Eau

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« On est à fond sur l'hydro, t'entends ? »
~ Le Roi Heenok à propos de sa dose.
« Il y a trois sortes d'hommes politiques : ceux qui troublent l'eau ; ceux qui pêchent en eau trouble ; et ceux, plus doués, qui troublent l'eau pour pêcher en eau trouble. »
~ Arthur Schnitzler à propos de l'eau coupée.


L’eau ou "Water" est une drogue créant une dépendance extrêmement forte. Sous forme courante, elle est constituée en général d'H_2O à plus de 97%, et peut se trouver coupée avec certains autres psychodysleptiques tels le magnésium, le calcium, ou encore le dioxyde de carbone. Actuellement, c'est la drogue la plus répandue à travers le monde, notamment du fait de son coût relativement faible et de la forte implantation des réseaux de distribution.

[modifier] Caractéristiques

  • Principe(s) Actif(s): H_2O
  • Dose[1] :
    • faible ≈ 4 cL
    • moyenne ≈ 20 cL
    • forte ≈ 80 cL
  • Noms courants : Eau, Water, H20, Monoxyde de dihydrogène, Alcool d'hydrogène (H-OH), Liquid Ice, Hydro, Flotte...
  • L.D.50 : ≈ 10000g/Kg

[modifier] Consommation

Les consommateurs réguliers d'eau ont en général entre 0 et 115 ans, sont issus de toutes catégories socio-professionnelles et respirent tous de l'air respirable s'ils ont le choix. L'eau est classée comme substance extrêmement dangereuse, les taux de dépendance enregistrés étant de 100% dès la première prise.

Autant le dire tout de suite: NE COMMENCEZ PAS.

[modifier] Modes de consommation

L'eau peut être consommée par voie orale, ce qui est le mode d'ingestion le plus courant. Du fait de son état liquide à température ambiante et de son absence de goût, l'eau se prête extraordinairement bien à ce mode de consommation.

L'eau peut être sniffée, cependant ce mode de consommation ne permet pas l'ingestion de fortes doses et se révèle être plutôt désagréable. De ce fait, cette méthode d'administration est peu courante. Certains préfèrent alors réduire l'eau en poudre (cf. Eau lyophilisée) de façon à pouvoir transporter plus de doses sur eux lors de voyages. Aussi ceci a l'avantage de camoufler l'eau, qui passe facilement pour de la cocaïne parfaitement légale. Les risques sanitaires de l'insufflation d'eau lyophilisée sont inconnus.

L'eau est aussi consommable par vaporisation et inhalation, ce qui accentue le trip dans un premier temps du fait de la chaleur dégagée. Cependant, l'eau étant probablement très volatile, cette méthode est déconseillée.

L'eau ne peut pas être fumée, et son injection en IM ou IV se révèle peu efficace, et peut mener à des complications parfois mortelles.

Les rumeurs de consommation en administration intraoculaire, transdermale ou en suppositoire restent non vérifiées pour le moment.

[modifier] Combinaison avec d'autres drogues

L'eau se mélange avec presque toutes les drogues connues de l'homme, cependant elle agit généralement de façon antagoniste aux autres trips. Ceci est notamment le cas lors de son ingestion combinée avec l'alcool, qui entraine un état transitoire peu agréable de sobriété. Néanmoins, l'eau apparait comme vecteur idéal pour l'ingestion d'autres psychoactifs, allant du pastis à l'héroïne et permet de booster l'action du THC lorsqu'elle est insérée dans un bang. Le mélange de substances psychotropes et d'eau est toutefois peu recommandé, pouvant mener à des réactions néfastes, telles que le vomissement, les maux de ventre ou même la noyade.

[modifier] Effets

Lors de la consommation d'eau, l'individu se sentira initialement rafraîchi et aura une étrange impression qui peut être caractérisée par un "manque de soif". Dans certains cas, l'eau peut même induire des sensations telles que la clarté de pensée et donner l'impression qu'un effort physique est réalisable, ce qui témoigne de son fort potentiel hallucinogène.

[modifier] Dangers

« La tristesse vient de l'eau. »
~ Emma Andievska à propos de sa dépendance à l'H_20

Un sevrage trop long produira des effets néfastes tels la que déshydratation, et peut même éventuellement mener à la mort. Il se trouve que l'eau produit des effets physiques irréversibles qui mènent eux aussi inexorablement à une mort plus ou moins lente. Statistiquement, 100% des personnes ayant consommé de l'eau sont mortes ou mourront dans les 150 ans à venir et 100% des personnes ayant essayé d'arrêter de prendre de l'eau sont mortes dans le mois.

De plus, l'eau est composée principalement d'hydrogène et d'oxygène, substances servant entre autres à la propulsion de fusées. Il est donc fort probable que l'eau soit un composé extrêmement volatil et toxique mais surtout explosif.

À cause de sa ressemblance avec la vodka (boisson incolore qui, contrairement au monoxyde de dihydrogène, est inoffensive et consommée en grande quantité pour ses propriétés désaltérantes) l'eau est souvent confondue avec elle. En cas d'ingurgitation accidentelle d'eau (la simple inhalation est parfois suffisante) il existe un fort risque de coma hydraulique.

[modifier] Traitement de la dépendance

Koenigbier.jpg

Un médicament pour le traitement de la dépendance au monoxyde de dihydrogène

L'eau créant une grave dépendance, les traitements de celle-ci demeurent faiblement efficaces, pouvant temporairement pallier le besoin d'eau (ou "soif" dans le jargon) mais ne l'éradiquant jamais. Deux méthodes principales sont actuellement pratiquées dans les centres de désintoxication.

[modifier] Méthode de Koenig

Koenig développa un substitut à l'eau lors de ses travaux en alcoolodynamique qui a souvent prouvé son efficacité à court terme. Cette substance liquide, la Koenigsbier, ressemble de près à l'eau, cependant il se trouve que c'est une bière, ce qui la rend bonne pour la santé. Son action palliative est due au savant mélange de substitut aqueux et d'alcool. Cependant, au bout d'un moment, le patient développe une tolérance à la Koenigsbier, ce qui contre son action de substitut et le patient se trouve plongé dans un état (souvent nommé "gueule de bois" dans le jargon) de mal-être dont il ne pourra sortir sans dose d'H_20.

[modifier] Méthode de Cryo-traitement

Il s'agit de plonger le patient dans un bain d'azote liquide afin de le refroidir à une température beaucoup plus basse que la température ambiante, ce qui appartient donc au domaine du froid, et pas celui qu'apprécient les pingouins ! Et voila, c'est réglé... Cette solution est d'autant plus radicale que ce n'est pas une solution.

[modifier] Méthode Américaine

Get-fat-with-coke.jpg

Une des nombreuses campagnes de sensibilisation américaine contres les drogues dures telle que le monoxyde de dihydrogène. En effet, ici, le coca-cola fait office de drogue de substitution.

Le gouvernement américain, dans sa politique de prévention, a mis en place certaines mesures : par exemple, les fast-foods ne sont autorisés qu'à servir des boissons contenant moins de 0.5% d'H_2O. La contrebande d'eau est d'ailleurs interdite dans l'enceinte de ces établissements de désintoxication.


L'une des plus grandes réussite de cette campagne est sans aucun doute la création de l'association à but non lucratif Coca Cola, dont le produit pharmaceutique majeur a réussi à faire baisser la consommation d'eau des américains de 98%.

La plupart des pays touchés par le fléau H_2O devraient prendre exemple sur le gouvernement américain, surtout le Mexique, réputé pour avoir les plus grands buveurs d'eau de la Terre entière.


[modifier] Méthode Africaine

Le continent africain a, quant à lui, adopté depuis deux mille ans une politique de privation des ressources : dans la plupart de ces pays, l'eau n'existe pas à l'état liquide, ce qui rend très difficile sa synthèse. Malheureusement, des associations de malfaiteurs telles que l'UNICEF ou la Croix Rouge, venues du continent européen, fournissent aux africains leurs doses quotidiennes.

[modifier] Bonus : La Méthode, (discours de), par René Descartes

Outre le fait que cette troisième partie n'a que faire dans cet article, elle est hors sujet, ce qui la rend superflue et non pertinente au vu du sujet traité qui n'a rien à voir avec cette partie, vu qu'elle non plus n'a rien à voir avec lui, c'est donc réciproque et vice-versa. Bref...

[modifier] Fabrication

L'eau est extrêmement peu couteuse à la fabrication, ce qui est un facteur déterminant dans sa popularité parmi ses usagers.

[modifier] Synthèse par robinet

Drinkwater.jpg

La synthèse d'eau du robinet, c'est aussi simple que ça !

Procurez-vous un bol, et un robinet. Grâce au robinet, remplissez le bol de liquide. Vous avez synthétisé de l'eau brute. Celle-ci peut être impropre à la consommation, pour la purifier, il est alors possible de la faire bouillir pendant une dizaine de minutes, de la filtrer puis de laisser décanter pendant une journée avant de refiltrer la solution. Une telle procédure permettra d'atteindre une pureté exemplaire, approchant celle de l'eau de laboratoire.

[modifier] Synthèse d'eau de haute pureté

Introduisez quelques grammes de poudre de Zinc dans un Erlenmeyer, puis fermez celui-ci avec un bouchon en caoutchouc présentant deux ouvertures. Introduisez un tube pyrex dans l'un des trous jusqu'à ce que son extrémité se trouve juste au dessus de la poudre de Zinc. Raccordez ensuite l'autre trou à un tube de cuivre horizontal rempli d'oxyde cuivreux grâce à un tube en caoutchouc. L'autre extrémité du tube de cuivre est raccordé à un condenseur Liebig monté avec l'ouverture vers le bas.

Chauffez le tube en cuivre grâce à un bec bunsen et faites circuler un liquide froid dans le condenseur. Le choix de la nature du liquide importe peu (Cependant l'eau du robinet est à éviter du fait des problèmes légaux pouvant en découler).

Introduisez alors de l'acide sulfurique dans l'Erlenmeyer de manière à totalement recouvrir la poudre de Zinc. Il est important que le bout du tube pyrex soit plongé dans l'acide. La condensation commencera rapidement et produira de l'H_20 de haute qualité, propice à la consommation.

La séquence réactionnelle est la suivante :

  • Zn + H_2SO_4ZnSO_4 + H_2
  • H_2 + CuOCu + H_2O

[modifier] Marché de l'eau

« Inutile de tirer votre épée pour couper l'eau ; l'eau continuera à couler. »
~ Li Po à propos de la toute puissance des cartels de l'eau.

[modifier] Prix de revente final

L'eau peut s'obtenir chez la plupart des dealers pour environ 0,75$ le litre. Évidemment, le prix fluctue entre 0,15$/L et 5$/L selon le vendeur, la pureté de l'eau et l'abondance des stocks. Le prix initial de fabrication de l'eau compte pour environ 5 à 10% du prix de revente final, ce qui en fait une marchandise relativement lucrative pour les réseaux de distribution.

[modifier] Distribution de l'eau

Les trois plus grands cartels de l'eau en France sont Danone, Castel et Nestlé, fournissant à eux seuls plus de 70% de la population des hydro-junkies français.

Eau chiffres2.gif

Marché de l'eau en France (2004)

En général, l'eau provient de "sources", des laboratoires souterrains qui produisent de l'eau brute en grande quantité, qu'ils refourguent ensuite à travers des orifices dans le sol. Ceci permet aux grands cartels d'échapper à la loi, car ils peuvent à tout moment affirmer qu'ils l'ont "seulement trouvée là et ramassée pour voir ce que c'était".

L'eau est ensuite récupérée par les gros producteurs qui procèdent à une purification et à l'ajout de divers autres substances pour fidéliser leur clientèle. L'eau est alors séparée en doses (ou "bouteilles" dans le jargon) allant usuellement de 0,2L à 1,5L. Les doses d'H_2O sont alors regroupées par "packs" (terme qui permet de camoufler les discussions des dealers, qui semblent alors parler de bière parfaitement inoffensive).

C'est ensuite au tour des passeurs d'acheminer la marchandise vers les lieux de distribution. Grâce aux accords de Shengen, ce métier est devenu largement moins risqué, ce qui a évidemment fait chuter les salaires, obligeant certains passeurs à transporter d'autres substances, telles la cocaïne ou les tomates. Des passeurs sont régulièrement appréhendés mais le volume d'eau qui circule rend vain tous les efforts des autorités.

Les passeurs répartissent la marchandise parmi les plus ou moins gros dealers locaux et régionaux, qui se chargent de la vente à l'unité. Cette vente s'effectue souvent dans des lieux publics (supermarchés, stations service, restaurants) en plein jour sous couvert de commerce parfaitement légitime. À ce niveau-là, les autorités sont impuissantes et ne peuvent réagir tant il y a de consommateurs. De plus, l'eau crée une telle dépendance que toutes les tentatives de répression exemplaire ont échouées. Il arrive cependant que les autorités (douane) retrouvent des capuchons remplis du précieux liquide dans le rectum de certains dealers. Notons cependant que ce moyen de transport est peu agréable et peut entraîner de légères fuites anales, ce qui occasionne une vision hygiénique de l'individu passeur assez restreinte.

« L'eau ça flotte »
~ Henri Proglieau (ancien président des distributeurs d'eau)

[modifier] Légalité

L'eau demeure illégale dans un grand nombre de pays, suivant les directives de l'OMS et de la Convention contre le trafic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes de 1988, convoquée par l'ONU. Cependant, face à la consommation grandissante et à l'impuissance des autorités, certains pays tels la Chine, l'Ouzbékistan et le Népal ont opté pour la dépénalisation de l'eau. D'autres encore, tels le Chili, le Nicaragua, le Mexique ou l'Allemagne ont carrément légalisé l'eau et en profitent pour récolter 14% de TVA sur les ventes d'eau, doublant quasiment les recettes de l'état. Ceci a, entre autres, permis d'acheter de nouveaux BMX pour tous les députés du centre et de gauche situés entre 5∏/7 rad et 3∏/8 rad.

En France, l'eau est une substance contrôlée listée dans le Tableau I, ce qui expose tout détenteur, consommateur ou vendeur aux plus hautes sanctions pénales prévues. Ceci inclut la corvée de vaisselle !

[modifier] Sources et Notes

  1. Attention, les doses indiquées ici sont indicatives, chaque personne réagissant différemment à une substance donnée.

[modifier] Voir aussi


Logo fines herbes.png  Portail de la Grande Cuisine

Qu'avez-vous pensé de l'article "Eau liquide" ?
 
149
 
46
 
13
 
5
 
27
 
36
 

Ce sondage a été créé le mai 14, 2007 22:52 et 276 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia