Deep purple

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Deep purple (violet de dioxazine en français courant, de formule C34P22C12N4O2 pour les initiés !) naquit en 1868, alors que José Balta est élu président au Pérou, lors du traité de Fort Laramie contracté entre les Indiens et Georges W Bush. D'un commun accord ils choisirent les membres du groupe formés par des pionniers du rock comme Johann Sebastien Bach, Sheila ou encore Eros Ramazzoti.

[modifier] Membres

Les membres retenus par le jury de la Nouvelle Star Academy diffusé à l'époque seulement sur transistor furent:

  • Yann "solo" Paice le batteur, a apprit le jembé au sein de la tribu africaine des Maori et a perfectionné sa technique en tapant sur sa petite soeur. Ses cheveux longs lui ont longtemps permis d'amortir les chocs de la grosse caisse.
  • Ritchie Rich Black-mort joue de la cithare électrique et occasionnellement du ukulélé. Il a notamment joué un duo légendaire avec IZ à Woodstock en 2009 avant que ce dernier n'éclate. Lorsqu'il ne joue pas, il passe le plus clair de son temps en cure de gestion de la colère.
  • Jon Lord a apprit l'orgue dans un couvent avec Jean Sebastien Bach.
  • Danny Glover était bassiste, il a joué avec le groupe avant de préférer le boys band Aliage. En 2009 il a déclaré au magazine Salut les copains que Johnny reste une référence pour lui et que désormais il est "trop vieux pour ces conneries".
  • Ian Gillan a chanté des opéras pour Mozart lorsqu'il était au conservatoire et s'est finalement cassé les cordes vocales lors d'un live où il est écrit "fabriqué au Japon" sur la boite.

Mais établir la composition évoquée ci dessus (ou dans l'essai plus poussé chez nos confrères ennuyeux d'à côté, qui nous prouve néanmoins que c'est le bordel) n'est qu'une tentative vouée à l'échec de masquer la vérité évidente : en effet Deep Purple est considéré aujourd'hui encore comme l'un des premier et des seul groupe quantique de l'histoire. C'est à dire qu'on ne peut ne peut pas acquérir plus de deux informations au même moment sur l'état (quantique) du groupe, rendant toute tentative de classifications d'informations (dont le nom des membres) vaine.

Ainsi, il sera impossible de connaître la composition du groupe à une date donnée : le seul moment où vous pourrez observer le groupe, ça sera lors d'un concert, mais alors, impossible de connaître le date puisque comme dans tout concert qui se respecte, la drogue ambiante (consommée volontairement ou non (à cause des vapeurs)) aura pour effet de faire disparaître de votre esprit tout repère spacio et surtout temporel. Le temps de retrouver ceux ci, le groupe aura surement changé de composition. Tout ce qu'on pourra dire c'est qu'un jour le groupe était vaguement composé de telle manière... un jour.

Ce dont on est sûr en revanche c'est que le batteur Ian Paice fait partie du groupe durant toute son existence. Cela se prouve assez simplement en utilisant le raisonnement Cartesien. En effet, le batteur, assis derrière sa batterie, frappe ses fûts, ses coups sont en réalité portés sur la peau des éléments de sa batterie. La "peau" nous ramène à "l'animal", et instinctivement au "cuir", liant ces deux éléments. Le "cuir" nous ramène à la vache, qui est un ruminant. Les ruminants possèdent une "panse", qui nous ramène, dans le monde approximatif du rock'n'roll, à "pense". Ainsi le batteur pense, donc il est et par extension il est membre du groupe, et donc c'est que le groupe existe. Ainsi on a acquis la certitude première que le groupe a existé, et avec lui son batteur, et ce malgré la prétendue dominance de l'incertitude quantique, ce qui démontre, au passage, encore une fois la faiblesse de la physique théorique face à la philosophie et la nécessité de trouver un modèle unificateur. Cette découverte majeure est attribuée à Jean-Sol Partre. La légende veut d'ailleurs que, quelque jours après cette découverte, il sortit de chez son buraliste et s'écria : "Mais oui c'est clair !" [1].

Quoi qu'il en soit, il a été de plus possible d'affirmer que le groupe n'a plus eu d'existence entre 1976 et 1984, lorsque durant cette même période le batteur répondit lors d'une soirée : "[...]je ne pense pas..." à un barman lui demandant si il reprendrait la même chose.

[modifier] Histoire

Ce groupe a été au top du Top 50 pendant les années 70 avant la période du disco et après la guerre de Cent Ans. Notamment en 1947 en même temps qu'Edith Piaf et juste avant K-maro.

Ils ont chantés des titres comme "Smoke on the water" (fumer sur l'eau, ça fait mal) slogan reprit pour les campagnes pour la démocratisation du tabac en France, ou encore une chanson sur les paresseux.

Le cinq-têtes est aujourd'hui entré au panthéon de la musique, à l'étage du rock, aux côtés de Dick Rivers et le groupe Début de Soirée. Cependant, au vu de son état quantique, impossible de dire si il s'y trouve encore.

[modifier] Références

  1. Eddy Malou, un autre grand philosophe contemporain affirme qu'effectivement cette phrase a été prononcée suite à cette découverte, mais par Eddy lui même et nullement par l'ami Partre. Il réclame de lourds dédommagements pour emprunt de propriété intellectuelle.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia