Désinformation:Une suite au prix Goncourt 2009

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Une suite au prix Goncourt 2009

De notre envoyé spécial  Psychoparten,  Combattant sanguinaire, mais humaniste - ‎le 12 avril 2010

MarseilleFrance — Une suite a été donnée au roman de Marie N'Diaye, Trois Femmes Puissantes - suite écrite par un illustre inconnu au sein des cercles littéraires

Ndiaye.jpg

Une femme noire qui gagne le prix Goncourt, youpi ! On peut continuer à le décerner à des vieux hommes blancs pendant au moins trente ans, maintenant !

Ayant le même âge, cet écrivain s'est fortement inspiré du roman de Mme N'Diaye. "J'ai voulu retracer les drames et les existences de divers protagonistes, liés entre eux. De cette manière, j'ai pu mettre en évidence leur diversité autant que leur unicité."

Pourtant, dans ce texte-ci, les points communs des personnages sont renforcés, même si l'auteur souhaite nuancer cet aspect de son roman. "Certes, ces personnages exercent la même profession, et c'est au même instant de leur vie que commence et s'achève la narration. Pourtant, si j'ai fait le choix d'introduire plus de personnages que Mme N'Diaye, c'est bien pour pouvoir évoquer toutes les situations différentes qu'un même contexte peut engendrer."

Accusé de sexisme (tous ses héros sont des hommes), l'homme de lettres a répondu avec éloquence "Oui, hein, euh, mais bon, voilà, quoi, non ?"

La réception mitigée de son œuvre lors de sa présentation à la Foire du Livre de Marseille n'a pas découragé l'auteur. Il sait que, même si les insuffisances de son premier roman y ont été soulignées, le rendez-vous littéraire le plus important pour lui est la rencontre de samedi au Salon du Livre Déprimant de Lens, et il espère pouvoir y prendre les 3 prix.





















Onze Hommes Impuissants d'Eric Roy, aux éditions OGCN.

Omvictoire.jpg

Photo de couverture. Je dis pas que j'aime pas, mais ça donnerait plus envie avec des filles à poil.

Partage sur...
wikia