Design

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le design est une discipline destinée à intégrer à une structure ou un objet des éléments esthétiques, fonctionnels, symboliques ou structurels, ou encore d'intégrer à une fonction des éléments esthétiques, fonctionnels, symboliques ou structurels, ou encore d'intégrer à une œuvre d'art des éléments esthétiques, fonctionnels, symboliques ou structurels, ou bien d'intégrer à un symbole des éléments esthétiques, fonctionnels, symboliques ou structurels.

Je crois que c'est tout.

Ah non, le design peut aussi être destiné à intégrer des éléments techniques à une structure, un objet, une œuvre d'art, une fonction ou un symbole. Réciproquement, il peut permettre d'intégrer des éléments esthétiques, fonctionnels, symboliques ou structurels, voire techniques, à une technique.

Je pense que cette fois on a fait le tour.

On me signale que l'on peut aussi intégrer à une structure, un objet, une œuvre d'art, une fonction, une technique ou un symbole également des éléments didactiques, productifs, scientifiques, religieux, politiques, conceptuels, philosophiques, joviaux, artistiques, platoniciens et des canards.

Et réciproquement.

[modifier] Histoire

[modifier] Antiquité

À l'époque lointaine de l'Antiquité, les gens parlent latin, mangent des oreilles de truie et se battent à coups de gros couteaux de cuisine contre les Alamans. Ils ne savent donc pas ce qui est bon pour eux.

Le design est almost inconnu, exception faite de quelques exemples cités plus bas. Les gens se contentent donc en général de s'asseoir sur des billes de bois pratiquement pas designed.

[modifier] Moyen-Âge

Au Moyen-Âge, les gens parlent le vieux français et se battent contre les Saxons. Ils ont fait de gros progrès et startent lentement à designer des objets, en dépassant le simple stade de la fonctionnalité et en intégrant petit à petit des éléments esthétiques.

Un excellent exemple de cette évolution se trouve dans la peinture de la conversion de Saint-Augustin de Fra Angelico. À l'époque, il est courant de protéger les murs avec des tapisseries, des bouts de bois ou des morceaux de toile pour ne pas les tacher bêtement lors des orgies, comme ça on peut retrouver sa caution quand on quitte la location. L'idée germe alors dans les milieux naissants du design : pourquoi ne pas ajouter une surplus value à ces protections, par exemple en les peignant avec des petits bonshommes pour faire joli.


Conversion de st Augustin.jpg

La conversion de Saint Augustin, bel exemple d'intégration religio-philosophico-esthétique à une structure initialement fonctionnelle


L'idée va à tel point se développer que peu à peu, ces tableaux perdront leur fonctionnalité première et ne seront plus utilisés que dans un but esthétique.

C'est le triomphe de la forme sur la fonction.

Mais l'Église Catholique va en Europe s'emparer du concept et le faire évoluer pour associer à cet objet une symbolique spirituelle : le tableau n'est plus seulement un process esthétique, mais dérive vers une fonctionnalité religieuse. Ce sera cette valeur que les tableaux garderont pendant quelques siècles : ils sont avant tout un type d'objet ayant du meaning.

C'est le triomphe de la fonction sur la forme.

[modifier] Époque moderne

L'époque moderne, c'est le bon temps : on se bat contre les impériaux. La société atteint un threshold et des valeurs comme le confort se développent, c'est du pain bénit pour les designers qui s'en donneront à cœur joie.

Un breakthrough est accompli par Léonard de Vinci qui a la bonne idée de dessiner des sets de table avec des petites illustrations de machine volante, histoire de mettre un peu de fun dans la grisaille quotidienne. Mais en réfléchissant, il se rend compte que l'avion n'existe pas encore et que ces illustrations pourraient être une bonne occasion d'ajouter une étude d'ingénierie à son concept. Jolly good work.

C'est la victoire de la fonction sur la forme.

Parallèlement, de Vinci travaille sur le plan d'une femme qui serait assise avec un sourire énigmatique, mais le workplan sera bouleversé par une découverte simple, mais géniale : on peut ajouter à cette étude technique des développements picturaux, et fusionner le côté structurel initial avec une mise en œuvre artistique. La vision de de Vinci évoluera dans la seconde direction à tel point que la première tendra à être oubliée.

C'est la victoire de la forme sur la fonction.


Design for a Flying Machine.jpg

Ébauche de machine volante. Intégration well done d'une plus-value intellectuallo-structuro-scientifique à un concept artistico-esthétique

[modifier] Époque contemporaine

Le design de l'époque contemporaine, pendant laquelle on fait la guerre aux Allemands, se résume en 3 phases principales :

  1. la subordination de la fonction à la forme ;
  2. la soumission de la forme à la fonction ;
  3. l'assujettissement des notions d'affectation pratique aux concepts morpho-structurels.

Chacune d'elle est typically décrite par un objet qui en représente l'essence :

  1. les chaises suédoises dites de la phase I (sfays syéddöys) ;
  2. les chaises suédoises dites de la période 2 (möbyllyerd skantynnaf) ;
  3. les chaises suédoises dites de la troisième époque (meubjlesjkanyenby).

[modifier] Relations du design avec d'autres disciplines

[modifier] Design et architecture

L'architecture n'est qu'une expression de la significance du design, appliqué à un art fonctionnel comme l'architecture qui englobe le design. Réciproquement, l'architecture est un sous-groupe du design, puisqu'elle applique des cas particuliers des principes généraux du design, à savoir l'intégration esthético-fonctionnelle aux éléments architecturaux.

On peut donc résumer en disant que le design est une sous-discipline du design, de même que le design est une sous-discipline de l'architecture.

Il ne faut pas croire pour autant que l'architecture est le design. Les deux disciplines s'opposent fortement, notamment dans leurs implications relatives.

[modifier] Publicité : design vs. marketing

Dans le domaine de la publicité, le design essaime également et s'oppose directement aux techniques de marketing. Alors que le marketing cherche à cibler la publicité pour un panel de consumers précis, le design au contraire attend que le public soit séduit par une démarche fusionnelle quant à l'ergonomie, le style, l'esthétique et le symbole. Et la fonction.

La question de savoir si le design est le sujet ou l'objet de la publicité, à moins que ce ne soit la publicité qui ne soit le vecteur, ou au contraire l'essence du design, fait encore rage.

On pourrait synthétiser cette crossed progression en faisant valoir que le design intègre des valeurs communicationnelles à une structure, un objet, une œuvre d'art, une fonction, une technique ou un symbole, aussi bein que des éléments didactiques, productifs, scientifiques, religieux, politiques, conceptuels ou philosophiques.


[modifier] Design et design

Il est clair que le design procède à la fois du design en tant qu'en-soi, mais aussi comme valeur ajoutée du design.

En ce sens, il est évidemment possible d'intégrer des éléments de design (l'application) au design (le concept).

Un exemple permettra de mieux cerner le problème : je crée un verre auquel j'ajoute intègre des éléments structurels et esthétiques - en l'occurrence une anse pour pouvoir l'attraper facilement et puis je le fais en terre cuite parce que c'est joli - : il s'agit là d'une étape de design banale (l'application). Maintenant, je vais conceptualiser tout ça avec un coup de design for itself - j'appelle mon verre une tasse par exemple - : on a dépassé la simple application, j'ai créé a posteriori du design (concept) auquel j'ai ajouté des éléments designistiques, comme l'anse.

Je crois que tout ça est parfaitement clair.

[modifier] Design et design vs. design

Hein ?

[modifier] Les designs

C'est à la mode, désormais il existe le design produit, le design graphique, le design culinaire, le design événementiel, le design d'espace, le design industriel, le design stratégique, le design avancé, le design automobile, le design urbain, le design d'interfaces, le design artisanal, le design packaging, le design d'identité, le design global, le design de concept, le design prospective, le design management... Vous êtes peut être designer sans le savoir...

[modifier] Exemples de design successful

Penchons-nous sur quelques success stories du design qui montrent un achievement particulièrement abouti du workflow de création des objets.

[modifier] Le canard

Le canard est une magnifique réussite du point de vue du design, exceptionnellement bien conçue sur le plan fonctionnel/structurel. On retrouve chez lui trois emplois principaux :

  1. la nage ;
  2. le vol ;
  3. la marche.

À cela s'ajoutent quelques autres fonctions secondaires (remuer la queue de façon grotesque ou émettre des sons ridicules) que nous n'étudierons pas, mais voyons en détail ses points forts.

Chaque fonctionnalité du canard est optimisée dans la limite des possibilités globales : on se doute bien qu'une efficacité accrue dans le domaine de la nage avec un système de nageoires pectorales aurait été une limitation dans le domaine du vol. Au contraire, une spécialisation ciblée des différentes parties de l'objet lui permet de répondre correctement aux tâches prévues par le cahier des charges.

À cela s'ajoutent quelques raffinements esthétiques (robe chatoyante, bec aplati du plus bel effet) qui ont trouvé leur public.

Enfin, le canard est un magnifique exemple de projet eco-conçu dans une logique de développement durable. A la fin du cycle de vie du canard, d'innombrables produits recyclés inondent les marché du design culinaire: Foie gras, confits, magrets...


Canard.jpg

Excellent paradigme fonctionnalo-esthétique : le canard.

[modifier] La pomme

Sans doute l'un des objets les plus aboutis sur le plan du design : elle allie à ses qualités esthétiques une belle plus-value symbolique pour commencer. Elle s'est entre autres rapidement imposée chez la middle-class personne comme une expression de la tentation. On doit saluer le travail des designers qui ont pu créer cette belle synergie transconceptuelle. Des éléments métaphysiques et religieux ont largement enrichi ce premier jet, grâce à une technique audacieuse de apple-pushing dans d'autres disciplines comme l'édition de best-sellers religieux qui reprennent le concept, ou le design d'expressions courantes (discipline sous-estimée du design) comme « Et ma grand-mère, elle a mangé une pomme. ». Tout cela participe à l'évidence d'un vaste projet de design universel.

Au-delà de cette stratégie communicatoire et symbolistique, on apprécie énormément dans l'objet les aspects ergonomistiques bien intégrés et qui se fondent littéralement dans les courbes de la pomme. On remarque en particulier :

  1. une espèce de petite ficelle située en haut, appelée pédoncule, qui permet de la ranger sur un arbre, sans gâcher l'apport coloré de l'ensemble, mais au contraire permettant de laisser apparaître l'objet ;
  2. un genre d'enveloppe colorée qui permet non seulement d'égayer le quotidien, mais aussi de protéger la pomme de la poussière ;
  3. une sorte de bout inférieur pas tout à fait rond, comme ça on peut la poser sur une table sans qu'elle roule.

Il semble qu'en plus elle soit comestible, ce qui ne gâche rien.


Pomme Idared.JPG

Apparence travaillée, ergonomie poussée à son extrême : la pomme

[modifier] La cascade de montagne

Il est étrange qu'un objet comme la cascade de montagne ait remporté un tel succès auprès des foules : bien qu'elle soit extrêmement bien achevée du point de vue formel et qu'elle soit très harmonieuse et séduisante plastiquement, on ne peut s'empêcher de la trouver particulièrement inutile.

C'est pourtant paradoxalement une belle réussite dans le domaine du design, puisque la cascade de montagne n'a précisément pas de fonction pratique. Les concepteurs ont pu complètement sacrifier ce côté pour mettre en exergue la beauty value, à tel point que cet objet est littéralement un must-have de nos jours dans les zones de montagne.


[modifier] La cathédrale gothique avec intérieur baroque


Essaye de faire mieux que ça, eh, rigolo de Philippe Starck !
Partage sur...
wikia