David Guetta

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

David Martial Charles Gueyda, alias David Guetta (ou David Ghetto), est un "musicien?", compositeur et interprète de musique classique et de musique de chambre, mais aussi de salle de bain, de douche et de WC.


Biographie

Le petit David grandit dans une famille de musiciens. Ses frères aînés quadruplés forment le Guetta Quatuor à cordes, son père est professeur de piano au CNSM de Paris et sa mère est hautboïste professionnelle.

Bercé par de telles influences, il ne peut que se lancer dans la musique également. Il apprend le clavecin avec Arthur Rubinstein, puis part aux États-Unis à la Berklee Academy of Music.

Il devient maitre dans l'art du contrepoint et de la fugue, mais aussi dans les musiques modernes, que ce soit le dodécaphonisme, cacophonisme ou encore les musiques du monde.

Aujourd'hui, il est à la musique ce que Benoît XVI est aux arts martiaux.


Musicologie

Son immense savoir musical transparaît parfaitement dans toutes ses créations, qui sont d'une richesse à faire pâlir Wolfgang Amadeus Mozart (qui à l'heure qu'il est doit être déjà bien blanc).

Les critiques ont souvent dénigré son travail, mais ce n'est que faute d'avoir l'oreille assez développée pour emmerder la nôtre. Il est moralement et musicalement impossible de trouver des défauts à l'homme qui a mixé les sons de msn messenger par exemple, ou qui envahit les ondes des radios jeunes (d'ailleurs si même les jeunes l'aiment, il y a bien une raison).

Discographie

Il a composé de nombreux concertos pour orgue et pour flûte à bec, sans oublier le désormais traditionnel tir de la chasse d'eau qui a ouvert le début de la musique de merde qui ne dure pas longtemps.

Voici une liste non exhaustive de ses créations musicales, classées de la plus nulle à la pire.

  • Concerto n°489.32 pour clavier, orgue, flute à bec & harpe celtique
  • Concerto au Banjo n°12.9
  • Concerto n°56.23 composé en 652 avant Tata Jacqueline spécialement pour Wolfgang Amadeus Mozart (mention rien à « l'école nationale de musique d'Égypte du nord, mais pas trop, au sud de Le Caire, un peu décalé sur la droite, surtout pas au Centre comme Bayrou, c'est trop la honte d'y être, mais... »)

When Love Takes Over (en Ré mineur)

When Love Takes Over est une œuvre majeure au piano composée pour la diva Kelly Rowland. Cette œuvre fut illustrée par un court-métrage mettant en scène la cantatrice. Le film commence par montrer des paysages divers (plage, rue...). On voit la diva Kelly Rowland en train de chanter. Puis la caméra fait entrer un clodo dans le champs de vision. Le clip fait figurer des chorégraphes dans des lieux inattendus comme des bords de mers. Le SDF continue sa marche, tirant un caddie de supermarché, seul bien en sa possession. Des plans de mers illustrent le court-métrage. Le clochard semble s'installer sur le bord de mer. Décidément, à travers ce court-métrage, Kelly Rowland semble vouloir montrer la dureté de notre monde à travers l'exclusion de cet individu. Des saltimbanques jouent avec des chaines enflammées. La cantatrice rejoint le sans-abris pour partager sa souffrance, thème qui lui semble cher.


Edward Khil.png  Portail de la Musique

Qu'avez-vous pensé de l'article "David Guetta" ?
 
94
 
58
 
299
 
67
 
24
 
33
 

Ce sondage a été créé le juin 22, 2009 07:07 et 575 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia