Dark Vador

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Votre manque de foie me consterne. »
~ Dark Vador à propos d'un sous-officier qui ne tenait pas l'alcool
« Hoooo Pshhhh...Hoooo Pshhhh...Hoooo Pshhhh... »
~ Nicolas Hulot à propos de tous les lacs de France, du monde et de la galaxie. Il paria en 1984 après une soirée Champomy arrosée avec maître Yoda qu'il pourrait recaser la réplique culte de Vador dans toutes les émissions d'Ushuaïa
« Hoooo Pshhhh...Hoooo Pshhhh...Hoooo Pshhhh... Vous écrasez mon tuyau respiratoire ! »
~ Dark Vador à propos de son interlocuteur.
« À la moustache près, mon pote Vador a les mêmes idées que moi »
~ le petit Hitler à propos de Dark Vador
Darkvador-sm

La tenue que porte Dark Vador sous sa cape

Dark Vador est notre père. Toutefois, le conseil scientifique de la haute magistrature galactique attend encore le recoupement des tests ADN entre Jesus et Dark Vador afin de déterminer les horaires de garde définitif attribués à l'heureux papa.

« Non, je suis ton pair. » (No, I am your further, en VO) »
~ Dark Vador en parlant à Luke Skywalker, à propos de sa pair Cette citation est plus souvent citée sous la forme : Luke, j’ai une paire.
« Vos histoires d'hémorroïde ne m'intéressent pas, amiral. Je veux un certif, pas des excuses. »  »
~ Dark Vador à propos à son docteur.

[modifier] Prélogie

Dark Vador, de son vrai nom Anakin Skywalker, est un personnage médiatique né en Belgique en 1946. Jumeau de Salvatore Adamo et de Carlos par alliance plaqué argent, il naît au sein d'une famille d'artistes reconnus, dont la figure emblématique reste la mère, la célèbre pédo-psychiatre Françoise Dolto (cf au fameux Cycle du caca, son encyclopédie culte de coloriage avec odeurs et teintures réelles).

Plus jeune (8 ans) champion du monde intergalactique de course de Formule 1 (avec l'écurie Qui-Gon-Juin GP), 1er champion olympique de sabre laser à l'épaulée-jetée lors des JO de Malastar, Dark Vador fut un sportif émérite, n'hésitant pas à révolutionner les règles de discipline bien désuètes avant ses prestations (de haut vol, bien évidemment, tout comme ses émoluments).

Après cette carrière sportive tranchante, Darkounet, comme le surnommaient ses groupies du Drugstore des Champs-Elysées de Paris, décida d'ouvrir au monde son âme tourmentée. Son célèbre recueil de poèmes intitulé Le côté obscur de la Force m'a tué Padmé livre une série de précieux alexandrins où les rimes riches s'entremêlent aux oxymores complices. Cette œuvre complexe fut d'ailleurs reprise en chanson par ses frères Salvatore Adamo et Carlos.

Ainsi, on citera Tombe la neige, tube de l'année aux îles Baléares, évoquant les terribles problèmes pelliculaires de Dark Vador suite aux Jeux Olympiques de Malastar, où une terrible insolation produit un terrible eczema sur son terrible cuir chevelu (entraînant le terrible départ de Padmé du domicile conjugal).

Par ailleurs, Tirimlimpimpom sur le Chiwawa, repris fort à propos dans les émissions littéraires, fut une ode à la sexualité libre et décomplexée des seigneurs Sith, dont Vador était bien évidemment un des membres les plus illustres.

L'ordre des Sith fut à l'origine du Journal de Mickey, en 1978, le docteur Kouchner démontrant par "a+b" dans sa célèbre mission de conseil pour le Centre-Afrique que la robe noire de Mickey était une preuve incontestable de son origine Sith, et non de ses origines afro-américaines.

Très énergique et toujours de bonne humeur sous son masque, il vante aujourd'hui les mérites de la lapidation virtuelle des taupes (expérience de fermier acquise dans sa jeunesse) auprès des démocraties modernes de ce monde (Iran, Chine, Arabie Saoudite, etc.). Il est aujourd'hui le favori légitime pour le prix Nobel de la paix, qui viendrait récompenser son acte de légitime bravoure lorsqu'il ordonna la destruction de la planète hippie Alderande. Rien que pour avoir réduit en poussière Maxime le Forestier et consorts, sa fichue maison bleue...ON T'AIME DARKOUNETTTTTTTTT (hummmmm...reprenons).

Rappelons pour finir que l'Empereur Palpatine lui a conféré le titre de Seigneur Vador en 2005 (titre de noblesse jusqu'alors uniquement réservé à Elisabeth V et Lady Die).

La même année, il devient le VRP officiel de la marque de prothèses sabrelaseramputator, promotion obtenue par le biais son ex-mentor, Obi-Wan Kenobi. 2005, année décidément faste puisqu'il remporte également le trophée Gitane-Camel de "voix de l'année", pour sa touchante interprétation du "téléphone pleure".

[modifier] Épisode 1 : Une enfance trouble mais pleine de créativité et d'innocence

Il y a fort longtemps, dans une galaxie lointaine, éclot tel un alien le jeune Anakin Skywalker (que ses proches appelaient Ani Kordi, en hommage à ses talents de danseur). L'enfance d'Ani fut très heureuse, jusqu'a ses 6 ans, date à laquelle son père alcoolique, avant de quitter la maison abusa de lui. Dès ses premières années, il put tenir le rôle de "Monsieur Esclave", sans passer par la méchante autorité de Monsieur Garrison, ni celle des auteurs de South Park ou des "trucs-du-cul" de la Fox (espèce protégée de la planète Terre).

Grâce aux conseils avisés de Watoo, ré-incarnation du demi-dieu Ayrton Senna, Darkounet apprend peu à peu à maîtriser toutes les subtilités de la force cinétique et mécanique.

Bien qu'à 6 ans, sa mère persiste à vouloir l'inscrire à des cours de danse en body fluo orange, Darkounet montre déjà son caractère doux mais non moins homo avec son célèbre :

« Tu fais chier, connasse !!! »

Une bonne paire de claques plus tard, le petit Ani commence alors à mener une double existence : danseur, artiste le jour, pilote de formule 1 masochiste la nuit. Cette double formation aura une influence primordiale sur sa personnalité et son œuvre. À la fois dur et faible, doux et fort... un peu comme un "caprice des dieux" à l'agonie dans le frigo...

Viens alors la première rencontre culte de son existence : Quin-Gon Jean, le célèbre promoteur, prophète, pas venu libérer les esclaves mais quand même, je suis super cool et je me taperais bien ta mère (hummmm... hummmmm... reprenons).

Reprenant le rôle culte de Lewis Hamilton dans la série La plus belle tête à claque du siècle depuis Alain Prost, le petit Ani devient le plus jeune (8 ans) champion du monde inter-galactique de F1 en remportant la course de la Buntha, où il gagnera en outre son poids en Bounty (cœur de coco, hummmmmm).

« Gloire, amour, sexe and rock en roll : gagner des grands prix de F1, c'est bien, mon garçon, lui dit Quin-Gon Jean. Mais maintenant, si tu veux te taper Laure Manaudou, faut gagner les JO ! Oui ! Les Jeux Olympiques ! »

Après un terrible de jeu de hasard où il mise son départ de chez sa mère au périlleux "pierre-ciseaux-feuille", Darkounet se casse enfin de chez ses parents. Hasta la vista, baby !!!!

[modifier] Un succès bien mérité

Dvcancan

Dark Vador chantant Tata Yoyoda au Lido

Toujours désireux de se faire reconnaître de ses pairs, il participa à la seconde Star Wars Academy (la première édition avait été gagnée par Han Soliste) sur les conseils de son mentor "Quel Bon Gin", alcoolique notoire mais maître de chant hors pair rencontré dans un bar libertin de Tagooine. Son incroyable beauté lui permit de remporter le concours haut la main et il reçut le Hoth d'Or des mains du comte Su Dol-Cul, après une finale qui l'opposa à Clara Morgane.

Le jeune Ani s'installa alors en France et connut un véritable succès grâce à des titres mondialement connus comme Tata Yoyoda, ou encore le remix de Thriller, de Michael Jackson.

[modifier] Une soudaine déchéance

Victime du succès, il se fit escroquer par Obiwan Kenobite, un vieillard traînant avec son long manteau à proximité des écoles primaires. Le pauvre Anakin, pris de folie, tua Obiwan Kenobite mais il fut blessé grièvement au visage. Non seulement il perdit toute sa beauté mais il devint même plus hideux qu'auparavant. Afin de se payer une nouvelle opération, il tourna dans quelques productions hollywoodiennes comme Elephant Man. Hélas, il ne parvint jamais à récolter assez d'argent pour changer à nouveau de visage...

[modifier] La renaissance sous le masque

C'est alors que l'empereur Palpatine l'engagea pour en faire le modèle de son "super-CRS" ; il lui offrit une combinaison de sadomasochiste matelassée et un masque imitant la voie de Demis Roussos. Depuis, Anakin mène une politique que certains opposants qualifient de xénophobe, ce qui lui valu le surnom de « Black va dehors » qui, par déformation, est devenu « Dark Vador ».

Dark Vador tenta bien de reprendre sa carrière musicale mais il n'y arriva jamais.

[modifier] Anecdotes

Render Pokemon - Renders Charizard Darth Vador Pokemon Star Wars Dracaudeu

Dark Vador chevauchant son fidèle Dracaufeu.

  • Dark Vador porte une tenue entièrement noire parce que c'est moins salissant et aussi parce qu'il trouve que ça l'amincit.
  • Dark Vador a eu au moins deux filles, Jeanne d'Arc et Mireille d'Arc, et un fils, Xavier Darkos.
  • Dark Vador adore Internet, comme tout Sith qui se respecte.
  • Dark Vador a participé à un vieil épisode de Star Trek : c'est lui qui tue le membre d'équipage dans le générique.
  • Dark Vador a une adresse MSN : Darkounet_Vador-lenounours@hotmail.sith
  • Dark Vador ne vient pas d'Endor, il vient de l'étoile de la mort. Il n'y a pas de nanas à bord et on s'y ennuie comme des rats morts.
  • Non l'étymologie de Vador ne vient pas du Veau d'Or de la Bible...
  • Dark Vador vient en fait de Darcuus en latin qui signifie très méchant et de Vador, du grec, Vadornos qui signifie finalement il est pas si méchant que ça.
  • Dark Vador ne chevauche que des dracaufeu.

[modifier] Bibliographie

Chansons et écrits de Darkounet restent gravées dans l'histoire de la Galaxie :

  • Tata Yoyoda
  • L'Obi One du Curé
  • Chou ba Ka Ka O
  • Frida Oum Palpatine
  • Le Kazou
  • Tirelipimpon
  • Hello ! La Lune Noire brille brille brille
  • Anakin la Chance



Logostarwars
La Guéguerre des Étoiles
(et autres lucasseries)
Hellovader Rêvalisateur : George Lucas
Saga : Star WarsStar Wars, épisode I : La Menace fantômeStar Wars, épisode II : L'Attaque des clonesStar Wars, épisode III : La Revanche des SithStar Wars, épisode IV : Un nouvel espoirStar Wars, épisode V : L'Empire contre-attaqueStar Wars, épisode VI : Le Retour du JediStar Wars, épisode VII : Cris et chuchotement d'un jediStar Wars, épisode VIII : Les Jedis de Saint-Tropez contre les extraterrestresStar Wars, épisode X : Sabres-lasers lascifs pour détenues chaudasses en cache-sexe doré
Personnages : Jar Jar BinksWookieDark VadorYodaChewbaccaEmpereur PalpatineObi-Wan Kenobi
Actualité : Désinformation:Saga Star Wars, George Lucas met les petits plats dans l'écranDésinformation:Episode VII : les fans de Star Wars se tapent déjà la queue
Autre : JediLe côté obscurLe duel entre Robin des bois et Dark VadorJeux olympiques jedisTexte à la Star Wars
Skyblogueur
On peut encore faire quelque chose de cet article. Vous pouvez suivre les conseils du chirurgien sur la page de vote.
wikia