Design industriel

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le design industriel est un truc que tout le monde il essaye de le définir par ce que justement personne y sait ce que c'est.

En fait ce n'est jamais qu'un mélange de marketing et de conception assaisonné d'un peu de sociologie et d'ergonomie pour faire plus sérieux.


[modifier] Spécificités

Maintenant on peut se demander quelle est la différence entre le design tout court et le design industriel... Ben tout comme tout terme suivit d'un qualificatif le design industriel est quelque chose de plus précis que le design tout court. Plus précis que pas précis du tout revenant à dire qu'il est envisageable que 3 ou 4 personnes en partagent la même définition.

La définition la plus répandue, partagée par un pote à moi et moi, mon chien et un gars un peu crédule qui m'écoutait dans le tram raconter mes conneries, veut que le design industriel soit "A la base de tout nouveau produit ou service produit par l'industrie". L'avantage quand on est designer c'est qu'on a l'impression d'avoir conçu tout le produit une fois qu'on a rendu nos planches, le reste n'étant plus que de la vulgaire "mise au point". C'est un travail très gratifiant.

[modifier] Règles

  • Le choix du style vestimentaire est primordial, avant tout, il s'agit de conforter le client industriel dans son illusion que le designer est allumé de base, à moitié génial à moitié fou, qui vas lui pondre une merveille le temps d'un "Mamamia !! Ké beautifull !!". Le designer se doit donc de privilégier un savant mélange des styles : costume Hugo Boss et baskets par exemple, assaisonnée d'une touche de couleurs vive pour attirer l'œil.
  • Le designer a arrêté la drogue. C'est plus à la mode... Pour se détendre il fait du Tai Shi.
  • Le designer est un spécialiste, son vocabulaire doit être hermétique au profane, si possible agrémenté d'anglicismes comme "brief", "rough", "branding", "mechandising". Ça fait plus class.
  • Le designer SAIT. Il le gueule bien fort au pauvre petit c** de marketeux qui prétends lui donner le profil du consommateur cible.
  • D'ailleurs le designer est un humaniste, pour lui le "consommateur" s'appelle "utilisateur". En plus il n'est pas question de lui vendre un produit mais de lui faire plaisir. Nan mais !
  • Le designer s'entend très bien avec l'ingénieur. C'est l'ingénieur qui s'entend pas avec lui par ce qu'il est borné.
  • Le designer fait l'intermédiaire entre le marketing et l'ingénieur. Comme c'est intraduisible il fait des dessins...
  • Au passage il ajoute du "sens", de l'"usage" et des symboles mystiques. Mais personne ne s'en rends compte.
  • De toutes façon le designer est une victime, tout le monde le prends pour un dessinateur...

[modifier] Voir aussi

Design

Partage sur...
wikia