Doryphore

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Doryphore
1200px-Doryphore.jpg

Voilà un Doryphore sous sa forme la moins affreuse et sous l'angle de vue le plus agréable à l’œil

Classification
Règne Sur les plantes patattfères
Embranchement Europe, URSS et Amérique septentrionale
Classe XN+ (Très Nocif)
Sous-classe SNC (Système Nerveux Central)
Ordre Les éliminer
Famille Un père, une mère et plein d'enfants merdeux et laids
Genre Coccinelle bizarroïde
Proportions
D'une manière générale 1 cm (à un poil de cul)
Statut de Conservation
Interdite en France car illicite
Répartition
Potato beetle diffusion.jpg

En jaune, aire de lâcher au siècle des lumières. En orange, vous l'aurez compris, c'est maintenant. pour ce qui est du vert, c'est un enfant qui a colorié ma carte avec un de mes feutres, sinon, ce pourrait bien être l'Empire Inca.


« Un Doryphore sans lance, c'est comme un chiant sans chiotte, c'est emmerdant, sa pu et ça sert à rien »

Le doryphore est un insecte coléoptère. Il s'agit d'un animal peu connu du grand public du fait que les gens en ont rien à foutre la plupart du temps. Pourtant, c'est le meilleur bio-indicateur de la présence de l'élément patate, élément indispensable à la survie du genre humain. Mais c'est aussi un insecte psychédélique particulièrement apprécié des Russes et de gauchistes américains.

[modifier] Origine

Le doryphore est une créature tout droit tirée de l'imagination débordante de Cletus Kdrwjk. Ce dernier inventa tout d'abord la coccinelle en 1765 (voir Coccinelle), après s'être rendu compte que sa première invention, le phylloxéra (encore un nom à la con), nuisait plus aux plantes Patatifères qu'elle ne produisait de Patature de Haschich. Il mit alors sa nouvelle invention à profit, laquelle dévora le phylloxéra. L'année suivant cet exploit, lors de son essai en Nouvelle Angleterre , Cletus vit qu'une sous-espèce jaune et obèse s'était déjà formée au sein de la population coccinelle. Le doryphore était né.













[modifier] Taxonomie

[modifier] Classification

Arbre phylogénétique des inventions cletusiènes (avec traduction pour débiles)

-Incertae sedis
 | |
 | |-Para-insecta
 |    |   |--Paracoleoptera
 |    |      |-- Coccinella toxico-coproxanthos (coccinelle qui chie toxique(et jaune))
 |    |      |-- Coccinella phylloxeraphagos(Coccinelle bouffe Phyl, merde, vous pigez!)
 |    |          |-- Coccinella patatifera (Coccinelle à patate)
 |    |              |-- Coccinella patati-patatavora (Doryphore)
 |    |
 |    |--Phyloxera datura-destructor (qui détruit le Datura (principale culture de Cletus) 
 |    |  |--Pedoculus megapenis (Sorte de pou plus dégueulasse qu'à l’ordinaire)
 |    |
 |    |-- Locustra saccharifera (criquet des alambics)
 |
  `--Ratus kdrwjkii (Rat de Clétus)
     |
     |-- Incertae sedis (il pense avoir inventé d'autres trucs bizarroïdes)

[modifier] Nomenclature

Noms binomiaux : Coccinella patati-patatavora 'Kdrwjk' 1770 ; Coccinella patatifera subsp officinalis [1] 'Kdrwjk' 1770 Leptinotarsa decemlineata 'Say' 1723 [2]

Noms Vernaculaires : Doryphore, Coxipatate, Coccinelle merdeuse, stonned beetle [3], Cocci-came, Scarabée à Merdasse, putain de merde de saloperie à la con qui fait chier!!!![4]

[modifier] Description

Vous connaissez la coccinelle, eh bien c'est une coccinelle grassouillette et jaune avec des élytres rayées de noir. Pour les abrutis qui n'en on jamais vu, voir coccinelle, cependant, il en existe des bleues à stries roses cuivrées métalliques, ou des tout verts métalliques... Cela se manifeste en fonction de la dose et du type de narcotique qu'ils gardent en leurs tissus.

[modifier] Développement

Doryphore pièce buccale.jpg

Gros plan sur l'appareil buccal d'un doryphore [5], les maxillaires et les mandibules broyant la patate. Le labium, ici en rouge, lèche le liquide délirant ainsi obtenu.

Le doryphore, comme souvent chez les insectes, commence son développement en tant qu'un truc bâclé à la conception. Pendant cette phase, il se présente sous la forme d'un truc flasque, édenté qui s'emmerde littéralement de couleur orangé .... bref, un truc nul et répugnant. Cette larve fétide grossit jusqu'à tomber dans un tas de merde qui se fossilise autour d'elle. Elle effectue alors sa nymphose ...

l'adulte, lui, est fort joli. Comme on l'a dit précédemment, il s'agit d'une sorte de coccinelle, mis a part ce point, il diffère de ces dernières par un point: la tête est dotée d'un appareil buccal broyeur-lécheur qui lui sert à manger des plantes patatogènes (qui synthétisent de la patate). Ce qu'il fait tout sa vie avant se reproduire et le cycle recommence.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
C'est tout! c'est nul!


SingeSavant.jpg L'auteur de cet article dit :
Ceci a un intérêt purement instructif. Si vous êtes si maligne, je vous encourage à en mettre davantage !!


[modifier] Alimentation et Comportement

Bob marley enfant.jpg

Gros plan d'une larve couverte d'une vielle exuvie fantaisie

Le doryphore est particulièrement friand de plantes hallucinogènes tel que les arbres à patates (Solanum sps), la jusquiame, la belladone et les daturas. Le cocktail chimique (Potature de Haschich)-Atropine-Solanine-Hyoscyamine-Scopolamine qui résulte de ce régime alimentaire a sur eux et leur système nerveux, un effet plus que néfaste.

Nuvola apps important.png Faites attention !
Idée reçue à ne pas avoir: Croire que le Doryphore est une espèce invasive est faux. En effet, il ne concurrence aucune espèce indigène, seul lui est capable de manger les plantes citées ci dessous.


Ceci explique logiquement leur comportement de loque. En effet, ils sont lents et tombent sans cesse de leur perchoir. Le point positif à cet état premier pour eux, lorsqu'ils sont suffisamment perchés, est qu'ils peuvent planer tellement bien que leurs prédateurs se lassent de les poursuivre. De ce fait, ils ont réussi à traverser l'Atlantique sans même s'en rendre compte.

Cette attitude provoque malheureusement un comportement laxiste des parents vis a vis de l'éducation de leurs larves. Ainsi, ces dernières se mettent très tôt à imiter leurs parents. Ainsi, comme leurs cousins criocères, on trouve régulièrement les larves couvertes de merde (élément chimique sans intérêt peur elles) et de leurs propres exuvies toutes aussi déchirées qu'elles.

[modifier] Le doryphore et l'Homme

[modifier] Un peu d'histoire

200px-AdamSmith.jpg

Adam Smith célèbre gugus écossais du XVIIIème

Vous l'aurez compris, le doryphore n'est pas une créature des plus fréquentables. Malheureusement, c'est aussi ce qui fait leur attrait. Dans la décennie 1960, il advint une mode, pour les personnes aux cheveux longs et moustachus aux chemises multicolores de se mettre à l'entomophagie vis à vis de cette bestiole. De cette mode résulta même une manière de réellement voir les choses sous un autre angle, bien que ces mêmes angles aient disparu de cette même vision.

Leur domestication a entraîné diverses variétés afin d’améliorer leurs effets bénéfiques sur la vie, et négatifs sur la santé.

Quelques variétés :

  • Doryphore Forme type pour fabrication de ce qui va suivre
  • Stonned beetle 'life in pink' (ça, c'est de la bonne)
  • Stonned beetle 'delirious vision' (vue sous aucun angle)
  • Madness beetle 'gives the potato' (rend fou)


Mais certains troubles psychotiques ont été avérés bien avant cette époque. On sait désormais qu'au siècle des Lumières, le petit Français Jean-Baptiste Say, lors de son voyage en Nouvelle France fut invité par le Célèbre Adam Smith à fêter Noël et discuter d'économie en Nouvelle Angleterre. Avide de facéties ce premier eut broyé deux scarabées jaunes et noirs dans la part de Christmas pudding de Smith. Le lendemain, le pauvre Smith se sentait hanté par une main invisible manipulant son esprit et par la même occasion ses économies. Depuis lors, les anglo-saxons ont adopté ce concept farfelu. Manière de penser d’ailleurs très répandue chez les Écossais comme Smith car très pratique pour le portefeuille.


Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Je suis inquiète, mon fils aux cheveux bleus a mangé une de ces coccinelles jaunes


Êtes-vous bien sûr qu'elle était jaune ?


Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Je n'ai aucun doute sur la bête en question. Y a t-il d'autres symptômes que ceux là ?


Si vous m'aviez laissé finir, vous le sauriez mais je n'ai que des données historiques à transmettre. Comment pouvez vous en être sûr?


Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
J'ai vu la bête sur Wikipedia


Attention tout de même avec vos sources Wikipedia, tout le monde y met des conneries. Allez voir un pharmacien pour en savoir plus sur les sintoxs.

Autre fait historique que cette nana a failli me faire oublier. D'ailleurs, il va répondre à la question que vous vous êtes posée normalement plus haut vis-à-vis des Russes. (Ben oui, il fallait tout lire). Au XX ème siècle, le Doryphore à donc traversé l'océan pour mettre ses sales pattes en Europe. Quelques années après,Saint Nicolas, Saint patron des Russes, a trouvé une façon radicale pour mettre à profit ces trucs qui s'attaquaient à ses champs de Vodka : il s'énerva tout d'abord contre les larves en les faisant mijoter dans son alambic, puis après avoir goûté, il sentit que c'était une tuerie.

Depuis lors, on commercialise ce même breuvage dans les bars du Monde entier sous son nom originel : Vôdkä ôrrrrRanghœ dérivé tout simplement de la couleur que les larves lui ont donné.

[modifier] Etymologie

Fruit dément.png

Vous pigez le truc ou vous faut il un dessein?

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
C'est que maintenant que ça vient ça ??!!


Bon, comme cette je-ne-mêle-de-tout l'a fait remarquer, cette information arrive tardivement [6] mais est évidemment liée à l'homme. Comme on peut s'en douter, c'est du Grec. Quand le photophore porte la lumière, le Doryphore porte la lance. Aucune hyperthèse n'a pu expliquer cela, cependant, on a trouvé récemment un recueil de Cletus Kdrwjk nous donnant l'explication. Lors de l’éclosion de la première nymphe, celui ci eu consommé son habituel datura, il fut alors atteint d'une sorte de diplopie qui mélangea la vision d'un de ces fruits déments et cette de la bette sortant de sa merde [7]. Le délire ainsi obtenu créa un monstre couvert de pieux. Après, pourquoi en Grec? Ben, comme d'habitude, pour nous emmerder, ce qui colle plutôt bien avec le Doryphore. Voir photographie ci-contre le fruit vilain du Datura.

[modifier] Lutte


P1130350.JPG

Peinture moderne représentant l'ouverture de la chasse au Doryphore ainsi qu'aux marins d'eau douce, aux Zoulous, aux Bachi-bouzouks, aux ectoplasmes et aux chenapans.

Rien n'y fait, les Doryphores sont trop tenaces, du fait qu'ils sont habitués à bouffer n'importe quoi, ils ont la capacité unique de rendre fous leurs prédateurs éventuels et de résister aux attaques chimiques. Que ce soit animal, fongique, ou comme nous l'avons vu précédemment, humain, aucun régulateur n'y résiste bien longtemps sans finir occis ou dans un coma psychédélique. Cependant, ils existe un moyen de lutte totalement naturel pour s'en débarrasser, la lutte physique, pour ce faire, on utilise des armes [8]. Haches, fusils, marteaux et lances flammes ont déjà fait des miracles. Cependant, l'extermination est impossible du fait que les individus domestiques, devenus un enjeu politico-économique, échappent régulièrement des cultures de patate des Russes. Fort heureusement, des battues aux doryphores ont été organisées dès le XXème siècle, mais, doit-on le répéter, furent inutiles et n’éliminèrent que les individus sauvages sur les morelles.


[modifier] Galerie

[modifier] Notes

  1. eh oui, vous verrez d'autres utilités
  2. Nom à la con donné par Jean-Baptiste Say qui crut trouvé l'eau chaude.
  3. C'est en anglais, franchement, si vous avez appuyé, vous n'êtes pas vraiment fût-fût !
  4. Surnom fréquemment utilisé par les pecnauds pataticulteurs
  5. Ce spécimen est déjà âge, les ravages des narcotiques lui on fait perdre ses antennes, son cerveau en est plutôt lent et peu efficace
  6. pour éviter la confusion dans cet article
  7. voire dans la galerie
  8. La Bombe H est bien évidemment inefficace


Les tout petits bugs qui encombrent la sencyclopédie
Crrrr crrrr crrrr Abeille tueuse - Blatte/Curly - Bousier bernois - Cafard - Coccinelle - Comment tuer une mouche ? - Comment tuer une tique - Criquet - Daniel - Drosophile - Fourmi - Fourmi arbre - Guêpe pepsis - Inspecteur du FISC - Luciole - Mille-pattes - Mouche - Moucheron - Moustique - Papillon - Pou - Punaise - Tique

À voir aussi : Oiseaux - Mammifères - Mollusques - Poissons - Reptiles

Bzzzzz bzzzzzzz
Question
 
3
 
6
 
0
 
2
 
3
 
1
 

Ce sondage a été créé le juin 11, 2014 10:10 et 15 personnes ont déjà voté.
PommierPDN.png  Portail des Sciences de la nature

GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia