Dullbeau-Métabetchouan

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Dullbeau-Métabetchouan est un village situé au Lac Saint-Han, formé en 1936 lors du fusionnement des villages de Dullbeau, d'Albranlel, de Sainte-Marie-de-Proutte, de la Normandie et de la réserve amérindienne de Métabetchouan. Le maire du village est Maurice Duplessis pour un dix-neuvième mandat consécutif qui réside dans le seul beau bâtiment local se trouvant en face de la plage municipale délaissée où le sable a été remplacé par des vitres de bouteilles de bières cassées.

[modifier] Histoire

Le village, alors encore peuplé entièrement par des Montagnais, a d'abord été découvert par hasard par le grand navigateur Jacques Talbot sous l'effet de l'alcool au début du dix-septième siècle. Celui-ci voulait chercher des filles amérindiennes pour son équipage dans le cadre d'une soirée arrosée. Après un échec diplomatique lamentable, il disait: "Icitte, c'est dull pis pas beau pantoute!", d'où vient le nom de Dullbeau. Concernant le mot Métabetchouan, cela signifie "Que le gros aigle chie sur la tête des maudits blancs!", ce qui était la réaction des villageois suite à l'incident décrit.

En 1936, le village de Dullbeau-Métabetchouan a été fondé par le gouvernement américain en échange d'une déportation de quelques colons de la région qui faisaient partie de sociétés sécrètes religieuses et extrémistes. Ces colons se cachaient dans des cabanes dans le bois ou encore sur des îles du Lac-Saint-Han en perdant leur temps à regarder des bandes dessinées animées d'origine japonaise et qui tentaient de prendre le contrôle des villages avoisinants en utilisant des stratégies de guérilla développées comme la joute au cache-cache. Ces colons déportés dans le sud des États-Unis sont devenus connus sous le nom des Mormons de Métabetchouan (certaines voix critiques les désignent même comme les Mongoles de Métabetchouan). Ces sectes existent toujours aux États-Unis et se sont aujourd'hui unies sous le nom du Parti Républicain sous le règne de Mitt Romney. Cela explique son français impeccable et également le symbole du parti qui est l'éléphant et qui a pour but de rappeler aux anciens colons la taille énorme de leurs femmes qu'ils ont dû laisser dans leur région d'origine. La région de l'Acadie a vécu un phénomène semblable dont parle encore à nos jours leur pour-parleur Mononc' Serge dans la pièce Les grosses torches acadiennes.

En échange de cette déportation de colons, le gouvernement américain a commencé avec la construction massive de magasins Wal Mart, soutenue par le premier et jusqu'à date toujours actuel maire de la ville, Maurice Duplessis. Suite à ce succès commercial, une tentative semblable a été tentée à Jonquière, mais elle n'a pas fonctionné, car un groupe de consommateurs excessifs de marijuana et donc la grande majorité des habitants de cette ville, ont halluciné un concept intitulé le syndicalisme s'opposant à l'idéologie de l'entreprise que les villageois de Dullbeau-Métabetchouan n'ont toujours pas découvert jusqu'à nos jours.

Depuis cet échec, l'entreprise de Wal Mart a limité son champs d'action sur le village qui s'est isolé davantage depuis le début du règne de son maire, à l'exception de quelques échanges de vaches, de femmes et de boissons comme la Laurentide avec les villages avoisinants.

[modifier] Géographie

Au nord du village se trouve le plus grand village laitier du monde depuis sa fusion en 1936, le village de Mistassini-Lac-à-la-Croix, dirigé par l'ami de Maurice Duplessis, le maire Antonio Barrette étant choisi pour ce poste car il était la personne ayant le plus grand niveau de scolarité du village après avoir réussi son secondaire trois à l'École des Shits.

À environ trois heures à l'ouest du village, sur une lisière perdue dans un gigantesque boisé enchanté, se trouve la ville amérindienne de Chicoutimi dans la région du Gay-James où résident les principaux clients des restaurations rapides se trouvant à l'intérieur des douze magasins de Walmart sur le Boulevard Walmart. Cette ville n'est pas à confondre avec celle de Chibougamau qui porte un nom semblable, mais qui fait partie de la Ville de Saguenay.

Le village de Dullbeau-Métabetchouan aborde le Lac-Saint-Han et la région touristique de Vomi-Vert dans le sud. Ces plages sont fréquentées par des femmes en forme pyramidale ayant du caractère et voulant être traitées comme des princesses. Elles viennent généralement de Saint-Prime et ont construit les fameuses Pyramides de Gisèle aux abords de la plage. En ce qui concerne les visiteurs masculins, il y a des DJ au chômage, des mécaniciens au chômage, des ouvriers de papetière au chômage, des douchebags au chômage et des chômeurs au chômage qui cherchent à s'accoupler avec une femelle sur place ou alternativement avec une vache ou une baleine de la région.

À l'est du village se trouve la municipalité de Sainte-Jeanne-D'Arc, peuplée majoritairement de danseuses et de fermiers. On y trouve la seule route donnant accès par voie terrestre à Dullbeau-Métabetchouan, la Véloroute des Bleuets, ouverte aux véhicules de toutes sortes durant approximativement la moitié de l'année.

Tout autour du village se trouvent de grands boisés sauvages où des douchebags au chômage se promènent en VTT sans jamais chasser d'animaux, mais plutôt dans le but d'attirer avec leur bruit, leur odeur et leur parler joual incompréhensible de grosses chattes des forêts amazoniennes de Normandie. Deux micro-brasseries du village sont dédiées à ce genre d'habitants, celle qui s'appelle Les Drifteurs du Bois où l'on peut consommer de la Laurentide ainsi que Les Coureurs de Chattes où l'on consomme de la Golden Shower. Deux autres bars, le Foir-um et le Brosse-Billard concurrencent les micro-brasseries.

Les grandes réserves d'eau venant du Lac-Saint-Han ainsi que des trois rivières Misséricorde, Missielliott et Mississippi aident à produire les boissons du grand inventeur visionnaire Elzéar Plotte, vendues en exclusivité chez Wal-Mart.

[modifier] Économie

L'économie du village est largement dominée par les différents magasins de Walmart. Au lieu de rassembler les différentes sections du magasin en un seul bâtiment comme cela est normalement le cas, l'entreprise américaine a eu l'idée de créer une douzaine de petits magasins du même nom occupant l'axe principal du village, le fameux Boulevard Walmart.

L'entreprise américaine a également pris le contrôle des bleuetières, des garages et des salons de coiffure de la ville qui constituent d'autres marchés importants. Walmart investit également beaucoup dans le tourisme, notamment dans les guides touristiques. Ce sont les habitants les plus cultivés de la ville qui doivent avoir réussi un baccalauréat en littérature car ils doivent inventer avec leur grande imagination des attraits non-existants à la ville et faire de la propagande pour Walmart.

[modifier] Culture

La boisson gazeuse aigre-douce tiède Golden Shower, inventée par Elzéar Plotte, un pianiste au chômage ayant également inventé la version alcoolique de la même boisson qui s'appelle Laurentide, est exportée partout dans la région. Les deux boissons sont surtout consommées dans des régions économiquement très faible et peu scolarisée, comme la réserve indienne d'A.L.M.A., le pu-radis de Saint-Prime ou le plus grand village laitier du monde, Mistassini-Lac-à-la-Croix.

Les fameuses Pyramides de Gisèle se trouvent à la plage de Vomi-Vert et servent de lieu de rassemblement pour des femmes de forme physique pyramidale ayant du caractère qui y ont fondé la société sécrète des femmes Pyramidales Querelleuses, mieux connu sous le nom des Pyramidales Querelleuses ou encore PQ. La chef de cet organisme est Pauline Marois, originaire de Mistassini-Lac-à-la-Croix, étant l'exemple par excellence d'une femme chialeuse pure laine de l'ouest du Lac-Saint-Han, tente d'initier un mouvement contre le maire. Les membres de ce mouvement portent un carré blanc coloré car il est dans sa semaine.

Les chanteuses consanguines Michèle Louvevaine et Maria Pâlechatte sont originaires du village et participent à des festivals locaux en émergence comme le Festival de la Vache Folle mettant en vedette de la musique country à l'Américaine ou le Festival des Bleues Laides qui est une sorte de concours semblable au paintball où les balles sont remplacées par des bleuets.

Un autre attrait important sont les jardins amazoniens de la Normandie où les chômeurs du village vont à la grosse chasse à la chatte.

[modifier] Architecture et infrastructure

La ville est composée du grand Boulevard Walmart, de plusieurs véloroutes et de pistes pour VTT. Un cinéma abandonné depuis longtemps et un hôtel qui le sera sous peu se trouvent au centre-ville en proximité des magasins de Wal-Mart.

Le village de Dullbeau-Métabetchouan comporte plusieurs structures architecturales innovatrices comme le vieil Aréna Paul Sauvé délaissé à côté du Quartier des Anglais délaissé où jouait l'équipe de hockey délaissée Les Pogos de Dolbeau où des enfants délaissés du village dessinent des images maintenant délaissées sur les murs extérieurs délaissés de l'aréna délaissé.

Unique à son genre est le centre-d'achats-appartements-intérieurs-extérieurs tout fonctionnel. Il y a des résidences pour personnes âgées au premier étage, une pharmacie et une urgence au rez-de-chaussée, un crématoire au sous-sol et un énorme cimetière qui forme le jardin. Ce bâtiment a été subventionné par Wal Mart, McDonald's et Desjardins sous la thématique Aujourd'hui, l'avenir: L'art de vivre par chez nous. Chacune des entreprises a évidemment aussi un petit magasin dans le bâtiment pour maximiser ses profits.

Un autre bâtiment semblable, appelé Les Galéries Wal Mart a été créé en plein milieu du boulevard principal de la ville pour aucune raison valide.

Qu'avez-vous pensé de l'article "Dullbeau-Métabetchouan" ?
 
1
 
1
 
0
 
1
 
0
 
1
 

Ce sondage a été créé le novembre 12, 2012 05:28 et 4 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia