Dopage dans le sport

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Je jure sur la vie de ma mère que je ne me suis jamais mis une seringue dans le cul ! »
~ Lance Armstrong, quelques secondes avant que sa mère crève
« M. McGwire, avez-vous oui ou non fait usage d'injections de Drano et sniffé de l'OxiClean au cours de votre carrière de tapeur de balle en cuir de cheval ? »
~ Politicailleur allant droit au but lors des auditions sur le dopage dans le baseball au Sénat
« Euh... Je ne comprends pas... B-B-Bon... Hum... Qu'avez-vous dit ? Bien, je-je... ne m'attendais pas à cette question. Euh... Prochaine question ??? »
~ Mark McGwire, qui n'a clairement rien à cacher

La pression mise sur les épaules des athlètes de haut niveau peut être très écrasante de nos jours. Pression financière, pression contractuelle, et pression de l'épouse au moment de performer dans son sport et au lit. Pour cette raison, ces pauvres bougres se rabattent souvent sur l'usage de produits dopants pour ne décevoir personne, en particulier leurs banquiers. Qu'est-ce qu'une petite crise cardiaque à 45 ans, quand la possibilité de se vautrer dans les liasses est à portée de main ? Aucune problématique ici. Le foie qui explose ? Ça n'a aucune espèce d'importance, pour autant que la dynamite ingérée aide à envoyer quelques balles de plus dans le filet. Il est beaucoup plus prestigieux de vivre une vie courte remplie de rebondissements dans la richesse que de vivoter lors d'une existence monotone, n'est-ce pas ? Un catcheur trucide son môme et sa femme grâce à une rage de stéroïdes induite par 10 ans d'abus d'hormones de cheval ? Dommage collatéral. C'est bien normal.

Tristement, les énoncés ci-dessus décrivent assez bien l'état du sport professionnel. Pour ces excellentes raisons, les athlètes de haut niveau se dopent comme s'il n'y avait pas de lendemain, se bourrent de pilules et se piquent à l'aide de seringues comme si leur cul était une cible pour les dards. Rien n'est banni : le foie de taureau réduit en poudre et sniffé juste après est très en vogue en ce moment.

[modifier] Cyclisme

Lance Armstrong dopage.jpg

La subtilité, tu connais?

Un sport où la réputation des participants n'est plus à faire, car l'acharnement des contrôleurs les font passer pour des pharmacies ambulantes et des délinquants. Ils est estimé que le sang d'un gagnant très moyen du Tour de France contient environ 10 000 euros de produits dopants et pourrait suffire à nourrir une famille somalienne pour 3 semaines. Certains experts se questionnent vivement sur les impacts sur la santé, en ce qui a trait à l'injection d'hormones de croissance de cheval, d'insuline de girafe et de lasagnes modifiées génétiquement.

Lance Armstrong, alias "Le Mono Gosse" est un exemple parfait. Quand il fut questionné à propos du troisième bras qui lui poussait dans le dos par des reporters très curieux, Armstrong l'arracha rapidement et dit de manière convaincante qu'il s'agissait d'un effet secondaire du sirop contre la toux qu'il prenait : pas lieu de s'inquiéter. Il donna le bras amputé à un enfant comme souvenir et s'en alla. Tout le monde applaudit le noble geste.

Un événement particulier attira l'attention alors que le survivant du cancer disputait une étape de montagne du Tour de France. Notre miraculé montait l'Alpe d'Huez à 50 km/h, étant forcé d'utiliser ses freins dans les courbes afin de ne pas aller s'étaler en bas de la montagne. Il volait toujours plus haut tel un faucon, alors que les moteurs des voitures suiveuses, qui tentaient de rattraper le cycliste, explosaient les uns après les autres. Tout d'un coup, coup de théâtre : Armstrong commença à se métamorphoser en l'Incroyable Hulk. Il franchit la ligne d'arrivée avec son maillot déchiré par la masse de muscles verdâtres en mutation, ses roues maintenant carrées parce que le poids sur sa selle s'était décuplé, ce qui ne l'empêcha pas de faire un dernier sprint à 125 km/h. Il fut expliqué plus tard par son équipe qu'une lotion solaire avait causé le tout. L'explication était tellement sensée que personne ne posa de questions et tous applaudirent la performance dantesque.

Contador dopage.jpg

"Trois injections ce matin! Oui, TROIS!"

Armstrong dopage.jpg

"Ah ben, je t'ai battu, connard!"


[modifier] Baseball

Dopingsports1.jpg

Barry Bonds avant et après un investissement substanciel dans la business du sperme de taureau.

Une personne raisonnable pourrait penser qu'un sport où l'effort physique le plus brutal est de lever son cul pour un jogging de 50 mètres au début d'une manche serait exempt de drogues. Que de swinger une batte une vingtaine de fois par partie était compris dans les limites de ce qu'un humain pouvait accomplir. Eh bien non. Le baseball a le potentiel de détruire les dernières idées innocentes que vous auriez pu tenir à propos du sport professionnel comme un coup de batte en pleine tronche. Il peut sembler inconcevable que des grassouillets tels Manny Ramirez soient dopés, mais plus de 100 joueurs de baseball ont été pris à utiliser des stéroïdes.

Barry Bonds*, actuellement détenteur du record pour le plus de coups de circuit en carrière*, a réussi à prouver sans l'ombre d'un doute que l'usage de stéroïdes rapetissait le cerveau. Il est en effet intervenu avec ses fonctions cognitives lorsqu'il s'est présenté à une conférence de presse, habillé en travesti. Même si les reporters le trouvèrent comique et certains peut-être même bandant, d'autres n'ont pas digéré l'essai pathétique de détourner l'attention et osèrent poser les questions qui font mal. Bonds perdit immédiatement son accent efféminé, s'est presque étouffé sur son poulet PFK et déclara :

« Tout le monde a des squelettes dans son placard. Nettoyez le vôtre et je nettoierai le mien. »
~ Barry Bonds à propos d'admettre qu'il est trop pingre pour se payer une femme de ménage.

[modifier] Bodybuilding

Dopingsports5.jpg

Quand ce gars commença l'entraînement il y a 4 jours, il pesait 60 kilos.

Le Bodybuilding repousse constamment les limites de la décence et de la mort en ce qui a trait à la consommation excessive d'anabolisants. Des hormone de chevaux et de vaches sont régulièrement utilisées par les plus hauts athlètes cinglés. En fait, quand Jay Cutler gagna le Mister Olympia 2010, il hennissait et meuglait à la conférence de presse, laissant le public sans voix. Un vieil adage utilisé dans le jargon :

« Si c'est bon dans l'étable, c'est bon dans le gym! »
~ Bodybuilder à propos de la santé

Voici un shake typique pré-entraînement (Brassez bien avant que ça fasse des grumeaux et que ça explose !) :

  • Quarante (40) grammes de protéines en poudre
  • Seize (16) onces de lait
  • Deux (2) couilles d'éléphants hachées
  • Trois (3) gros contenants de créatine
  • Une (1) pinte de sperme de cheval
  • Quatre (4) onces d'huile à moteur Castrol
  • Huit (8) onces de Drano (garde les artères déboûchées)

[modifier] Lancer du fer à cheval

Dopingsports2.jpg

La fierté de l'Ohio, Alan Francis. 15 fois champion du monde. Grâce à un dopage acharné, il réussit à conquérir l'empire du lancer du fer à cheval.

La preuve ultime que le dopage n'est plus restreint aux sports insignifiants comme le baseball et le football, il a été récemment révélé que le plus grand modèle pour la jeunesse aux États-Unis, le champion incontesté du lancer du fer à cheval Alan Francis, fut pris la main dans le sac ! L'idole d'une génération avait les larmes aux yeux à la conférence de presse et admit son usage de drogues illicites. Il déclara d'une voix misérable :

« Si je ne prend pas de stéroïdes, mes lancers ne se rendent pas au poteau. »
~ Alan Francis, pleurnichant devant une audience bouche-bée

Tous ses sponsors l'abandonnèrent à la suite de ces fracassantes révélations. Jusqu'à tout récemment, on pouvait lire sur horseshoesonline.com :

  • Alan est un des compétiteurs les plus acharnés et aussi un homme au grand esprit sportif, un des plus grands ayant jamais tiré un fer dans un tournoi professionnel. Il s'agit d'un honneur pour notre compagnie de fabriquer ses fers à cheval !
  • Son niveau de performance est attribuable à sa biomécanique parfaite lors d'un lancer de fer, et aussi à la perfection de la courbure de ses fers, fabriqués exactement pour son système musculo-squelettique par Fers à Cheval Robidoux inc.

Ces compliments furent vite retirés du site web après l'annonce du dopage de Francis, mais votre reporter intrépide réussit à trouver ces citations. Un événement cataclysmique dans le monde, une vague de suicides fut rapportée, commis par les fervents admirateurs de Francis ne pouvant vivre avec le fait que leur héros ait triché.

[modifier] Catch

Dopingsports4.jpg

"Je suis l'heureux propriétaire de ce sport et faites-moi confiance, il n'y a pas de stéroïdes ici !"

La WWE® est la propriété de Vince McMahon, un mammouth de muscles dans la soixantaine qui exhibe fièrement ses bras de 22 pouces et ses veines protubérantes. En considèrant ceci, il est très difficile de croire la rhétorique si souvent martelée par McMahon la Bête que son sport truc est propre : il repète ad nauseam que ses catcheurs ne prennent rien de plus fort que de l'huile de foie de morue et des épinards alors qu'il fut lui-même reconnu coupable de distribution de stéroïdes dans les années 90. Il se vante d'avoir implanté un système de contrôle, lequel semble encore moins fiable que celui du Tour de France.

En fait les tests positifs sont utilisés pour se débarasser de catcheurs rendus indésirables avant que leur contrat n'arrive à échéance, pendant que les amoureux de McMahn comme John Cena ou Batista ne seront jamais déclarés positifs, même si un enfant de 6 ans peut se rendre compte qu'ils se dopent.

Chris Benoit était un autre catcheur qui mettait des pilules de stéroïdes dans ses céréales, sa bière et son crack. Après avoir honteusement assassiné sa femme et son enfant, il eut la décence de se descendre, nous sauvant le travail. Les policiers ayant travaillé dans la maison des Benoit rapportèrent une croissance musculaire d'une dizaine de kilos en une journée, alors que les policières durent se raser pendant un mois tant la testostérone dans l'air était puissante.

[modifier] Lien externe

Comme vous le savez certainement maintenant, la dÉsencyclopédie est un endroit pour apprendre et s'éduquer. Aprèes tout, c'est pour ça que vous êtes ici, n'est-ce pas? Alors ici, pourrez-vous trouver la dose de connaissance que vous êtes en droit d'obtenir ? Un excellent documentaire à propos des stéroïdes.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
 
1
 
10
 
0
 
1
 
0
 
3
 

Ce sondage a été créé le novembre 2, 2014 15:49 et 15 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia