Deux points

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


Les deux points, plus communément appelés ":" ont fait une apparition en force dans la société lorsqu'on inventa l'écriture. Cependant, il ne faut pas s'y fier ! Ces deux points ont pour certaines personnes une signification tout autre de celle qu'on pourrait penser... Pour certains ces deux points amènent une explication, un exemple, pour d'autres ils ne veulent rien dire (on appelle ces gens des Analphabètes) mais on connait aussi certains spécimens humains qui apprécient ces deux points en tant que "lol" (Kevin), mais aussi comme "courgette", "agrafeuse", "Playstation" ou encore "traîneau" (les Alcooliques Anonymes)...

[modifier] Son histoire

[modifier] Pendant la préhistoire

Zorg le brave (non, ce n'est pas un ET) est soi-disant à l'origine des deux points.* Un jour alors qu'il allait vérifier la croissance de ses potirons, il rencontra un dinosaure (ceci n'est pas un anachronisme car tout le monde bien sait que Zorg prenait régulièrement des champignons hallucinogènes). Ce dernier (un oiseau qui ressemblait étrangement au Pokémon Ptéra) menaça le pauvre Zorg de détruire ses cultures si il ne votait pas pour lui à son défi Skyblog... Zorg, bien qu'il fût brave, décida d'obéïr à l'animal et vota pour lui. Par peur, il amena sa femme Zorga à en faire autant.

C'est ainsi que Ptéra gagna son défi contre Coconfort à 2 points contre 0. (Coconfort n'ayant pas de jambes, il aurait été difficile pour lui d'opérer un tel chantage). Zorg le brave, s'étant alors éternellement lié d'amitié avec le Pokémon, décida de lui faire un enfant, qu'ils nommèrent Deuxpoints. L'enfant (qui avait des ailes violettes et roses) eu la chance de vivre très longtemps. Ses jours ne prirent fin que lorsque qu'un imbécile ouvrit la mer en deux, lui balançant un tsunami sur la tronche.

*source: un coquillage

[modifier] Avec l'invention de l'écriture

Un certain Jésus, né aux alentours de -25 av. JC, découvrit l'enfant mort sur une plage alors qu'il cherchait son tube de crème solaire. Celui-ci, qui cherchait à tout prix quelquechose pour se rendre intéressant, décida de le ressuciter (ben tiens...), cela dit, puisque l'enfant était mort suite à des miracles divins, Jésus ne parvint pas à le réanimer. Trois apôtres qui l'espionnaient (en fait eux aussi cherchaient le tube de crème solaire) furent alors pris d'un fou rire inexorable. Jésus fut outré.

« Mais ils se foutent de ma gueule ! »

~ Jésus à propos de ses apôtres.


Toujours prêt à faire des miracles, Jésus effaça la mémoire des trois garnements (c'est pour ça qu'on ne retrouve aucune trace de cette partie de la vie du prophète dans les évangiles. Nous ne l'avons appris que grâce au crabe qui a retrouvé le tube de crème solaire) et maudit l'enfant. Il le fit disparaitre en l'enterrant quelque part en Allemagne.

[modifier] Toujours plus loin

Dans les années 1300, ou 1400, ou 1500, Sacha Guitry vous le dira, un jeune garçon appelé Gutemberg joua aux billes avec ses petits camarades. Enfin, c'est la version qu'il a donné à l'époque à sa mère, alors que tout le monde sait bien qu'il passait son temps à inventer l'imprimerie, le délinquant ! Quoiqu'il en soit, il perdit quelque chose qui roula, roula, roula et roula encore jusqu'à tomber dans une cave. Gutemberg y tenait mais n'osait pas demander la permission à sa maman pour visiter la cave. L'objet mystérieux sombra dans l'oubli.

Et pourtant, il se passa des choses pour ainsi dire étranges dans cette cave de l'Allemagne. Un beau jour, il en sortit un monstre. Et quel monstre ! Ce n'est autre que l'enfant de Zorg et de Ptéra. La populace, à l'époque encore très croyante, crut à un maléfice du Père Tong (le monsieur de la maison de la cave) et le fit bruler. Gutemberg saisit alors l'occasion et alla récupérer son objet. Alors âgé de 17 ans, il commençait à avoir des rhumatismes et s'effondra comme une pauvre merde dans la cave. C'est l'enfant-monstre qui vint le sauver. Gutemberg, reconnaissant, lui demanda son nom. Deuxpoints le lui dit et la malédiction de Jésus fut levée: les deux points existèrent de nouveau.

[modifier] La révolution informatique

Aujourd'hui la plupart des gens ont oublié l'histoire de Zorg et de son enfant. Gutemberg, trop fier de sa découverte des deux points, décida de garder son secret pour lui. De nos jours les deux points ne sont plus que :. On les retrouve sur nos jolis claviers azerty entre le  ; (inventé par Tinky-Wisky), le / (hommage à la massue de Zorg) et le  ! (dont on ne connait pas encore les origines).

[modifier] Quelques exemples d'utilisation du :

  • Tu es con : tant pis
  • Tu as faim : mange des carottes
  • Courgette : légume
  • SDA : Société Destructrice des Animaux
  • Auchan : La vie, La vraie
  • Soleil : jaune
  • Loto : A qui le tour ?
  • Couette : Sèche-cheveux
  • Il est beau : homosexuel
  • Elle est rousse : mouton
  • Ta Mère : le pâté
  • Conduite accompagnée : saucisson
  • Bob : Bob à l'envers
  • Aldous Huxley : joli nom
  • Nutella : parapluie
  • Livraison : roses
Qu'avez-vous pensé de l'article "Deux points" ?
 
2
 
0
 
1
 
1
 
1
 
1
 
4
 

Ce sondage a été créé le février 15, 2008 07:30 et 10 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia