El Culo Loco

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Catch.jpg

200 kg de muscles et de mystère

Certains pensent qu'il a un nom de catcheur cubain ayant vécu sous le règne de Fidel I°. Découvrez enfin qui se cache sous ce masque de férocité virile et brutale et au torse huilé comme dans les films d'actions américains.

[modifier] A propos d'El Culo Loco

[modifier] Petite explication intrinsèque sur le Moi profond d'El Culo Loco

Ancien catcheur, El Culo Loco est une personne ayant souvent provoqué des crises de questionnite aiguë venant d'esprits pour le moins érudits. Stephen Hawking a même dit de lui :

« Qui est donc cet être sous ce masque de férocité virile et brutale et dont le torse reflète si bien les chromes de mon astro-fauteuil quantique ? »

Eh oui, peu de choses sont connues sur lui. Comme sur la tarte tatin, d'ailleurs.

Tout ce que Jean-Martin de la Truite-Fourrée, notre envoyé spécial sur la charmante petite île de San Pedro Vasquez, a pu nous apprendre, c'est que :

« C'est un sacré bon gars ! »
~ Jean-Martin de la Truite-Fourrée

Il nous a rapporté qu'après avoir raccroché les gants, les tabourets et les barres de fer, El Donkey Slam s'est adonné à une collection de blattes et qu'il possède une charmante petite volière à pigeons... (d'ailleurs, sa recette de pastilla est plutôt fameuse).

Il est particulièrement accueillant, gentil, avenant et moustachu. Car oui, à la base, il est mexicain.

[modifier] Scoops sur El Culo Loco

  • Sa couleur préférée est le... le mélange un peu moche de bleu et de vert qu'on trouve sur les Twingo.
  • Son animal préféré est l'ornithorynque
  • Il aimait bien se faire tamponner par Freddie Mercury, dans ses rêves.

[modifier] Sexualité

Jean-Martin a commencé à pleurer, sans doute de bonheur, mais a refusé de nous en dire d'avantage...

[modifier] Récompenses

  • Il fut champion du monde junior de culturisme à l'âge de 7 ans et demi.
  • A gagné 3 années de suite à la version mexicaine de l'émission "Incroyable Talent" pour avoir brisé des noix de coco entre ses fesses, chose assez impressionnante.
  • Il a reçu le biceps d'or de la WWE pour son utilisation plus que judicieuse du Donkey Punch.
  • Prix Nobel de la Paix en 1993 pour son engagement dans la guerre d'indépendance de la Malaisie soviétique.
  • Prix Marvel 2009 pour être sorti indemne d'un combat contre Luke Cage.

[modifier] Famille

Ses parents sont morts 3 mois avant sa naissance.

On a retrouvé la trace de son cousin germain mexicain, qui n'est autre que Speedie Gonzalès.

[modifier] Divers

  • C'est de son anatomie dont on s'est inspiré pour Goldorak.
  • On a pu le voir dans le film The Expendables... Si, c'est lui, l'homme de main mexicain qui se fait tuer dans le hangar...
  • Il a tenté une carrière musicale (oui, comme Yannick Noah) avec un single, Te Quiero Mi Anillo (Je t'aime, mon ring), qui fut récompensé par un triple disque de platine au Mexique en 1983 (comme Yannick Noah). Dommage que cette chanson ne soit pas exportée.
  • Son autobiographie sera publiée en Espéranto en 2025, le temps de la traduction étant relativement long étant donné qu'il n'y ait pas beaucoup de gens assez fou pour parler Espéranto.


Sifflet.png  Portail du sport


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia