Dahu

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Dahu3.gif

Le dahu (parfois orthographié dahut) est un animal sauvage vivant dans les zones montagneuses, environnement qui a influé sur son évolution physique au fil des générations.

Le dahu est également connu sous les noms de dairi dans le Jura, darou dans les Vosges, darhut en Bourgogne, tamarou dans l'Aubrac et l'Aveyron, tamarro en Catalogne et Andorre, ou encore rülbi (prononcer ruèlbi) dans le Haut-Valais. Son aspect caractéristique réside dans le fait qu'il a deux pattes latérales plus courtes que les deux autres, afin de bien se tenir dans les pentes montagneuses.

[modifier] Description

Le dahu ressemble à une sorte de mélange entre un cerf, un daim et un chamois. Mais surtout il a une particularité morphologique unique dans le monde animal : deux de ses pattes sont plus courtes que les deux autres.

[modifier] Pourquoi se moque-t-on du dahu ?

On se moque du dahu parce qu'il court toujours dans le même sens à flanc de colline, ce qui fait que ses pattes ont évolué différemment. On ne se moque donc pas de son infirmité, qui est en fait une adaptation au milieu et à ses contraintes, mais de la façon dont il exploite son environnement. Qui plus est, il est scientifiquement impossible de ne pas trouver cela hilarant que de le voir perdu dans une plaine.

[modifier] Deux sous-espèces de dahu

Ceux qui tournent dans un sens et ceux qui tournent dans l'autre ont bien sûr développé une asymétrie consécutive à leur mode de vie. Ainsi il faut faire la distinction entre :

  • ceux qui tournent à droite, de la sous-espèce dextrogyre ;
  • ceux qui tournent à gauche, de la sous-espèce lévogyre.

Pourtant, certains experts considèrent que les dahus lévogyres seraient les mâles et les dextrogyres les femelles d'une seule et même espèce. Et en se rencontrant, ils culbuteraient pour faire un dahu des plaines, qui lui, est hermaphrodite... Dans ce cas, bien sûr, cela fait d'eux une espèce en voie de disparition puisque les deux sous-espèces de dahus ne peuvent se rencontrer que tête-à-tête ou cul-à-cul, ce qui complique sensiblement la reproduction.

[modifier] Les ignorés : les dahus qui ne tournent ni dans un sens ni dans l'autre

Le dahu de plaine, dont les pattes sont toutes de la même longueur, est une variété isopode extrêmement rare et difficilement reconnaissable des autres bouquetins.

[modifier] Chasse

  • Équipement : Chaussures de montagne, gourde d'abricotine ou de williamine, sifflet, un gros sac et un ami.(un peut de nourriture:ça peut prendre du temps)

Le dahu est un animal très vulnérable. Pour le capturer, les chasseurs les plus expérimentés s'aventurent à leur poursuite sur les flancs des plus raides montagnes. Ils s'approchent de l'animal par l'arrière et, lorsqu'ils sont assez proches, ils prennent le sifflet pour y souffler de toute leur force. Apeuré, le dahu sursaute et se retourne. De part le fait de sa morphologie pédestre, l'animal choit et dévale la montagne. L'ami, resté au bas de la paroi rocheuse n'a plus qu'à récupérer l'animal échu dans le gros sac.

Il est également possible de le chasser en repérant le chemin qu'il a emprunté. Dès lors, il suffit de placer une grosse pierre sur ce même chemin. Comme le Dahu est un animal assez distrait il va s'emplâtrer sur la pierre et, ainsi étourdi, rouler jusqu'en bas.

[modifier] Culture

Le dahu, véritable mythe , est aujourd'hui passé dans le langage courant dans beaucoup d'expressions, comme par exemple :

  • « Dahu'le temps qui fait dehors ? »
  • « Et dahu l'occasion de faire le point avec elle ? »

[modifier] Dernière minute !

Il parait que l'on ne se moque pas des dahus mais de ceux qui y croient !


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia