Dodo

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Dodo.jpg

Le Dodo était un animal de la famille des oiseaux avec des becs et des plumes. Éteint depuis longtemps, la communauté scientifique se demande encore aujourd'hui quelles furent les raisons exactes de sa disparition. Fait des hommes ? Prédation ? Changement climatique ? Symbole de l'espèce disparue, il a cependant eu le temps d'être suffisamment étudié afin que l'on sache quelles étaient son apparence et son comportement.

Le Professeur Marc Dutroux (aucun lien de parenté) est par ailleurs célèbre comme ayant été l'homme de science le plus assidu à l'observation du Dodo.

[modifier] Habitat

Le Dodo est un animal qui vivait sur l'île Maurice, réputée pour son climat tropical très humide et chaud, ses nombreux cyclones, ses hordes de moustiques, ses tremblements de terre, ses volcans, ses pluies de météorite, et ses monstres-garous mangeurs d'oiseaux. Le Dodo préfèrait les climats tempérés, voire froids, et survivait très mal dans les vents forts ou les coulées de lave. Son prédateur et ennemi juré le plus connu était le moustique, dont la piqûre pouvait lui être fatale.

Le Dodo avait besoin, pour se reproduire, de creuser des terriers ou de former des nids en haut des arbres. Incapable de voler, et pourvu de pattes aux serres émoussées, il était forcé de vivre dans l'herbe, ce qui pouvait poser des problèmes durant les changements de saison car l'animal était sensible au rhume des foins.

On a observé quelques nids de Dodos sur des plages de galets, où étaient pondus des œufs, généralement placés en équilibre entre deux grosses pierres.

[modifier] Extrait du journal de Marc Dutroux, expédition de 1598

   
Dodo
Nous venions d'aborder l'île, qui se trouve être aussi belle que décrite par les premiers explorateurs. Outre la faune et la flore, exotiques et tropicales au point où l'on pouvait s'y attendre, mon intérêt s'est rapidement porté sur une drôle de petite créature. Il a l'apparence d'un oiseau, sans sembler pouvoir voler. Il est pourvu d'un long bec crochu, est rond, laid et pataud, et pousse d'assourdissants "Gwâk !" ; c'est probablement là le fameux Dodo dont on m'avait parlé. Il est intéressant de noter que l'animal n'est absolument pas craintif : nous avons eu droit à un véritable comité d'accueil composé d'une dizaine de spécimens, éparpillés sur la plage. Ils ne se sont pas enfuis lorsque j'en ai malencontreusement écrasé un en posant le pied sur le sable. Il est étonnant par ailleurs de voir la faible résistance de son organisme, car la pauvre bête est morte sur le coup. La tribu ne s'est pas non plus enfuie lorsque les hordes de rats que le bateau transportait se sont attaqués à eux. Ils ont également tenu pied lorsque mes marins, poussés à bout par d'incessants "Gwâk", les ont massacrés et mangés jusqu'au dernier. Cela me permet d'ailleurs de noter une première observation sur la bête : le Dodo est délicieux.
   
Dodo

[modifier] Comportement

Le Dodo survit le mieux en groupe. Cependant, il supporte très mal la compagnie de ses congénères ; c'est un animal fougueux et imprévisible, irascible et provocateur. Il ne supportera que très rarement la vue d'un autre mâle. C'est également un animal misogyne, qui n'hésitera pas à battre les femelles pour son propre plaisir, ou à les pousser dans des ravins, en poussant des "Gwâk" répétés de jouissance perfide.

Le Dodo s'entend beaucoup mieux avec les autres espèce, notamment la terrible panthère tueuse mortelle des tropiques, avec qui il aime jouer. Le Dodo est également extrêmement stupide, et il n'est pas rare de trouver des squelettes de Dodo sous des cocotiers, ces derniers aimant y faire leur sieste au moment où les noix de l'arbre sont sur le point de tomber.

La période de reproduction est très douloureuse pour les Dodos : la femelle n'ovule qu'une fois par an, dans un espace de dix minutes, à la période la plus froide. Le Dodo mâle devient alors très timide, et n'ose pas demander à la jeune fille s'il peut s'accoupler avec elle. Enfin, il faut déjà qu'il le veuille : le Dodo a une libido extrêmement faible, et préfère largement l'onanisme deux fois par an à une relation sexuelle en bonne et due forme.

La femelle peut pondre dix œufs par portée. Elle préfère en général pondre dans les nids de serpent, qu'elle trouve plus douillets. Une fois les œufs éclos, le petit Dodo doit trouver tout seul de quoi se nourrir, car les parents sont trop occupés à "penser" à leur propre survie pour prendre en compte celle de leurs rejetons. Cela est d'autant plus problématique que la seule nourriture que digère le Dodo tout juste sorti de l'œuf est le crocodile. Étrange quand on sait que le Dodo adulte est végétarien (il ne se nourrit que de cigüe et d'orties).

[modifier] Suite du journal de Marc Dutroux

Marc-Dutroux200.jpg

Aucun lien de parenté, je vous ai dit !

   
Dodo
Le climat sur l'île est très difficile à vivre, et, depuis une semaine, nous n'arrivons qu'à nous nourrir de Dodos. L'île est pauvre en fruits et en autres espèces comestibles, et, il faut l'avouer, le Dodo est délicieux. C'est un émerveillement pour les papilles, cru ou cuit, et le médecin de l'équipe nous a indiqué qu'il est excellent pour la santé, bourré d'antioxydants et de vitamines. Il est également très facile à chasser ; il nous suffit de nous accroupir et de tendre les bras pour qu'on Dodo surgisse des fourrés et vienne nous faire un câlin, alors même qu'un de ses compagnons est en train de rôtir juste à côté de nous. Je me demande alors si nous ne devrions pas faire attention à ne pas trop en manger ; cela pourrait mettre en péril l'écosystème de l'endroit, et surtout il faudrait que nous élevions des batteries entières consacrées à cet oiseau absolument succulent. J'y réfléchirai dès que j'aurai fini mes Dodo nuggets.
   
Dodo


[modifier] Alimentation

Le Dodo ne semble pas être pourvu de foie. Il peut ainsi mourir très aisément s'il avale quelque chose qui nécessite une quelconque filtration. Il a également un système digestif hors du commun de par son inefficacité. Le Dodo souffre constamment de problèmes gastriques, qu'il soigne en mangeant des pruneaux, convaincu sans que l'on ne sache pourquoi que ce fruit l'aide à fixer les selles.

Le Dodo se nourrit, comme dit plus haut, d'orties et de cigüe. Elles sont très difficiles à trouver sous les tropiques, et on considère qu'un Dodo sur trois mourrait de malnutrition tous les jours. Le Dodo est aussi très sensible au venin de l'ortie, et celui de la cigüe peut lui être fatal. On ne comprend pas pourquoi il ne mangerait pas plutôt des herbes hautes, parfaitement adaptées à sa morphologie et son système digestif, et pleines des nutriments dont il avait besoin.

[modifier] Fin du journal de Marc Dutroux

   
Dodo
Ce coup-ci, j'en ai ras-le-bol ! Ca fait un mois qu'on est arrivés, on a essuyé des dizaines de cyclones, un tremblement de terre, trois raz-de-marée, deux éruptions volcaniques, on a affronté des hordes de moustiques qui ont laissé trois de mes marins morts exsangues, et nous avons même dû affronter une sorte de créature cauchemardesque, ressemblant à une espèce de monstre ayant muté, un genre de monstre-garou, qui criait incessamment "Tortank ! Tortank !". Mais le pire dans tout ça, c'est le Dodo ! Cette horrible bestiole qui nous vrille les oreilles avec ses "Gwâk" et se retrouve toujours à nous faire trébucher en se fourrant dans nos pattes lorsque nous fuyons une des diverses catastrophes s'abattant sur son île ! Il semble de plus que l'animal soit irrécupérable, et trouve chaque jours des manière plus originales de mourir ! On en a vu tomber des arbres et se fracturer le cou, alors que cette saloperie est incapable de voler ! Je laisse tomber, je me casse de cet endroit de merde, et je le déclare haut et fort ; rien ne pourra jamais sauver le Dodo, il est tout simplement inadapté à la vie !
   
Dodo

[modifier] Le Dodo aujourd'hui

Le Dodo, bien que disparu depuis longtemps, est l'emblème de la République de Maurice. Visiblement, les autochtones sont très heureux à l'idée d'avoir comme emblème un oiseau hideux prompt à l'autodestruction, et poussant d'horribles "Gwâk !"

Dodo2.jpg

Gwâk !


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Bienvenue dans le muséum de la sencyclopédie
Prehistoire2.png
Prehistoire1.png
Prehistoire2.png
Bibi  •  Chaposaurus Rex  •  Claude François  •  De la vérité sur la mort des dinosaures  •  Denver  •  Dinosaure  •  Diplodocus  •  Dragon  •  Dronte  •  Glyptodon  •  Mammouth  •  Trycodozome  •  Tyrannosaure  •  Vélociraptor

Merci de ne pas leur jeter des cacahuètes !

Prehistoire1.png
Prehistoire2.png
Prehistoire1.png
Partage sur...
wikia