Dragster

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Les dragsteurs, s'pas pour les mioches ! »
~ pépé Jacquot à propos de son tracteur
Course-dragster.jpg

Le bolide en question

« Les dragsters, j'en fais depuis que j'ai tuné ma caisse à mort. »
~ Jacky à propos de l'autocollant "turbo" qu'il à collé sur sa Twingo
« Moi ! Hein ! J'vais au drugster pour acheter ma mort au rat.  »
~ Mémé Jacquot à propos de ses achats
« Plu y a de fumée mieux c XD »
~ Kévin à propos des petits bâtons qu'il fume en cachette


[modifier] Les origines du Dragster

===L'origine directe=== ATTENTION!!!!!!!CETTE ARTICLE EST TRES faux

petit village typique du Dakota du Nord, la population y est alcoolique et l'hiver est permanent, c'est dans ce contexte hostile quoique rustique que grandira le petit Willys , un passionné de roues et de sapins de noël.

17 juin 1967, à 18 h 05, le petit Willys sortait de la maison, chassé par son père alcoolique sous l'emprise de la substance qu'il avait ramassée dans les urinoirs de "chez Bertrand", et armé de la fourche familiale.

18 h 07, le petit Willys se rend dans le local de jeux de rôle où il avait l'habitude de jouer à D&D avec ses amis son ami Marvin.

19 h 09, Le petit Willys est pris de la farouche envie de motoriser la machine à fumée qu'il avait utilisée pour l'attaque de la liche de niveau 43 et qui avait conduit Marvin à souiller le plancher.

19 h 13, armée d'un rouleau de gros scotch, d'un cutter de la lance de son soldat elfe en plomb de niveau 35, et d'un tournevis, il fixe l'engin sur une planche de bois scotchée au tracteur de son oncle François dit le pervers, qui l'utilisait en temps normal pour emmener les enfant du village dans la forêt.

19 h 21 : l'engin crache, fume et rugit, il s'embarque à tombeau ouvert sur la route qui menait à l'épicerie du village, suivi tant bien que mal par le petit Willys qui s'était accroché au pot d'échappement par le biais d'une ficelle de nylon que son père utilisait pour se faire des garrots et ainsi s'injecter toutes les substances possibles (bien qu'ayant un petit faible pour le sang de chèvre coupé au détergent).

19 h 41, le petit Willys meurt sous les coups de son ami sa connaissance Marvin, jaloux de la vitesse et de la puissance du bolide et désireux de récupérer la machine à fumer qui l'avait tant effrayé.

19 juin 1967, le corps du petit Willys est retrouvé par Wilson qui le rend aux autorités après lui avoir administré un traitement spécial dans les buissons du parc municipal. Trop tard : Marvin Dragster a déjà posé un brevet sur l'engin, il meurt en 1970 suite à une intoxication provoqué par la machine à fumer, qui en plus d'avoir été conçu en amiante rejetait du monoxyde, une enquête fut ouverte plus tard suite à une plainte anonyme contre des gitans qui logeaient non loin de là et auraient saboté l'appareil.

Ainsi est né le Dragster. De son vivant, Marvin le décida fumant et statua qu'il ne devrait pas pouvoir tourner (le petit ayant une profonde phobie des volants depuis que sa mère avait essayé de l'assommer avec un).

[modifier] Les tentatives ratées

On note tout de même quelques tentatives maladroites, dans le passé, pour créer le Dragster, comme celle des frères Fud et leur projet de dragster à charbon. Tentative soldée par un échec après l'explosion de l'engin et des frères Fud par la même occasion.

XIX.jpg

les frères Fud et leur suppositoire explosif


Et comment oublier la tentative grotesque des frères Wright qui s'envolèrent avec leur engin après 50 mètres de piste seulement ? Les experts attribuent cet échec aux bosses sur la piste et aux Francs-maçons.

Flyer.jpg

Un espoir qui s'envole...


[modifier] Le Dragster en lui-même

[modifier] Mais ! C'est quoi un Dragster ?

Hpim1212.jpg

La mixture secrète de Roger prête à être déversée dans le réservoir du bolide

Un dragster est un véhicule sur 4 roues, équipé de moteurs de tronçonneuses, de tondeuse à gazon et même de réacteur d'avion (quand ces couillons ont le moyen de s'en payer un et ça c'est pas gagné), de manière plus classique la deudeuche à pépé suffira, pourvu qu'elle soit rouge pétante et qu'on lui ait enlevé le volant. Le mécano aura pris soin de remplir le réservoir avec un mélange de kérosène et d'eau de javel pour booster les performances de l'appareil.

Le dragster, c'est un sport (oui oui, vous avez bien lu) d'accélération. Tel le sprinter Russe gavé aux hormones de croissances et aux cellules-souches d'embryon de vache, la voiture doit atteindre la plus grande vitesse possible et la tenir jusqu'à la ligne d'arrivée. Là, le "sportif" (on entend, généralement, par sportif le clodo qu'on a fourré dans le bolide avant le départ après l'avoir drogué au GHB) sera accueilli par un nombre d'hôtesses en bikini proportionnel à sa réussite, et savourera sa réussite devant une bonne bouteille de champagne monoprix.

[modifier] Différents types de Dragsters

Comme partout, des dragsters il y en a de toutes les formes et de toutes les couleurs, tentons d'identifier différentes catégories :

Askmb-dragster.jpg

Un dragster s'inscrivant dans la tradition

Le classique Fier, puissant, et imposant, ce dragster au profil allongé et au design soigné ravira les puristes.


Le fougueux Réservé à l'élite, c'est le must du Dragster : utilisant un réacteur d'avion ou parfois de fusée. On y balance du pognon mais selon les amateurs : pour une accélération comme ça il faut cracher le fric ! Il est très fréquent de voir ledit propulseur partir sans le bolide, ce qui ne décourage pas les "athlètes" . Pour permettre à tous de participer, les organisateurs ont mis en place un système efficace de vente de rein par correspondance, les fonds récoltés permettent au vendeur de se payer des réacteurs d'avions Russes.

050406 20dragster 20kickbike.jpg

Un Kevin flambant neuf


Le funny car Censé être "fun" selon les habitués, le funny car permet au mécano de tuner l'engin pour obtenir un truc bien dégueulasse. Ils partent de la caisse à savon tirée par des moutons, à la bulle en plastique à propulsion nucléaire. Le crédo des adeptes du funny car est de s'amuser dans la joie, ce qui n'évite pas les traditionnels règlements de compte d'après-course à la clef à molette.


Le Kevin Quand le fan de Dragster n'a pas encore le permis, il se tourne vers le Kevin (bien qu'il ne soit pas vraiment compliqué d'appuyer sur l'accélérateur ("envoyer la sauce" dans le jargon)). Non motorisé mais équipé de roues aux mesures de ce sport d'exception il permettra au sportif de s'exercer dès son plus jeune âges dans la descente du garage de sa grand-mère.


[modifier] Où et comment pratiquer le Dragster

50366584.jpg

La piste idéale, sensations fortes en perspective !

Le Dragster, comme tout les "sports de l'extrême" se pratique sur une piste homologuée par des experts compétents, le plus souvent on se contentera d'une piste sableuse avec des nids de poules, pourvu qu'elle soit à peu près droite et qu'il y ait de la place pour les hôtesses qui s'installeront derrière la ficelle de sécurité, tandis que les spectateurs s'entassent sur les bidons d'hydrogénosulfure de potassium mis à leur disposition. Le tout à côté d'une usine de retraitement des déchets. Les "athlètes" joignent ainsi l'utile à l'agréable, le bolide ne finissant souvent pas 3 courses (un véhicule passant ce cap gagne le titre de "Survivor", son pilote se voit alors gratifié de bons d'achats sur la crème après rasage et les chipolatas). Le pilote doit avant tout posséder sa licence "club de l'extrême", qui montrera sa capacité à piloter son engin (vendue dans toutes les supérettes, et offerte au bout de 4 dollars d'achat).

Une fois sur la piste, dans son bolide, le pilote de l'extrême effectue un burn-out terrible qui propulsera des terraflops de fumée, avant de s'élancer à de folles vitesses ("plein gaz" dans le jargon) sur la piste . L'abondance de fumée et d'huile sur le terrain rendent l'arrêt bien difficile et les sportifs sont souvent obligé de s'évacuer manuellement du véhicule ("sauter par dessus bord" dans le jargon), celui ci étant le plus souvent démuni de freins (qui consistent au mieux à l'insertion par le pilote d'une barre de fer dans la roue ("mettre les bâtons dans les roues" dans le jargon)).

[modifier] Le déroulement d'une compétition

Dragster Accident.jpg

Le moteur à explosion n'a jamais aussi bien porté son nom.

La course de Dragster s'organise en 4 parties :

  • Le pique-nique : durant lequel chacun des "sportifs" fait vrombir l'engin pendant que les hôtesses se trémoussent devant, les plus audacieux tentent un beurne aoute pour impressionner l'adversaire.
  • Le casse ferraille : première course durant laquelle les bolides les moins fiables se cassent la gueule, la plupart des "fougueux" explosent par ailleurs durant cette étape, pour le plus grand bonheur du public.
  • La boucherie : Les concurrents qui ont su économiser leur bolide ("ménager l'engin" dans le jargon) se lancent dans une série de duel dans le but d'accélérer plus vite que leur adversaire, c'est durant cette période que la plupart des téléspectateurs zappent, les hôtesses sont donc très sollicitées afin de capter à nouveau l'attention du public.
  • Le duel : les deux derniers candidats se disputent une course semblable aux autres (on estime alors qu'un quart des téléspectateurs s'est endormis, et que les autres sont partis chercher de la binouze). Au terme de cette ultime confrontation, le vainqueur aura droit aux égards qui lui sont dus.

[modifier] Pour aller plus loin

[modifier] Qu'est ce qui fait le succès du dragster

Raymond du bar d'en face vous le dira, ce qui fait le succès d'une course de Dragster, c'est le nombre d'explosions et la quantité d'hôtesses siliconées ("leur gonfler les lolos c'est gonfler l'audimat", affirme-t-il d'un ton serein). La grosse Mathilde, sa femme, pense elle que c'est la quantité de fumée et le bruit que dégagent les bolides qui détermine la réussite d'une course. Finalement tout le monde y trouve son compte et c'est bien ce qui compte.

[modifier] Finalement ça sert à quoi ?

Outre le fait que les courses de Dragsters permettaient aux vieillards libidineux de se rincer l'œil sur les putes hôtesses du show toujours plus nombreuses, le Dragster a aidé les chinois à réchauffer l'atmosphère et a permis au monde de se rendre compte que là ou il y à de la fumée, il n'y a pas toujours du feu.


Tracteur.png
Votre Source de Référence Automobile
Des fabricants recommandent des infos de la Désencyclopédie pour maintenir votre voiture en état supérieur !
Guides de référence Autoroute 404 - Cartoon - Auto-école - GTA - Voiture
Entretien Fluide de clignotant - Pneus - Sac gonflable - Tuning - Cardan
Motorsport 24 heures du Mans - Dragster
Industrie automobile Autocratie - Char - Le Hollandais Roulant
Fabricants BMW - Buick - Citröen - Crapmobile - DeLorean - Fiat - Ford - GM - Jacky - Lada - Mercury - Peugeot - Renault - Škoda - Volkswagen - Volvo
Véhicules 2CV - 4L - 4×4 - BX - Escort - Golf - KITT - Logan - Néon - Panda - Peugeot 404 - Punto - Rabbit - SUV - Twingo - Véhicule à Durée Limitée - ZOE
Évènements Salon de l'auto


Qu'avez-vous pensé de cet article ?
 
23
 
6
 
1
 
3
 
8
 
9
 
10
 

Ce sondage a été créé le décembre 11, 2010 17:49 et 60 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia