Désinformation:Vol MH17 : Les boîtes noires parlent enfin

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Vol MH17 : Les boîtes noires parlent enfin

De notre envoyé spécial  Ptitguillaume DynaTAC 8000X.png - ‎le 1 août 2014

Kuala Lumpur, Malaisie — Après plusieurs jours de négociation, les boîtes noires du vol MH17 de la Malaysia Airline ont donc finalement étés remises la semaine dernière par les rebelles pro-russes aux autorités malaisiennes.


Boites11.jpg
Bien que présentant « des altérations mineures », aux dires des observateurs, ces précieux enregistreurs de vols devraient pouvoir permettre aux experts dépêchés sur place d’établir dans les semaines qui viennent les responsabilités pénales dans cette tragique catastrophe aérienne.


S’il s’avérait exact, cet enregistrement pourrait bien jeter le discrédit sur la République semi-présidentielle d’Ukraine et la priver du soutien jusqu'ici indéfectible des gouvernements occidentaux. Cela laisserait alors le champ libre à la reconquête du territoire par les forces armée, officielles cette fois, de la Fédération de Russie.


En attendant les conclusions de l’enquête, voici en exclusivité l’enregistrement vocal et la traduction en français des communications du commandant de bord peu avant le crash :



Message de Youri Gagarine.ogg
Depuis maintenant quelques minutes, notre vol à destination de Kuala Lumpur est poursuivi par ce qui ressemble fort à un missile sol-air armé. Tous les passagers assis à l’avant me rapportaient il y a une minute que le symbole inscrit sur la tête du missile représente un champ unique d'azur, dans lequel est projetée une composition préhéraldique liée à la dynastie des Riourikides qui ressemble tout à fait, maintenant que j’y pense, au blason officiel de la République illégitime d’Ukraine. Cet élément factuel met en tout cas hors de cause les séparatistes pro-russes. Je vais maintenant essayer de virer brusquement de bord, de façon à leurrer les systèmes de détection du missile comme on me l’a appris à l’école des pilotes.


Reste maintenant aux enquêteurs à expliquer l’étonnante aisance du pilote malaisien à passer du Malais au Russe à ce moment précis de l’enregistrement. L’émotion, peut-être ?



Partage sur...
wikia