El Topo

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
El Topo 01.jpg

Et d'ailleurs pourquoi qu'il a un parapluie le monsieur ? Il pleut jamais dans le désert, c'est peut-être ça qui était drôle après tout...

Hier avec papa on a regardé un drôle de film. Enfin drôle c’est plutôt mal choisi comme mot, et puis c’était plutôt triste d’ailleurs comme film.

Papa m’a dit : « Tu vas voir fiston, ça c’est un film qu’il est couillu ! ».

Couillu je sais pas trop ce que ça veut dire honnêtement. Je crois que Laurent Gerra en parle dans un de ses sketches intitulé : Couillu l'caribou dans l'grand nord. Mais en regardant la pochette du DVD il n’y avait ni trace de Laurent Gerra, ni même d’un caribou. À la place y’avait un monsieur sur un cheval, genre comme Jean Dujardin dans Lucky Luke. Mais en plus, derrière Jean Dujardin, qui n’était pas joué par Jean Dujardin dans le film de papa, y’avait un petit garçon, tout nu, avec un chapeau de paille, comme Tom Sawyer, sauf que c'était pas lui bien sûr, il est bien trop pudique Tom.

Oui je sais, c’est bizarre, enfin pas le chapeau de paille, ça c'est ringard mais assez pratique quand il fait très chaud, comme dans un four thermostat 4 à 220°C. Je pensais plutôt à la posture du petit garçon, ça doit faire super mal aux coucougnettes de s’asseoir tout nu derrière un cheval, à califourchon a dit papa, comme dans la position du missionnaire. Les missionnaires c’est les gens qui partent répandre la bonne parole dans les pays de sauvage m’a dit maman, comme en Afrique Noire par exemple, là où les gens ils sont tout noirs. Enfin quoi qu’il en soit il devait être sacrément couillu le petit garçon pour monter un cheval en missionnaire.

Et puis ensuite, après cinq minutes d’intense suspens, ils sont tous les deux descendus de cheval, Lucky Luke et le petit garçon couillu, puis ils ont enterré un truc dans le sable, avant de repartir de là où ils venaient, c'est-à-dire de nulle part.

« C’est quoi le titre de ce drôle de film ? » j’ai demandé à papa.

« Ce film, mon fils, c’est El Topo ! »


La Taupe en Chilien

El Topo ça veut dire La Taupe en chilien. Étrange ça, encore, parce que je ne voyais pas de taupe non plus sur la pochette. Enfin remarquez une taupe c’est plus souvent sous terre, où ou train de crever bêtement la gueule ouverte coincée dans un piège, qu’en train de faire des cabrioles en surface.

Bref, le titre est en chilien parce que film a été réalisé par un chilien m’a expliqué papa. « Dans ce cas pourquoi qu’ils parlent français le cowboy et le petit garçon couillu ? » j’ai demandé à papa. « Veux-tu te taire, enfin ! » m’a aboyé papa.

Alors je me suis tu, j’ai serré ma peluche Furby très fort contre moi, et j’ai regardé le film en silence...


El Topo 02.jpg

Ils étaient déjà tous morts les méchants, enfin au moins ils étaient bien rangés c'est déjà ça !


Au bout de 20 minutes je ne voyais toujours rien de drôle à ce film. D’habitude dans les westerns, genre Lucky Luke, oui je sais je prends tout le temps le même exemple mais c'est parce que c'est trop bien Lucky Luke, et ben les cowboys tirent sur les indiens, parce que c’est une race inférieure dit papa, et ça fait : « Pfiou ! Pfiou ! », « Pan ! Pan ! », ou encore « Bou bou bou bou bou ! » quand les peaux rouges font un genre de beat box à l’ancienne en jetant des cailloux sur les vilains.

Mais là, ben, rien du tout. Enfin si, y’avait bien des méchants dans El Topo, mais ils étaient déjà tous morts ou presque. Y’en avait même un qui rampait comme un pauvre diable. Il m’a fait pensé à la fois ou papa avait roulé par inadvertance sur Noa, mon petit frère, en sortant la voiture du garage pour une course urgente. Depuis d’ailleurs c’est plutôt Noa qui nous roule dessus, à bord de sa chaise roulante de tétraplégique. C’est pas facile à dire tétraplégique, c’est un drôle de mot, mais avec un peu d’entraînement on s’en sort très bien.

Et donc en voyant que tous les gens y étaient déjà morts, le cowboy avait l’air vachement déçu. Alors il a décidé d’aller chercher ceux qui avaient fait ça avant lui pour leur botter le cul, genre « Eh, les gars, c’est moi qui tue les gens ici, ok, pas vous ! ». Et donc il a continué sa chevauchée dans le désert, toujours avec le petit couillu dans son dos. Oui, je sais, toujours rien de drôle à l’horizon...

Le Méchant en Chef

El Topo 03.jpg

Ouaich, comment il te les as laminé les méchants Jean Dujardin !

Heureusement après le rythme s’est un peu accéléré. Le cowboy a trouvé la base des méchants, enfin de ceux qui avaient déjà tué les autres, comme dans Lost, et ils les a passés à tabac.

Alors là de nouveau j’ai pas trop compris l’allusion au tabac, vu que personne ne fumait dans El Topo. Et puis d’ailleurs même Lucky Luke on lui a interdit de fumer des cigarettes. Il fume des brins de paille désormais, à cause de la censure dit papa. Et ben moi, à sa place, à Jean Dujardin, je lui aurais dit d’aller se faire mettre à la censure ! Enfin pas tout haut, parce que c’est grossier et qu’on risque d’aller au coin après, mais je l’aurais certainement pensé très fort !

Ensuite le cowboy, pour se marrer un peu, parce qu'on commençait à se faire grave chier quand même, il a tranché tout net et sans prévenir les testicules du méchant en chef, et ça pour être couillu ça l’était sacrément ! Le sang a commencé de gicler grave de partout comme dans Kill Bill, et le méchant a commencé de crier « Pitié, pitié, je vous dirai tout ! ». Mais ni le cowboy, ni le petit couillu n’en avait visiblement rien à faire. Au contraire ils l’ont laissé mariner dans son jus de couille, avant de reprendre la route pour mettre une dérouillée aux 4 maîtres du désert.

Oui, je sais, les 4 maîtres du désert tombent ici un peu comme une couille dans le potage si j’ose dire, mais c’est comme ça. Et pour une raison qui m’échappe encore, Jean Dujardin au parapluie a décidé de continuer l'aventure en compagnie d'une fille de joie (je dis pas pute parce que c'est vulgaire m'a dit papa), laissant le petit couillu avec un groupe de prêtres qui n'avaient définitivement rien à faire là. « Ces prêtres, tous des pédophiles ! » comme aurait dit mon oncle Germain !

Les Maîtres du Désert

Bon, comment vous expliquer la suite, avec un nom comme les 4 maîtres du désert, on aurait pu s’attendre à un truc vachement couillu ! Enfin au moins aussi explosif que le tranchage boursier du Méchant en Chef. Mais en fait, non !

Enfin si on les a vu les maîtres du désert, mais après réflexion je les aurais plutôt appelé les fiottes du désert ! Si franchement, bon, vous me croyez pas, je vous fais le topo alors (lol, le voici tiens El Topo !).

Jésus ?

El Topo 04.jpg

Là c'est le bouquet ! (non, pas Canalsat...)

Le premier maître, en fait, on aurait un peu dit Jésus. Mais si, l’espèce de tantouze qui joue au bowling dans The Big Lebowsky ! Sauf que là, il se trimbale carrément en string dans le désert notre Jésus, et qu’on sait même pas ou il les range ses colts, enfin moi je dis ça je dis rien, mais c’est pas tout !

Vu que le mec c’est genre un Master of the Desert, je le dis en anglais pour faire plus stylé, mais en fait c’est ironique, bref le gars a deux assistants pour le seconder. Normal me direz vous ? Oui, quand on choisit Robin pour Batman, François Fillon pour Sarkozy, ou à la limite Babouche pour Dora l'exploratrice, mais là, sérieux, l’autre espèce d’exhib n’a rien trouvé de mieux à faire que de choisir un binôme manchot-cul-de-jatte, même pas foutu d’enfiler un calbut pour l’un, ou de chier dans un WC à la turque pour l’autre !

Donc je vous passe la scène, Jean Dujardin se ramène, bute l’éclopé, enchaîne avec le court sur pattes, et choisit de défoncer l’aveugle pour terminer en beauté. Ouais, parce que j'avais oublié de mentionner que le premier maître était aveugle, sinon où serait le défi après tout ?

Cure-Dent

Le second maître du désert c'était de loin le plus cool. Bien fringué, super agile avec son colt, la preuve il a même désarmé en deux deux le héros qui croyait encore avoir à faire à un aveugle ou un trisomique.

El Topo 08.jpg

Heu, il se prend pour un calife ce con ou quoi ?

Mais là, après qu'il l'ait désarmé, donc au moment où il n'avait plus qu'à l'achever comme une pauvre merde, et du même coup mettre fin à ce supplice audiovisuel qu'on nomme El Topo, ben non. Il lui a fait un de ces regards genre « Alors, c'est qui le meilleur ? », avant de reprendre son occupation initiale... à savoir... faire des sculptures en cure-dent...

Oui, je sais, là vous vous dites okay, c'est un site parodique et tout ça, il invente un scénario insolite et se fout ouvertement de notre gueule. Sérieux, vous pensez franchement que je me serais déguisé en maître du désert, avant de prendre une pose à la con façon Haroun El Poussah affalé dans un coussin, le tout en construisant une putain de Pyramide du Louvre de merde en cure-dent, et tout ça pour réaliser le photo-montage apposé ci-contre ? Non, j'ai fait Imprécr, ctrl+V, ctrl+S et Ajouter une image, tout simplement !

Une fois cette info enregistrée, vous ne serez donc aucunement surpris si je vous raconte qu'ensuite la Maman du Maître du Désert l'a appelé pour dîner (compotée de scorpion sur lit de bouse de chameau confite), avant de lui faire un gros poutou sur la joue, de lui dire que c'est pas bien de tirer sur les gentils voyageurs du désert, et de le regarder crever comme une merde la tronche sombrement écrasée dans son assiette.

Voilà voilà, et de deux, qui est le suivant ?

Lapin, Laaaapin !

Bon, là je serais bref, enfin pour ce qui est du dégommage de maître de désert en tout cas...

Prenez un gars, un quidam, un brave type à qui on donnerait le bon Dieu sans confessions, posez-le en plein d’un immense clapier à lapins... morts si possibles, et vous avez devant vous le troisième maître ! Donc le héros arrive, « Pan ! », même pas un petit « Bou bou bou bou bou ! » pour ambiancer l’affaire, et point final. Mais ensuite, y’a eu autre chose...


El Topo 06.jpg

Lapins ! Je suis votre maître !


« Ma main à couper que ça va tourner autour du trou de balle ! » a clamé papa, en voyant entrer en scène une seconde gonzesse. D’ailleurs jusqu’ici l’autre n’avait servi que de potiche, où à la limite de « Sac à foutre pour ce couillon de cowboy sur la béquille ! ». Pas de rapport avec une quelconque infirmité m’avait rassuré papa, mais plutôt un signe de bonne santé.

Quoi qu’il en soit la seconde gonzesse à peine à l'écran, c’est parti en « Séance de broutage de minou, cache-toi les yeux sale mioche c’est pas des trucs pour les gosses de ton âge, oh oui salope ramone lui la moquette, non non non cette scène est bien trop crue pour les enfants etc. », pendant une bonne dizaine de minutes.


El Topo 05.jpg

Oui, d'accord, j'ai un peu triché. Je voulais le voir moi le petit minou tout poilu !


Enfin crue ou cuite et qui l’eut cru, pas de minou en vue la lumière revenue. Quand à notre cowboy, il n’avait pas l’air fort ravi d’avoir assisté à cette séance de nettoyage de moquette. Et papa qui ne cesse de répéter que les femmes ne sont bonnes qu’à ça, c’est à n’y plus rien comprendre !

Papillons

El Topo 07.jpg

Non, pas ça, un filet à papillon ! AAAAAAAAA!

Vous pensiez avoir tout vu ? Détrompez-vous, le réalisateur a gardé le meilleur pour la fin. Un aveugle, on a vu, Tanguy, déjà fait, fétichiste des lapins, banal après tout. Non, là, on plonge dans la psychiatrie profonde pure et simple avec, roulement de tambour, un débile mental chasseur de papillon !

Yeah, ça c’est du maître du désert ! Enfin au moins le film touche à sa fin. Et puis c’est vrai qu’il était plutôt drôle au final, on rigole bien en explosant la cervelle des handicapés ? Plus qu’un western, c’est une sacrée leçon de vie.

Merci papa de me montrer des films moralisateurs, on n’irait pas crever les pneus du fauteuil de Noa ? Ou mieux, on le pousse dans l’escalier ! On va se marrer grave !

Mais en réalité j’étais encore très loin du compte, car au lieu de se laisser abattre comme un pauvre manchot téra-tatra-tétraplégique, putain je le tenais tout à l’heure, et bien non. Le mongolien décide de se suicider au nez et à la barbe du héros, comme ça, genre « Wesh t’as vu, c’est qui qui a l’air con maintenant ? ». Et c’est là qu’au lieu de se terminer net comme toute bonne vieille daube cinématographique de format standard normalisé à 90 minutes, le réalisateur décide d’en rajouter une couche, couche qui a achevé de me plonger dans la névrose ou je me trouve actuellement, et qui se passe âprement de commentaires...

Feu d'Artifice

El Topo 09.jpg

« Les gars, je vois un black là-bas ! Ouais, lynchons-le ! Et explosons lui la tronche aussi ! »



Headasplode.gif

« ...BANG ! Bien joué ! »




El Topo 10.jpg

« Je suis le grand gourou ! Jouons à la roulette russe mes chers amis ! »

El Topo 11.jpg

« Je suis une jolie dame, je veux jouer ! »

El Topo 11.jpg

« ...CLIC ! Miracle ! »

El Topo 13.jpg

« Je suis un chevelu fidèle et croyant, laissez moi braver le destin ! »

El Topo 13.jpg

« ...CLIC ! Miracle ! »

El Topo 14.jpg

« Je suis un honnête père de famille, Dieu vient moi en aide ! »

El Topo 14.jpg

« ...CLIC ! Miracle ! »

El Topo 15.jpg

« Je suis un petit garçon qui veut jouer aux cowboys et aux... »



Headasplode.gif

« ...BANG ! Perdu ! »




El Topo 20.jpg

« Les gars, j'ai découvert une tribu de consanguins enfermés depuis trois cents ans dans une caverne ! Je vais tous les libérer, faites leur un bon accueil ! »

El Topo 16.jpg

« Youpi, on est libres ! Le barbu est notre sauveur ! »

El Topo 20.jpg

« C'est normal les mecs, vous me remercierez tout à l'heure ! »

El Topo 18.jpg

« Bonjour ! Nous voici, le peuple oublié des montagnes ! Nous venons en paix ! »

El Topo 19.jpg

« En joue les mecs, voilà la tribu Freaks qui débarque ! »

El Topo 20.jpg

« Et merde ! »


Headasplode.gif

« Yaouh ! Head-Shot ! »


El Topo 17.jpg

« Laissez m'en un, laissez m'en un ! »


Headasplode.gif

« Yes, j'ai eu l'infirme ! »


Headasplode.gif

« Bam, prend ça sale rampant ! »


Headasplode.gif

« Hourra, C-C-C-COMBO !!! »


Headasplode.gif

« Le dernier est pour moi... PAN... »




El Topo final.jpg

...comme vous l'aurez certainement deviné, ça, c'est moi. Je ne suis plus un simple petit garçon bien évidemment, mais par contre je suis toujours tout nu... et perché dans un arbre. Comme je vous l'ai dit plus tôt le visionnage de ce film a causé des lésions irrémédiables aux cellules de mon cerveau, j'ai d'ailleurs perdu toute attache avec le monde extérieur. Je suis quotidiennement hanté par un mélange de peur, de haine, de dégout, et un relent plutôt immonde de poisson pourri (sûrement parce que je ne mange désormais plus que ça...). El Topo c'est le mal incarné, d'ailleurs personne ne devrait assister à la projection d'un pareil film, personne ne devrait être soumis à autant d'horreur et de barbarie, personne, non personne, ne devrait...

— Oh, Junior ! Réveille toi bon sang !
— Gnnnné ?
— Oh, et puis lâche un peu cette stupide peluche, ce n'est plus de ton âge, tu es un homme désormais !
— Huuum, Furby !
— Je suis con, c'était pas celui-là le film que je voulais te montrer. D'ailleurs il n'avait pas grand chose de drôle.
— Non, plus de film, s'il te plaît papa, laisse moi, je n'en supporterai pas plus...
— Trop tard fiston, le film a déjà commencé...


El Topo finalbis.png

Prochaine Séance Ciné

Santa Sangre.jpg

Prochaine séance ciné...

Sérieusement, ça vous plairait la même analyse pour le film Santa Sangre ?
 
300
 
43
 

Ce sondage a été créé le février 3, 2011 16:30 et 343 personnes ont déjà voté.


PG01.jpg
Cycle du petit Grégory
PG02.jpg
FurbyRebouteuxEl TopoRite funéraireJob d'été


48px-Video-x-generic.svg.png  Portail du Cinéma

PtitMonkee.jpg Article cradopoulo ma kif kif maousse costo
Cet article a sa place au soleil du Top 10 des articles de 2011.
Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Partage sur...
wikia