Dexter

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
ShowtimePresents.png


Saison 1

Ouverture du score (Popping Cherry)

Ce soir, c'est le grand soir. Et ça va arriver, encore et encore... Il faut que ça arrive. Belle nuit. sencyclopédie est un site formidable. J'adore la pomme de terre négative. Les slogans des marques de céréales. Mes préférés. Mais pour l'heure, j'ai faim d'autre chose. Le voilà... René Skywalker, c'est le bon !

DEX.png

Le salon de discussion semble désert. Tant mieux, personne n'a besoin de voir ça !

Ne vous y méprenez pas, René Skywalker n'est pas un enfant de chœur ! Il a passé les dernières années de son existence à attirer de jeunes singes influençables dans ses filets grâce à un titre mensonger. Je ne sais que peu de choses sur lui, mais quatre suckers ont disparus ces six derniers mois après l'avoir rencontré. Aucun élément n'a pu prouver sa culpabilité aux yeux de Big Brother, mais ce n'est pas au vieux Singe Darwin qu'on apprend à faire la grimace. Ta route s'arrête ici René, sur la table d'opération de ma page. Ce soir, tu es ma proie. Inutile de Herculer, ta mort n'en serait que plus lente et plus douloureuse ! Tu vas enfin payer pour ta médiocrité, pour toutes les vocations que tu as brisées, pour tous les lecteurs que tu as fait souffrir, regarde-les René, regarde-les, droit dans les yeux !

REN1.png

Je vais maintenant lancer le protocole, ça risque de légèrement te picoter.

REN2.png

Pas de repos pour les faibles et lorsqu'au petit matin seulement, l'obscurité emportera avec elle tes dernières forces, la sencyclopédie aura enfin retrouvé son équilibre.

REN3.png

Mais demain est un autre jour, un autre grand jour. Et ça arrivera, encore et encore...

C'est du gâteau (Easy as Pie)

J'aime être sûr. Je le suis en général pour ces choses-là. Sois préparé... C'est ma devise. C'est mon point commun avec le troisième âge. Bien sûr, il n'y aura pas de médaille du sencyclopède pour l'excursion de ce soir. Mon nom est Dexter Little, chaque jour je lutte pour faire reculer la vermine des pages de ce site. Je catégorise, je nomine, je juge les articles malsains. Mais trop souvent, les malfaiteurs échappent aux mailles du filet, au nez et à la barbe de ces guenons et de ces singes qui comme moi, se battent pour un monde meilleur !

Mais pas cette fois Fard d'Axelandrie, pas cette fois. Ton petit jeu de mot faiblard n'a que trop duré. Demain tu rejoindras René Skywalker dans les limbes de l'oubli. Personne ne te regrettera, personne ne te pleurera, pas même ton auteur, mais ça tu dois le savoir, car il t'a abandonné depuis bien longtemps. C'est ce qui nous rapproche. C'est ce pour quoi je t'ai choisi Fard d'Axelandrie. Un IP t'a mis au monde, un autre IP t'en enlèvera, c'est dans l'ordre des choses. L'équilibre de la nature singes se rétablira, article par article, nuit par nuit ! Je ne vis que pour cela !

FARD1.png

A chaque victime, toujours le même rituel, il me rassure, il m'apaise.

FARD2.png

Une fois tes catégories enlevées, plus personne ne se souciera de toi.

FARD3.png

Privés de tes lumières, les papillons de ma jeunesse seront enfin en sécurité !

NG1.png SPN1.png JCN1.png
Chaque nuit, je fais le même rêve. Des personnes crient, souffrent et agonisent tout autour de moi. Elles veulent me parler, elles me demandent de les sauver, mais je peine à les voir, je ne discerne que de vagues lignes de texte incompréhensibles. Tout à coup, un froissement glacial se fait entendre, puis les voix semblent s'évanouir. Que leur est-il arrivé ? Étais-je le seul à pouvoir les entendre ? Qu'est-ce qui pouvait bien les terrifier à ce point ? La réponse est probablement cachée en moi, attendant patiemment l'épisode final pour venir m'exploser au visage...

Les mots, quelques fois il ne peuvent sortir de ma bouche, d'autres fois il m'aident à contrôler le chaos. Je ne peux réprimer cette envie de faire du mal aux articles, de les tronquer, de les défigurer. C'est dans ma nature, je suis un fossoyeur en série. J'agis dans l'ombre, je me glisse dans les modifications nocturnes, pour servir la justice, ma justice ! Le code de Little, mon ex-adopteur est satisfait, et moi aussi. Little était un grand sencyclopède ici sur la sencyclopédie, il m'a appris à réfléchir comme tel, à couvrir mes singeries. Je suis un singe très discret. Je choisis méticuleusement mes victimes parmi les articles les plus corrompus et les plus démoralisants jamais publiés.

Mon terrain de chasse, les Pages au hasard. Mon Dieu, ça va faire bientôt plusieurs secondes que j'erre là-bas, et je n'ai toujours pas assouvi ma faim d'édition. Aurais-je donc fini par venir à bout de toute cette fripouille crasseuse ? Non, heureusement pour moi, il se tient là, debout, juste devant la sortie de la crèche, à attendre son papa. Tu veux monter petit ? Je peux te ramener chez toi, j'ai des bonbons et un GPS. A peine referme-t-il la portière de la voiture que je lui ôte sa catégorie. Tu est à moi Bzz le bébé, pour le reste de la nuit et l'au-delà !

BZZ1.png

Oh mais tu pleures, c'est trop mignon, hélas ça ne prend pas. Il fallait y penser avant !

BZZ2.png

Tes petits amis ont eu plus de chance que toi Bzz le bébé, je ne touche pas aux animaux !

BZZ3.png

Le déni de paresse est un lourd fléau, j'espère que ton séjour dans le frigo refroidira tes ardeurs !

J'ai de la chance, jusqu'à présent, mes collègues de Big-Bro ne se doutent encore de rien. Des fois je me demande à quoi cela ressemblerait si tout ce qui est nié et inconnu en moi refaisait surface. Mais je ne le saurai jamais, je vis caché, ma survie en dépend. Pour échapper à tout soupçon, je me dois d'être polyvalent, mais ce ne sont pas les réseaux qui manquent ici sur la . La Teumonie semble être une cible parfaite pour ce soir, mais je me ravise au dernier moment. C'était moins une, elle est trop bien intégrée au système pour que sa disparition passe inaperçue. La bête affamée qui sommeille en moi me force à continuer. Je dois me dépêcher ou je vais devenir incontrôlable, et il ne faut en aucun cas prendre le risque de se faire bannir, Little me le répétait sans relâche. Je brûle, je le sens. Je passe de la Teumonie en Mer Mouillée, je voyage à Trizoland et puis soudain, ça y est, mon Sphincter jubile !

SPH1.png

Tu n'es qu'un ramassis de synonymes vulgaires et de références futiles.

SPH2.png

Je vais commencer par sectionner tes liens internes, un par un.

SPH3.png

Regarde la souche pitoyable que tu est devenu ! Dis-moi que tu regrettes ce que tu as fait, avant que je ne te retire toute la verve épaisse, collante et filandreuse de ton manque d'inspiration !

L'étau se resserre (Morning Comes)

Tout est fini, vous arrivez trop tard. Je me tiens seul, au beau milieu des soutanes dont les lambeaux déchirées par la mort virevoltent dans les airs. Ce sont les corps des apôtres de Dieu qui gisent dans cette nef. Le sang du Christ coule entre mes doigts. Priez pour moi, pauvre pêcheur. Pour la première fois de ma vie, j’ai perdu tout contrôle. La bête à eu raison de mon sang froid, de mon rituel, du code de Little. Je n'avais pas réussi à trouver d'article suffisament mauvais ce soir, mais ce soir était un grand soir, et ça allait arriver, encore et encore... il fallait que ça arrive. Je retournais donc en territoire québequois, sur les lieux de ma première édition, à la recherche d'une proie facile. Au détour d'une rue, j'apercevais Count Gillet, une vieille connaissance. Il sait ce que je suis, ce que je viens chercher, des sales types dans son genre. Mais ce lâche n'a aucune parole, je devais en profiter. Quelques $ canadiens m'avaient permis de lui soutirer une liste de cibles potentielles. Je feuilletais les pages, haletant.

  • André Arthur ? Non, cet homme est un putain d'intouchable, voté on ne sait comment au Best Of. Je perdais patience, aucun nom ne semblait correspondre. Tous les articles que m'avait donné mon indic' restaient introuvables, j'étais dans une impasse. Il fallait faire vite, l'aurore approchait.
  • Darth Cloutier[1] ? Non, impossible de l'approcher depuis la mise en service de la Toile Noire. Coup de chance, le mot de passe trouvé sur le corps de Walky me donnait accès à la liste de ses contacts. Bingo, je le tenais ! Darth Ratzinger, dit le Cardinal, pouvait faire ses prières, le jugement dernier était à portée de clic à l'imparfait[2].
CARD1.png

Tu aurais du repartir sur Wikipédia quand il en était encore temps !

CARD2.png

Tant de Papes et si peu de sacs... je devais trouver une solution, nom de Dieu !

CARD3.jpg

Ce charnier pontifical ferait son office, mais pour combien de temps seulement ?

Ami ou ennemi ? (The Dark Defender)

NG2.png SPN2.png JCN2.png
Je n'arrive plus à trouver le sommeil. Chaque nuit, les contours de mes songes se font plus nets, plus précis. Je peux à présent distinguer un homme, mon père certainement, anormalement calme au milieu du chaos, presque pensif. Il ne prête pas attention aux personnes autour dont les voix se font pourtant de plus en plus stridentes. Ma tête va exploser, il faut que ces voix cessent, je ressens le besoin irrépressible de les faire taire. Et si ces cris avaient tout déclenché ? Et si ma mémoire essayait de faire rejaillir certains souvenirs enfouis pour me prévenir d'un danger grâve et imminent ? Je l'espère en tout cas, j'ai très peu de souvenirs de mon enfance.
CARD4.png

Tu as répondu à mon appel aujourd'hui. J'aurais dû m'y attendre, 265 Papes en une nuit, ça ne passe pas totalement inaperçu. Comment vas-tu réagir ? Il est trop tôt pour pouvoir le dire. Chaque nuit est un sanglant succès pour moi, mais je l'espère aussi un souci de moins pour toi. Après tout, nous nous battons tous les deux pour le même idéal. Je suis le chevalier noir de ta croisade évangélique. J'espère avoir enfin trouvé le frère, l'ami, le confident que je n'ai jamais eu. Je nous imagine déjà ensemble, tapis dans l'ombre, main dans la main[3], à l'affût du moindre article à éditer, de la moindre catégorie à épingler. Ça faisait longtemps que je t'attendais, ne me déçois pas, ne me déçois surtout pas...

PG1.png
PG2.png
PG3.png
PG5.png

Retour à l'envoyeur (Return to Sender)

Ma couverture est grillée, mon meilleur ennemi, mon confident de deux jours, en qui je plaçais tous mes espoirs, m'a lâchement trahi. Tous ces corps de texte démembrés, ces entêtes mal découpées, ces pieds de pages écorchés vifs vont peu à peu refaire surface. Je dois m'enfuir avant que les regards ne se tournent vers moi, mais pour l'heure, j'ai soif de vengeance. Je ne vais même pas me donner la peine de te traquer, je sais que tu laisses ton empreinte sur toutes les pages que tu modifies, amateur ! Je me contenterai d'attendre ton retour. Récupération du temps de travail oblige, tu n'as pas encore daigné alerter la meute de mes singeries. Mais lorsque tu le réaliseras, il sera déjà trop tard, et tu t'en mordras les doigts, fais-moi confiance pour ça, je t'y forcerai s'il le faut. Ta page de lesbienne prépubère de gauche ne te sauvera pas, je vais te faire disparaître et je vais prendre un plaisir fou à le faire. Te voilà, tu es en avance, étrange, ce n'est pourtant pas dans tes habitudes. Mais qu'importe, la section déjà est en cours de modification, je recharge mon éditeur de texte, le piège est tendu.

DexPG.png

Je sais que tu tenais beaucoup à ta boîte utilisateur.

DexPG2.png

Ne t'en fais pas, tu la rejoindras bientôt de l'autre côté.

DexPG3.png

Mais avant, je vais te fouetter comme un singe jusqu’à ce que tu me supplies de te publier.

NG3.png SPN3.png JCN3.png
   
Dexter

J'ai essayé de les arrêter, Dexter, j'ai essayé tu m'entends ? Épargne-les par pitié, ils n'ont rien à voir avec tout ça !

   
Dexter
La bête rugissait en moi. Je savais exactement ce qui allait se passer, tout était clair dans ma tête, cette faim sans cesse grandissante, cette bête incontrôlable, ce rite de passage. Nuit après nuit, sans en avoir conscience, un singe s'emparait de mon esprit, et ce singe, c'était toi, en moi. Tu détruisais les articles miteux d'un site de pacotille pour soulager ma conscience et me redonner espoir. Mais ton appétit était devenu trop grand, et mes nuits, trop courtes. C'est alors tu m'as poussé à accomplir moi-même le mal que tu leur faisais durant mon sommeil. Inutile de te cacher plus longtemps ! Sors de mes rêves, singe de mes songes, rejoins-moi ! Libérés de nos démons, nous serons plus forts, sans limite, et sans frontières ! Je serai le monstre de mes rêves !

Season 2


Prochainement dans Dexter...


Turning Biminese (L'appel du large)

DW1.png

Je devais remonter à source, faire disparaître celui par qui tout est arrivé !

DW2.png

Ce soir, c'est le grand soir. Et ça va arriver, encore et encore...

Click.jpg
Il faut que ça arrive !


  1. le Seigneur Noir des pédophiles durant les années 80
  2. je le reconnaissais, il m'était devenu difficile de respecter la concordance des temps
  3. oubliez cette partie, rappelez-vous du reste mais oubliez cette partie


Casimir.gif  Portail de la télévision

GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
Autres langues
wikia