De l'idée du cheval

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Le Grand Schtroumpf schtroumpfe cet article.

Le Grand Schtroumpf, plus Imposant penseur du Grand Univers et représentant de la philosophie moderne de par son Immense sagesse, a schtroumpfé cet article sous toutes les schtroumpfures et a schtroumpfé de vous schtroumpfer à l'improviste. Vous êtes donc convié à schtroumpfer chaque vendredi soir en compagnie de ses amis Grands sages. Et la schtroumpfette. Prévoyez du thé.

Schtroumpf-party.png


[modifier] Origine et Concept

"De L'idée du cheval" est l'un des essais fondateurs de la pensée neo-rationaliste contemporaine. Rédigé par un grand prêtre anonyme de renom non moins grand que sa prètrité, ce texte apparaît comme une nette scission avec les réflexions antérieures au sujet de la conceptualisation de l'objet en et pour soi même. En effet, au lieu de se réfèrer a des critères apparemment vrais, l'auteur choisit ici de partir de la viabilité fiscale d'un concept pour le définir. On peut noter l'extrême logique de ce raisonnement car toute chose apparemment vraie a la capacité de subitement changer de véridicité pour devenir équivalent à un mauvais album de hip-hop francophone. [cf. "Essais sur L'Instabilité" de Pirt Toriepovsk]

[modifier] L'Essai

De l'Idée du Cheval

Le problème qui a nous, par certains, fut posé, malgré l'intangibilité de celui-ci, ainsi que l'inintérêt de la connaissance précise de ceux qui nous l'ont posé, mérite tout de même notre plus grande et indivisible attention. Pour en venir à bout, il nous vint donc tout naturellement la volonté d'étudier la nature intrinsèque de l'idée du cheval. D'ou le titre de cet essai.

Considérons donc l'aspect physique. Une idée de cheval pèse 22Kg, a une teinte bleue violette et lorsqu'on la place derrière une table elle prend toute la dimension. Dans sa "Phénoménologie pratique et intrinsèque de l'idée d'un certain cheval nommé Walter", Ivan F. Petrovic maintient que l'idée du cheval a n pattes tel que n>4. Ceci est de toute évidence absurde, car une idée de cheval est au plus bipède, ce que je me propose de démontrer.

Supposons que l'idée ait n (cf. notes §2) pattes. Elle peut donc se mouvoir dans n directions indépendantes, quelle que soit l'heure de la journée, pourvu que l'air soit respirable et pas trop foncé. Le monde est plat, donc à une dimension. Laissons au temps le bénéfice du doute et admettons qu'il ait créé une dimension. Ceci nous donne donc au plus trois dimensions, auxquelles on retire 16% de TVA, 14% d'ISF (cf. notes §1), ce qui nous laisse deux dimensions au plus. D'ou la bipédie de l'idée du cheval. Par extension, il est possible de montrer sa monopédie, voire son apédie en dessous de 3,7°C.

Notes:

§1) Impôt sur la fortune important car le patrimoine se monte ici à une somme de plusieurs dimensions. Il commence à partir de 3 carottes et 2 olives. Si l'on a 1 olive et 1 carotte, on ne paye pas. Par contre, si l'on a 2 olives et 3 carottes, l'ISF se monte à une carotte par an donc au bout de 3 ans on n'a plus que 2 olives. On voit donc qu'il est beaucoup plus rentable d'avoir une olive et une carotte au départ. CQFD.

§2) n est la n-ième lettre de l'alphabet, souvent utilisée dans le mot "obsolète". Obsolète, ce qui la caractérise bien, car depuis le 17ème siècle, elle ne s'écrit plus comme ça: Nous l'avons remplacée par shiwoo (avec un w ou double-you en anglais) à la place du v. Ceci est bien plus clair.

[modifier] Idées avancées

Ce texte est l'un des premiers ouvrages ou l'on rencontre le concept d'une fourchette restreinte de valeurs permettant l'évolution de la vie. En effet, le raisonnement de l'auteur suppose une précontrainte a son espace p-rectiligne qui limite la vie telle que nous la connaissons à certaines bulles d'air dont l'oscillation est conforme a la norme UX-NAB-22301 et couverte par la sécurité sociale. On peut voir qu'il prend explicitement l'exemple de l'oeuvre d'Ivan F. Petrovic pour démarrer son raisonnement, ceci étant loin d'être anodin. En effet, les théoriciens latents à qui nous devons la notion d'espace p-rectiligne ont explicitement montré l'instabilité d'une idée ayant plus que 3 pattes par un procédé de diagonalisation de Brauburger. Dans une expérience célèbre ou ils avaient réussi a faire osciller des bulles dans l'ombre, dépassant ainsi le cadre de l'observation directe et donc les restrictions de la norme, ces chercheurs avaient réussi a déduire le comportement d'une idée à 8 pattes, expérience qui vira a la catastrophe, car la bulle éclata, menant entre autre au krach de Wall Street et déclenchant le mouvement syndicaliste en suisse. Evidemment les responsables furent tous appréhendés et condamnés à étudier les variations de poids des M&Ms dans l'espoir de pouvoir en déduire une loi statistique permettant de prévoir et d'enrayer les migrations clandestines de populations.

Qu'avez-vous pensé de l'article "De l'idée du cheval" ?
 
3
 
4
 
1
 
2
 
5
 
11
 

Ce sondage a été créé le mars 31, 2007 17:38 et 26 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia