Droit de cuissage

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Cornemuse.jpg

Au début, notre chef n'avait pas autant de culot, et il utilisait le four de son domicile pour confectionner, certes un pain un peu fade, mais son propre pain.

À l'époque ils étaient deux à faire du pain, dans le village : le chef, et Gérard.


Il était meilleur, celui de Gérard.

[modifier] Prima nocte

Question.png
Saviez-vous que...
Selon Marguerite Gonon, chercheuse au CNRS, Mobutu cuisait son pain dans tous les fours de son pays, lorsqu'il était en tournée.
Un jour le chef, usant du droit de primauté qu'ont tous les chefs, confisqua le four de Gérard, histoire de cuisiner enfin un pain spécial digne de ce nom. Et c'est ce qu'il fit.

Le résultat fut un viking succès. C'est ainsi que sa baguette saucisse-graine-de-sésame épata tout le monde dans le village, et même dans les campagnes alentours. On se détacha rapidement de Gérard et de sa façon classique de faire du pain : plusieurs fours ne tardèrent pas à s'allumer ça et là. Au bout d'un moment, tout le monde en eut fabriqué un, et ne disposant pas de la recette originale décida de son plein gré de la mettre à la disposition de la saucisse du chef.

Saucisseduchef.jpg

Cela devint rapidement une tradition et chaque four fut dès lors baptisé, une fois sa construction achevée, par le chef du village.


[modifier] Anus horribilis

Pour autant, la situation n'était pas du goût de tout le monde. De Gérard, bien entendu, mais également d'un paquet d'entre nous, qui voyions d'un mauvais œil le goût du chef dans la bouche de nos femmes (et de nos enfants, tôt ou tard).

D'abord car aucun d'entre nous n'avait jamais eu le privilège d'être le chef, en dehors du fils du chef et du père du chef, mais aussi car cela pesait gravement sur notre envie de cuisiner. Une grande assemblée fut mise en branle, et nous fîmes part de nos remontrances à notre monarque.


Gérard :

Chef, pardonne-nous, mais il semble que tu abuses de ta position !
MelGibson.png


Les autres derrière : Ouais ! !


Gérard :

Dans toutes les positions en plus...
MelGibson.png


Les autres derrière : Ouais ! !


Gérard :

Moi perso, j'aime bien saucisse-graine-de-sésame, chef. Non, c'est les autres...
MelGibson.png


Les autres derrière : Ouais ! !


Gérard :

Bon, que tu t'utilises nos fours, de temps en temps, d'accord, on peut tolérer...
MelGibson.png


Les autres derrière : Ouais ! !


Gérard :

Mais baptiser nos fours ? ? Et pourquoi pas baiser nos femmes le soir de nos noces avec un gode-ceinture, pendant qu'on y est !
MelGibson.png


Les autres derrière : Ouais ! Euh...


Searchtool.jpg L'Histoire ne retiendra pas le gode-ceinture.


Il n'en fallut pas davantage au chef pour, dès la fin de l'Assemblée, décréter sur-le-champ qu'il se reportait dorénavant sur les jeunes mariées, pour étouffer dans l’œuf le soulèvement naissant[réf. nécessaire]. Comme auparavant, la pratique se diffusa (encore plus) rapidement dans toute l'Écosse.

[modifier] Dies irae

Nous avions gagné la première bataille en récupérant la primauté sur les fours à pain individuels. Mais très vite, nous comprîmes les terribles conséquences de notre compromis.

Pains.jpg

L'éventail des pains s'accrut néanmoins considérablement durant cette période.

Les mariages qui suivirent ne furent que moyennement heureux. De plus, les chefs prirent rapidement un malin plaisir à spoiler les hommes mariés, comme ce jour où le nôtre annonça à McGibbons, de retour de la première nuit au nid honnie, que sa femme n'avalait pas.

Ce fut la goutte de trop.


Braveheart1.jpg

Le film Braveheart enseigne comment par la suite, nous reconquîmes notre liberté.


Guillotine2.png  Portayl de l'Histoyre

Que pensez-vous du droit de cuissage ?
 
35
 
6
 
8
 

Ce sondage a été créé le octobre 11, 2015 18:45 et 49 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia