FANDOM


L'effet « wesh alors » est un phénomène physico-biologique dû à la collision d'une onde sonore weshienne, ou toute réplication de celle-ci par un appareil phonographique ou non, avec le tympan d'un individu psychiquement vulnérable à ces incantations délétères pour la matière grise de la personne. Les ondes sonores weshiennes ont la particularité d'être émises par la voix enchanteresse de l'artiste dont la dénomination communément admise, dans les faubourgs de l'ex-Massalia peuplés par les galapiats, est Jul. Ainsi il constitue une sérendipité nouvellement inédite dans le modèle scientifique en mettant en évidence un type d'onde jusqu'alors inconnu de tout chercheur mais aussi une réaction biologique caractéristique des êtres humains face à de la matière fécale auditive hautement nocive et contagieuse, pouvant même amener le sujet à un trépas lancinant, dans une agonie qui peut durer plusieurs heures.

Mise en évidenceModifier

Ce phénomène a pu être observé pour la première fois alors que l'éminent chanteur-compositeur-interprète-poète de talent a commencé à connaître le succès sur la plateforme de partage de vidéos Youtube, c'est-à-dire en l'an de grâce 2014. Le nouveau messie des temps modernes décide alors de se lancer dans une carrière dans la littérature musicale populaire culturelle loisiriale (permettons-nous quelques néologismes je vous prie), que l'aristocratie préfère à conchier en la dénommant par l'explicitement péjoratif substantif « merde ». Le phénomène tire donc son nom de la chanson éponyme créée en 2015 et qui comptabilise aujourd'hui plus de 67 millions de vues sur le site anglophone de Gougueule. C'est ainsi que le nouvel écrivain national de renommée est apparu dans les médias et que la population a commencé à se scinder en deux sphères distinctes, l'une s'opiniâtrant à apprécier cette fange et l'autre la honnissant avec une véhémence émérite, la première cherchant à convertir la seconde à sa nouvelle doctrine néo-beauf et la seconde s'attelant à anéantir les représentants du premier groupe pour préserver leur intégrité physique et mentale. S'ensuit depuis une guerre civile historique entre les deux partis, qui restera dans les annales pour sa remarquable inanité.

Fonctionnement de l'effetModifier

PhysiqueModifier

Jul Licorne

Dans un de ces univers parallèles Jul est une disgracieuse licorne bodybuildée, sadomasochiste et cacopyge

L'onde weshienne, bien qu'étant un phénomène encore mystérieux et sujet à débat au sein de la communauté scientifique, semble être due à une interaction des particules à une échelle quantique. Ces interactions de nature arcane ont déjà révélé d'elles qu'elles proviennent d'une inversion magnétique du spin des corpuscules exotico-baryoniques. En résulte alors une modification des lois élémentaires de la physique qui cause la création de trous de vers supersoniques à pulsars amenant à des univers parallèles ainsi que la formation de particules méta-hadroniques déformant l'espace-temps autour d'eux et qui seraient la cause des réactions biologiques. Par ailleurs, tout cela peut s'expliquer mathématiquement grâce à la formule relativement simple ci-après :

$ \forall x \in \mathbb{C}\text{, }\theta \text{wsh} = \sum_{j=0}^{\infty}\overset{\infty}{ \underset{0}{\int_{0}^{\infty}{({\frac{|\cos{42 * \mathrm{e} * \mathrm{i}}|}{\sqrt[j]{\mathrm{\pi\mathbb{c}\lambda}}\mathrm{x}!}}) ^ {||\vec{w}||}}, \mathrm{d}x}} $

On notera par ailleurs que la puissance du phénomène est décuplée lorsque le refrain débute, accélérant ainsi le processus de dégradation du sujet, et qu'il atteint un seuil critique dès lors que, faisant office d'adjuvants, les cohortes de groupies entonnent la chanson et font incrémenter exponentiellement l'intensité sonore jusqu'à surpasser toute autre onde. On observe alors des hémorragies spontanées par tout les orifices du sujet, et principalement les oreilles, ainsi qu'une fuite soudaine du cerveau par la cavité rectale.


BiologiqueModifier

Agonie

Agonie de deux personnes exposées aux ondes weshiennes d'une trop forte intensité

Les particules méta-hadroniques seraient, selon les observations effectuées en laboratoire à ne pas reproduire à la maison, à l'origine de l'effet des ondes sur les individus qui y sont exposés. En effet celles-ci traversent la matière et pénètrent le cerveau afin d'y gangrener les neurones et de provoquer des dysfonctionnements graves qui, à l'instar des prions, ont un effet boule de neige incoercible et inéluctable. La matière grise du sujet se transforme alors en une sorte de compote de pommes de terre, que la plèbe aime à dénommer « purée », et devient stérile de toute pensée. La personne exposée aux ondes weshiennes met approximativement entre 8 et 16 minutes avant de perdre connaissance puis entre 25 et 31 minutes avant de franchir le point de non-retour à partir duquel toute fonction cognitive sera rendue impossible par l'état liquéfié de feu son très apprécié cerveau. Par la suite l'être se transforme en une forme particulière de zombie, qui ne se remarque que par sa turpitude à répandre à tout un chacun le parasite qui a pris possession de son esprit, de son corps et de son âme damnée. On appelle ce phénomène la weshalisation. Par ailleurs, afin de se défendre de ses opposants idéologiques, on notera que les adeptes de la philosophie extrémiste weshienne se déplacent en groupes, comme le fait toujours aussi bien remarquer l'illustre docteur Alan Grant, personnage de Jurassic Park et diplômé d'université en biologie spécialité analyse de coprolithes de grands reptiles du Trias-Jurassique-Crétacé :

« Ils se déplacent en troupeaux ! Ils se déplacent en troupeaux... »
~ Dr Grant à propos des troupeaux d'aliénés weshisés

Des paroles bien sybillines, s'il en est.


Edward Khil  Portail de la Musique  •  691px-Pi-CM.svg  Portail des Sciences sérieuses



Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.