est que traversé par le temps. Or le temps étant tant tangible, on est tenté ,et c'est vrai que c'est tentant, de tendre et d'attendre sous une tente tandis que le temps suspends son vol tentaculaire. Cependant, Kant n'entends pas en rester là. Ainsi développe t'il le temps comme une chose, un truc, un machin, un élèment, un concept, une notion, un a priori, une nécessité qui supplante tout, notez-bien, entendons par tout l'ensemble des choses en tant qu'elles forment une totalité a priori. Tant bien que mal, j'entends avoir été clair, et cela à n'importe quelle température (c'est contingent).

Impératif hypothétique : Il s'agit par conséquent d'illustrer ce concept par un exemple prennant tout son sens chaque jour, à chaque instant et dans toutes les situations. Ceci est un test auquel il convient de répondre le plus honnêtement possible. (Adressez vos réponses au service après-vente de la NRF qui publie pour le plus grand bonheur a priori des élèves les oeuvres de Kant).

1. Une femme, délicatement déposée sur du bitume fumant au milieu de la départementale 256b à la suite d'un accident ou d'une panne, se roule de douleur, hurlant à la mort dans des petits cris à peine audibles, situés entre la respiration haletante et l'orgasme postmortem. Son état critique croise votre route. Vos yeux s'attardent malencontreusement sur ses vêtement fendus par le choc de l'accident. Sa jupe très courte, cela s'explique par la crise du textile européen, descend à peine plus bas que son nombril.

Impératif catégorique :

L'impératif catégorique, c'est la loi que je me donne et que je peux universaliser sans problème. Par exemple, je me propose de dévaliser une banque, de coucher avec la femme de mon meilleur ami, etc... Est-ce universalisable? Oui, ça ne me gêne pas si tout le monde couche avec la femme de mon meilleur ami, du moment que je l'ai niquée. De même tout le monde peut dévaliser une banque du moment que ce n'est pas celle où j'ai déposé mes éconocrocs.

Mort et influences

Kant, par son œuvre, a réussi à rendre fou des générations d’achekas, et l’on compte encore les dommages collatéraux au fil des années, dont le flagrant exemple est BHL. Il a également inspiré divers films, romans et BD, à savoir (entre autres publications), Superman, Harry Potter et même Indiana Jones.

L'humoriste Schopenhauer a noté que dans un premier temps, les mandarins de la philosophie ont dit à propos de Kant que c'était trop compliqué pour eux. Ils voulaient dire: on est balèzes, et on juge que cela ne vaut pas la peine qu'on le lise! Ensuite Kant est devenu à la mode, et ils ont eu peur qu'on les prenne pour des cons. Les mêmes mandarins ont alors fait semblant de comprendre Kant. De nos jours, n'importe quel boutonneux hypokhagneux, à son tour, se croit le plus malin, et se fout de son prof de philo sur wikipédouille. (signé: ton prof de khâgne, petit c...)

Le "Kant"

C'est après avoir influencé plusieurs générations de philosophes, que le langage kantien fait son apparition. En effet, le "Kant" est une langue incompréhensible our tout être vivant normal ; excepté les Avahi cleesei de Madagascar pourvus d'une intelligence hors norme. Seul les plus brillants professeurs de Philosophie - qui font semblant de comprendre cette langue et de la parler (d'où leur vie sociale aussi développée que celle d'un poisson rouge)- s'en inspirent pour leurs cours. Le "Kant" est donc une langue morte, enterrée six pieds sous terre. Toutefois, depuis peu, elle est reprise parfois par de grands écrivains et autres paroliers, notamment, par Didier Bourdon dans sa chanson "Et vice et versa". Extrait: "L'hémorragie de tes désirs s'est éclipsé sous l'azur bleu dérisoire Du temps qui se passe Contre duquel on ne peut rien. Etre ou ne pas être, Telle est la question De l'anachorète Hypocondriaque... Mais tu dis Que le bonheur est irréductible ; Et je dis Que ton espoir n'est pas si désespéré, A condition d'analyser Que l'absolu ne doit pas être annihilé Par l'illusoire précarité de nos amours Destituées Et vice et versa".

Anecdote

Emmanuel Kant est un des philosophes les plus puissants de Philosophy Borderline Fighter IV, réservé aux experts du jeu.

Voir aussi


Philosophes et autres vieux barbus

Penseur rodin.jpg

Alain FinkielkrautAlain SoralAristoteArnaud Le DéhouilyBafétimbi GomisBaruch SpinozaBernard-Henri LévyBlaise PascalBob MarleySébastien ChabalConfuciusRené DescartesDiogène de SinopeDiogène le CyniqueEmmanuel KantÉpicureSigmund FreudGeorges-Amédée RassanneGilbert DelausseMartin HeideggerThomas HobbesDavid HumeGottfried Wilhelm von LeibnizKarl MarxFriedrich NietzscheAinsi niqua Zarathoustra (Nietzsche ta mère)Paul BinoclePlatonJean-Jacques RousseauAlexander Fredrikt CratinskiAdam SmithSocrateVoltaireZvonimir Potchniep

GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia